Voyager en Corée du Sud : guide pratique

par Fulldetentemorning
62 vues

Guide pour voyager en Corée du Sud

Détail du carnet de voyage : voyager en Corée du Sud

  • Itinéraire : Seoul, Gwangju, Soraksan, Busan
  • Date et durée du voyage : mardi 10 septembre 2019, 35 jours
  • Budget : 30 euros par jour et par personne
  • Nombre de voyageurs : couple

Nous avons absolument adoré voyager en Corée du Sud. A vrai dire nous n’avions pas d’attente particulière, et nous avons été agréablement surpris par ce pays, que ce soit les paysages, les habitants ou l’atmosphère qui y règne dans les villes hyperconnectées ou les campagnes paisibles. Mais voilà l’anglais est encore peu répandu, alors ce n’est pas toujours facile de se repérer, de se déplacer, de communiquer, bref de savoir où/quoi/comment. Alors on s’est dit que ce serait sympatoche de partager quelques infos que nous avons récolté de ci de là, et que ça pourrait vous simplifier la vie 😉.

Voyager en corée du sud


>>> Rester connecté <<<

Bon on va pas se mentir, quand on parle de se simplifier la vie, internet entre souvent en jeu. On y trouve énormément d’informations (comme ce fabuleux article que vous êtes en train de lire ;)), et ça donne accès à des tas d’applis ultra pratiques. C’est particulièrement vrai en Corée où les métiers de service sont très développés et où vous aurez une application pour à peu près tout en fait. Voilà vos options pour avoir accès à internet :

> Via wifi. Il y a du wifi partout. Dans les cafés, dans les restos, dans les bus, dans les musées, dans les hôtels. A Séoul, il y a aussi de nombreuses zones de free wifi un peu partout en ville. Donc si votre séjour se concentre principalement sur Séoul et ses alentours, le wifi devrait vous suffire pour organiser vos visites et déplacements.

> Avec un wifi portable. Il est possible de louer un wifi portable que vous emportez partout avec vous pour ne jamais manquer de connexion. Ces box s’achètent directement à l’aéroport, ou alors sur internet à retirer en magasin. Il n’est donc pas possible d’arriver en magasin et de demander directement une borne wifi, ils ne pourront pas vous la fournir.

> Les cartes sim prépayées. Vous pouvez acheter une carte sim dans les magasins SKT. Il y a plusieurs tarifs proposés selon la durée et le débit souhaité. Nous avons opté pour une carte sim valable 20 jours avec 1G/jour de data. C’était parfait. Les tarifs sont à peu de choses près les suivants :

  • 5 jours : 27000 wons soit 20,7€
  • 10 jours : 38000 wons soit 29,2€
  • 20 jours : 60500 wons soit 46,5€

>>> Se déplacer en Corée du sud<<<

> La carte Tmoney. Cette carte de transport s’achète dans les magasins de proximité, notamment 7eleven, CU, eMart et GS25. Elle coûte 4000 wons et vous simplifiera énormément la vie. Vous pouvez la recharger soit à la caisse de ces même magasins, soit sur une borne automatique à l’entrée du métro (les bornes sont disponibles en anglais). Elle permet de prendre le métro, le bus et les taxis dans TOUTE la Corée, et ça c’est cool ! Il n’y a que dans les bus express (entre Séoul et Busan ou Séoul et Suncheon par exemple, ce sont des bus qui ne font que quelques arrêts) qu’on ne peut pas l’utiliser et pour lesquels il faut des tickets de bus spécifiques. Sinon, nous avons pu l’utiliser à Jeju, Suncheon, Busan, Gyeongju, et dans les bus intercités entre ces villes. Bref c’est hyper pratique.

