Norvège : Un Road-trip dans les îles Lofoten

par Asnallya
Asnallya
Etudiante à Oslo pendant 5 mois j’étais à la recherche d’authenticité, nature et dépaysement total. Il m’a donc semblé évident de voyager dans les îles Lofoten. A 8, nous sommes partis pendant 6 jours aux quatre coins de ce petit paradis. Baroudeurs en herbe, nous avons vécu une expérience incroyable.
1

Départ d'Oslo direction Bodø

2

En route pour Å Moskenes

3

Découverte et Randonné à Reine

4

Henningsvaer la ville touristique

5

Kabelvåg et la route Fv888

6

Infos et conseils sur le road trip dans les îles Lofoten

7

Informations sur le voyage

 

Carnet de voyage : road trip dans les îles Lofoten

Départ d'Oslo direction Bodø

J’ai eu la chance d’effectuer un Erasmus de 5 mois en Norvège à Oslo. Je voulais vraiment voyager et me rapprocher du pôle pour pouvoir admirer des aurores boréales. Mon choix de destination s’est vite porté sur les îles Lofoten situées au nord-ouest de la Norvège. En plus d’être connues pour leur authenticité et leur charme, elles offrent la possibilité d’un voyage dans un cadre idyllique aux paysages de carte postale. La destination choisie, il ne restait plus qu’à organiser le voyage et à prévoir le budget. En partant à 8, nous avons payé pour 6 jours environ 500 euros chacun tout compris (transport, hébergement, nourriture)

Couché de soleil au port de Bodø

Couché de soleil au port de Bodø

Enfin le jour J! Après 3 semaines d’attente, nous voilà bien installés pour 1h30 de vol direction Bodø où nous avons passé la nuit, avant de rejoindre les îles Lofoten. 

A l’approche de l’atterrissage la vue est grandiose. Des montagnes aux pics enneigés à perte de vue bordent le littoral de la mer de Norvège. C’est à couper le souffle et ce n’est que le début. Prêt pour l’aventure, nous avons visité Bodø à bord de nos voitures hybrides de locations récupérées chez Europcar, à l’aéroport. Pour 2 voitures nous avons payé environ 600 euros (+300 euros de taxe jeunes conducteurs). Ce qui, au final, est plus que raisonnable si l’on divise le prix par 8. Arrivés en fin d’après-midi, nous avons eu le plaisir d’assister à un magnifique couché de soleil sur le port de Bodø. Quel spectacle!! Je n’ai jamais vu de couleurs si intenses de toute ma vie.

Globalement Bodø est une petite ville qui a du charme, surtout le port. Un petit tour rapide de la ville était sympathique à faire. 

 

Ensuite, direction Vestvatn-Arctic Cabins à 60 km de là où nous avons loué deux cabines de 5 personnes pour passer la nuit. Mais attention, il ne faut pas se fier aux indications de google maps pour l’adresse. Il n’emmène pas exactement au bon endroit. Heureusement pour nous les norvégiens sont très joviales, même à 22h30 quand nous sommes venus toquer à leurs portes car nous étions perdus. Finalement, la ferme où nous a emmené google maps n’était qu’à quelques kilomètres de notre lieu d’hébergement. 

Vestvatn Arctic-Cabins

Vestvatn Arctic-Cabins, Brekke – Norvège

Une fois sur la bonne route, l’accès aux cabines est très bien indiqué par des panneaux. Et heureusement! Car il faut emprunter des routes en terre peu éclairées. Ce qui, de prime abord, ressemble plus à des chemins qu’à des routes à prendre en voiture.

Le système de récupération des clés est très simple. Il suffit de rentrer un code fourni quelques jours avant l’arrivée pour débloquer le boîtier sécurisé présent sur la porte de la cabine. Cela permet d’arriver à l’heure souhaitée ce qui est très pratique.

Les cabines sont très cosy et bien équipées, mais il fait relativement froid à l’intérieur même avec le chauffage. Dormir tout habillé, emmitouflé sous les couettes avec de bonnes paires de chaussettes n’est pas en option. L’aspect surprenant de la cabine est la taille des lits. Ils ne mesuraient pas plus d’1.60 mètres de long. Pour les plus grands, il faut se préparer à plier les jambes pour dormir. 

 

En route pour Å Moskenes

Un ciel rouge et des montagnes au pics enneigés, voilà le spectacle qui s’offre à nous à notre réveil. Après une balade dans les montagnes, nous voilà repartis sur les routes de Norvège direction Bodø pour prendre le ferry qui emmène aux îles Lofoten. C’est très beau! Les routes sont bordées de lacs miroitants et de montagnes.

