Découvrir l’île de la Réunion

que faire à la reunion
Après avoir tout quitté en métropole, me voilà à plus de 9000 kilomètres de chez moi pour changer complètement de vie. Cette expérience inoubliable m'aura fait grandir et aimer le voyage par dessus tout ! Retour sur mes trois années passées sur l'île intense ...

  Carnet de voyage : que faire à La Reunion ?

Informations sur le voyage

  • Durée : presque trois ans
  • Nombre de voyageurs : Solo

LES CHOSES PRATIQUES À SAVOIR

que_faire_la_reunion

 

Le prix des billets d’avion

Depuis la métropole, il faut compter 11h de vol direct au départ de Paris. La plupart des billets restent chers, surtout en haute saison (compter en moyenne entre 800 et 1400 euros) mais depuis peu, une nouvelle compagnie low cost (French Bee) a fait son apparition et te permettra de trouver des vols aller-retour pour environ 400 à 800 euros voir moins si tu as de la chance !

Les saisons inversées

Vu que l’île se trouve dans l’hémisphère sud, tout est inversé bien entendu ! Du coup la Réunion se compose plutôt de deux saisons principales avec, de mai à octobre, l’hiver austral et de novembre à avril, l’été et la période cyclonique.

Le décalage horaire

En été à la Réunion et donc en hiver en France, il y a 3h de décalage tandis qu’en hiver à la Réunion et donc en été en France, il n’y a que 2h.

Les transports

Une voiture est INDISPENSABLE pour pouvoir te déplacer comme bon te semble sur l’île. Il y a une poignée d’agences de location sur toute l’île (comme par exemple ITC Tropicar) et même des sites pour louer des voitures entre particuliers (comme Nouloutou ou Zotcar). Il y a également un bon réseau de bus (les cars jaunes desservent principalement les villes sur le littoral en faisant de grandes distances; et les bus roses et autres compagnies desservent surtout les petites villes des hauts entre elles) mais alors niveau horaire ils ne sont pas vraiment fiables et ils finissent leur service au plus tard à 18h30, pas cool si tu veux sortir tard le soir.

Les hébergements

Se loger à la Réunion n’est pas chose facile, surtout si tu viens t’y installer, car les hébergements sont assez  chers et il y a plus de demandes que d’offres. Inutile de chercher un appart’ ou une maison si tu n’es pas sur place mais rien n’est impossible. Si tu viens en vacances avec un budget restreint, pareil, il y a très peu d’hébergements bon marchés mais tu peux trouver quelques auberges de jeunesse notamment à St Pierre comme Le Toit d’Imany (bien notée et bien placée), Chez Papa Daya (idem même si j’ai trouvé ça un peu sale la fois où j’y suis allée) ou encore O Passage à Terre sainte (qui a l’air magnifique). Il y a aussi des campings comme celui de l’Ermitage les Bains et ce qui marche super bien depuis quelques temps, c’est les Airb&b, tu en trouveras un peu partout sur l’île. Rien de mieux pour s’imprégner de la culture créole lorsque tu viens en vacances à la Run !

Le coût de la vie

La monnaie est, bien entendu, l’euro et il faut compter environ 30% de vie chère en plus par rapport à la France. En ce qui concerne les logements, c’est cher dans l’ensemble mais tu peux trouver des pépites, et pour la bouffe, tout ce qui est importé est évidemment plus coûteux mais si  tu consommes le plus local possible, ça ne te reviendra pas si cher.

Créole ou français ?

La langue principale est le français bien que le créole reste très ancré dans la culture. Voici quelques mots de vocabulaire ainsi que quelques expressions créoles à connaitre si tu veux t’intégrer un minimum à la population locale :

– « Koife ? » pour dire  « Quoi de beau ? »

– « Koman i lé ? » qui signifie « comment tu vas ? » Et toi tu dois répondre « lé la lé la » pour dire que tout va bien.

– « Allons bat’karé ! » pour dire « allons faire un tour ! »

– « dalon » qui signifie « copain/ bon ami ».

– « domoune » pour parler de « quelqu’un »

– « la kaz » pour parler de « la maison »

– « les marmailles » pour parler « des enfants »

– « moukater » qui signifie « se moquer, critiquer »

– « tantine » pour désigner « une fille » ou « sa petite amie »

– « ça mèm mèm » pour dire « c’est ça »

– « lé bon » pour dire « ok/d’accord »

– « Mi aim a ou ! » qui signifie « je t’aime ! »

– « Mi koné pas ! » pour dire « je ne sais pas ! »

– « OTÉ ! » pour exprimer la surprise, ou l’équivalent de « putain »

– « tilamp-tilamp » qui signifie « doucement »

– « ou » pour exprimer le tutoiement

– « zot » pour dire « vous »

Et bien d’autres mais je ne peux pas tout mettre donc j’ai restreint à ce qui s’utilise le plus et qu’on entend souvent.

Les dangers de l’île

Du coté de ce qui est dangereux, on retrouve principalement les attaques de requins bien présentes avec souvent plusieurs morts par an à cause de l’imprudence des touristes mais aussi des locaux. Ce sont souvent des surfeurs mais aussi des gens qui se baignent hors des endroits prévus à cet effet …

 

que_faire_la_reunion

Il faut se méfier aussi des poissons pierres qui ressemblent, comme leur nom l’indique, à des pierres dans l’eau et sont donc les maîtres du camouflage. Le danger vient surtout de leur nageoire dorsale dont chaque épine contient du venin neurotoxique qui infligera instantanément une douleur insoutenable à sa victime. Peu de cas de décès sont recensés, néanmoins, il est possible de se noyer ou de succomber à une crise cardiaque après la piqûre … Fais donc attention où tu mets les pieds cher lecteur ! (Rassure toi quand même, il y a très peu d’accidents à cause de ce poisson !)

