Aoraki – Mount Cook National Park

aoraki randonnée
Je propose ici de vous décrire un à un les différents aspects et différentes activités de ce lieu qui m'a profondément marqué: Le parc national du mont Cook, plus haut sommet de Nouvelle-Zélande.

  Randonnée à Aoraki dans le Mount Cook National Park

Informations sur le voyage

  • Durée : Environ 3 mois
  • Nombre de voyageurs : Solo
  • Itinéraire : Lac Pukaki - Mt Cook - Glacier Tasman
  • Logement(s) recommandé(s) :
    • Glentanner
  • Adresse(s) recommandée(s) :
    • Musée Sir Edmund Hillary Alpine center

 

Introduction

Il est difficile d’évoquer la Nouvelle Zélande sans parler du Mont Cook/Aoraki de son nom Maori. Ce sommet de 3724m occupe la couverture de bon nombre de guide sur le pays et est une attraction majeure de l’île du Sud. Durant mon PVT d’un an en Nouvelle- Zélande et après avoir traversé le pays à pied par le Te Araroa Trail (ce qui fera l’objet d’un autre carnet de voyage), j’ai eu la chance de trouver un job au camping de Glentanner sur les berges du lac Pukaki et de pouvoir explorer les environs pendant tout mon temps libre. L’endroit est tellement beau et riche en possibilités qu’il m’a semblé logique et cohérent de créer un carnet de voyage spécialement dédié à ce lieu et ses environs.

Le mont Cook est également étroitement associé à l’histoire de l’himalayisme. En effet la première cordée à avoir atteint le sommet de l’Everest était composé d’un Néo-Zélandais, Sir Edmund Hillary et de son sherpa Tensing Norgay. C’est ici même qu’Edmund Hillary a fait ses premières armes d’alpiniste chevronné en s’entrainant sur les flancs du Mont Cook. Bien qu’il ne culmine qu’à 3700m, c’est un sommet technique à gravir et bon nombre de grands alpinistes Néo-Zélandais ont fais leurs gammes dessus.

C’est donc sans surprise que vous trouverez au mont Cook village un musée dédié à Sir Edmund Hillary dont je recommanderai fortement la visite si vous êtes férus d’histoire.

Attention le Mont Cook Village n’a de village que le nom. Vous ne trouverai là bas qu’un camping public, quelques hôtel, un bar et un restaurant mais prévoyez de faire vos courses à Twizel ou lac Tekapo si vous voulez rester plusieurs jours au camping.

Comment s'y rendre

Le Park National du Mont Cook est situé sur la state highway 8 de l’île du Sud. Si vous venez du Nord la dernière ville traversée sera Lake Tekapo (et son lac magnifique). Si vous venez du Sud, la ville la plus proche se nomme Twizel (à proximité du Lake Ohau). Twizel se trouve à 10min environ du croisement menant au Mt Cook à partir duquel 45min son nécessaire pour rejoindre le parc national. Ce dernier tronçon de route qui longe le lac Pukaki est cité régulièrement parmi les routes les plus belles du monde.

A quelque centaines de mètres au nord de ce croisement vous trouverez un magnifique point de vue sur le lac Pukaki et le Mont Cook en toile de fond.

 

lac aoraki mount cook

aoraki mount cook

aoraki mount cook

 

Le lac Pukaki

La région du Canterbury central regorge de lacs tous plus beaux les uns que les autres (lac Tekapo, lac Pukaki, lac Ohau…) mais le lac Pukaki et ses eaux turquoise venant du glacier Tasman remporte tout les suffrage à mon sens. Il n’est pas entièrement naturel car il a été considérablement agrandi suite à la création du canal de la central hydroélectrique de Twizel. Si vous voulez profiter de ses berges le camping de Glentanner se trouve à l’extrémité du lac en direction du Mt Cook.

lac pukaki

 

Voici quelques photos prisent depuis les environs dans mes explorations des lieux…

 

mount cook

mount cook

mount cook

mount cook

Hooker Valley Track

Une fois au Mont Cook Village, Hooker valley track est la randonnée journalière la plus connu et la plus accessible des lieux. Sur un terrain relativement plat et facile elle vous mènera en un peu plus d’une heure au lac de fonte du glacier Hooker au pied du Mont Cook. En chemin vous pourrez également admirer le glacier Mueller et admirer les hauts sommets environnants. Prévoyez 3h aller/retour pour être tranquille.

