Paiement à l’étranger : comparatif de carte bancaire sans frais

par Thibault Lefebvre

[table id=3 responsive=scroll datatables_fixedheader=top datatables_fixedcolumns_left_columns=1 datatables_fixedcolumns_right_columns=0 /]

comparatif-carte-bancaire-paiement-etranger

Lorsque l’on part en voyage à l’étranger, les coûts liés à la carte bancaire peuvent être élevés. On a tendance à ne jamais savoir à quels frais on est confronté lorsque l’on fait un paiement à l’étranger avec sa carte bancaire ou que l’on retire de l’argent à un distributeur. Mais on peut limiter tous ces frais bancaires lorsque l’on compare toutes les cartes bancaires pour partir à l’étranger et que l’on comprend les astuces pour payer quand on voyage.

AU SOMMAIRE 

  • Quels sont les frais bancaires à l’étranger ?
  • Attention aux cartes bancaires à autorisation systématique
  • La solution ? Partir à l’étranger avec 2 cartes bancaires
  • blabla

Quels sont les frais bancaires à l’étranger ?

Les frais de retrait au distributeur (ATM)

Nous avons la chance de vivre en zone européenne et donc de ne pas avoir de frais bancaires liés aux retraits d’argent dans les distributeurs des pays européens. Les banques n’ont en effet pas le droit de retenir des frais sur les retraits aux distributeurs de la zone euro. Malheureusement, pour palier à ce “manque à gagner”, certaines banques se rattrapent en instaurant une limite de retraits gratuits chaque mois aux distributeurs des autres banques en France et dans les pays de la zone euro. Si vous dépassez le nombre de retraits gratuits, ils pourront vous les facturer.

Lorsque vous effectuez un retrait d’argent dans une autre devise que l’euro, votre banque vous facturera généralement l’opération de change. Les banques traditionnelles opèrent alors des frais variables qui s’ajoutent parfois à des frais fixes. La majorité des banques en ligne ne prélèvent que des frais variables. Par exemple chez HSBC, lorsque vous effectuez un retrait en devise étrangère dans une autre banque, vous serez facturé 3,05 euros + 2,90 % du montant. Donc si vous retirez l’équivalent de 100 euros, vous serez en réalité prélevé de 105,95 euros.

Les frais de paiement à l’étranger par carte bancaire

paiement carte étrangerDe même que pour les retraits en zone euro, les banques n’ont pas le droit d’appliquer des frais sur les paiements en euros. Lorsque vous effectuerez un paiement ou un retrait en Europe, vous n’aurez pas de taxes. Heureusement !

Par contre, lorsque vous effectuez un paiement à l’étranger avec votre carte bancaire, vous serez généralement facturés de frais bancaires. On distingue 3 types de banques avec différents seuils de prélèvement de frais :

  • Les banques traditionnelles comme HSBC, le Crédit Agricole, la Banque Populaire, la Caisse d’Epargne, la Société Générale, … appliquent généralement des frais fixes + des frais variables en fonction de la somme payée.
  • Les banques en ligne comme Boursorama Banque, ING, Fortuneo, Monabanq, … appliquent quant à eux généralement que des frais variables selon le montant payé.
  • Les néobanques comme N26 ou Revolut et certaines banques en ligne ne prennent pas de frais sur les paiements dans une autre devise. Le bon plan !

Les frais d’abonnement et de tenue de compte

Lorsque vous avez un compte dans une banque traditionnelle, vous êtes généralement prélevé d’un abonnement mensuel en fonction de votre carte bancaire et des services qui vous sont proposés. Plus vous disposerez d’une carte bancaire haut de gamme, plus les frais seront élevés.

Les banques en ligne et les néobanques ne facturent pas ces services et proposent des cartes bancaires totalement gratuites. Certaines cartes bancaires haut de gamme nécessiteront d’avoir quelques garanties bancaires comme un revenu minimum par exemple.

 

Attention aux cartes bancaires à autorisation systèmatique !

Si vous avez lu les paragraphes précédents, vous vous direz certainement qu’il vaut mieux se tourner vers des banques en ligne ou des néobanques afin de limiter les frais des paiements à l’étranger. Ce n’est pas faux mais vous devez faire attention à une chose : les cartes bancaires à autorisation systématiques.