Ah et tu vas peut être sourire en lisant ça, mais le soleil fait parti des choses dont il faut également faire attention car il tape vraiment très fort ici, et si tu ne te protège pas, tu auras vite des coups de soleil avec cloques et tout ce qui s’en suit. D’ailleurs, les créoles sortent rarement de chez eux l’été tellement que le soleil chauffe, ce n’est pas pour rien !

Les cyclones ou les tempêtes tropicales peuvent être également source de danger puisque, quand nous ne sommes pas habitués, nous prenons ça à la légère. Quelques petits conseils : faire des réserves d’eau pour plusieurs semaines, se munir de lampes-torche et tout autre élément procurant de la lumière sans électricité au cas où il y ait une coupure de courant prolongée, avoir aussi une radio avec des piles pour se tenir informé de ce qu’il se passe à l’extérieu et faire des réserves de nourriture (en ayant un réchaud c’est toujours mieux). Toutes ces précautions sont bel et bien nécessaires dans cette situation, on est jamais trop prudent !

Dernière chose, il y a également pas mal d’accidents en randonnée : les sentiers sont parfois à flan de falaise ce qui peut être périlleux; les personnes qui partent marcher alors qu’il y a eu de fortes pluies, par exemple, s’exposent à de gros risques surtout dans les ravines; certains sentiers sont indiqués comme dangereux ou sont des fois fermés à cause des intempéries ou de glissements de terrain, mais ça n’empêche pas certaines personnes de s’y aventurer à leurs risques et périls.

Et la mentalité créole alors ?

Je ne m’attendais pas à un changement aussi radical en venant ici. Même si c’est une île française, la mentalité est bien différente de la métropole ! Je dirais qu’il y a une plus grande ouverture d’esprit sur tous les points que ce soit dans la façon de vivre, de penser, de mener sa vie, au niveau des religions et j’en passe (car oui, sur l’île intense, tu peux voir un temple hindou à coté d’une mosquée et/ou d’une église car tout le monde se mélange.) Les créoles sont très accueillants, généreux et vivent beaucoup dans le partage. Ils sont aussi vachement plus zen et décontractés. Bref, quand tu mets les pieds sur l’île intense, tu as toujours du mal à la quitter !

 

MES LIEUX INCONTOURNABLES DE L’ÎLE INTENSE

À VOIR ABSOLUMENT

La plage de Grande Anse

 

plage de grande anse

 

Pour commencer, je t’emmène à la plus belle plage de l’île selon moi ! Elle se situe à Grande Anse, à quelques kilomètres après St Pierre. Il n’y a pas de lagon ni de filet mais tu peux te baigner dans un bassin  naturel. N’hésite pas à traverser la plage de long en large, tous les recoins sont splendides, tu auras certainement envie, tout comme moi, de prendre des photos toutes les 30 secondes. C’est aussi un lieu très populaire pour les mariages et pour les pic nique du dimanche midi. En gros, il y a toujours beaucoup de monde là-bas, et on comprend vite pourquoi !

 

plage de grande anse

Le temple hindou de St Pierre

le temple hindou de saint pierre

 

Il y a beaucoup de temples indiens sur toute l’île mais je trouve que le plus beau se trouve à St Pierre, au centre ville. Tu n’as pas le droit de rentrer à l’intérieur mais vu de l’extérieur, ça vaut déjà le coup ! Tout est fait à la main et les hindous ont vraiment le soucis du détail, c’est impressionnant !

Cap Méchant entre Le Baril et St Philippe

 

cap méchant

Il y a beaucoup de petits points de vue dans le sud de l’île, notamment pour aller dans l’est. Ces points de vue commencent à peu près au Baril avec le Cap Méchant. Pour y accéder, il te suffit d’aller dans le sud-est de l’île, chaque point de vue est indiqué par un panneau, tu n’as qu’à les suivre. Pour Cap Méchant, tu as un grand parking à ta disposition où le point de vue est visible en bas des escaliers, au fond du parking. On y voit un trou dans la roche, creusé par l’eau avec des vagues parfois immenses qui s’éclatent contre les parois rocheuses. Tu peux continuer à te balader un peu le long du bord, les paysages sont vraiment sympas ! Sur la route, aux alentours, tu tomberas également sur les points de vue suivant : Le Puit des Anglais, La Pointe de la Table, le vieux port de St Joseph, Le Puit Arabe et j’en passe. Vas y faire un tour si tu peux, c’est pas mal et le sud de l’île est vraiment sauvage donc les paysages sont sublimes !

Les différentes coulées de lave entre St Philippe et le Tremblet

 

coulées de lave la reunion

 

Après être passé(e) à tous ces beaux points de vue dans le sud, je te conseille de remonter jusque dans l’est à l’Anse des Cascades, par exemple, qui est un autre point de vue. Pour y parvenir, tu vas forcément passer par les diverses coulées de lave entre St Philippe et le Tremblet. La plus célèbre est sans aucun doute celle de 2004, entre autre, lorsque la lave du volcan a rejoint l’océan. De la route, tu pourras observer les vestiges de ces nombreuses coulées et le paysage est juste grandiose !

 

coulée de lave la reunion

 

La cascade Grand Galet à Langevin

cascade grand galet

 

Cette cascade est l’une des plus impressionnantes de l’île ! Elle se trouve dans les hauteurs de Langevin. Une fois que tu arrives au village, tu verras sur ta gauche une grande balance pour peser les cannes à sucre. La route pour se rendre à la cascade est la première à gauche après cette balance quand tu viens de St Pierre. Il y a souvent beaucoup de monde là-haut car de nombreuses sessions de canyoning ont lieu à cette cascade et beaucoup de visiteurs viennent voir cette merveille. Quelques mètres plus bas, il y a de jolis petits bassins où l’on peut se baigner aussi, bref, le coin est vraiment top même si l’eau est gelée !

Trou Noir à Langevin

trou noir langevin

 

Toujours à Langevin, quelques mètres avant la cascade de Grand Galet, se trouve la cascade de Trou Noir. Il faut te garer au niveau du deuxième pont en métal que tu verras. Suis le petit chemin qui s’enfonce dans les arbres au niveau du pont, à droite. Tu découvriras la cascade 5min après environ. Là aussi, il y a beaucoup de monde mais l’endroit est vraiment mignon et l’eau est bleu turquoise !