 

hooker valley track

 

Lac de fonte du glacier Mueller

glacier mueller

glacier mueller

 

Arrivée au lac Hooker et rencontre avec un Karearea (faucon de Nouvelle-Zélande)

lac hooker

aigle

Mueller Hut

L’ascension menant au refuge de Mueller Hut est clairement dans mon top 5 des meilleurs randonnées journalière de Nouvelle-Zélande. Attention ce n’est pas de tout repos et une bonne condition physique est préférable. Cette randonnée vous offrira un point de vue incomparable sur le Mt Cook ainsi que sur le glacier Mueller. Enfin, arrivé sur le plateau de Mueller Hut vous pourrez profiter d’un repos bien mérité en entendant le craquement des glaciers autour de vous. Bien que l’aller retour soit possible en 5 à 6 heures je recommanderai fortement de dormir sur le plateau pour profiter pleinement de la vue incroyable et du couché de soleil dont vous vous souviendrez longtemps.

La randonnée part du Mont Cook Village et débute par une courte marche jusqu’au lac Mueller.

mount cook

mount cook

 

 

De là des escaliers équipent la moitié de l’ascension jusqu’au point de vue de Sealy Tarns. Les moins sportifs s’arrêteront ici. Pour l’histoire, la légende raconte que Robert Plant (chanteur de Led Zeppelin) eu l’idée d’écrire Stairway to Heaven après être monté jusqu’ici.

mount cook

mount cook

 

Passé Sealy Tarns, l’ascension se poursuit à travers un pierrier. Le parcours est indiqué à l’aide de cairns et se rapproche peu à peu du glacier Mueller, offrant dés lors une réelle impression de haute montagne.

mueller hut

mueller hut

 

Après avoir contourné la montagne le long du glacier vous arriverez enfin en vue de Mueller Hut.

mueller hut

mount cook

 

Une fois en haut plusieurs options s’offrent à vous. Redescendre ou dormir sur place. Il est possible de dormir dans le refuge moyennant réservation. Attention en haute saison celui-ci peut être booké des mois à l’avance. L’autre option étant de camper à proximité. Malgré l’environnement minéral plusieurs emplacements permettent de planter sa tente aux alentours du refuge et de profiter au mieux du couché du soleil.

mount cook

mount cook

 

 

Enfin si l’idée de grimper encore un peu plus haut vous tente il est possible de rejoindre le sommet du Mont Ollivier pour une vue dégagée sur le plateau. Si vous êtes chanceux vous aurez peut-être la visite de curieux Keas. Ces oiseaux menacés d’extinction et endémiques de Nouvelle-Zélande sont les seuls perroquets de montagne au monde.

mount olivier

aigle

aigle

Tasman Glacier

Environ 1km avant le Mt Cook Village se trouve le croisement menant au Tasman Glacier, plus long glacier de Nouvelle-Zélande avec ses 27km.

tasman glacier

route tasman glacier

 

 

La route arrive en cul de sac à un parking donnant lieu à différent parcours. Le plus accessible pour avoir une bonne vue du glacier Tasman se fait en environ une heure aller-retour et vous permet de descendre aux bords du lac pour une magnifique vue sur le glacier.

tasmin glacier
tasman glacier

tasman glacier

Ball Hut

Ce trek fait partie de mes coups de cœur de la région. Le trek de Ball Hut vous permet depuis le parking du Tasman Glacier de rejoindre un minuscule refuge après une marche de plusieurs heures le long du glacier. Il est préférable de camper  au refuge pour revenir le lendemain. Comptez 3 à 4h de marche pour rejoindre Ball Hut.

ball hut

ball hut

ball hut

 

Prendre un peu de hauteur permet une magnifique vue sur la vallée

ball hut

ball hut

ball hut

ball hut

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *