Road Trip en Australie

road-trip-en-australie
Nous sommes une française et un australien partis à la découverte de cette énorme magnifique pays qu'est l'Australie en Road Trip. Un petit 4x4 et une roof top tente en guise de maison. Notre ville de départ est Canberra, la capital Australienne, où nous avons vécu ces trois dernière années.

Carnet de Voyage : Détail du Road Trip en Australie Date et Durée : dimanche 11 novembre 2018, 5 mois Nombre de Voyageurs : En Couple     De Canberra à Philipp Island : étape 1 du road trip en Australie Coucou tout le monde, Voilà déjà deux semaines que nous sommes partis de Canberra. On a traversé deux états, Australien Capital Territoire (ACT) et New South Wales (Nouvelle Galles du Sud) et nous voilà maintenant à découverte de l'État du Victoria. 1- New South Wales Lorsque nous sommes partis, notre première direction a été les Snowy Mountains. Endroit où il est possible de skier grâce à ces deux stations. On a passé un très bon week-end chez la famille de Scott. Nous avons fini la découverte du NSW en faisant des randos dans les parcs nationaux avant de rejoindre la côte. La ville de Eden, nous a marqué par son incroyable histoire entre les hommes et les orques. Entre 1880 et 1930, les deux se sont liés pour chasser les baleines. On a appris tellement sur cette pratique à cette époque. On a également pu voir les vestiges des ateliers où ils découpaient, faisait bouillir les chairs et graisses. Se fut une journée hyper enrichissante. 2- Victoria Nous sommes depuis une semaine maintenant dans l'état du Victoria, sur la côte Sud-Est du pays. Nous entamons la route vers l'Ouest ! 3- La Région Grippsland On a découvert la région Gippsland. Ça nous rappelle la Normandie tellement c'est vert et tout ces champs remplis de round ballers, de vaches ou de moutons. 4- Raymond Island Là aussi, nous avons fait beaucoup de randos et profité de la beauté des paysages. Sur cette partie Sud, on retient Raymond Island et ces koalas de partout. On y a passé environ une heure et nous avons vu 15 koalas ce qui est très rare ! Le ferry est gratuit pour les piétons et la traversé ne dure que 5mins. 5- Wilsons Promontory National Park Le 2e point fort de Gippsland est le Wilsons Promontory National Park. Cette immense presque île est incroyable de par ses paysages. Nous y avons passé une journée mais il y a tellement de rando à faire. Il est possible de partir pour plusieurs jours. Dommage que nous n'avions pas eu l'équipement nécessaire et que le temps ne soit pas parfait. Dans ce parc national, il est possible de voir des wombats (mammifère/marsupiaux/herbivore) en pleine journée ce qui est vraiment rare. Ils sont habitués aux humains et se laissent approcher. Ce jour-là, on en a vu trois et un avec un bébé dans la poche qui par moment montrait le bout de son nez. Depuis le début de cette 2ème partie, nous avons été tellement chanceux avec les animaux : brummies (chevaux sauvage), echinas, kangourous, koalas et wombats. Aujourd'hui, nous avons vu des manchots sur Phillip Island. Pour la suite, nous espérons que le temps et les températures s'amélioreront. En attendant de vous redonner des nouvelles on vous laisse apprécier les premiers clichés de Australia - Part 2 [gallery columns="4" link="file" ids="25217,25223,25224,25225,25226,25228,25229,25230,25231,25232,25233,25234,25235,25236,25237,25238,25239"]     Mornington Peninsula à Melbourne : étape 2 du road trip en Australie 1- La Péninsule de Mornington Les deux dernières semaines, nous sommes restés dans les alentours de Melbourne. Sur la côte Est de Melbourne, nous sommes restés plusieurs jours dans la péninsule de Mornington. Rando dans la pointe sud où on retrouve des bâtiments historique comme les différents forts le long de la côte mais aussi le quartier de quarantaine où les bateaux potentiellement contaminé par des virus s'y rendraient dans les année 1800. On a passé une journée aux sources d'eau chaude naturelle. L'eau y sort à 46°C. "Hot spring Peninsula" est juste un énorme complexe avec différents bassins de 12 à 14°C pour les plus froid et de 36 à 42°C pour les plus chaud. On a essayé tous les bassins même les plus froids. C'était d'ailleurs super agréable de s'y baigner après avoir cuit un certain temps dans les autres. On a également tester leur sauna et hamam. Se fût une super et agréable journée détente. On vous recommande d'essayer ces sources d'eaux chaude naturelle si jamais vous passez non loin de Melbourne. Petit conseil aller s'y tôt le matin pour une entrée moitié prix ? 