Ça y est je commence à écrire mes articles quand je suis déjà au Maroc ! Désolé pour l’attente mais écrire un article depuis son tout petit van au milieu de nulle part c’est pas facile.

Bref,

Je suis allé au désert de Bardenas Reales sans en attendre grand chose, j’avais vu quelques photos et je me doutais que c’était assez touristique, et ce fût avec une grande surprise que cette visite m’a totalement transporté et qu’elle restera un très bon souvenir de mon passage en Espagne.

Tout d’abord en arrivant au désert vous avez un office de tourisme ouvert où l’on parle aussi bien Espagnol que Français, à peine entré quelqu’un se jette sur vous, sort un plan du désert, gribouille 2-3 choses, vous demande si vous avez des questions et vous voilà déjà ressorti, les personnes travaillant dans l’office sont éfficaces, aimables et très renseignés !

C’est le moment de commencer ce petit tour, beaucoup de routes sont accessible en voiture, les plus petites ne sont accessibles qu’à pied ou en vélo. Je roule 500m que je m’arrête déjà devant un panorama incroyable, des couleurs stupéfiantes, et je me rends compte que j’ai encore 29,5 km à faire !

Bardenas Reales

Au loin je vois la route que l’on va emprunter au retour, d’un coup je m’imagine dans l’Ouest Américain, les Monuments Valley.. Mais non je suis toujours en Espagne et j’ai du mal à le réaliser.

Le premier stop est un désert blanc aux formations géologiques étranges, si on s’avance un peu on peut voir une rivière asséchée, on est plus proche d’un paysage lunaire que d’un Monument Valley, mais c’est tout aussi incroyable.

Puis la route longe des falaises toujours étranges, au dessu d’elles planent plusieurs vautours, un paysage toujours curieux qui me fais pensé à un décors d’un vieux film de science fiction.

En regardant au loin on devine une vieille cabane, contrastant avec la grandeur de ces formations c’est une scène magnifique

Visiter Bardenas Reales en Espagne

Les formes et les couleurs se succèdent, toutes aussi étranges et mystérieusesn jusqu’à un point de vue où l’ont marque un stop pour admirer le paysage.

La cheminée de fée

Finalement, pas très loin de la sortie nous arrivons enfin à la « cheminée de fée », la formation rocheuse la plus connu du parc, une silhouette très énigmatique couvert d’un chapeau de cailloux.

Les canyons des alentours s’explorent aussi, à pied cette fois, c’est très jolie malgré que ce soit aussi l’endroit choisi par les touristes pour y faire leurs besoins.

Juste à côté se trouve une colline que l’ont peut gravir pour avoir un point de vue sur tout le parc, la vue vaut largemement le petit coup de fatigue sur les marches.

Et toutes ces terres sont encore utilisés par les paysans locaux qui continuent de promener leurs troupeau dans le parc et de cultiver

Ça y est, Bardenas Reales c’est fini pour nous, nous voilà reparti sur notre roadtrip en Espagne, direction : le Sud !

Visiter Bardenas Reales en Espagne