Visiter le Luberon : top 13 des choses à faire et à voir

par Goyav
Goyav
Envie de visiter le massif du Luberon prochainement ? Découvrez à travers ce guide une liste des lieux incontournables à voir mais aussi des activités que nous vous conseillons de faire !
1

1- Découvrir le parc naturel du Luberon

2

2- Tomber sous le charme de Venasque

3

3- Visiter l'abbaye Notre-Dame de Sénanque

4

4- Visiter Gordes et y rester

5

5- Faire du kayak sur la rivière Sorgue

6

6- Trouver des objets rares à L’Isle sur La Sorgue

7

7- Eclaircir le mystère de l’ocre à Roussillon

8

8- Parcourir les sentiers de l’ocre

9

9- Prendre la route du vin

10

10- Jouir de la fraîcheur des sept lacs de Beaumont-de-Pertuis

11

11- Tout savoir sur la lavande au Musée de la Lavande de Coustellet

12

12- Visiter le Luberon avec des enfants

13

13- Le Luberon pour les gourmands

14

Combien de jours faut-il pour visiter le Luberon ?

15

Où loger dans le Luberon ?

La légende raconte que le Luberon doit ses couleurs uniques à la fée Lavandula. Mauve, ocre, jaune, orange, le paysage de cette terre provençale abrite des trésors de la nature et des bijoux architecturaux. Vignes, arbres fruitiers, roches habillent cette terre située au Nord de la Provence. Visiter le Luberon est une aventure touristique inoubliable.

Que faire et que voir dans le Luberon ?

Pour les passionnés par les vieilles pierres, pour les amoureux des randonnées pédestres ou aquatiques, le Luberon offre une palette très variée d’activités, de ballades, de visites dans le cadre majestueux du massif montagneux. De nombreux villages, dont certains sont classés parmi les plus beaux de France, offrent un panorama inégalable et des activités pour tous les goûts.

Visiter le Luberon : les incontournables

1- Découvrir le parc naturel du Luberon

Situé au nord d’Aix en Provence et bordé par la Durance, le Parc Naturel du Luberon est une destination idéale pour les familles. Les plus jeunes s’adonnent à l’accrobranche, au kayak, à l’escalade ou au parapente. D’autres préféreront des balades à cheval, des randonnées ou même un tour en montgolfière.

Des activités pédagogiques, comme des visites de vignobles ou des cours de cuisine, sont proposées. Dans le parc, la forêt des Cèdres, qui englobe trois villages (Bonnieux, Lacoste et Menèbres), est traversée par un sentier botanique pédagogique. De nombreux chemins balisés accueillent les randonneurs.

parc naturel du Luberon

Source : Pixabay – Hans

2- Tomber sous le charme de Venasque

Au nord de la chaîne montagneuse, Venasque attire de très loin : un rocher blanc perché sur une montagne de verdure. En arrivant, vous pouvez vous garer non loin de l’église dans le haut du village.

De la place, vous profitez sans effort, d’une vue spectaculaire sur le Mont Ventoux. Les ruelles escarpées séparent des maisons de pierres dorées. Traverser le bourg est un voyage dans l’histoire de la Provence avec ses tours sarrasines et son rempart médiéval.

Visiter Venasque dans le luberon

Source : Jacques Le Letty

3- Visiter l’abbaye Notre-Dame de Sénanque

Il faut traverser un magnifique champ de lavande (en fleurs pendant l’été) pour admirer l’abbaye citersienne de Sénanque. Le lieu, habité depuis près de mille ans par une communauté monastique, invite au recueillement.

Après avoir admiré la bâtisse du XIIème siècle, vous pourrez déguster dans la boutique des moines des produits du terroir : miel de lavande, calissons (qui sont des bonbons à la pâte d’amande typiques), croquants aux amandes et au miel sans oublier une fameuse confiture.

Visiter Notre-Dame de Sénanque

Source : Flickr – decar66

4- Visiter Gordes et y rester

Au centre du parc naturel, assise sur les monts du Vaucluse et couronnée par son église et son château, la ville de Gordes, avec ses maisons en terrasses est une des plus belles du Lubéron.

Elle est le refuge de nombreux artistes qui ont laissé leurs empreintes sur les murs et les maisons. Il subsiste quelques vestiges de l’époque romaine. Le château médiéval abrite l’office de tourisme, et également un musée consacré au peintre belge Pol Mora. L’église de Saint Firmin avec ses boiseries et peintures, sont une étape essentielle pour le passant.

A quelques kilomètres, le Moulin des Bouillons, classé monument historique, est l’un des plus vieux du monde. Il impressionne avec son pressoir en chêne et symbolise l’histoire de l’huile d’olive. En face, en traversant un parc parsemé de vitraux en dalle de verre, le Musée de l’histoire du Verre et du Vitrail raconte l’épopée du verre de sa découverte à nos jours.

Visiter Gordes dans le Luberon

Source : Flickr – @ S@ndrine

5- Faire du kayak sur la rivière Sorgue

L’eau est limpide, le débit régulier et les paysages somptueux. Le parcours va de Fontaine de Vaucluse à l’Isle sur Sorgue. Les huit kilomètres se descendent en douceur le long des rives arborées. Avec un brin de chance, les enfants pourront voir un castor. Les familles sont bienvenues pour cette navigation qui dure environ deux heures.

rivière Sorgue

Source : Pixabay – jackmac34

6- Trouver des objets rares à L’Isle sur La Sorgue

Comme presque chaque village du Luberon, l’Isle sur la Sorgue vaut le détour. Mini Venise, baignée par la Sorgue, elle présente la particularité d’être un repaire d’antiquaires. Les amateurs de vieux objets trouveront des trésors offerts par plus de 300 brocanteurs et professionnels. Ils donnent spécialement rendez-vous aux amateurs le week-end de la Toussaint pendant lequel le bourg se transforme en foire géante accueillant des exposants de toute l’Europe.