2- Melbourne Depuis 10 jours, nous sommes sur Melbourne. Nous y sommes depuis un moment par obligation. Morgane a dû se faire opérer d'un kyste sur le visage qui grossissait et s'enflammait par moment. Il a ensuite fallu rester pour le suivie et enlever les points de suture une semaine plus tard. On a profité d'avoir les transports en commun autour de nous pour laisser la voiture au garage et pour le contrôle technique. On ne vous parle pas de comment on était énervé lorsqu'on a découvert qu'ils avaient cassé notre radio lors du contrôle. Ils nous ont même accusé d'avoir laisser la voiture comme ça et qu'on est les menteurs à essayer de leur faire porter le chapeau ! 3- Parcs Nationaux des Dandenong et Yarra Valley Le reste de la semaine, on a fait des randos dans les Parcs Nationaux des Dandenong et Yarra Valley. Visite de Melbourne centre : musée sur l'évolution de l'image (TV, jeux vidéos), National gallery, Musée sur l'évolution de Melbourne et la ruée vers l'or, street art, jardin botanique, lèche vitrine, restaurant et théâtre (School of Rock). Nous avons passé une après-midi à une compétition de drone où Scott a concouru. Un peu déçu de l'organisation car Scott n'a pu voler que 3 fois et par manque de temps ils ont annulé l'épreuve de free style auquel il était inscrit. Nous avons rencontré une jeune Française, Noellie, qui vie avec son copain à Melbourne. Elle est plutôt connu dans le monde du drone grâce à sa chaîne YouTube : Onigiri FPV. Scott est super content d'avoir pu la rencontrer en personne, d'avoir échanger et voler ensemble. Merci à elle pour son temps. Voilà tout, on vous dit à dans deux semaines! [gallery columns="5" link="file" ids="25286,25275,25276,25281,25282,25277,25278,25279,25284,25287,25288,25290,25285,25289,25292,25293,25297,25298,25295,25296"]   Mornington Peninsula, Ballarat et The Great Ocean Road : étape 3 du road trip en Australie 1- Mornington Peninsula En ce début d'année, nous avons quitté la Péninsule de Mornington où nous sommes retournés pour la saison des cerises. C’est le travail qui nous a trouvé alors on a sauté sur l’occasion. Nous ne pouvions pas dire non à un peu plus d’argent. Nous avons donc quitté les cerises pour visiter la région de l’or ! 2- Ballarat Melbourne s'est développé dû à la ruée vers l'or dans les année 1850. Au Nord-Ouest de la grande ville se trouve Ballarat. Endroit très miner dont la terre est encore riche d'or. Sur des conseils, nous sommes allés à Sovereign Hill qui est une sorte de parc d'attraction et de musée à la fois. L'entrée est assez cher mais valide deux jours. C'est d'ailleurs ce qu'il nous a fallu pour faire et voir les différentes activités proposées : bonbon fabriqué à l'ancienne, le forgeron, l'or liquide transformé en lingot, la fabrication de roue de carosse, visite de mines, les jeux de bois à l'ancienne, utiliser les différents outils pour trouver de l'or dans la rivière, théâtre etc... Nous étions les premiers à rentrer dans le parc et tout de suite on a été charmé par les lieux et les employés habillés comme à l'époque. On se serait presque cru dans la série Westworld. Entre les villages d'Avoca, Maryborough et Wedderburn (?) se trouve le triangle doré. De très très gros nuggets ont été trouvé il n'y a pas si longtemps. Après notre détour dans les terres, on est redescendu pour rejoindre la côte dans le Sud-Ouest de Melbourne. On a passé une journée à Geelong où on s'est amusé avec les tags en 2D et 3D. Une autre journée dans "The Bellarine". Très viticole. Scott a organisé un vol en hélicoptère en surprise. C'était super chouette !! Expérience qu'on conseil à tout le monde et à renouveler pour nous. ? 3- The great Ocean Road Depuis peu, on est à la découvert de "The Great Ocean Road". Elle a été construite par 3000 soldats revenant de France après la première guerre mondial. Il aura fallu plus de 13 ans de dur labeur pour inaugurer ces 240kms de route longeant l'océan ! Elle commence à Torquay et se fini à Warrnambool. Pour le moment, nous devons de dépasser la ville de Lorne. Les paysages sont magnifique et le long de cette route il y a des stops obligatoire. On a pris une "check list" au Point Info pour être sur que l'on ne rate rien ! Scott est entrain de finaliser son premier montage vidéo. Elle devrait être en ligne très bientôt ? Sur ce, assez de blablas et on vous laisse apprécier les photos des deux dernières semaines. Gros bisous et