Comment choisir son assurance voyage dans l’espace Schengen ?

Comment choisir son assurance voyage dans l’espace Schengen ?

Votre rêve a toujours été celui de visiter le Colisée à Rome ou d’aller sur les plages espagnoles? Pour découvrir ces merveilles et plus encore en un seul séjour en Europe, un ressortissant français n’aura pas besoin de faire une demande de visa. Ce qui n’est pas le cas pour un voyageur ne faisant pas partie de l’espace Schengen. Ce visa touristique permet aux voyageurs internationaux d’entrer et de circuler librement dans les 26 pays appartenant à l’espace Schengen. Un des critères pour pouvoir faire sa demande de visa est d’avoir souscrit à une assurance voyage Schengen. Cette assurance peut valoir également aux ressortissants français voulant seulement assurer leur séjour.

Qui suis-je ?
Qui suis-je ?

Je suis Thibault Lefebvre, le fondateur de ce blog de voyage collaboratif. J'ai voyagé dans plus de 50 pays à travers le monde et je suis un véritable baroudeur. Je vous dévoile ici tous mes conseils pour préparer au mieux votre voyage.

 

Quelle est la meilleure assurance de voyage pour partir dans l’espace Schenghen ?

Vous n’êtes pas sûre d’être dans l’espace Schengen ? Découvrez notre guide d’assurance sur l’Europe.

 

 

quelle Assurance voyage choisir espace schenghen

L’exigence minimale de l’assurance Schengen

La couverture que vous choisirez doit répondre aux exigences d’assurance dans l’espace Schengen. Vous avez besoin d’une assurance voyage répondant à trois critères de base :

  • Couvrir au moins 30.000€ des soins médicaux ;
  • Être valable dans tous les pays de l’espace Schengen ;
  • Être valable durant tout le séjour.

Ce sont les conditions importantes qui doivent être remplies par une assurance Schengen.

Couvrir au minimum 30.000€ de soins médicaux

Votre assurance voyage doit vous couvrir pour les frais médicaux et de rapatriement d’un minimum de 30 000€. Durant votre séjour, si vous avez un souci par rapport à votre santé, vous devez pouvoir couvrir cette somme. C’est le prix minimum qui doit être utilisé par l’assurance pour vous prendre en charge si vous rencontrez un problème de santé.

Assurez-vous de vérifier auprès de votre ambassade ou de votre consulat tout autre minimum d’assurance maladie spécifique. Ils peuvent varier d’un pays à l’autre. Bien que la couverture médicale minimale requise soit de 30 000 euros, il peut être plus sûr pour vous de souscrire une assurance couvrant jusqu’à 50 000€ si vous restez plus longtemps en Europe, juste en cas de maladie grave.

Être valable dans tous les pays Schengen

L’assurance voyage pour laquelle vous allez opter doit pouvoir vous couvrir dans tous les États membres de l’espace Schengen. L’espace Schengen comprend les 26 pays suivants :

  • L’Autriche ;
  • La Belgique ;
  • La République Tchèque ;
  • Le Danemark ;
  • L’Estonie ;
  • La Finlande ;
  • La France ;
  • L’Allemagne ;
  • La Grèce ;
  • La Hongrie ;
  • L’Islande ;
  • L’Italie ;
  • Lettonie ;
  • Liechtenstein ;
  • La Lituanie ;
  • Le Luxembourg ;
  • Malte ;
  • Les Pays-Bas ;
  • La Norvège ;
  • La Pologne ;
  • Le Portugal ;
  • La Slovaquie ;
  • La Slovénie ;
  • L’Espagne ;
  • La Suède ;
  • La Suisse.

Vous devez vérifier si l’assurance voyage peut vous couvrir dans tous ces pays avant de la choisir.

Être valable durant tout le séjour

Si votre pays de destination figure parmi les pays cités, assurez-vous que l’assurance pour laquelle vous optez vous couvre durant votre séjour. L’assurance voyage doit en effet pouvoir couvrir la période de séjour ou de transit du voyageur dans l’espace Schengen.

Vous serez libre durant votre séjour si vous choisissez bien votre assurance voyage. Ces trois conditions sont les premières choses sur lesquelles vous devez vous concentrer pour choisir l’assurance adéquate.

tableau départ aéroport

Vous devrez également demander une carte d’assurance européenne auprès des services de la sécurité sociale.

Les prix des assurances varient entre 30 et 180€ suivant la durée du séjour, le nombre de personnes à assurer et leur âge.