 

trou noir langevin

 

Le cimetière marin de St Paulle cimetière marin de saint pierre

 

Oui oui, tu as bien lu, je t’invite à aller voir un cimetière mais pas n’importe lequel ! Le cimetière marin de St Paul est un endroit pittoresque à visiter absolument pour plusieurs raisons : la première est qu’il se trouve dans la baie de St Paul, célèbre pour avoir vu débarquer les premiers colons français sur l’île en 1642. La deuxième est qu’il est la dernière demeure de nombreux pirates avec, parmi eux, le célèbre Olivier Levasseur dit La Buse. Ce dernier aurait caché un trésor sur l’île qui n’a, pour l’instant, jamais été retrouvé. On y trouve, également, les tombes de plusieurs poètes et peintres bien connus avec, entre autre, Leconte De Lisle, Eugène Dayot et Arthur Grimaud. Si tu passes par St Paul, arrête toi un moment à la grotte des premiers français (là où a eu lieu le débarquement donc), le cimetière se trouve juste en face et le coin est plutôt sympa.

 

le cimetière marin de saint pierre

 

Le marché de St Paul

 

le marché de saint paul

 

Si tu viens à la Réunion, tu ne pourras pas passer à côté des fameux marchés qui se déroulent dans certaines villes. Dans l’ouest, mon préféré est celui de St Paul le vendredi matin sur le front de mer (celui de St Pierre se déroule le samedi matin !) Entre épices, fruits, légumes et artisanat, tu seras servi(e) ! Tu pourras y trouver toutes sortes de fruits tropicaux tels que des pitayas ou « fruits du dragon » (en rose sur la photo ci-dessus), des mangues, des bananes, des ananas Victoria (ananas typique de la Réunion), des fruits de la passion etc mais aussi des brèdes (feuilles comestibles que l’on cuisine dans les Mascareignes), des aubergines (ou « bringelle » en créole), carottes, tomates, épices et plus encore et pour finir des paniers confectionnés avec des feuilles de vacoa, des vêtements, des souvenirs en tout genre et divers stands pour se désaltérer et manger. Rien de mieux pour s’imprégner de la culture créole et pour ramener des souvenirs à ta famille et à tes amis !

 

marché de saint paul

 

Le Maïdo

 

le maïdo

Tout comme le Cap Noir à Dos d’Âne, le Maïdo est un point de vue incontournable sur le cirque de Mafate et plus précisément sur Marla. La route est longue pour y monter mais une fois là-haut, le paysage en vaut la peine. C’est aussi le point de départ de beaucoup de randonnées. Si tu veux en profiter un peu et comme je l’ai dit précédemment, il faut que tu y ailles tôt car les nuages arrivent vite …

La plage de l’Ermitage

plage de l'hermitage

 

Niveau plages, celles de l’Ouest sont considérées comme les plus belles, notamment grâce aux divers lagons. Tu trouveras effectivement des plages d’eau turquoise à l’Ermitage, la Saline les Bains et Trou d’eau où tu pourras te baigner sans avoir peur des requins. C’est aussi là qu’il y a le plus d’activités nautiques avec des snack-bars et des restaurants le long de la plage. Au niveau du snorkeling (palmes, masque, tuba pour observer les fonds marins), tu pourras facilement en faire, les coraux sont à proximité du bord et il y a pas mal de poissons à observer, mais par pitié, ne marche pas sur les coraux et prends soin de l’océan ! Malheureusement, à cause de personnes irrespectueuses de l’environnement, les coraux de l’île ne sont plus aussi beaux et vigoureux qu’il y a quelques années, et c’est bien dommage !

 

snorkeling plage de l'hermitage

 

Tu pourras découvrir aussi d’autres plages telles que les Roches Noires à St Gilles les Bains et la plage de Boucan Canot mais ces dernières n’ont pas de lagons, donc s’il n’y a pas de filets pour protéger des requins, tu ne pourras pas te baigner toute l’année.

 

Je n’ai pas tout fait sur l’île mais cette sélection me semble déjà être assez complète pour te donner un aperçu des incontournables à découvrir !

 

DIVERSES ACTIVITÉS À FAIRE À L’ÎLE BOURBON

DES ACTIVITÉS À L’EXTÉRIEUR QUI SORTENT UN PEU DE L’ORDINAIRE

 Nager avec les baleines et les dauphins

dauphin ile bourbon

 

Voila THE activité à faire sur l’île entre juin et octobre. En effet, à cette période, les baleines viennent mettre bas dans les Mascareignes et tu peux aller les observer et même nager avec elles ainsi qu’avec des dauphins qui, eux, sont présents toute l’année en mer. Pour se faire, beaucoup d’organismes professionnels proposent des sorties et des mises à l’eau à 60 euros pour environ 3h30. J’ai effectué une sortie de ce genre avec Duocéan en septembre 2017, je te laisse aller voir leur site en lien pour en savoir plus. Pour te faire un retour rapide, je n’ai pas aimé mon expérience tout simplement parce que c’était TROP stricte ce qui m’a mise presque mal à l’aise. Bien heureusement, l’année 2018 a été plus concluante à ce sujet ! Des skippers particuliers proposaient des sorties bateaux pour 25 euros et ce, pendant 4h30 à peu près. J’ai donc testé et j’ai tellement aimé ça que j’en ai fait trois en 5 jours !

Pour le bien-être des animaux et pour leur sécurité comme la tienne, il y a une charte d’approche à respecter, c’est à dire que le bateau ne peut pas s’approcher des baleines à moins de 500 mètres, entre autre, et toi, en tant que plongeur, tu as aussi certaines règles comme par exemple, rester assez éloigné des baleines et les laisser t’approcher, pas le contraire. La police maritime et les gardes côtes veillent bien à la prise en compte de ces règles afin de respecter au mieux les mammifères dans leur milieu naturel et de faire en sorte qu’il n’y ait pas d’accidents. Ces grosses bébêtes sont quand même très curieuses et s’approchent assez près des humains, alors laisse les faire et, s’il te plait, même si c’est tentant, n’essaye pas de les toucher.