à bientôt ?? [gallery columns="5" link="file" ids="25853,25854,25855,25856,25857,25858,25859,25860,25861,25862,25863,25864,25865,25866,25867,25869,25871,25872,25873,25874,25875,25876,25877,25879,25880,25882,25883,25884,25885"]     Great Ocean Road, le Parc National des Grampians (VIC) et Mount Gambier (SA) : étape 4 du road trip en Australie Nouvelle étape de notre road trip en Australie ! Nous avons fini la "Great Ocean Road" et ses fabuleux rochers qui font toute sa renommée. On ne va s'attarder à vous décrire les paysages alors que les photos valent tous les mots. 1- Parc national des Grampians Nous avons passé quelques temps dans le Parc National des Grampians. Il y a tellement de belle randonnées à faire. On en a fait une très populaire qui nous a fait passé dans un canyon. On a monté 3 sommets, un au Nord, un au milieu du parc et un au Sud. La vue était différente à chaque fois. C'est incroyable ce que la nature est capable de créer. Les montagne de grès sont aussi très connus par les amateurs d'escalade et grimpeurs sans corde. On a eu la chance de pouvoir admirer des phoques à fourrure dans leur habitat naturel. Malheureusement le zoom de l'appareil photo n'etait pas assez performant pour prendre de belle photo de la plate-forme d'observation. On a vu pas mal de koalas durant ces deux dernières semaines. C'est toujours un plaisir de tomber sur eux surtout qu'ils ne sont pas facile à repérer. Depuis peu, on a traversé la frontière de l'État du "South Australia". Il nous aura fallu plus deux mois pour traverser celui du "Victoria". Nous a vraiment aimé cet état. On a vu des paysages magnifiques et on a rencontré de incroyable personnes ! Quelques kilomètre à l'Ouest de la "Great Ocean Road" commence un ancien massif volcanique qui s'étant au-delà de la frontière entre les deux états. 2- Mount Gambier On a pu explorer des tunnels de lave, marcher dans des cratères ou voir des cratères rempli d'eau. Le lac surprise a une couleur vert à cause d'une algue dangereuse pour les humains et les animaux. Le lac bleu de la ville de Mount Gambier est encore plus bleu que le ciel. L'eau est tellement claire que celui-ci se reflète parfaitement les jours d'été. En hiver, le lac prend une couleur grise. Il est la principale source d'eau de la région. L'eau est pure car elle a été filtré pendant des milliers d'années par les roches calcaire avant de rejoindre ce lac. Mount Gambier est un volcan où plusieurs cratères sont bien distinct. Les gens de cette ville ont aménagé l'un d'eux en jardin zen. Des lierres descendent le long des parois et dans le fond des fleurs et des arbres ont été planté. Ça vaut vraiment le coup de s'y arrêter et d'admirer leur travail. Un film sur l'activité volcanique de la ville est diffusé deux fois par jour au Centre d'art. Selon les spécialistes, le volcan de le ville ne serait que endormi. Espérons qu'il le reste encore quelques temps ! ? On vous de fait de gros bisous et à très vite? [gallery columns="5" link="file" ids="26599,26600,26601,26602,26603,26604,26605,26606,26607,26608,26609,26610,26611,26612,26613,26634,26614,26615,26616,26623,26651,26645,26647,26625,26626,26627,26628,26629,26630,26632,26633,26631,26650,26635,26636,26644,26637,26638,26639,26643,26648,26649"]     Mount Gambier à la Péninsule de Fleurieu : étape 5 du road trip en Australie 1- Mount Schank Les deux dernières semaines ont été un peu différente l'une de l'autre. Quand nous avons quitté Mount Gambier, les alentours était encore très volcanique. On est allé voir le plus jeune volcan d'Australie (4000 ans) qui est Mount Schank ainsi que différent cratères qu'il y avait sur notre chemin. Une fois la chaîne volcanique de passer se fut 200kms où il y avait vraiment pas grand chose à voir et à faire. La pénurie d'activités ! On n'a pas trop compris comment on était passer du tout au rien. Des dunes de sable à perte de vue... Elles sont large de 5kms par endroits. Vous aurez d'ailleurs pu remarquer sur la carte que nous avons parcouru une grand distance en peu de temps. Ce qui est très rare pour nous. La météo de ne nous a pas aidé nous plus. Moyenne de 20°C avec beaucoup de vent et des averses. Trouver la motivation de sortir de la voiture a été très difficile parfois. 2- Tantanoola Cave Notre moment fort de la première semaine a été la visite de Tantanoola Cave. Une petite grotte aux millions de stalactites et stalagmites. Petite mais hyper bien décoré. La nature fait des choses incroyable ! Nous avons eu l'opportunité de nager dans un lac 7 fois plus salé que la mer dans le village de Robe. Dû à la quantité de sel, nager est plus facile et on flotte ! Ce lac aurait des vertus thérapeutique. 