Bulgarie : La magie des 7 lacs de Rila sous la neige

par LaBeletteQuiVoyage
LaBeletteQuiVoyage
996 vues

Carnet de voyage sur les 7 lacs de Rila en Bulgarie La Bulgarie nous réserve encore bien des surprises ! Me voilà partie avec ma meilleure amie, pour une randonnée d’une journée…

1

Caractéristiques de la randonnée

2

Quand y aller ?

3

Accès au point de départ

4

La randonnée des 7 lacs de Rila en Bulgarie

5

Matériel

6

Possibilité d’hébergement / repas

7

A faire dans les environs

Carnet de voyage sur les 7 lacs de Rila en Bulgarie

La Bulgarie nous réserve encore bien des surprises ! Me voilà partie avec ma meilleure amie, pour une randonnée d’une journée dans les montagnes bulgares : direction, les 7 lacs de Rila. Située entre 2100 et 2500m d’altitude, cette succession de lacs a été formée par un glacier qui a creusé plusieurs cirques avant de disparaitre. Il en résulte un paysage magnifique, quel que soit la saison ! Pour nous, ça aura été neige et brouillard, créant une atmosphère bien particulière, nous laissant la sensation d’avoir les montagnes pour nous toutes seules… Un moment magique, coupées du monde !

Détail de la randonnée des 7 lacs de Rila en Bulgarie

  • Itinéraire : Boucle des 7 Lacs de Rila en Bulgarie
  • Date et Durée : dimanche 7 avril 2019, 1 jour
  • Budget : 15 euros (Food, Activité)
  • Nombre de voyageurs : Entre amis

Caractéristiques de la randonnée

La randonnée est de difficulté moyenne, avec des montées raides par endroits, surtout au début, puis pour monter au niveau du 6ème lac. Nous nous sommes arrêtées au 5ème lac, car vu la couche de neige, nous n’étions pas assez équipées pour gravir la côte. Le circuit jusqu’au 5ème lac fait 5,5km aller-retour, 285m D+, et nous a pris 3h15. Il est donc tout à fait possible en une journée d’atteindre le plus haut point avec les 2 derniers lacs.

itinéraire et dénivelé randonnée 7 lacs Rila Bulgarie.jpg

 

Quand y aller ?

Cette randonnée d’une journée est très touristique, surtout en été. L’avantage, c’est que vous aurez l’occasion de voir des lacs aux eaux transparentes et grouillant de poissons. L’inconvénient, c’est que vous ne serez pas les seuls… A noter également que le 19 Août, les fidèles de la Fraternité Blanche y célèbrent leur nouvelle année : des centaines (milliers ?) d’adeptes se retrouvent aux lacs pour pratiquer une danse sacrée.

Nous y sommes allées en Avril 2019, pensant profiter de la quiétude du début de printemps. Bien que nous n’ayons croisé que 7 personnes et que les fleurs commençaient à percer, l’hiver était encore bien présent. Et la neige aussi, avec une couche d’au moins 50cm (je me suis enfoncée plusieurs fois jusqu’au genou…). Il y avait énormément de brouillard, cachant le panorama, mais créant une atmosphère spéciale, où la patience était de mise pour observer les pics montagneux.

 

Accès au point de départ

Nous avons eu la chance d’être accompagnés par notre ami bulgare Valeri, adepte de rando et connaissant ces montagnes comme sa poche. Il nous a récupérées à Sofia, où nous logions, pour nous emmener jusqu’au télésiège de Panichishte (coordonnées GPS 42.239860, 23.326934). Le trajet en voiture a duré environ 2h, et il y a un parking payant, qui se rempli très vite en été.

La remontée en télésiège dure une vingtaine de minutes pour faire 2km, et coute 18 levas (environ 9 euros) aller-retour. C’est ouvert de 9h à 16h30 tous les jours, sauf le lundi (apparemment ouvert de 12h à 16h30, mais c’est trop court pour faire la rando).

Début de la randonnée des 7 lacs de Rila

télésiège de Panichishte

Il y a également un chemin pour monter à pieds, et il faut alors compter 2h de grimpe pour rejoindre le haut du télésiège (550m de D+)

 

La randonnée des 7 lacs de Rila en Bulgarie

télésiège de Panichishte

En descendant du télésiège, nous sommes partis vers la droite, en direction du refuge « Rila lakes chalet ». Le chemin est balisé par des flèches rouges sur le sol, mais nous n’en avons vu qu’une, puisque tout était recouvert de neige 😉 Heureusement, il y a également des grands piquets pour annoncer la direction. Nous étions quand même contentes d’avoir notre ami-guide avec nous !

refuge Rila lakes chalet

Nous avons pris le chemin sur la droite, avec la montée assez raide. Ensuite ça monte doucement, et on peut voir le 1er lac (Dolnoto ézéro – le lac inférieur) en contre-bas sur la gauche.

Dolnoto ézéro lac

 

Viennent ensuite le 2ème lac (Ribno ézéro – lac aux poissons) et le 3ème lac (Trilistnika – les 3 feuilles), toujours sur la gauche.

Il faut alors traverser la plaine sur la droite pour atteindre les bords du 5ème lac, surnommé Babreka (le rein). Il était complètement gelé, et nous avons pu marcher dessus ! Notre ami bulgare nous a raconté qu’en été, l’eau est transparente et le lac grouille de poissons.

Babreka lac gelé

lac de Babreka en Bulgarie à Rila

 

Nous avons repris la marche, pour voir le 4ème lac (le Jumeau, car il se scinde en 2 en été), en contre-bas, sur la gauche. La légende raconte qu’entre les montagnes juste au-dessus, se trouve le passage vers un « autre cosmos », un peu comme les portes du paradis.

lac le Jumeau Rila

le Jumeau lac rila

 

Nous avons arrêté notre rando ici, car le chemin vers le 6ème lac est assez raide, et nous n’étions pas assez équipés. Nous avons donc fait demi-tour, pour redescendre par le même chemin et récupérer le télésiège.

retour randonnée des 7 lacs de RIla

randonnée neige 7 lacs

 

Matériel

  • Matériel habituel : bonnes chaussures de rando, sac-à-dos, snacks, gourde. Éventuellement bâtons.
  • Si vous y allez en hiver / printemps, pensez à la neige. J’avais des sur-chaussures Yaktrax Pro pour mieux agripper le sol, mais je glissais quand même un peu sur la neige.
  • Guêtres / jambières imperméables
  • Gants, écharpe, bonnet, polaire. Même en été, il fait frais à cette altitude, et la météo est changeante.

 

Possibilité d’hébergement / repas

Il y a une boutique et un restaurant en bas du télésiège.
En haut, vous trouverez le refuge « Rila Lakes chalet » où il est possible de dormir et de se restaurer. Ils ont aussi des toilettes 😉

 

A faire dans les environs

De l’autre côté de la montagne, et apparemment accessible par une journée de rando (2h de route), se trouve le monastère de Rila. C’est un endroit magnifique qui vaut le détour, et où vous pouvez même passer la nuit. Je vous raconte mon expérience ici.

Topo de la randonnée

  • Difficulté : Facile

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Accepter