 

nager avec requin et dauphin sur l'île bourbon

 

Un tour en parapente

parapente la reunion

Deuxième rêve réalisé également : un petit tour en parapente ! Je suis passée par Air Lagon Parapente pour faire ce vol, avec la formule «panoramique» à 110 euros qui dure environ 1h. J’ai pu prendre les commandes du parapente quelques minutes et à la fin, mon pilote m’a fait tournoyer dans les airs (hum, heureusement qu’il s’est arrêté au bout de trois vrilles sinon j’aurai fini par vomir partout !)

Un survol de l’île en hélicoptère

helicoptère la reunion

Troisième activité coup de cœur après les baleines et le parapente, le tour de l’île en hélico ! Il y a deux gros prestataires à la Réunion : Helilagon et Corail hélicoptère. Personnellement, je ne suis pas passé par eux pour mon tour d’hélico car trop cher, mais j’ai trouvé une alternative avec une association de particuliers qui fait ça. On retrouve ces pilotes au hangar du club ULM du sud, à Pierrefonds (petit aéroport de St Pierre.) Au lieu de payer environ 300 euros par personne, je n’ai payé que 180 euros pour faire les trois cirques, le volcan, Grand Bassin et le Trou de fer. Certes, les lagons ne sont pas compris dans ce tour mais vu que je les ai  fait en parapente, je me suis dit que ce n’était pas bien grave de louper ça en hélico !

 

faire un tour d'helicopter à la reunion

 

Ah oui, je ne t’ai pas précisé un petit détail : à ce moment là le volcan était en éruption ! Alors bon, forcément, j’ai pas hésité une seule seconde ! En plus, j’avais la meilleure place, j’étais à côté du pilote donc j’avais une vue extra !

helicoptere la reunion

volcan la reunion

 

La visite des tunnels de lave

 

La Réunion est l’un des rares endroits au monde où l’on peut visiter des tunnels formés par la lave. Il y en a une trentaine de différents sur l’île mais le plus célèbre et accessible reste celui formé par l’éruption de 2004. J’ai fait cette prestation avec Volcanorun en prenant la formule 20000 lieux sous les laves. La visite dure environ 3h et coûte 50 euros par adulte et 35 euros par enfant à partir de 7 ans. C’est parfait pour une première découverte et Roby, notre guide, était super ! Petite contre-indication : nous sommes sous terre, il fait chaud et certains endroits peuvent être très étroits, cette activité n’est donc pas recommandée pour des personnes claustrophobes ou cardiaques.

 

 

VISITER LES DIVERS SITES DE L’ÎLE

Le Domaine du café grillé à St Pierre

domaine du café grillé saint pierre

Très beau jardin botanique, le Domaine du café grillé te feras découvrir tout plein de plantes et d’arbres divers que ce soit des plantes médicinales, des plantes endémiques, des arbres fruitiers et j’en passe avec, en prime, l’histoire du fameux café bourbon (le café typique de la Réunion) avec une dégustation payante à la fin de la visite.

Kélonia à St Leu

tortue kélonia saint leu

Kélonia est à la fois un aquarium, musée, et un centre de recherche, d’intervention et de soins consacré aux tortues marines. La visite est plutôt cool et le site est vraiment bien pensé, surtout pour les enfants ! De plus, c’est un bon moyen de voir des tortues (marines et terrestres) si tu n’en a pas vu et si tu as de la chance, tu pourras assister à la relâche d’une tortue en mer (c’est assez rare mais ça arrive).

La Maison du Coco à St Leu

maison du coco à saint leu

 

Si tu veux tout savoir sur la noix de coco et si tu veux en manger sous toutes ses formes, je t’invite vivement à te rendre à la Maison du Coco à St Leu. Entre ateliers divers autour du coco, apports culturels et initiation au tressage de feuilles de palmiers, tu ne vas pas t’ennuyer !

La Maison Folio à Salazie

maison folio salazie

 

La Maison Folio de Hell-Bourg, à Salazie, est une authentique case créole qui a été construite au XIXème siècle et qui est, aujourd’hui, élevé au rang de monument historique. Tu pourras visiter ce magnifique domaine qui comporte la maison principale typiquement créole, le jardin également typiquement créole ainsi que trois petites pièces dépendantes où s’accumulent des centaines d’objets d’antan. Le cadre est vraiment reposant et l’endroit est magique même si très touristique !

Autres sites à visiter

Je n’ai pas de photos mais il y a d’autres sites très intéressants à visiter tels que :

–  La Saga du rhum, située à St Pierre, qui est un musée qui retrace l’histoire du rhum à la Réunion et qui est installé au cœur de la plus ancienne distillerie familiale de l’île.

– Le Musée historique de Villèle de St Gilles les Hauts qui retrace l’histoire d’une riche famille créole esclavagiste ayant marqué la société réunionnaise au XIXème siècle.

– Le Musée d’Histoire Naturelles de St Denis qui regroupe diverses collections d’animaux typiques des Mascareignes avec une exposition temporaire à l’entrée (la dernière fois que j’y suis allée c’était une exposition concernant les requins).

– La Cité du Volcan au dessus du Tampon qui retrace l’histoire du Piton de la Fournaise, le fameux volcan de l’île. Le musée est assez interactif pour les enfants et on apprend pas mal de choses sur les volcans en général et sur la manière dont se forme une île.

– La Maison Morange à Salazie est un très beau musée rassemblant une grande partie des divers instruments de musique que l’on trouve dans l’océan Indien. Tu pourras, à l’entrée, prendre un lecteur audio qui te permettra d’écouter tous les sons des instruments présents grâce à des numéros associés pendant ta visite.