On distingue les cartes à débit différés ou immédiats des cartes à autorisation systématique. Une carte à autorisation systématique va interroger votre banque lors de chaque paiement ou retrait afin de s’assurer que vous disposez des fonds nécessaires. Tandis qu’une carte à débit immédiat ou différé va autoriser le paiement directement si vous n’avez pas atteint votre plafond ou votre découvert maximum. Voici les inconvénients d’une carte bancaire à autorisation systématique pour un paiement à l’étranger :

paiement refusé

  • Vous aurez souvent plus de frais auprès de banques locales lorsque vous retirez de l’argent.
  • Les transactions seront plus longues car la vérification du solde prend du temps.
  • Certains terminaux de paiement sont souvent à distance et donc non reliés au réseau. Il sera donc impossible d’interroger la banque afin de savoir si vous disposez des fonds nécessaires. C’est notamment le cas dans de nombreuses stations essence, parkings, péages, locations de voiture et même de certains hôtels. Votre carte y sera refusée !
  • Si l’on vous demande une caution, il vous faudra avoir l’argent nécessaire sur le compte relié à votre carte bancaire systématique.

 

La solution ? Partir à l’étranger avec 2 cartes bancaires

Pour palier à ces risques, nous vous conseillons donc d’emmener deux cartes bancaires avec vous pendant votre voyage. L’une sera une carte bancaire Visa ou Mastercard avec débit différé ou immédiat qui vous permettra notamment de payer lorsque les terminaux ne sont pas reliés au réseau mais aussi d’avoir une bonne assistance et assurance en cas de pépin. L’autre sera une carte bancaire à autorisation systématique puisqu’elle vous permettra d’effectuer des paiements à l’étranger sans frais.

COMPARATEUR

[table id=2 responsive=scroll datatables_fixedheader=top /]

la meilleure solution selon nous

2 cartes bancaires

1 carte classique selon vos revenus

1 carte neobanque ou banque en ligne

Gérez différemment votre cash selon la durée du voyage

Conseils de sécurité avant, pendant et après le voyage

Vérifier les plafonds

Avoir 2 cartes bancaires

Un banque qui n’envoie pas de sms de vérification

prévenir votre banque

vérifier la date de validité

Noter les numéros précieusement

Faire procuration à une personne de confiance

Ne pas toujours prendre sa carte

Éviter le piratage

Avoir l’appli mobile de la banque

Connaître les numéros d’assistance

Assurances et assistances des cartes bancaires

Les garanties

Les assistances

La durée de couverture

Les conditions

Qui est couvert ?

Où est-on couvert ?

Que faire en cas de vol, perte, destruction ou piratage ?

Quels sont les taux de change à l’étranger selon les cartes bancaires ?

Lorsque vous retirez de l’argent à l’étranger, vous devez être prélevé de frais bancaires selon un taux de change. Dans certains distributeurs, il vous sera possible de choisir entre le taux de change officiel ou le taux de change du distributeur. Dans ce cas, choisissez le taux officiel qui vous sera toujours plus favorable !

Les taux de change des cartes VISA et Mastercard

Il faut savoir que les taux de changes officiels sont régis par Visa ou Mastercard. Ils peuvent varier mais celui qui vous sera retenu dépendra de la date et de l’heure du traitement effectué soit par Visa soit par Mastercard. Vous pouvez à tout moment consulter le taux Visa ou le taux Mastercard.

Vous serez donc tenté de comparer les deux taux afin de savoir quelle carte prendre. Sachez que les taux se valent à peu de choses près. Parfois le taux Visa sera meilleur que Mastercard et parfois l’inverse. Ça ne devrait donc pas être un élément très important dans votre prise de décision.

Les taux de change interbancaires

Toutes les cartes bancaires sont régies par les taux Visa et Mastercard sauf une : les cartes Revolut qui utilisent le taux de change interbancaire. Il s’agit des taux “réels” effectué entre les pays pour les échanges de devises. Il est en général un peu plus intéressant pour vous mais à peu de choses près.

Les taux de change interbancaire fluctuent et peuvent être difficiles à calculer car ils ne sont pas fixés les week-ends. Nous vous conseillons donc de ne pas perdre de temps à tenter de cerner chaque taux mais de vous fier aux taux Visa et Mastercard.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Accepter