Penang, c’est aussi la plage

par Alexandra
115 vues

MalaisiePenang

En route vers la plage

Dans le but de découvrir nos premières plages en Malaisie, nous partons tôt dans la matinée pour profiter de la journée. Ainsi, direction Monkey Beach, une plage située dans le plus petit Parc National de Malaisie, au nord-ouest de l’île, le long de la côte.

Certes, le Taman Negara Pulau Pinang fait une superficie de 25 km2 mais reste riche en écosystème. Par conséquent, on trouve présents dans ce parc :

  • Les plages de sable fins
  • La forêt tropicale
  • Les récifs coraliens
  • La mangrove

Trek dans la jungle

Donc, pour arriver à cette petite baie sauvage et calme, il faut environ 1h30 de marche. En un mot, pas de défi physique insurmontable pour ce trek entre jungle et mer.
D’autant que le sentier est très bien balisé, ce qui évite d’hésiter sur son itinéraire.

Par contre, la vraie difficulté vient de l’humidité dont le taux frôle parfois les 100% !
D’ailleurs, avant de vous baigner par la suite, vous prenez en quelque sorte une douche tropicale ! Cependant, le clou de la balade c’est de poser les pieds sur la plage de Teluk Duyung, surnommée Monkey Beach.

Un singe peut en cacher un autre

En revanche, avant d’arriver sur Monkey Beach, vous allez croiser quelques primates…
Pour cette raison la plage tient son nom des singes qui y vivent.
Du reste, ils nous ont accueillis en nombre dès le début du sentier dans le parc ! Attention car ils sont très agiles et peu farouches pour vous dérober un truc à grignoter…

Par exemple, nous avions 2 sacs de beignets sur nous…
Vous voyez où je veux en venir ?…
Pour cette raison, on a cédé un des sacs pour pouvoir passer car ils étaient vraiment très agressifs.

Tirer leçon de cette première rencontre

Ici, on le sait, le singe devient de moins en moins distant avec l’homme car il est souvent nourri par les visiteurs. En conséquence de quoi, il perd sa capacité à chercher sa nourriture par lui-même. Cela engendre donc un comportement qui n’a plus rien de sauvage. En effet, nous en avons fait l’expérience : le singe devient parfois agressif vis-à-vis des gens.

Bref, vous l’aurez bien compris : surtout, ne rien leur donner à manger !
Nous appliquerons désormais cette règle durant nos 6 mois de voyage.
De même qu’il ne faut pas transporter, tout simplement, comme pour notre cas, de nourriture sur soi.

Après l’effort, le réconfort

Finalement, on aura bien randonné entre les racines des arbres qui s’entremêlent, même si le sol était glissant et escarpé. En effet, la découverte de la petite baie de Monkey Beach reste une belle récompense.
Enfin, l’endroit est idéal pour la baignade dans une mer calme.
En ce qui concerne la température de l’eau ? Elle frise avec les…29 degrès !
Imaginez un instant…
Allez, plouf !

Pour résumer, pour le retour, il vous faudra revenir de façon à retourner à l’entrée du parc. En un mot, il vous reste 2 solutions :

    • Soit, il vous faut donc faire le chemin inverse par la jungle.
    • Soit, vous rentrez avec un propriétaire de bateaux. De cette façon, il vous ramènera en effet en quinze minutes maximum.
      En conclusion, cela reste assez marrant de voir depuis la mer tout le trajet fait le matin même en marchant !

       

  • CONSEIL : essayer de vous motiver pour faire ce trek dans la jungle sur l’aller (et) ou le retour. En effet, sur l’aller, on a trouvé cela beaucoup plus motivant.
    En fait, vous commencez la journée sportivement pour attaquer ensuite le farniente…

Vous devriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Accepter