Road trip Islande

par LOutsideCafe
LOutsideCafe
128 vues

Nous ne savons pas justifier cette attirance pour l’Islande mais c’est décidé nous allons visiter ce pays. Nous organisons donc notre voyage mais faute de temps nous ne pourrons pas faire le tour de l’ile. Alors, nous nous envolons pour Akureyri, départ de notre Road Trip

1

Lac Myvatn #1

2

Zone géothermique du Krafla #2

3

Les chutes d’eau du Nord-Est #3

4

Les fjords de l’est #4

5

Les curiosités géologiques du Sud #5

6

La route touristique du sud #6

7

Le cercle d’or #7

8

L’ouest islandais #8

 

Notre itinéraire de road trip en Islande

Itinéraire : Reykjavik – Akureyri –Myvatn – Modrudalur – Seydisfjordur – Berunes – Vik – Laugarvatn – Reykjavik

Lac Myvatn #1

Depuis Akureyri, nous filons direction le lac Myvatn. Au passage, nous admirons la cascade de Godafoss avant d’aller gravir le Vindbelgjarfall, un petit mont qui surplombe le lac. Le plan d’eau est partiellement gelé mais la vue n’en est pas moins époustouflante. Plus bas, l’herbe encore jaunie par l’hiver contraste avec le noir des cratères de Kálfaströnd.

Nous allons ensuite déambuler dans le champ de lave de Dimmuborgir au milieu de ses formes étranges. Puis ne manquons pas l’ascension du volcan Hverfell, un des plus grands cratères du monde, un kilomètre quasiment circulaire.

Enfin, Grjotagja nous accueille pour un bain chaud délassant. A l’abris dans une faille, la baignade est à vos risques et périls (effondrement et eau très chaude).

Finalement, nous poserons bagages au Dimmuborgir Guesthouse pour deux nuits. Demain c’est Krafla.

lac myvatn

 

Zone géothermique du Krafla #2

A proximité de la route principale, des fumerolles attirent notre attention, nous allons voir. Nous sommes dans la zone géothermique de Hverir pour notre première expérience volcanique. Terre ocre et orangée, odeur de soufre et marmites de boue, un cocktail détonnant pour un dépaysement total. Alors pour parfaire l’expérience, nous prenons un peu de hauteur en grimpant les flancs du Namajfall. Contrairement au Hverfell, les couleurs plus chaudes offrent un paysage moins austère que la veille.

De retour sur la route, nous passons sous un énorme pipeline, symbole de l’entrée de la zone géothermique du Krafla. Malheureusement le lac du cratère Stora-Viti ne sera pas d’un bleu étincelant, celui-ci étant encore gelé. Alors nous partons à l’aventure, nous randonnons au milieu d’un désert de glace pour rejoindre la zone géothermique de Leirhujukur. Jeune éruption, nous vivons ici toutes les étapes du volcanisme sauf l’éruption. (plus de détail sur l’Outside Café).

zone géothermique du krafla

 

Les chutes d’eau du Nord-Est #3

Nous découvrons dans cette étapes les plus intéressantes chutes d’eau du nord-est islandais.

D’abord, celles du parc national du Vatnajökull : Selfoss puis Dettifoss, la plus puissante d’Europe. Nous allons à la recherche d’Hafragilsfoss, bilan : une belle randonnée au milieu de l’ancien lit de fleuve.

Puis nous découvrons les chutes d’eau du Lögurinn : Litlanesfoss puis Hengifoss, surement la plus belle de l’est islandais. Les strates de basaltes rouges contrastent avec le noir et le bleu du ciel.

Entre temps, nous séjournons dans la ferme de Möðrudalur, surement le plus bel endroit pour un Outside Café. Nous recherchions un lieu insolite et authentique, nous avons trouvé. Aucunement déçus par l’expérience, nous le conseillons. Allez-vous perdre dans cette partie isolée de l’Islande.

cottage en Islande

 

Les fjords de l’est #4

La neige marquera le détour fait à Seyðisfjörður. Nous déambulons dans ses rues désertes et sur sa côte sous un grain continu. Au matin, le soleil fait étinceler le fjord, les sommets sont parés de blanc, le spectacle est resplendissant. Nous descendons alors vers le sud de l’Islande avec une étape sur la péninsule d’Hólmanes, lieu propice pour randonner et pour un Outside Café. Un bref passage à Fáskrúðsfjörður pour son histoire étroitement liée à la Bretagne puis nous longeons la côte sud et les fjords pendant des heures.

Point de mire de cette étape, la lagune de Jökulsárlón. Un glacier, un lac, des icebergs en mouvement, la plage de sable noir, quelques phoques. Nous sommes restés longtemps pour ne rien manquer à Jökulsárlón, un autre lieu coup de cœur de l’Outside Café.

fjords est islande

 

Les curiosités géologiques du Sud #5

Le sud islandais est riche de surprises et de curiosités. Nous laissons Jökulsárlón et son acolyte la lagune de Fjallsárlón avant de retrouver le parc national de Skaftafell. Toujours en quête d’aventure, nous allons randonner jusqu’à la cascade de Svartifoss et son incroyable orgue basaltique. Puis nous redescendons sur le flanc du glacier Skaftafellsjökull, habillé de glaces noires et bleues avant d’aller fouler les prémisses du Sandur pour l’admirrer sous un autre angle.