– L’aquarium de St Gilles les Bains est un bon endroit à visiter avec ou sans enfants pour s’occuper pendant une journée de pluie par exemple. Il y a de nombreuses espèces sous marines et le site est beau et bien entretenu.

LES ÉVÉNEMENTS À NE PAS MANQUER 

Le Dipavali 

divapali la reunion

Le Dipavali représente la fête des lumières indienne et est célébrée dans tous les pays où il y a une communauté tamoul. Elle se déroule généralement entre octobre et novembre suivant le calendrier lunaire. À la Réunion, cet événement attire beaucoup de monde et vaut vraiment le détour car un défilé est présenté par toutes les communautés indiennes de l’île.

Le mandala annuel des Moines tibétains

mandala moine tibétain la reunion

 

La première fois que j’ai vu le mandala annuel des moines j’étais … Sans voix ! Je t’explique le concept : « mandala » signifie cercle ou centre en sanskrit, c’est un symbole important du bouddhisme tibétain. Ces diagrammes peuvent avoir des formes variées (majoritairement ronde mais aussi carrée ou octogonale) et sont organisés autour d’un centre. En effet, la tradition bouddhiste tibétaine considère que tout ce qui existe provient d’une source d’énergie centrale. La confection d’un mandala nécessite le travail très minutieux d’un petit nombre de moines qui, pendant plusieurs jours, déposent méticuleusement le sable mélangé à des colorants naturels grâce à un Chak-pur (petit outil en forme d’entonnoir qui permet de déposer le sable quasiment grain par grain avec une précision incroyable.) Pour les moines tibétains, ces œuvres d’art sont un outil de méditation et offre un véritable moment d’introspection et de concentration sur ses émotions. Une fois ce travail de titan terminé, les moines offrent le mandala à tous les Bouddhas de l’univers, c’est à dire que le mandala est détruit.

 

mandala

Le Grand Boucan

Le Grand Boucan est, en fait, notre carnaval de chez nous sauf qu’à la Réunion, on ne brûle pas le Carmantran mais le Roi Dodo pour éloigner tous les malheurs ! En général, une grande fête est organisée pour l’événement en juin : il y a un défilé de chars tous plus beaux et farfelues les uns que les autres au centre ville de St Gilles les Bains, tous les enfants sont déguisés, il y a des manèges, on brûle le Roi Dodo à la tombée de la nuit et ensuite, place à la musique avec DJ pour tous les goûts sur la plage suivi d’un feu d’artifice pour couronner le tout.

Le Sakifo et les Franco’folies

Emblématiques festivals de l’Île de la Réunion, le Sakifo (début juin) et les Franco’folies (en mars) te réservent de belles surprises ! Des artistes venus d’un peu partout viennent s’y produire pour notre plus grand plaisir ! Ces deux événements rassemblent énormément de monde, surtout le Sakifo, alors un conseil, si tu as la possibilité de prendre les billets sur internet, fais-le, car tu peux facilement attendre 1h minimum dans la queue de la billetterie puis en plus, sur place, c’est plus cher. Les prix varient entre 25 et 30 euros pour un festival, je trouve ça vraiment raisonnable pour le nombre d’artistes qu’il y a à avoir.

 

QUELQUES IDÉES DE RANDONNÉES À FAIRE À LA RÉUNION

MES RANDONNÉES COUP DE COEUR :

Le Cap Noir et Roche Verre Bouteille depuis Dos d’Âne

cap noir

                                                     Difficulté : Facile       Durée : 2h environ        Type de trajet : boucle         Note : ♥♥♥♥

Cette randonnée, qui se trouve au dessus du village de Dos d’Âne, fait partie de mes préférées de l’île ! Je trouve qu’elle est idéale pour commencer quand on est pas forcément fan de marche car elle est simple, pas vraiment sportive malgré quelques petites échelles à franchir sur le sentier, elle peut se faire en famille et le point de vue qu’elle offre sur le cirque de Mafate est certainement l’un des plus beaux paysages que l’on retrouve à la Réunion. C’est une boucle assez courte puisqu’elle ne dure que deux heures environ et il n’y a que très peu de dénivelé. En revanche, cette rando n’est peut être pas forcément adaptée aux personnes ayant le vertige mais ces dernières peuvent tout de même profiter du point de vue sans pour autant faire la randonnée.

mafate

mafate

 

Le bassin des Aigrettes et bassin Cormorans

bassin des aigrettesDifficulté : Très facile           Durée : 1h30 environ pour faire les deux bassins principaux

Type de trajet : Aller-retour             Note :  ♥♥♥♥

Cette petite marche, qui n’est pas vraiment une randonnée à proprement parlé, et sans doute l’une des plus populaires de l’île car elle permet de se rafraîchir dans des bassins sans pour autant marcher des heures. Pour t’y rendre, tu emprunteras la route du théâtre à Saint Gilles les Bains. Tu monteras en direction de l’Éperon, tu passeras le théâtre et quelques mètres plus loin, tu trouveras un snack-bar sur ta droite avec un parking. Le principe est de se garer à ce parking et d’acheter un petit truc au snack car c’est eux qui surveillent les voitures. Pour accéder ensuite au chemin qui mène aux cascades,  il suffit de monter quelques mètres au-dessus du snack et sur la droite tu verras une sorte de vieux portail délabré avec des mauvaises herbes. Engage toi ici et tu n’auras plus qu’à descendre et suivre toujours tout droit le petit cour d’eau pour arriver au bassin des Aigrettes. Attention, à un moment donné, tu arriveras à un portail complètement fermé par arrêté préfectoral mais ne t’inquiète pas cher lecteur, tu peux passer, il te faut juste te faufiler dans la petite ouverture en bas en mettant les pieds dans l’eau ! Tu découvriras le fameux bassin en question à à peine 10 min du parking.

bassin des aigrettes

 

Pour le bassin Cormoran, le chemin est le même au début mais en descendant, tu vas arriver à une intersection où tu bifurqueras à droite. Là, la marche est un peu plus longue, il te faudra peut être 30 min pour arriver au bassin Cormorans. Tu n’as qu’à suivre le canal et à un moment, tu auras sur ta gauche, en contrebas, une maison en bois. Quand tu la verras, descends dans sa direction, tu pourras t’y arrêter si tu le souhaites : un gentil créole habite ici et il vend quelques boissons et du café pour les visiteurs. Pour la suite, le chemin est tout tracé de toutes façons, tu traverseras le petit cours d’eau à coté de la maison et tu t’enfonceras dans les plantes. Après quelques minutes de descente, tu arriveras au bassin Cormoran qui, pour moi, est plus beau que celui des Aigrettes. Tu découvriras aussi de grands bambous impressionnants sur place, de quoi faire de belles photos.