3- Péninsule de Fleurieu On a passé quelques jours sur la Péninsule de Fleurieu. Elle est réputée pour voir les phoques à fourrure qui viennent le long des côtes. On en a vu quelques uns qui venaient nager prêt des humains. C'est toujours un plaisir de les voir jouer dans les vagues. Plusieurs compagnies proposent de faire un tour en bateau pour se rapprocher des rochers sur lesquels les phoques se reposent. Merci à la maman de Scott qui nous a offert un de ces tour pour Noël! ? 4- Victor Harbor A Victor Harbor se trouve une petite île de granite qui est reliée par un pont seulement piéton. On y fait le tour en 30mins, ça vaut vraiment le détour Le vo! C'est fou de se dire que l'on suivait les côtes calcaire pendant des kilomètres et que maintenant se sont des côtes de granite. Très différente l'une de l'autre mais tout aussi splendide. On espère que vous aurez tout de même apprécié ce petit article et les quelques photos qui valaient la peine durant cette pénurie d'activité. A très vite ! Bisous ? [gallery columns="5" link="file" ids="26890,26891,26892,26893,26894,26895,26896,26897,26898,26899,26900,26901,26902,26903,26904,26905,26906,26907,26908,26909,26910,26914,26912,26913"]   Kangaroo Island : étape 6 du road trip en Australie Nouvelle étape de notre road trip en Australie ! Comme convenu voici le petit (grand) article sur Kangaroo Island. Troisième plus grande île d'Australie où vit 4 500 personnes à l'année et 3 000 koalas. La traversée en ferry ne dure que 45 minutes pour rejoindre la première ville Penneshaw. Dans cette ville se trouve aussi un Information Centre où les personnes ne nous ont absolument rien conseillé de plus que le petit magazine vert Kangaroo Island qui se trouve gratuitement partout avant de monter sur le bateau. L'application Campermate avait aussi de bonne suggestions. On nous avait conseillé et on avait lu que trois jours étaient suffisant pour visiter l'île. On est des voyageurs lent et il nous en a fallu le double ! 1- Beehive : Ferme aux abeilles / Ferme d'huile d'eucalyptus / Nourrir des bébés kangourous Nos deux premiers jours sur la côte Nord ont été nos préfèrés. La boutique/ferme aux abeilles, Beehive, nous a fascinée. La visite de la ferme d'huile d'eucalyptus était super intéressante. On a d'ailleurs eu la chance de donner le biberon à un bébé kangourou de 15 mois là bas. La propriétaire est volontaire pour prendre soin de bébés animaux orphelin d'accident de la route. On l'a vu nourrir un bébé opossum de quelque mois. C'était tellement inattendu que l'expérience a été multipliée par dix. 2- Plage d'Emu Bay / Plage de Stoke Bay / Plage de Western River Bay La plage d'Emu Bay de 4.5kms de long est magnifique. Le sable très compact permet à l'importe quelle voiture de conduire dessus. C'est le seul endroit de l'île où l'on s'est baigné. Pour avoir accès à la plage de Stoke Bay, il faut passer sous un long tunnel de roche. Rien que pour ça, cette plage est cool. Il y avait aussi très peu de monde et une étoile de mer à admirer. Quant à Western River Bay, c'est un pont au dessus de la rivière qu'il faut traverser pour rejoindre la plage. Scott a vu un requin de 1m50 (on pense) dans la baie grâce à son drone. Les images enregistrés par la GoPro sont chouette. Scott a fait un montage vidéo qui est prêt et publier sur la chaine Youtube “Scotty Rusin”. 3- Remakable Rocks / Armirals Arch Le Nord de l'île nous a beaucoup plu car tout est encore sauvage et loin des cars de touristes et des tours opérateurs qui se trouve de l'autre côté de l'île. On ne pouvait pas aller sur l'île et ne pas aller voir Remarkable Rocks sur la côte Sud. Ces rochers de granite ont été sculptés par la pluie et le vent pendant des millions d'années de façon "remarquable" (merci pour le jeu de mot pourri). On s'est beaucoup amusé à poser avec les rochers. Armirals Arch est cette sorte d'arche où des stalactites de granite pointe vers le bas. C'est très jolie mais on doit avouer que notre attention était porté sur la colonie de phoques à fourrure de Nouvelle-Zélande qui se prélassait au même endroit. Kangaroo Island est leur lieu de reproduction. Les bébés naissent en Décembre ce qui fait que l'on a pu en voir. Ils sont vraiment trop mignon. On a bien rigolé de les voir embêter les adultes et de s'en aller