Å-Moskenes, îles Lofoten, Norvège

Å-Moskenes, îles Lofoten, Norvège

Après 1 heure d’attente à l’embarcadère, nous garons la voiture dans les cales du ferry. Nous voici prêts pour le départ à bord du bateau de la compagnie Torghatten Nord. Sur le pont, nous  profitons, frigorifiés (la vitesse et le froid ambiant sont glaçants) d’une vue magnifique. C’est très agréable de sortir de temps en temps, mais pour une traversée complète, (3h15 environ) pouvoir se réchauffer en intérieur et profiter du paysage au chaud est tout aussi plaisant. Le bateau est conçu de sorte que l’on puisse voir la mer de tous les côtés. L’excitation monte lorsque l’on commence à apercevoir au loin des pics qui sortent de l’horizon. C’est comme arriver dans un autre monde. Arrivés en fin d’après-midi sur les îles nous avons pu assister à un magnifique couché de soleil.

Séchoir à morues du restaurant de Å Rorbuer og Brygga, Å Moskenes - Norvège

Séchoir à morues du restaurant de Å Rorbuer og Brygga, Å Moskenes – Norvège

Nous avons directement rejoint Å Rorbuer où nous avons passé la nuit. Situé à la pointe de Moskenesøya, l’île la plus au sud, les maisons de pêcheurs face à la mer ont beaucoup de charme. Entourés de séchoirs à morues, une forte odeur de poisson habite les lieux mais ce n’est pas désagréable. Ça donne davantage de cachet à l’endroit et on s’y habitue rapidement. Le personnel est très accueillant et il y a même la possibilité de manger au restaurant de Å Rorbuer og Brygga dans un cadre chaleureux, face à la mer. Les cabines sont très bien équipées et très spacieuses. Elles sont typiques des maisons de pêcheurs, en bois rouge et d’aspect ancien.  Pour 8 personnes, nous avons payé 260 euros la nuit pour 2 logements. Avant que le soleil ne tombe, nous avons grimpé en haut du rock situé derrière Å Rorbuer. Arrivés en haut le panorama en 360 était grandiose. Face à nous, le lac Ågvatnet enclavé dans les montagnes. Leurs pics atteignent les nuages. Avec la nuit tombante, l’ambiance était fantasmagorique. 

Découverte et Randonné à Reine

Application Outtt indication pour Reinebringen

Application Outtt indication pour Reinebringen

Après une nuit bien reposante et un petit déjeuner face à l’océan nous sommes partis en direction de Reine à 9 km au nord de Å-Moskenes pour une randonnée. Mais pas n’importe quelle randonnée!! Reinebringen. 1,4 km de montée presque à pic sur des marches “taillées dans la roche”. Guidés par l’application Outtt, nous avons garé notre voiture à Djupfjord Bridge sur le seul parking gratuit des environs, non loin du départ de notre ascension. A Reine, tous les parkings sont payants. C’est 5 euros la journée. Outtt est une super application pour les amateurs de randonnées qui souhaitent découvrir la Norvège à pied!! Elle propose de nombreuses randonnées partout dans le pays et tout est très bien expliqué et détaillé (les kms, la difficulté, le temps etc.)

 

Vue sur Reine depuis le sommet

Vue sur Reine depuis le sommet

Il ne faut pas avoir peur face au nombre impressionnant de marches, mais il faut bien se mettre en tête que même pour des sportifs la montée est difficile. Les marches sont hautes et plus on avance, plus la pente est rude et les marches de plus en plus étroites. Mais ça vaut vraiment le coup. Il ne faut pas perdre de vue l’objectif. Après environ 1h30 de montée, nous voilà en haut. Et quelle vue. C’est stupéfiant! Quel plaisir de pouvoir admirer une si belle vue après tant d’efforts. On se rend vraiment compte à quel point on est haut car tout semble petit autour de nous. Les montagnes, quant à elles, sont posées sur l’océan majestueux toujours aussi grandes. Il faut faire attention à bien caler ses affaires car en haut la pente est toujours raide et j’ai bien failli perdre mon sac qui par mégarde à commencé à dévaler la montagne. La descente est beaucoup plus simple et plus agréable. Une chose est certaine, nos bouteilles d’eau étaient nos meilleures amies!

