Mengwi et son temple royal à Bali

par Alexandra
90 vues

Mengwi et son temple royal – BaliIndonésie

Détail du Carnet de voyage : Mengwi à Bali

  • Itinéraire : Singapour, Malaisie, Indonésie Bali, Thaïlande, Cambodge et Vietnam
  • Date et Durée du Voyage : jeudi 21 septembre 2017 – 6 mois en Asie du Sud Est
  • Budget : 800 € par mois à 2 (transport, food, visite, logement, activités)
  • Nombre de voyageurs : En Couple

De Canggu à Mengwi

Balade en scooter au départ de Canggu afin de rejoindre la campagne Balinaise. Il existe à quelques kilomètres à l’ouest, dans la province de Tabanan, un petit village qui offre beaucoup de charme. Riche de sa longue histoire avec la famille royale de la région, ce village de Mengwi semble ainsi une petit secret jalousement gardé par les Balinais.

Taman Ayun Temple Kertha Gosa

Avec sa nature verdoyante et ses rizières à perte de vue, Mengwi est une destination hors des sentiers battus; donc, à découvrir absolument lors d’un séjour à Bali.
Dans la croyance populaire, ce temple protège Bali des mauvais esprits ce qui lui donne une haute importance aux yeux des Balinais.

Kertha Gosa, Bali – Indonésie

 

Entouré de larges douves le temple royal Taman Ayun est un lieu qui incite à la méditation… Il est accessible par un pont qui mène jusqu’à l’entrée.

 

 

 

 

Passerelle entrée Kertha Gosa Mengwi, Bali – Indonésie

 

Kertha Gosa, Bali – Indonésie

 

Kertha Gosa Mengwi, Bali – Indonésie

Végétation luxuriante

La nature est en effet partout présente dans ce temple. Il est ainsi très agréable de se promener dans cette végétation luxuriante.
La porte d’entrée en briquette rouge imposante reste très révélatrice de l’architecture Balinaise. Pura Taman Ayun, construit en 1740, signifie : le « temple du jardin flottant ». Une rivière couverte de fleurs de lotus se trouve tout autour.

Entrée Kertha Gosa Mengwi, Bali – Indonésie

 

Beau jardin, Kertha Gosa Mengwi, Bali – Indonésie

 

Kertha Gosa Mengwi, Bali – Indonésie

On découvre un ensemble de remparts et de petits bâtiments avant d’arriver au circuit principal. On fait alors le tour des quelques canaux qui ceinturent un groupe de temples datant pour les plus anciens du XVIIème siècle.
Les locaux se rendent d’ailleurs encore très souvent en pèlerinage dans ce temple royal.
L’enchaînement des fameux toits en chaume est fascinant. On adore cette architecture typique Balinaise. L’endroit abrite également une ancienne arène de combat de coqs.

Kertha Gosa Mengwi, Bali – Indonésie

Différentes hauteurs de toits

Sur le côté Est, il y a un certain nombre de temples avec différents nombres de meru.  Meru : tours de bois sculptées et coiffées de toits de chaume superposés, dont le nombre, toujours impair, varie selon la dignité du dieu. La hauteur maximum sera onze étages. Les trois plus hauts sont dédiés aux dieux de la montagne. 9 meru : le dieu du lac Bratan, 11 pour le dieu du mont Agung et le temple avec 9 meru est dédié au dieu de la montagne de Batur. Les autres temples qui ont 11 merus sont dédiés à la déesse du riz Dewi Sri et au dieu de la montagne Batukaru.

Kertha Gosa Mengwi, Bali – Indonésie

 

Kertha Gosa Mengwi, Bali – Indonésie

Cerfs-volants, un tradition Balinaise

Au retour vers Canggu, notre route croisera par hasard des cerfs-volants colorés. Ici, les enfants comme les adultes adorent cette activité. C’est en effet un Art et une véritable institution à Bali. Véritable passion collective, la tradition est perpetuée de génération en génération. Ainsi, chaque enfant balinais sait fabriquer un “layang-layang” (cerf-volant en Balinais) de ses propres mains. Il lui suffit pour cela : de quelques baguettes de bambou, du tissu ou du film plastique, un peu de colle, du fil et le tour est joué !. De nombreux concours et festivals sont organisés régulièrement un peu partout sur l’île.

Cerfs Volants Bali – Indonésie
Layang layang Bali – Indonésie

Finalement, cette balade nous aura permis de découvrir l’arrière campagne Balinaise.
On ne se lasse pas de ce paysage au fil des kilomètres. Le scooter nous offre une totale liberté d’aller et venir où bon nous semble…
Dernier coucher de soleil ce soir sur Canggu.
Demain, l’aventure continue, nous partons pour une autre étape au Sud Est.

Sunset Canggu, Bali – Indonésie

4 commentaires

Ian 10 septembre 2019 - 12 h 22 min

Le coté Est est, je pense, celui que j’ai préféré. Le cadre qu’offre la région Balinaise est complètement différent des centres-ville parisiens. Cela aurait bien de ramener quelques temples en France.

Répondre
Alexandra 10 septembre 2019 - 15 h 36 min

Oui, le côté Est reste un des plus agréable de l’île des Dieux. On a aussi beaucoup accroché avec le secteur de Munduk, pour le côté nature.

Répondre
Ian 25 octobre 2019 - 7 h 57 min

C’est un conseil que je garderai en tete!

Répondre
En Route Pour l'Asie 25 octobre 2019 - 12 h 46 min

Merci de votre lecture Ian 😉

Répondre

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Accepter