 

bassin des aigrettes

La savane du Cap Lahoussaye

cap la houssaye

Difficulté : Très facile         Durée : 2h30 environ      Type de trajet : boucle     Note : ♥♥

Cette petite balade très facile est un bon moyen pour se perdre un peu dans ce que l’on pourrait croire une savane. En effet, la plupart du temps, cet endroit est tellement sec que l’herbe est jaune vif. La savane du Cap la Houssaye se trouve entre St Gilles les Bains et St Paul en passant par la route du littoral. Tu pourras te garer sur le parking présent à droite de la route en allant à St Paul pour commencer la randonnée. Je dirai qu’il y a deux petits points négatifs concernant la randonnée de la savane : il y fait souvent TRÈS chaud car il n’y a pas d’ombre et ce lieu se trouve tout près de la quatre voix où le bruit des voitures gâche un peu ce très beau paysage. Selon moi, cette randonnée est quand même à faire au moins une fois et, de là-haut, tu auras une magnifique vue pour le coucher du soleil !

 

cap la houssaye

 

La canalisation des Orangers

 

Difficulté : Facile      Durée : 8h environ     Type de trajet : Aller-retour       Note :  ♥♥♥♥

Au départ de Sans Soucis, cette rando exceptionnelle est la meilleure façon pour pénétrer doucement dans le cirque de Mafate. Bien qu’il faille environ 4h pour se rendre à l’îlet des Orangers ou à l’îlet des Lataniers et 4h pour revenir (si tu fais l’aller-retour), le chemin est plat tout le long et il y a une superbe vue du début à la fin. Si tu veux prendre ton temps, tu pourras dormir une nuit en gite sur un des îlets. Petit conseil : partir très tôt et bien regarder la météo car marcher autant sous la pluie, c’est pas top !

 

Le Grand Bénare depuis le Maïdo

 

grand bénare

Difficulté : Moyenne       Durée : 5h30 environ      Type de trajet : Aller-retour      Note : ♥♥

Cette randonnée est assez longue car il faut se rendre au Maïdo et ensuite se taper presque 6h de marche aller-retour. Peu d’intérêt le long du chemin, je l’ai quand même mise dans les randonnées incontournables car elle offre un très beau point de vue sur le cirque de Mafate et sur le cirque de Cilaos une fois arrivé(e) en haut.

grand bénare

Un conseil : commence la marche tôt, très tôt si tu veux voir quelque chose en haut, les nuages arrivent très vite ! Le mieux est d’arriver au Maïdo vers 7h et de commencer la marche direct pour arriver en haut entre 10h et 10h30. Évidemment, si tu pars plus tôt, c’est top ! La rando est indiquée tout le long avec des panneaux et un balisage, il est important de bien suivre le balisage car le brouillard peut arriver très vite.

grand bénare

Le tour de Bras Patate en passant par la forêt de Bon Accueil aux Makes 

 

tour de bras patate

Difficulté : Facile           Durée : 2h30 environ           Type de trajet : boucle           Note : ♥♥♥♥

Cette randonnée est, selon moi, facile et faisable avec des enfants et l’endroit est juste splendide ! Entre jardin fleuri au départ, sentier au milieu des fougères, forêt de cryptomerias et vue de fou sur le cirque de Cilaos, je ne peux que te conseiller cette rando si tu aimes la nature ! Elle se trouve aux Makes, au dessus d’Étang-Salé les Bains. Il y a de belles surprises à découvrir tout au long de cette marche et tu pourras, notamment, manger des goyaviers rouge quand c’est la saison et apercevoir des tangues (hérisson de la Réunion) et tout plein d’autres petits animaux qui se cachent dans les diverses plantes.

 

tour de bras patate

 

Cap Jaune (ou Terre Rouge) à Vincendo

 

cap jaune

Difficulté : Facile       Durée : 1h environ         Type de trajet : Aller-retour        Note : ♥♥♥♥

Cette petite randonnée est également un de mes coups de cœur car l’environnement est magnifique. Pour t’y rendre, il faut aller à Vincendo, petit village entre St Joseph et St Philippe, et prendre la direction de La Marine de Vincendo. Il faut descendre jusqu’à la dernière habitation et tu arriveras à un parking assez vaste en bord de mer. La randonnée commence au niveau du panneau Camping interdit sur la gauche en remontant vers le début du parking. Tu n’auras qu’à suivre le sentier qui t’amèneras à Cap Jaune en ayant une superbe vue sur l’océan ! Une fois arrivé(e), tu pourras observer cette roche du sentier principal ou alors emprunter un chemin sur la droite qui descend directement au pied de la façade jaune. Attention cependant, cette descente est abrupte malgré la présence d’une corde qui aide les randonneurs à descendre. Un conseil : il faut y aller entre 12h et 14h je dirais pour que le soleil tape sur la façade rocheuse et fasse bien ressortir sa couleur.