Les garanties couvertes par l’assurance voyage de l’espace Schengen

Après avoir vérifié que les trois critères de base soient remplis, vous devez vous pencher maintenant sur les garanties qu’elle couvre. L’assurance voyage Schengen peut couvrir plusieurs imprévus :

  • L’assurance médicale ;
  • Le rapatriement ;
  • La responsabilité civile.

Il est donc nécessaire que vous lisiez bien le contrat d’assurance. Il vous permettra d’en savoir plus sur l’assurance à laquelle vous voulez souscrire.

L’assurance médicale

La maladie ne prévient pas. L’une des situations les plus stressantes lors d’un voyage est de tomber malade et de devoir faire appel aux médecins sur place, qui, de plus, ne parleront pas forcément la même langue. Les accidents ne sont également jamais souhaités mais ils peuvent arriver à tout moment.

Dans ces cas, l’assurance voyage Schengen prend en charge le traitement médical hospitalier et ambulatoire, y compris la visite chez le médecin et l’hospitalisation. Si une intervention chirurgicale est nécessaire, tout ceci sera pris en charge par l’assureur.

Si vous tombez malade, l’assurance s’arrange pour vous donner des soins adéquats. Les médicaments seront payés par l’assurance. Si votre santé s’aggrave et que vous avez besoin d’accompagnement, la compagnie d’assurance prend en charge les frais de cette personne (billet d’avion, séjour à l’hôtel etc.).

béquille et jambe dans le platre

Le rapatriement

Si vous tombez gravement malade ou êtes victime d’un accident grave nécessitant des soins médicaux depuis votre pays d’origine, l’assurance voyage couvrira les frais de rapatriement.

Si vous avez fait le bon choix et avez bien lu le contrat de votre assurance, vous n’aurez pas à faire de dépenses. L’assurance voyage Schengen couvre également le rapatriement en cas de décès. Dans ce cas, elle couvre tous les frais nécessaires à l’évacuation du défunt vers son pays de provenance. C’est également ce que doit couvrir une police de base pour être valable lors d’une demande de visa pour un voyageur international.

Les garanties complémentaires

Certaines compagnies d’assurance proposent également des couvertures complémentaires plus complètes, comme l’annulation voyage.

Si vous devez écourter votre voyage en raison de circonstances imprévues, la police d’assurance remboursera une partie de vos dépenses payées en avance, suivant les clauses du contrat signé. L’assurance se chargera également de couvrir les frais si votre vol est retardé ou annulé. Les frais de nourriture et d’hébergement si votre vol a été annulé ou retardé seront également pris en charge. Ceci concerne uniquement les longs retards. Si votre vol est retardé pour une courte durée, l’assurance voyage ne couvrira pas.

Il arrive aux voyageurs de se retrouver sans bagages à la suite de la perte de ces derniers. S’il s’agit d’une perte causée par la compagnie aérienne et qu’il y a un justificatif de perte, l’assurance de voyage pour votre séjour dans l’espace Schengen prendra en charge les frais. C’est une sécurité pour un voyage en toute tranquillité. Il est indispensable de choisir son assurance voyage en fonction de ces différentes couvertures. Il est important de regarder les clauses ou tout simplement de se renseigner sur le montant maximum couvert, s’il est possible de couvrir plus dans le cas où les objets personnels valent plus cher etc.

Si vous êtes la cause de dommages corporels sur une tierce personne ou de dommages matériels à la suite d’un accident de voiture par exemple, la compagnie d’assurance couvrira une partie des coûts engendrés lors de votre séjour en Europe. C’est ce qu’elles appellent la garantie responsabilité civile.

Assurance voyage espace schenghen

Les exclusions

Dans la plupart des cas, certaines situations ne sont pas couvertes par l’assurance voyage. Si vous avez besoin d’un traitement médical en raison d’une maladie dont vous souffrez déjà dans les six mois avant votre départ comme le diabète, le cancer, une blessure antérieure persistante ou encore pour des traitements médicaux qui ne sont pas urgents, l’assurance voyage ne vous couvrira pas. Vous ne serez pas non plus couvert si vous avez besoin de soins médicaux à la suite d’une intoxication, de prise de stupéfiants ou d’alcool.

L’assurance de la carte de crédit

Les contrats de cartes de crédit contiennent tous une assurance. Tout dépend des clauses qu’il faudra vérifier en amont avec votre banque. Les cartes Master Gold et Visa Premier ont des assurances couvrant la plupart des besoins. En revanche, les cartes bancaires classiques ne couvrent que la partie médicale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.