Pour rejoindre l’ouest de l’Islande, il est nécessaire traverser le Skeiðarársandur, le plus grand Sandur du monde. Une étendue de sable, de boue et de limon blottie entre calottes glaciaires et océans. Dès sa sortie, le paysage redevient coloré, nous stoppons alors aux colonnes basaltiques de Dverghamrar pour un Outside Café, avec en toile de fond la cascade Foss a Sidur.

Enfin, bien avant son extrême popularité, nous nous rendons dans le sauvage canyon de Fjaðrárgljúfur. Creusé depuis des millénaires, cet incroyable canyon a quelques choses de magiques. Nous longeons sa crête jusqu’à l’ancien lac puis allons déambuler dans le lit de sa rivière. Magnifique !

Finalement, nous pousserons jusqu’à Vik, fief des curiosités géologiques du sud. Entre sa longue plage de sable noir, sa cave de basalte, ses épis rocheux et ses falaises abruptes, nous sommes servis alors nous restons.

plage islande

 

La route touristique du sud #6

Bon nombre de voyageurs font l’aller-retour Reykjavik Jökulsárlón mais par chance nous sommes hors saison donc tout est plus calme voir désert.

En effet, lorsque nous arrivons à Skógafoss, il n’y a personne. Cet énorme rideau d’eau s’écoule sur une largeur de 25m pour une hauteur de 65 nous rendant ainsi tout petit au milieu de son lit. Quelques clichés plus tard, direction le musée voisin de Skogar pour une immersion dans la rude vie islandaise.

Autre site remarquable sur cette route touristique, la chute d’eau de Seljalandsfoss. En plus d’être plantée dans un cadre époustouflant, il est possible de passer derrière pour une douche froide assurée. Allez, j’y retourne, avant de m’installer pour un énième Outside Café face au spectacle.

Plus à l’ouest, Hveragerði est réputée pour ses serres alimentées par les sources chaudes. Alors, nous allons errer dans les montagnes avoisinantes. Accompagnés par le bruit d’une énorme marmite de boue, nous suivons la sente jusqu’à un torrent d’eau bouillante. Pas de baignade, la météo du jour nous refrène.

Enfin, un petit panneau et un semblant de parking dans un désert attise notre curiosité. Rien, si ce n’est l’entrée du tunnel de lave de Raufarholshellir. Allons-nous pénétrer dans les entrailles de la terre ? (Réponse sur l’Outside Café Road Trip Islande #6)

cascade islande

 

Le cercle d’or #7

C’est le site touristique le plus célèbre et le plus visiter d’Islande alors pour éviter la foule nous sommes matinaux.

Le geyser Geysir est au calme tandis que Strokkur se met en scène. Toutes les six minutes, le souffle de la terre expulse l’eau du lagon à 120m de hauteur. Spectacle grisant, nous savourons avant l’arrivée des convois touristiques.

Puis, nous nous rendons à Gullfoss, la chute d’or. L’eau dévale une succession de marches avant de plonger dans au cœur d’une faille. Dans un bruit assourdissant, nous sommes happés par le lieu et ses légendes.

Enfin, Thingvellir nous reçoit. C’est le site le plus important de l’histoire de l’Islande, lieu de réunion de l’ancien parlement. Au milieu des montagnes, un lac et une grande plaine furent le lieu d’accueil des peuples islandais. Alors, esseulés au milieu de sa faille, nous sommes transportés dans son histoire.

geyser islande

 

L’ouest islandais #8

Installés au bord du lac de Laugarvatn, nous allons randonner dans ses collines. Un sentier nous conduit alors à la grotte de Laugavartnshellir, inspiration de nombreuses légendes. (A lire sur L’Outside Café Islande #8)

Puis sur la route de l’extrême ouest, nous stoppons au volcan Kerid et son cratère quasi parfait avant de se rendre dans le parc de Reykjanesfolkvangur. Bol de verdure et Outside Café au bord du lac avant de visiter l’ultime zone géothermique de l’ouest islandais, Krýsuvík. Ce site a un air de petit Krafla, roche orangée et marmite de boue, à une différence près, la nature a ici repris ses droits.

Amoureux du grand air, nous ne pouvons manquer les falaises et le phare de la péninsules Reykjanes. Un bref passage au « pont entre deux continents » avant d’aller finalement se jeter dans les eaux chaudes du Blue Lagoon.

Enfin, Reykjavik marquera la fin de notre périple. Nous déambulerons dans ses ruelles, sur la place de l’église et même sur l’eau avant de clôturer cette aventure comme nous l’avions commencé : attablés au fish’n’chips.

pie

Adresse recommandée

  • Dimmuborgir guesthouse
  • Modrudalur farm
  • Blue Lagoon

En bref sur l’Islande :

Allez-vous perdre en Islande ! L’inter-saison nous a été bénéfique même si la doudoune fut notre principale allier. Alors quand partez-vous ?

A voir, à lire Road Trip Islande L’intégrale sur www.outsideCafé.com

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Accepter