Grand Bassin

 

grand bassin

Difficulté : Moyenne       Durée : 4h environ       Type de trajet : Aller-retour       Note : ♥♥♥♥

Voici ma randonnée préférée au sud de l’île. Surnommée « le petit Mafate », Grand Bassin est un havre de paix où il n’y a aucune voiture et très peu d’habitants. Pour accéder à cette marche, tu devras aller au Belvédère de Bois Court (au dessus de la ville du Tampon), l’endroit est bien indiqué par des panneaux. Une fois arrivé(e), gare toi au parking de l’horloge hydraulique, le début de la rando commence à côté du point de vue, sur la gauche. La descente jusqu’au village de Grand bassin se fait en 1h30 environ. En bas, tu découvriras un lieu authentique où se mêlent petites habitations et gîtes en tout genre. Je te conseille d’y passer au moins une nuit pour profiter de la cascade et du calme des lieux. Moi, j’ai passé la nuit au gîte Chez Danyça a été un vrai coup de cœur ! La nuit en chambre double avec repas du soir et p’tit dej’ m’aura coûté 50 euros.

 

grand bassin

Grand étang à St Benoit 

 

grand étang saint benoit

Difficulté : Très facile      Durée : 2h30 environ      Type de trajet : boucle       Note : ♥♥♥♥

Grand Étang est, sans aucun doute, mon endroit préféré de l’est de la Réunion. C’est un lieu très paisible où l’on est littéralement entouré(e) par la nature. La marche consiste à faire le tour de l’étang et à bifurquer à un moment sur la droite vers la cascade du bras d’Anette afin de découvrir une très jolie chute d’eau dans le creux de la montagne. Pour accéder à cette rando, il suffit de rejoindre St Benoit et de prendre la direction de Grand étang qui est assez bien indiquée.

 

grand étang saint benoit

 

Le volcan du Piton de la Fournaise

 

piton de la fournaise

Difficulté : Facile       Durée : 5h environ       Type de trajet : Aller-retour       Note : ♥♥♥♥

Que dire si ce n’est que cette rando est primordiale lors de ta visite à la Réunion ! Le Piton de la Fournaise est quand même le troisième volcan le plus actif au monde alors autant aller y jeter un coup d’œil de plus près ! Pour commencer la marche, tu devras te rendre dans l’enclos, c’est à dire en bas du parking. Pour cela, rends toi au fond du parking à gauche jusqu’au petit portillon et tu n’auras plus qu’à descendre tous les escaliers. Quelques mètres plus loin tu pourras, dans un premier temps, monter en haut du cratère Formica Leo datant soit disant de 1753. Ce cratère est visible du parking et est célèbre pour son dégradé de couleurs.

 

piton de la fournaise

Pour te rendre ensuite en haut du cratère du volcan appelé cratère Dolomieu, tu n’auras qu’à suivre les points blancs qui t’indiqueront le chemin. Attention, suis bien le sentier car il est très dangereux de se perdre au volcan, le brouillard arrive très vite et si tu t’égares, tu peux te faire très mal à cause des pierres volcaniques et même tomber dans le vide. Cette marche est un peu longue, je l’avoue, mais je t’assure que ça en vaut la peine car arrivé(e) en haut, le spectacle est de taille !

 

piton de la fournaise

 

Tu auras peut être la chance de voir le volcan en éruption et c’est tout le mal que je te souhaite ! Suivant où l’éruption se trouve sur le flanc du volcan, tu devras plus ou moins marcher longtemps pour te rendre au meilleur point de vue.

 

piton de la fournaisepiton de la fournaise

Un conseil, équipe toi pour aller admirer une éruption, là-haut il fait très froid la nuit, en été comme en hiver !! N’oublie pas ta lampe frontale, de bonnes chaussures, et des gants ne sont parfois pas de refus entre juin et septembre. Bref, de jour comme de nuit, de loin ou de près, qu’il fasse froid ou pas, le spectacle est toujours aussi fabuleux et on ne s’en lasse pas !

 

piton de la fournaise

 

La cascade Bras Rouge à Cilaos

cascade bras rouge

Difficulté : Facile       Durée : 2h30       Type de trajet : aller-retour        Note : ♥♥♥♥

Cette randonnée est vraiment top car l’objectif est d’arriver à une rivière qui se jette en contre-bas sous la forme d’une belle cascade vertigineuse ! Cette rivière se trouve entre deux remparts et le paysage ferait presque penser au Canada. Pour y accéder, tu devras te rendre à Cilaos depuis St Louis. Le mieux, une fois arrivé(e) à Cilaos, est de se garer sur le grand parking à gauche du rond point avant l’église. La marche débute directement au fond du parking.

cascade bras rouge

 

Petit conseil : quand tu seras presque arrivé(e), genre à 30 secondes avant de découvrir la rivière, tu verras un panneau sur la gauche, il y a un tout petit chemin qui s’enfonce un peu dans les arbres. Emprunte le pour voir la cascade en intégralité qui n’est pas visible de la rivière. Mais attention, ne t’approche pas trop du bord, la roche est très glissante !

La Chapelle à Cilaos

la chapelle

Difficulté : Moyenne       Durée : 5h       Type de trajet : Aller-retour       Note : ♥♥♥♥

Entre marche dans la forêt, traversée d’une rivière et escalade de gros rochers, cette randonnée est exceptionnelle ! Pour t’y rendre, tu monteras à Cilaos mais quelques kilomètres avant le village, tu tourneras à gauche vers un quartier qui ne paie pas de mine (le GPS connait la Chapelle, autant l’indiquer tout de suite pour ne pas se perdre !) Gare toi où tu peux et pour trouver le début du sentier, vas tout droit et descends le long d’une petite route goudronnée. Tu vas arriver au panneau qui t’indiquera le chemin quelques mètres plus bas. Perso, je m’arrêtais toutes les 10 min pour prendre des photos car même le sentier est super beau !

la chapelle

 

L’idéal est d’arriver avant midi tout en bas pour admirer les rayons du soleil s’engouffrer dans la fameuse chapelle qui est, en réalité, une fente immense entre deux façades rocheuses. Pour les plus courageux, il est possible d’aller au fond de la fente pour voir une cascade alimenter la rivière mais l’eau est TRÈS froide, que ce soit en hiver ou en été.