Nous avons repris notre road trip sur la route E10 direction Hamnoy où nous avons fait une escale à Anita’s Sjømat. C’est à la fois un magasin de produits artisanaux locaux et un restaurant. Il propose à la vente de la morue séchée, du savon, du fromage, de la charcuterie à base de reine, différents types de poissons comme de la baleine par exemple etc. Nous n’avons pas testé le restaurant qui était hors budget. Mais nous retiendrons que les vins proposés à la carte étaient des vins français. L’arrêt en valait la chandelle, même si les produits sont relativement chers, pouvoir acheter du local, c’est ramener chez soi de l’authenticité et non pas des souvenirs attrapes touristes.

Kvalvika Beach

Kvalvika Beach

Nous avons continué notre journée par une seconde randonnée à Kvalvika Beach sur la partie nord-ouest de l’île Moskenesøya. Les routes pour accéder au départ du sentier sont magnifiques et les ponts en chenille pour passer d’îles en îles sont impressionnants. La randonnée est beaucoup plus douce que celle du matin et le cadre est totalement différent. Nous sommes partis tels des enfants dans la prairie entre les montagnes et les marécages boueux. Après avoir traversé la vallée, nous surplombons la plage. Arrivés en fin d’après-midi, nous sommes face à un superbe couché de soleil. Perchée sur mon rocher, c’est comme si le temps s’était arrêté. Des couleurs bleues et roses pâles dansent sur un océan calme, entre des montagnes majestueuses. J’ai assisté au plus beau couché de soleil de ma vie. L’endroit est tellement plaisant que l’on perd vite la notion du temps. Le dépaysement est total. Mais la nuit tombe vite en Norvège et les marécages ont bien failli avoir raison de nous. Nous avons quand même retrouvé notre chemin grâce à Outtt qui nous a géolocalisé et indiqué le chemin du retour. 

Sur la route direction Sandvika Fjord & Sjøhus Camping où nous avons passé 2 nuits pour 531 euros, nous avons fait un arrêt à Rambergstanda toujours le long de la route E10. Le point de vue est sympathique.  Perdus au bout du monde dans une nuit noire étoilée, nous avons récupéré les clés de nos cabines qui avaient été placées directement sur les portes d’entrées. Il n’y avait plus de réception à l’heure où nous sommes arrivés, mais tout était bien organisé. Un petit cottage très confortable au bord de l’eau, que demander de plus? Des aurores boréales peut-être…?

Henningsvaer la ville touristique

Sandvika Fjord & Sjøhus Camping

Sandvika Fjord & Sjøhus Camping

Au petit matin nous découvrons le paysage qui nous entourent. Des cabines rouges qui bordent la côte. Le cadre est très sympathique. Des chalets sont posés à flanc de montagne au bord de la mer. C’est un plaisir pour les yeux.

Toujours sous un soleil magnifique, nous partons direction Svolvaer plus au nord pour faire un nouveau plein d’essence avant de partir pour Hennigsvear plus au sud. C’est un réel plaisir de rouler sur la route E10 qui permet de découvrir de magnifiques paysages autant à l’intérieur des terres que sur les côtes.

 

Port d'Henningsvaer

Port d’Henningsvaer

La ville est très mignonne et typique. Elle n’est pas très grande et il est assez facile d’en faire le tour très rapidement. Le port à beaucoup de charme lui aussi. Pour les amateurs de canoë il y a des départs à cet endroit là. La rue commerçante comprend beaucoup de petites boutiques avec des produits artisanaux et des galeries d’art.

Hennigsvaer, c’est aussi un stade mythique entouré de séchoirs à morues, face à la mer. Cela contraste avec le style brut et naturel des Lofoten. La vue depuis le stade est magnifique. En montant un petit peu sur les rochers qui l’entourent, on peut avoir une vue d’ensemble sur la ville et les îlots alentour. Encore une fois le soleil est très puissant et la luminosité est très forte. De bonnes lunettes de soleil sont bien utiles.

Haukland Beach

Haukland Beach ou aussi appelée Hauklandstranda

La prochaine escale du jour est Haukland Beach à 60km au sud d’Henningsvaer. La route pour y accéder est très étroite et sinueuse. Un petit peu comme partout car ce n’est pas une des routes principales. Nous prenons vite de la hauteur sur des routes en terre surplombant des champs remplis de moutons et de vallées herbeuses. Une fois arrivés au point culminant de la route, nous contemplons la vallée avec en contrebas la plage d’Haukland. Et quel bonheur sous un soleil magnifique! Mais attention! Alerte odeur désagréable. Il y a une bergerie près de la plage qui embaume les lieux. Mais après quelques minutes, c’est un détail auquel on ne fait plus attention face à la beauté du paysage. Cette plage enclavée dans les montagnes offre une perspective face à la mer qui donne l’impression encore une fois d’être au bout du monde.