aussi vite que possible ensuite. Des phoques à fourrure d'Australie se trouvent aussi sur l'île mais l'accès pour les voir est restreint et payant du au faite qu'ils ne sont que 12 000 dans le monde. On en a tout de même vu un par chance sur une plage non loin. On a laissé savoir les personnes de la réserve qu'il était là car on n'arrive pas à savoir s'il s'en fichait de notre présence ou s'il était mal en point. Il y a beaucoup d'autres endroits où l'on a aimé passé du temps mais cet article n'en finirait plus et vous vous lasserez si c'est pas déjà fait. Haha ? On vous laisse regarder les photos et on vous dit à très vite pour vous raconter notre visite d'Adelaide. Bisous   Yorke Peninsula et Adelaide : étape 7 du road trip en Australie Nouvelle étape de notre road trip en Australie ! Lorsque nous avons quitté Kangaroo Island, on a remonté la côte Nord de la Péninsule de Fleurieu et conduit directement pour nous rendre dans la Péninsule de Yorke. On ne s'est pas arrêté à Adelaide en s'y rendant mais on vous explique ça en dessous. 1- Parc National d'Innes Nous avons passé deux jours dans le Parc National d'Innes qui se trouve dans la pointe sud de la Péninsule de Yorke. Ce parc est réputé pour ces plages toute aussi belle les une que les autres. On y a d'ailleurs fait la tournée. L'une des plage a le fond qui tombe à pic. On y a vu une bande de dauphins jouaient dans les vagues avant qu'elles ne s'écrasent. C'était magique à voir depuis le point de vue, en haut sur le parking. Les personnes sur la plage étaient aux premières loges. Trop jaloux ! Dans le parc, il reste les vestiges des mines de gypse. Un minérale composait de calcaire et de sel (on pense) qui sert à la fabrication de ciment et de plâtre. Les anciennes mines forment aujourd'hui des lacs hyper salé et d'un bleu transparent. On a dû aller se rincer dans la mer après s'y être baigner. On est ressorti du lac avec une couche impressionnante de sel sur le corps. 2- Village de Moonta Où que l'on aille, il y a une ancienne mine. En remontant au Nord, on s'est arrêté dans le village de Moonta où se trouve des anciennes mines de cuivre. Jusqu'à maintenant, on a vu des mines d'or, d'argent, de saphir, de cuivre, de charbon et de gypse. Le sol Australien est incroyablement riche ! Le nombres d'épaves de bateaux le long des côtes du "South Australia" est important. Les courants venant de l'Antarctique, le vent et les falaises n'ont pas de pitié. 3- Bungaree Station On est allé visiter Bungaree Station. Une ferme à moutons et à laine depuis 177 ans. Immense propriété aux bâtiments de pierre. Ce lieu a un charme fou ! On a vu l'évolution du commerce de la viande et de la laine. Qui pu croire que ce sujet soit si intéressant ! 4- Survol du fleuve Murray en Montgolfière Le moment fort de ces trois dernières semaines fut notre vol en Montgolfière. Cadeau de Scott pour l'anniversaire de Morgane. On a survolé le fleuve Murray près de la frontière du Victoria. On a vu un bateau de croisière à vapeur et des lapins et kangourous s'enfuirent au bruit des gaz. Une super expérience que tout le monde devrait faire une fois dans sa vie. Monter dans un ballon et se laisse guider par les vents tout en admirant le paysage. C'est trop paisible ! 5- House-sitting dans le sud d'Adélaide Depuis deux semaines et demi, nous sommes au Sud d'Adelaide. Nous faisons du "House-Sitting". C'est comme du baby-sitting mais pour une maison avec en général des animaux. Ici, les propriétaires sont partis en vacances à l'étranger et personne de leur entourage pouvait garder leur vieux chat de 18 ans. On a répondu à leur annonce sur le site payant sur lequel on est inscrit. On les a rencontré à notre retour de Kangaroo Island et ils ont décidé de nous confier la surveillance de leur maison, de leur chat et l'arrosage de leur jardin. Nous avions également fait du house-sitting en Décembre l'année dernière. On avait trois chiens à surveiller et une très belle maison avec piscine pour Noël. On en a profité pour vider et nettoyer la voiture. On n'a malheureusement pas fait de photo avant/après... Le fait d'avoir un lieu fixe, nous a permis de nous reposer car, vous allez rire mais le road trip c'est un travail plein-temps. C'est fatiguant ! 6- le Cube d'Arenberg On a aussi bien sur visiter Adelaide et les alentours. Dans la région viticole McLaren Vale, on a été visité le fameux cube d'Arenberg. Un bâtiment qui a la forme du Cubik's cube. Il était aussi aussi bizarre à l'extérieur qu'à l'intérieur. Ça valait le détour. 