A noter si vous utilisez cette carte : il faut badger en entrant ET en sortant du bus/métro, sinon au prochain trajet le tarif maximum vous sera appliqué.

se déplacer en corée du sud pour voyager

> NaverMap. Disponible gratuitement sur toutes les plateformes, c’est l’application qu’il vous faut pour savoir comment aller d’un point A à un point B en Corée, que ce soit à pied, en voiture, en transports en commun, ou en vélo. Il faut savoir que GoogleMaps fonctionne très mal en Corée (le pays n’a pas accepté de fournir les cartes), donc c’est la bonne alternative. Petit bémol, ce n’est pas possible d’avoir les cartes hors connexion. Pour avoir une illustration, vous pouvez aller voir cet article. Cette application nous a paru indispensable dans les bus de ville car les arrêts ne sont affichés en anglais qu’au dernier moment (quand t’es déjà au niveau de l’arrêt en fait… donc pas facile d’anticiper), donc elle permettait de suivre l’évolution de notre trajet. Et puis globalement pour savoir quel bus prendre, parce que l’anglais est très peu présent.

> Bus. Il y a des bus partout et tout le temps en Corée même en dehors de Séoul. Nous en avons toujours trouvé un qui nous emmenait là où on voulait (grâce à NaverMap bien entendu ^^) et nous n’avons jamais attendu plus de 10min. Même à Séoul, le bus peut s’avérer une solution plus économique et plus rapide que le métro pour certains itinéraires. En général, les arrêts de bus correspondant à des lieux touristiques sont écrits en Anglais même hors des grandes villes.

> Taxi. Très bon marché par rapport à un pays comme la France. L’application KakaoTaxi (ou KakaoT) est indispensable si vous comptez en prendre souvent. Elle permet de réserver un taxi en ligne à n’importe quel moment et même de payer à l’avance dans certains cas ! L’appli vous donnera à minima une estimation du prix que vous paierez. Ça évite les arnaques même si, honnêtement, je ne pense pas qu’il y en ait beaucoup en Corée.


>>> Manger en Corée du Sud <<<

> L’eau : Elle est potable partout en Corée du Sud, pas de soucis la dessus.

> Les magasins de proximité. Dans les 7eleven, CU, eMart et GS25 principalement, il y a généralement un petit coin avec un micro-onde et des tabourets où vous pourrez manger les plats ou les nouilles déshydratées que vous aurez achetés sur place. Vous y trouverez pleins de petits snacks, quelques fruits. Imbattable niveau budget ! De plus, 95% de ces magasins sont ouverts 24 heures sur 24.

supérettes en corée du sud

> Les restos. Ça peut être un peu intimidant de rentrer dans un restaurant coréen quand on ne comprend pas la langue, ni les plats proposés. Mais il ne faut pas hésiter à se lancer ça vaut le coup (et le coût). Si tout est écrit en coréen, demandez dans un premier temps s’ils ont un menu en anglais (en disant simplement “English menu ?”, ou même juste “Menu?” si tu sens que c’est compliqué ^^). S’ils n’en ont pas, mais que des images des plats sont affichées au mur, vous pouvez commander en montrant le plat que vous voulez. La plupart du temps on faisait ça, et nous n’avons jamais été déçu. Bon par contre s’ils n’ont ni menu, ni image, ça devient compliqué ; c’est possible de faire plouf plouf, mais on a préféré éviter… Il y a aussi des restos où il est possible de commander sur une borne automatique. Là c’est le luxe, car vous aurez le combo anglais + images. Bon par contre peu mieux faire niveau interaction sociale, c’est un peu tristounet. Niveau budget, il est très rare de manger pour plus de 10 euros et l’on peut très bien manger pour 5 euros voir moins !! Par ailleurs, ne soyez pas surpris si le serveur vous apporte des petits plats avant le plat que vous avez commandé, ce sont les side dishes servis dans la plupart des restaurants coréens. Vous aurez 90% du temps du kimshi (c’est en général du choux fermenté avec une marinade au piment et ail, ça passe pas toujours), ou encore du navet mariné (jaune en général). Il arrive également qu’on vous offre des plats ou de petits accompagnements, pas de panique vous ne paierez pas de supplément.