Pour rentrer au camping, nous avons emprunté la route Valbergsvein qui longe la côte EST des îles. Le temps de trajet est légèrement plus long mais la vue vaut le détour. Des dégradés de couleurs du rose, violet à l'orange, entre pins et montagnes le trajet du retour est digne d'une vue de carte postale. 

Arrêt sur la côte EST des Lofoten- Valbergsvein

Après un petit pique nique sur la plage nous voici repartis sur les routes direction Leknes plus au nord. Je ne garde pas un bon souvenir de cette ville.  Elle est très différente des autres villes ou villages que nous avons pu traverser. On y trouve des centres commerciaux, des usines de production avec des silos énormes qui ternissent le paysage. Il n’y avait pas grand chose à visiter et le peu que nous avons vu ne nous a pas forcément plus. Nous sommes donc remontés plus au nord direction Ballstad. La ville est plutôt résidentielle et il n’y a pas grand chose à visiter mais le port est sympathique.  Pour rentrer au camping, nous avons emprunté la route Valbergsvein qui longe la côte EST des îles. Le temps de trajet est légèrement plus long mais la vue vaut le détour. Entre pins et montagnes le trajet du retour est digne d’une vue de carte postale. 

 

Notre journée se termine par le Graal : des aurores boréales. 

aurore boréales îles lofoten

Instant magiques un soir de septembre

Kabelvåg et la route Fv888

Nous voici arrivés à notre dernier jour d’expédition complet sur les îles avant le retour pour Oslo. Les clés posées sur la porte de la cabine, nous laissons dernière nous nos logements cosys pour rejoindre Kabelvåg à 3,4km du camping. Le village est plutôt résidentiel mais le centre est charmant. En explorant davantage le port, nous découvrons toutes une zone artisanale avec notamment un atelier de verrerie.

méduse de verre

Création : méduse de verre – Lofoten Glas AS

Le Lofoten Glas AS. Nous sommes accueillis par un passionné qui nous explique son art. Le magasin est conçu de sorte que l’on puisse voir l’atelier à l’arrière. C’est très intéressant de découvrir comment créer des pièces en verre. Des bijoux, aux assortiments de vaisselle, il y en a pour tous les goûts et toutes les couleurs. Il fait très chaud à l’intérieur à cause des fours au fond de l’atelier et de la magnifique cheminée présente dans le magasin. Même si le soleil est au rendez-vous, cela contraste avec la température extérieure plutôt faible.  Quelques achats plus tard, direction la route Fv888 sur la partie nord-ouest de l’île Austvågøya pour une découverte en voiture.

 

 

C’est quelque-chose qui est très plaisant de rouler sans escales prévues à l’avance et de s’arrêter quand on découvre quelque-chose qui nous intéresse. Après 5 jours intenses, nous voulions juste profiter du paysage sans faire d’activités particulières. Nous découvrons encore des paysages grandioses sous un soleil puissant, mêlé à une légère brume. Sur un bord de route nous découvrons une plage perdue entre les montagnes. Nous apercevons seulement une petite ferme au loin et nous sommes juste bercés par le silence et le bruit de l’eau.

Port de Svolvaer

Port de Svolvaer

Notre après-midi se termine à Svolvaer où nous attendons le ferry de la compagnie de croisière Hurtigruten pour retourner sur Bodø. Une petite visite du centre de Svolvaer est très agréable à faire. Au niveau du port, il y a de nombreux petits cafés et restaurants comme Kringla AS qui propose de très bonnes pâtisseries. En fin de soirée nous embarquons sur le ferry avec nos voitures en cales. Arrivée prévue à Bodø à 2h du matin. Nous n’avons donc pas réservé de cabines pour dormir. Pour la traversée, avec nos deux voitures en cale, nous avons payé 320 euros. Les Hurtigruten sont des bateaux de croisières d’assez haut standing et tout le monde autour de nous étaient habillés en costume et buvaient du champagne. Quel contraste avec nous, habillés en rangers et pantalon de randonnée. Pour les amateurs de jacuzzi, il y a la possibilité de profiter d’un petit bain extérieur face aux étoiles. Voyager de nuit était très agréable mais glaçant à la fois. La nuit les températures chutent drastiquement pouvant être négatives.