 

la chapelle

 

La Roche Merveilleuse à Cilaos

 

roche merveilleuse la reunion

Difficulté : Facile        Durée : 2h        Type de trajet : Aller-retour        Note : ♥♥♥♥

Quoi de mieux que cette randonnée pour prendre un peu de la hauteur afin d’admirer la ville de Cilaos ? Cette marche, assez simple, donne, en effet, accès à un superbe paysage ! Pour trouver le sentier, il suffit de te rendre aux thermes de Cilaos, un peu plus loin au dessus de l’église. Je te conseille de te garer directement sur le parking des thermes car la rando débute juste en face, à quelques mètres où tu verras, de loin, les panneaux en bord de route. Tu peux aussi accéder à ce point de vue en voiture. Un conseil : pour profiter pleinement de Cilaos, prends une ou deux nuits en gîte pour voir un max de choses car la route, célèbre pour ses 400 virages, est longue pour accéder au cirque. Personnellement j’ai logé au gîte La Roche Merveilleuse qui se trouve pas loin des thermes et qui surplombe Cilaos : une vue plutôt sympa pour le coucher du soleil et pour déjeuner le matin.

Le Trou de Fer à Salazie

 

trou de fer

Difficulté : Facile       Durée : 3h       Type de trajet : Aller-retour       Note : ♥♥♥♥

Depuis le gîte de Bélouve, tu peux faire cette extraordinaire randonnée du Trou de Fer. Pour moi c’est la plus belle randonnée du cirque de Salazie. Elle est très accessible aux enfants car il y a deux chemins différents : un sentier totalement dans la forêt de Bélouve (magnifique mais TRÈS boueux) et le chemin de l’École Normale qui est en fait une route forestière bien dégagée avec un chemin relativement plat. Le point de vue à l’arrivée est juste ouf car il donne sur une cascade en contre-bas inaccessible à pied, seulement en hélicoptère. Un conseil : pars tôt du gîte pour commencer cette marche car les nuages s’engouffrent rapidement entre les remparts, ce serait donc bête d’arriver au point de vue et de ne rien voir … Regarde aussi la météo car il pleut souvent à Salazie !

 

trou de fer

 

Deux jours de trek dans Mafate

 

mafate

Difficulté : Moyenne à difficile         Durée : 2 jours          Type de trajet : Boucle         Note : ♥♥♥♥

Je te présente un itinéraire sur deux jours à faire absolument même si c’est sportif ! Je t’explique : je suis montée jusqu’au Col des Bœufs pour me garer et démarrer la marche, donc déjà la route est longue ! Bref, tu peux garer ta voiture au parking prévu où tu payeras ta place car il est surveillé (12 euros la nuit) ou alors tu peux te garer plus bas mais à tes risques et périls car il y a des vols à ce qu’il paraît. La rando démarre tout au bout du parking. J’ai fait un premier jet où je suis descendue jusqu’à La Nouvelle pour dormir au gîte Le Tamaréo. Rien à dire sur ce dernier, c’était très bien et l’environnement est très beau car tu surplombes le village ! Sinon, rien à voir mais  je te parle même pas de la voie lactée que j’ai observé une bonne partie de la nuit, le spectacle était grandiose vu du gîte ! Pour ce trajet aller, j’ai mis environ 2h à descendre, c’est assez simple et faisable avec des enfants.

 

mafate

 

Le lendemain, réveil très matinal car j’avais de la route ! Je suis donc partie vers 5h30 du gîte direction cette fois-ci les Trois Roches (une rivière qui se jette en contre-bas sous forme de cascade vraiment vertigineuse !) La rando est de niveau moyen car la descente est assez hard mais le voyage en vaut la peine comme on dit ! J’ai dû mettre environ 2h encore une fois pour rejoindre la rivière. Petit conseil, ne t’approche pas trop près de la cascade, ça glisse…

 

mafate

 

Après être restée bien 1h30 sur place, j’ai repris la route direction Marla. Le paysage sur le chemin est juste WAOW, on se croirait vraiment au Canada encore une fois. Rien de mieux pour se reconnecter à la nature ! Par contre, j’ai cru que j’allais mourir tellement que le dénivelé positif est dur … Pour moi c’est difficilement faisable avec des enfants. J’ai fini par arriver à Marla au bout de 2h environ.

 

mafate

 

Pour finir, je suis remontée de Marla au Col des Bœufs en 3h à peu près. Là, le sentier n’était pas très compliqué mais un peu long. Heureusement que le paysage est impressionnant du début à la fin !

 

Comme pour tout ce que je te présente ici, je n’ai pas tout fait même si je suis restée presque trois ans sur l’île. J’ai sélectionné mes meilleures randonnées et la prochaine fois que je retourne à la Réunion, je compte bien gravir le Piton des Neiges !

 

RETROUVE PLUS EN DÉTAIL MON EXPÉRIENCE À LA RÉUNION AINSI QUE MES AUTRES VOYAGES SUR MON BLOG PERSONNEL :

https://laudyssey.wordpress.com/

2 réflexions sur “Découvrir l’île de la Réunion”

  1. Bonjour Laurie,
    J’ai lu avec intérêt ce bel article sur l’île de la Réunion. Depuis quelques année maintenant nous visitons un nouveau tunnel de lave dans l’ouest : le tunnel du bassin bleu (https://www.canyon-speleo.re/tunnel-de-lave-la-reunion/tunnel-de-lave-eperon-reunion/).
    Il c’est formé lors d’une éruption du Piton des neiges il y a 340 000 ans. C’est une découverte de 3h avec une petite escalade et un petit rappel à la fin. Cette visite de tunnel de lave est accessible aux enfants dès 6 ans.
    Au plaisir de vous faire découvrir ce tunnel.

    1. Bonjour Simon,
      Merci pour l’intérêt que vous avez porté à mon article ! Je connais l’existence du bassin bleu, je n’y suis pas encore allée mais ce sera pour mon prochain voyage à la Réunion (étant revenue en métropole depuis quelques temps déjà ????), merci encore et oui au plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.