De nombreux villages comme Oppède et ses ruines médiévales, Lourmarin avec son marché aux puces organisent des spectacles vivants, concerts, tout au long de l’année.

Isle sur La Sorgue

Source : Mathieu BROSSAIS

7- Eclaircir le mystère de l’ocre à Roussillon

Entouré par des pins d’Alep, dans le cœur du parc naturel, le village pétille par son jaune ocre. Les passionnés de peinture visiteront avec bonheur le Conservatoire des ocres et pigments appliqués qui a pris place dans une ancienne fabrique d’ocre. Les étapes du traitement de la roche argileuse jusqu’au produit fini sont expliquées avec pédagogie. Des ateliers sont conçus pour les enfants : fabrication de peinture, application de la couleur.

Le village de Roussillon

Source : Nikater

8- Parcourir les sentiers de l’ocre

A Rustrel, surnommé le Colorado provençal, vous apprécierez une curiosité géologique unique. Les anciennes carrières d’ocre ont sculpté la nature. Sur un site gigantesque, se dévoile l’aventure des ouvriers ocriers donnant au paysage un air de Western. Durant quatre générations l’exploitation de l’ocre a modelé les collines. Des visites guidées sont organisées sur ce terrain fragile et exceptionnel. Plus de 20 itinéraires balisés permettent de parcourir dans les sens ce paysage lunaire.

Les mystères de l'ocre à Roussillon

Source : Pixabay – guy_dugas

9- Prendre la route du vin

De nombreux domaines viticoles ouvrent leurs portes au public pour des visites et des dégustations. Le soleil du sud, la fraicheur des nuits, la terre sablonneuse donnent une identité savoureuse aux vins du Lubéron pour un prix abordable. Par exemple, non loin de Lourmarin, le Domaine des Hauts Pimpants ouvre ses portes tous les jours de l’année. Vous serez accueillis par une famille qui travaille la vigne depuis quatre générations.

route du vin lubéron

Source : marycesyl,

10- Jouir de la fraîcheur des sept lacs de Beaumont-de-Pertuis

Après les randonnées terrestres, une halte au bord de l’un des sept lacs s’impose… Ces lacs sont artificiels nés de la construction du barrage de Cadarache. Voir et découvrir la faune et la flore des lacs fait partie des incontournables. Hérons et cigognes côtoient de grands cormorans et plus de cinquante espèces d’oiseaux. La pêche est également autorisée (avec un permis, bien sûr), ainsi que la baignade.

lacs de Beaumont-de-Pertuis

Source : S.B.

11- Tout savoir sur la lavande au Musée de la Lavande de Coustellet

Utilisée pour parfumer le linge, ou enrichir un parfum, la lavande c’est la Provence. Cet arbuste aux fleurs mauves a son musée, à Coustellet, sur la route de Gordes. Vous apprendrez tout sur la lavande et les lavandiculteurs qui font la réputation de la région. Sur place, de nombreuses activités sont faites pour les familles : animations, jeux de questions réponse, ateliers aromatiques. Dans la boutique du musée, des cosmétiques, tisanes et parfums à base de lavande sont prisés des visiteurs.

Musée de la Lavande de Coustellet

Source : Véronique PAGNIER

12- Visiter le Luberon avec des enfants

Dans chacune des étapes, les enfants trouveront leur bonheur. Ils se verront chevaliers dans les villages médiévaux, pourront s’initier à l’ornithologie près des sept lacs, connaitre tous les secrets de l’ocre à Gargas, comprendre le fonctionnement d’un moulin à huile, et s’enivrer dans les champs de lavande. A Maubec, les enfants découvriront avec étonnement les joies d’une ballade à dos d’âne. Fatigués, ils seront heureux de passer une journée pour se baigner à l’étang de la Bonde et profiter de sa plage.

Âne maubec

Source : Pixabay – Atlantios

13- Le Luberon pour les gourmands

Fromages, miel, truffes, huile d’olive, légumes, le Luberon est un terroir qui offre l’excellence des productions régionales. Transformés, ils deviennent tapenade, soupe, ratatouille, gaspacho. Cuisinés, ils s’appellent biscuits salés au thym, velouté de courge, pissaladière, ou encore fondant d’abricot. Le Luberon surprend par sa gastronomie provençale, un régime méditerranéen revisité par des amoureux du bien-manger.

Fromages Luberon

Source : JillWellington

Visiter le Luberon en pratique

Combien de jours faut-il pour visiter le Luberon ?

La beauté des paysages, le charme des villages, la multiplicité des activités proposées pour un public large font du Luberon un lieu que l’on a envie de parcourir. C’est aussi une région où l’on revient. Deux jours paraissent être un minimum pour avoir un premier aperçu. Un séjour de cinq jours permet une visite plus complète alliant les plaisirs de découverte de la nature avec les visites de lieux riches en histoire. Visiter le Luberon c’est à la fois s’attarder sur des sites touristiques incontournables et profiter d’une nature accueillante.

Où loger dans le Luberon ?

Le Luberon compte près de 80 villages. Les possibilités de logements sont variées : Gîtes ruraux pour une famille, hôtels, maison de ville, Airbnb. Certains préfèreront loger à Avignon ou Aix en bordure du parc national. D’autres s’installeront à Gordes ou à Apt connu pour ces hôtels typiques. Cavaillon, la capitale du melon, est également un endroit stratégique pour se lancer à la découverte du Luberon.

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Accepter