7- Port Adélaïde Port Adélaïde est une ville au port très industriel au niveau de la rivière. De superbe tags mettent de la couleur dans cette partie morose de la ville. Côté plage, le tourisme est mis à l'honneur. On a pédalé sur la piste cyclable qui longe la côte en espérant voir les dauphins qui attire les touristes. On a vu un phoque à la place. 8- Fringe Festival Nous sommes arrivés au bon moment à Adelaide car il y a beaucoup de festivals au mois de Mars. Les locaux s'appelle "le mois de Mars fou". On a été à 4 spectacles différent au Fringe Festival. Festival de comédie, de cirque et de chansons. On a assisté au concert gratuit pour l'ouverture du Festival de l'Art. Concert symphonique jouait au rythme des photos et vidéos de National Geography. Magnifique ! Demain matin, notre house-sitting se termine. On reprend la route en direction de la côte Ouest.     South Australian Outbook : étape 8 du road trip en Australie Nouvelle étape de notre road trip en Australie ! Ces deux dernières semaines ont été tellement riche en activités. On a bougé et roulé beaucoup. On n'a vraiment pas été déçu de faire tout ces kilomètres ! 1- Barossa Valley Quand nous avons quitté la maison du "house-sitting", nous avons contourné Adelaide par l'Est pour visiter les régions viticoles qui entourent la ville. On s'est arrêté à Barossa Valley qui produit beaucoup de shiraz. On a beaucoup aimé le domaine de Seppeltfields. Toutes les routes sur la propriété sont bordée de palmiers. L'ancienne usine de confiture est aujourd'hui aménagée en plusieurs studios d'art: forgerons, souffleurs de verre, chapelier, objets fait en cuire, bijoux fait à partir de matériaux recyclés... Dégustation de vin et visite du bâtiments principal avec l'histoire de la famille. 2- Clare Valley On a quitté de vin rouge pour le vin blanc : Clare Valley. Là encore, des vignoble à perdre de vue. De superbe domaines et pour les courageux "le sentier du riesling", 33kms (un allée) à faire à pied ou à vélo. 3- Parc National Mount Remarkable Dans le Parc National Mount Remarkable, on a découvert un canyon de roches orange presque fluo à certain endroit. C'était magnifique et tellement inattendue. On en a pris la vue tout l'après-midi et le soir on a eu un superbe coucher de soleil sur les colines. 4- Port Augusta À Port Augusta, on a visité un engars de "Royal Flying Doctor Service". C'est un service médical public qui se déplace en avion dans les endroits reculés pour des personnes qui ont besoin de soin urgent ou besoin d'être transporter pour recevoir des dons d'organes. ??? On a eu la chance de monter dans un ces avions médicale. 5- Coober Pedy Nous sommes ensuite allés dans l'arrière pays (outback) pour nous rendre à Coober Pedy. 550kms au Nord de Port Augusta. On a fait un circuit pour éviter de ne faire que de la voie rapide. 6- Flinders Ranges National Park Puis visite et randos dans les montagnes des Flinders Ranges National Park. Au fil des kilomètres, les paysages sont devenu de plus en plus désertique, les villages se sont espacés, les routes sont passées de goudronné à de la terre et sable. On a découvert une oasis sur notre chemin. On était surpris et émerveillé de voir de l'eau sortir de terre en faisant des bulles alors que tout autour de nous été désertique. 7- Coober Pedy again Coober Pedy a été le moment fort de ces deux semaines. Ville mondialement connue et surnommée la "capitale mondiale de l'Opal". Où elle se situe se trouvait l'océan il y a 200 millions d'années. C'est d'ailleurs la raison de la présence de cette pierre précieuse dans la région. L'opal de Coober Pedy est blanche, celle d'Andamooka bleuté, Mintabie noire... Chaque pierre est unique ! Coober Pedy a aussi l'originalité d'avoir des maisons sous terre qui s'appellent "dugout". Les premiers mineurs les ont creusé dans les collines de grès pour garder la fraîcheur l'été et la chaleur l'hiver. Il fait 25°C toute l'année dans les dugouts. On a eu la chance d'être invité par une propriétaire de ces maison sous terre à dormir chez elle. On a donc pu également visiter l'intérieur d'un dugout. Quelle rencontre et expérience ! Certaines de ces maisons sont immense. Bien qu'il soit maintenant interdit de creuser à l'interieur de la ville pour trouver de l'opal, il n'est pas interdit d'agrandir les maisons. Qui sait, il y a peut-être $15 000 de pierre précieuse derrière un murs. Il n'est pas rare que les dugout finissent avec 15 "chambres"!!! Hôtel, restaurant, musée... sont également sous terre. Cette ville est vraiment unique en son genre et valait le déplacement. Comme vous pouvez le voir dans l'album photo, on en a pris plein les yeux avec les paysages. On est maintenant redescendu sur la côte littoral. Nous étions très près d'Uluru mais on a décidé d'y aller en descendant par Darwin. On espère aussi que le nombre de mouche sera moins important quand on ira. Personne en parle mais les mouches dans le désert c'est une horreur. À rendre fou ! ? Sur ce, cet article est bien trop long. Bravo au courageux qui l'ont lu jusqu'au bout. On vous fait de gros bisous et à très vite   Eyre Peninsula : étape 9 du road trip en Australie Nouvelle étape de notre road trip en Australie ! Ces deux semaines qui se sont écoulées, ont été bien différente de celles passée dans l'Outback. On les a passé à longer la côte littoral de Eyre Peninsula. La péninsule est réputée pour sa pêche de poissons et de fruits de mer. Pêche en mer ou pêche d'élevage. On a vu des fermes à thon et beaucoup de parcs à huîtres. Comme vous l'aurez compris l'océan est riche et exploité ici pour le commerce et le tourisme. 1- Marina Whyalla Dès le premier jour, nous avons vu des dauphins dans la marina Whyalla. Ils se sont approchés tellement près de nous. Ils nous regardaient droit dans les yeux. C'était incroyable ! Presque tous les jours, on en voit nager non loin de la côte. On a tenté de voir les hippocampes feuillu sous le ponton de Tumby Bay. On n'a pas le matériel pour et c'est bien dommage... 2- Port Lincoln À Port Lincoln, on a plongé dans une cage pour aller voir les requins blanc. Il n'y a que trois endroits au monde où il est possible de les voir. Sur les deux entreprises qui proposent cette activité, on a choisi celle qui respect les requins en les attirants avec des ondes. On était là pour les voir dans leur habitat naturel comme on peut le faire avec un safari en Afrique et non pour les nourrir et les énerver. Le bateau était d'ailleurs encré dans la zone où les requins se nourrissent. Dans une zone maritime protégée. On voyait les phoques sur les rochers se dorer la pilule au soleil... Nous avons était le deuxième couple à entrer dans la cage et aussitôt nous avons vu une ombre qui tournait en dessous de nous. Bizarrement, on était plutôt excité qu'effrayé. On avait aussi accès à un "sous-marin" où l'on pouvait rentrer et sortir autant que voulu. C'était génial de pouvoir regarder ce qui se passait autour de nous même en n'étant pas dans l'eau. Ce n'est que dans l'après-midi que les requins ne sont rapprochés de la cage à 10/15m. "Oh. Mon. Dieu !", ils sont énorme même à cette distance. Vraiment impressionnant !!! On a vraiment passé une journée extraordinaire. On continuait à en parler plusieurs jours après. 3- Baird Bay À Baird Bay, pendant plus d'une heure dans une eau gelée, nous avons nagé et plongé avec les phoques. On était dans une baie où l'eau était peu profonde, 2 à 3m. Quand les phoques ne sont pas sur les rocher à paresser ils sont hyper joueur. Certaine personnes les appellent des chiots. C'est un surnom qui leur va super bien avec leur yeux rond et noir et leur visage tout mignon. Ils n'attendaient que ça qu'on s'approche et plonge avec eux. Ils se laissaient caresser et certain câliner. C'était vraiment trop chouette ! En bonus, on a eu la chance de nager avec les dauphins. Ils n'étaient pas très loin des phoques alors le bateau nous a conduit à eux. Ils ont nagé un petit peu autour et entre de nous avant de s'en aller un peu plus loin. Ils étaient une quinzaine. Ils sont bien plus gros que ce que l'on pensait. C'était comme dans un rêve cette matinée avec les phoques et les dauphins. 4- Littoral Ouest de la Péninsule de Eyre La côte littoral Ouest de la Péninsule de Eyre est bien plus jolie que la côte Est. Cela est dû au côté nature qui est plus sauvage. La côte Est est bien plus touristique et urbain . Dans les parc nationaux de Lincoln et de Coffin Bay, nous avons à plusieurs reprise vu des mamans émus avec leurs petits. Une d'entre elles avait 7 poussins d'un mètre de haut qui la suivait. En Australie, on ne voit pas partout des émus et encore moins des bébés. Dans quelques jours, nous aurons fini de visiter Eyre Peninsula et nous entamerons la dernière ligne droite semi-désertique de 1250kms pour l'état du Western Australia. Cette partie s'appelle Nallarbor. On ne sait pas à quoi s'attendre car les avis sont mitigés. On vous racontera ça dans deux semaines quand on se sera fait notre propre option. Ces deux dernières semaines, on a fait des activités que l'on aurait jamais penser faire dans notre vie. Voir, jouer et caresser des animaux sauvage à quelques centimètres de nous. C'est juste complément fou. Oui, nous avons vu des requins blancs, joué avec des phoques et nagé avec des dauphins... Ce voyage nous surprend et émerveillé à chaque jour. On vous dit à dans deux semaines. Bisous. ?   