WARNING : pour les personnes ayant le palais sensible, soyez méfiants ^^ La nourriture coréenne est très épicé. Surtout s’il y a marqué Spicy dans le nom du plat, c’est pas juste un peu spicy. Le “un peu spicy” c’est quand il n’y a pas marqué “spicy”, justement. Quand c’est “spicy”, c’est du spicy qui arrache !!

restaurants en corée du sud voyager

> Les cafés. Un des points forts de ce pays : il y a des cafés PAR-TOUT !! Si vous avez envie de vous poser tranquillou c’est une bonne option. La plupart des cafés sont un peu en mode Starbuck, que ce soit niveau déco que niveau menu. Ce n’est donc pas désagréable si vous avez envie d’une petite sucrerie, ou d’un petit sandwich, ou encore d’un café, smoothie, thé, latte, fruits pressés, etc… Les grandes chaines que l’on trouve souvent sont : Starbucks évidemment, mais encore Ediya Coffee, Hollys Coffee, Angel-in-us, A Twosome place. Par contre niveau prix c’est assez bizarre car vous paierez autant pour un capuccino dans un café que pour un plat dans un resto, on ne sait pas si ce sont les cafés qui sont chers, ou les restos vraiment bon marché -> grand mystère de notre séjour en Corée !

> MangoPlate Cette application, disponible gratuitement sur Android et l’App Store, permet de voir les restos autour de vous, avec des avis de clients, et souvent les menus et des photos des plats proposés. Ça peut être utile si vous cherchez quelque chose en particulier ou si vraiment c’est la galère de trouver un resto convenable, mais on est pas vraiment fan de ce genre d’appli. On préfère largement se balader et voir sur quoi on tombe 😁 (c’est notre côté aventurier, on est des fous).


>>> Dormir <<<

Niveau dodo on a plutôt fait classique (aka le duo maléfique booking&airbnb) donc pas vraiment de conseil à donner, si ce n’est deux choses :

– Si vous êtes en basse saison, et pas trop flippés que les hôtels soient complets, vous pouvez aller directement à l’hôtel où vous voulez dormir plutôt que de le réserver en ligne. Nous avons pu parfois constater une différence de 10€ la nuit entre le prix d’un hôtel sur booking, et le prix que nous avons payé sur place (en cash ! C’est moins cher).

– Il est possible de dormir dans les bains publics ! Oui oui oui. Cela coute entre 8000 et 12000 won pour 24h. Vous aurez accès à différents bains aux températures variables, on vous prêtera une serviette et des habits, et vous pourrez y rester pour dormir dans une salle mixte. Ces bains publics s’appellent Jiljimbang. C’est une bonne option si vous souhaitez diminuer votre budget !


>>> Parler <<<

Les coréens sont assez cools et aiment bien papoter. Ce qui est triste c’est qu’on ne comprenait jamais rien, donc l’échange tournait court 🤣. Mais bon quand même il y a trois choses que vous devez absolument savoir dire, parce que bon c’est quand même plus sympatoche :

– Bonjour : Annyeong Haseyo (prononcé anyong asséyo).

– Merci : Kamsa Hamnida.

– Au revoir : Annyeonghi gyeseyo (prononcé anyongui késséyo)

Bonus : pour dire que c’est bon dans un resto : Mashisoyo


>>> Informations générales pour voyager en Corée du sud <<<

– Il n’y a pas ou très peu de poubelles publiques en Corée ! Pensez-y lorsque vous voudrez vous manger votre petite banane à la fraiche pour 16h et que vous passerez tout le reste de l’après-midi avec la peau à la main 😁

– En revanche, il y a des toilettes publiques partout, notamment dans les stations de métro.

– Nous n’avons pas parlé de la sécurité. C’est normal, il n’y a absolument rien à dire. C’est un des pays les plus sûrs du monde ! On s’y promène n’importe où et n’importe quand sans aucun soucis.

– Pour les français et les belges, pas besoin d’adaptateur électrique. Les prises sont les mêmes. En revanche si vous êtes Québécois…

temple en Corée du sud

Vous devriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Accepter