Arrivés dans la nuit à Bodø, nous avons patienté quelques heures avant de pouvoir rendre nos voitures à l’aéroport vers 6h du matin. Notre vol pour Oslo s’affiche peu de temps après. Des souvenirs et des images plein la tête, nous terminons notre nuit à bord de l’avion survolant les îles majestueuses.  

Infos et conseils sur le road trip dans les îles Lofoten

Organisation du voyage  

Etape 1 la période : Selon les calendriers de prévisions aurorales septembre était une bonne période pour observer des aurores boréales. Nous sommes donc partis du 24 au 29 septembre pour 6 jours d’aventure. 

carte itinéraire road trip lofoten

 

Etape 2 définir le circuit et les transports : C’est une étape primordiale car nous voulions en voir le plus possible. Après quelques recherches, nous avons choisi de visiter les îles du sud au nord. C’était le plus pratique au niveau des transports en fonction de nos dates.

Simple conseil pour l’avion, je recommande vivement la Norwegian Airlines. Leurs billets pour les moins de 25 ans sont à -50% ce qui a son avantage. Pour notre aller-retour Oslo – Bodø, nous avons payé 90 euros chacun. Ce n’est vraiment pas grand chose. Pour se déplacer sur place, il vaut mieux louer une voiture. Cela permet d’être plus autonome et non dépendant des bus qui sont peu nombreux sur les îles.

 

 

Etape 3 choisir les hébergements :  Nous sommes passés par Hotels.com. C’est vraiment le site idéal pour trouver des pépites et à des prix très compétitifs. Les prix sont avantageux et encore plus quand le nombre de voyageurs est conséquent. 

Le budget 

  • Transports pour 8 : 2460 euros tout compris (avion, ferry, location de voiture et essence)
    • Avion : 720 euros allers-retours
    • Ferrys : 615 euros allers-retours
      • Compagnie Torghatten Nord trajet Bodø-Moskenes : 293 euros
      • Compagnie Hurtigruten trajet Svolvaer-Bodø : 320 euros
    • Voitures par Europcar: 613 euros pour deux voitures + 312 euros de taxes jeunes conductrices
      • Essence : 200 euros environ pour 6 jours
  • Hébergement pour 8 : 990 euros pour 4 nuits
    • Vestvatn-Arctic Cabins : 199 euros 2 cabines de 5 personnes pour 1 nuit
    • Å Robuer : 260 euros 2 cabines de 5 personnes pour 1 nuit
    • Sandvika fjord & Sjøhus Camping : 531 euros pour 2 cabines de 5 personnes pour 2 nuits.
  • Repas : Les kiwi mini prix sont nombreux en Norvège et c’est la chaîne de supérette la meilleure en rapport qualité-prix. Le mieux est de prévoir un minimum de nourriture au préalable à emporter avec soi, mais en faisant attention de ne pas dépasser la limite des 10 kg par bagage pour pouvoir prendre l’avion. Sinon la taxe est de 50 euros. Les kiwi mini prix sont aussi présents sur les îles Lofoten notamment à Reine ou Svolvear.

 

Informations sur le voyage

Logements recommandés

  • Vestvatn - Arctic Cabins
  • Å Rorbuer
  • Sandvika Fjord & Sjøhus Camping

Adresses recommandées

  • Anita's Sjømat, Sakrisøya, 8390 Reine, Norvège
  • Henningsvaer, 8312, Norvège
  • Lofoten Glass AS, Steinvein 15, 8310 Kabelvåg, Norvège
  • Hauklandstranda, Uttakleivveien 200, 8370 Leknes, Norvège
  • Kvalvika Beach øya, 8387, Moskenes, Norvège

Itinéraire : 1 Départ d’Oslo direction Bodø 2 En route pour Å Moskenes 3 Découvert et randonné à Reine 4 Hennigsvaer la ville de pêcheurs 5 Kabelvag et la route Fv888 6 Fin du voyage retour à Oslo 7 Infos pratique et conseils

2 commentaires

Lauréline 10 février 2021 - 21 h 05 min

Je me sentais voyager en même temps que je lisais ton article, c’est incroyable ! Tout cela me donne vraiment envie et en plus tu donnes des petites astuces, merci beaucoup !

Répondre
jeff 12 octobre 2021 - 17 h 52 min

Merci pour votre article tres interessant et vivant sur les Lofoten
ca reste un souvenir imperissable de mon premier séjour en Norvège.
merci

Répondre

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Accepter