Grèce

Guide & blog de voyage Grèce

Tourisme en Grèce

  • Capitale : Athène
  • Langue : grecque
  • Population : Plus de 10 millions d’habitants
  • Pays frontaliers : Albanie, Macédoine, Bulgarie, Turquie
  • Monnaie : Euro
  • Fête nationale : 25 mars.

Pourquoi voyager en Grèce ?

La Grèce c’est bien sûr un passé prestigieux et des sites archéologiques à ciel ouvert. Mais c’est également un pays entre continent et multitudes d’îles (plus d’un millier !) avec, pour chacune d’entre elle, une identité et un terroir bien ancré. C’est l’opportunité d’un voyage atypique constitué de saut de puces entre une île et une autre. Et c’est enfin l’occasion d’arpenter ce territoire morcellé entre îles et montagne, le tout sous le regard bienheureux des Dieux du Mont Olympe.

Quelle est la meilleure période pour y voyager ?

La meilleure période pour goûter la beauté des paysages tout en vous baignant et sans suffoquer de chaleur reste la fin de l’été voire le début de l’automne. En septembre et en octobre, les températures se seront rafraîchies mais vous pourrez malgré tout piquer une tête ou deux dans l’eau turquoise de la Grande Bleue.

Cependant, vous aurez déjà de magnifiques journées au printemps. Si l’automne n’est ainsi pas envisageable pour vous, sachez que vous aurez un soleil éclatant d’avril à mai et des températures agréables. Vous l’aurez compris, nous ne vous recommandons pas la période estivale qui est réputée pour être une période de fortes sécheresses voire de canicules ces dernières années.

Combien d’habitants compte la Grèce ?

La Grèce compte un peu moins de 11 millions d’habitants avec une densité de 80 habitants par kilomètres carrés. Principalement concentrée sur les littoraux et à Athènes, la population est plus éparse à l’intérieur des terres et sur les îles moins connues.

Comment organiser son voyage en Grèce ?

Si pour vous organiser votre voyage fait déjà partie du voyage alors aucun doute : faites-le par vous-même ! Vous serez forcément dépaysé par l’histoire et la culture grecque tout autant que par ses paysages !

Cependant, si vous comptez arpenter une partie du pays et voyager entre les îles, nous vous recommandons soit de faire une location de voiture soit de passer par une agence de voyage qui pourra vous conseiller sur la durée idéale sur chaque île ainsi que réserver les différents modes de transports pour effectuer vos sauts de puces.

Enfin pour ceux qui ont besoin de déconnexion et de confort, vous trouverez des clubs vacances aussi bien du côté continent et montagne de la Grèce que du côté îles.

Faut-il souscrire à une assurance de voyage lorsque l’on voyage en Grèce ?

L’assurance voyage n’est pas obligatoire lorsqu’on se rend en Grèce. Néanmoins et au risque de nous répéter, la Grèce est à 80% constituée de reliefs montagneux et comporte un millier d’îles sur son territoire.

Ces spécificités géographiques font qu’en cas d’accident, il vous faudra être évacué … C’est pourquoi une assurance comprenant le rapatriement sanitaire est vivement conseillé ! En effet, même avec une carte européenne d’assurance maladie (CEAM), vous aurez des conditions de remboursement et de prise en charge variables.

Quelles sont les meilleures destinations touristiques en Grèce ?

Déambuler à Athènes entre antiquité et dynamisme d’une capitale

On commence par la capitale grecque et par l’épicentre de la civilisation antique… Amateur ou non d’histoire antique, on ne peut qu’être charmé par l’allure de l’Acropole et son imposant Parthénon. Mais la capitale qui fut, selon la légende, choisie par Athéna elle-même, dispose d’autres atouts à commencer par son quartier animé de Plaka ou encore le dynamisme de sa place Monastiraki où l’on a plaisir à s’attabler en terrasse ! Enfin pour un panorama exceptionnel sur la ville et sur l’Acropole, direction la colline de Philoppapos.

L’île de Santorin

Santorin est une des îles des Cyclades. Elle nous séduit pour ses maisons à l’architecture grecque typique mais aussi ses plages tout droit sorties des cartes postales. Laissez-vous envoûter par ses dômes bleus, ses ruelles pavées, ses vignobles et ses vues sur la Méditerranée. Mais si vous aimez également l’insolite, alors les teintes rouges et contrastées de cette île volcanique devraient vous plaire ! Vous en aurez un rougeoyant aperçu près de la Red Beach par exemple.

Admirer les ruines au sanctuaire de Delphes

Hors de question de prévoir un voyage en Grèce sans vous arrêter à Delphes. Certes, cela doit vous paraître bien catégorique et pourtant, si vous saviez tout ce que Delphes réserve ! C’est bien sûr et surtout la visite d’un site archéologique extrêmement riche, puisque Delphes était tout de même considéré comme le nombril du monde sous la grèce antique. Sanctuaire, le site de Delphes comprend également un théâtre, le temple d’Apollon, le stade et un musée archéologique.

Réveiller ses sens dans le Péloponnèse

Ruine ou montagne ? Inutile de choisir quand on peut tout admirer dans le Péloponnèse ! Région montagneuse qui a vue se succéder les civilations grecques, byzantines et romaines, le Péloponnèse regorge de richesses culturelles éblouissantes, le tout au milieu des orangers et des oliviers … Ne manquez pas une excursion à Mycènes ou encore à Epidaure !

Rester intrigué devant la vue des Météores

On vous invite chaudement à découvrir les fabuleux paysages montagneux des météores, ces blocs de grés qui semblent suspendus au ciel, et à visiter les monastères perchés sur leurs pitons rocheux.

Certes, les monastères se méritent puisqu’on y accède presque exclusivement par des escaliers qui sont à flanc de falaise. Ils vous promettent des sensations rien qu’à leur ascension ! Ne manquez pas la visite du monastère du grand météore qui vous offrira diverses découvertes culturelles et une magnifique vue sur la vallée des météores en prime !

Quel est le coût de la vie ?

En Grèce c’est l’euro qui est en vigueur. Malgré l’importance du secteur touristique, depuis la crise les tarifs sont plus abordables sauf dans les endroits trop touristiques comme le sont Athènes ou Hydra. Les prix sont 30% plus bas qu’en France mais cette affirmation est à prendre avec des pincettes.

En réalité, les prix sont surtout très variables : ils sont très élevés surtout dans le secteur du transport en raison d’une flambée des prix du carburant alors qu’en revanche ceux de l’alimentation restent abordables. Cela étant, là encore, on ne peut même pas donner de fourchette moyenne tant les variations dépendent des quartiers et de la période de l’année.

Blog Grèce : carnets de voyage publiés par la communauté