Nullarbor et le Sud-Est de l'Etat du Western Australia : étape 10 du road trip en Australie Nouvelle étape de notre road trip en Australie ! Pendant ces trois semaines nous avons changé d'états. Nous voilà donc dans le plus grand état Australien, le Western Australia. Le temps passe tellement vite qu'on n'a pas eu le temps de poster des nouvelles... Pour rejoindre la côte Ouest, nous avons dû prendre la voie rapide "Eyre Hightway" connue sous le nom de la Nullarbor. 1250kms d'une ligne plus ou moins droite. Nous avons d'ailleurs conduit sur LA plus grande ligne droite du pays avec ses 146,6kms. On a traversé la plaine du Nullarbor où aucun arbre ne poussent sur 200kms, seulement des petits arbustes de 40cm max. 1250kms de pas grand chose mais avec tout de même des paysages différent tout du long. 1- Les falaises de Bundas Les falaise de Bundas nous ont donné le sentiment d'être arrivé au bout du monde. Des falaises de 80 mètres de haut sur des centaines de kilomètres. Trois points de vu sont aménagés. C'était dur de détacher notre regard de ce paysage où la nature nous montre toute sa puissance ! Nous avons fait des détours pour aller voir des grottes. Il y en a bien une dizaine tout du long dans les terres. À l'une d'elles, il y avait un "blowhole". Traduction de "trou qui souffle". Terme habituellement utiliser pour un geyser mais ici c'était de l'air qui y sortait. D'où venait cet air alors qu'on était à 30kms de la mer ? Se fut une bonne pause détente à faire les imbéciles au dessus de ce trou. 2- Kalgoorlie Notre premier lieu de visite une fois la frontière passée a été Kalgoorlie. Nous sommes arrivé pour le week-end de Pâques et plusieurs évènements étaient organisés pour l'occasion. La visite gratuite du "Super pit" était l'une d'elle. Le "Super pit" est la troisième plus grande mine à ciel ouvert au monde. Il s'agit d'une mine d'or. Un point de vu a été aménagé pour que les touristes puissent voir le fond de la mine et sa forme particulière. Les immense camions ne ressemblent qu'à des petit pois au fond de la mine. C'était vraiment impressionnant. On vous envoie regarder l'album photo car ça vaut vraiment le coup d'être vu. Kalgoorlie est l'un des deux lieux dans tout le pays où le jeu de pari "two up" est l'égale chaque dimanche. Le principe est de lancer deux pièces en air et espérer qu'elles tombent sur le côté que vous avez pari. On est allé jeter un coup d'oeil comme nous étions là un dimanche. La mise minimum était de $50... 3- Esperance Nous avons fait plusieurs jours dans les alentours d'Esperance. Deux explorateurs français abord de leurs bateaux "Espérance" et "Recherche" ont donné les noms à ville et à l'archipel de 105 îles dans la baie. Esperance est la première ville côtière du Western Australia pour nous. Les plages sont magnifique. Dans les parcs nationaux Cape Arid et Cape le Grand, le sable est blanc. On a l'impression de marcher sur de la neige de part la texture et le craquement que le sable fait sous nos pieds. 4- Cape Le Grand Nous avons dû s'y prendre à deux fois pour visiter Cape Le Grand. Le week-end de Pâques long de 4 jours en Australie (du vendredi au lundi) et le jour férié ANZAC Day (équivalent du 11 Novembre) le jeudi suivant ont fait que les plages étaient bondé de monde. La plage renommé de Lucky Bay avait 50 voitures garé dessus... Ce n'est absolument pas ce que nous voulions voir. On est revenu deux jours plus tard à 7h30 du matin et on a vu une plage paradisiaque avec des kangourous qui se baladaient sur le sable blanc. Nous sommes monté au sommet de la petite montagne "Frenchman Peak". On a pu voir Cape Le Grand National Park à 360° à la ronde. Whaaa ! Nous avons fait la tournée des plages des parcs et de la ville. L'eau y est incroyable transparente et turquoise. Comme sur des cartes postales ! L'une des plus belles plages que nous ayons vu jusqu'à maintenant avec celle de Innés National Park dans la péninsule de Yorke. On a aussi visité le Parc National Fitzgerald. Il nous a beaucoup fait penser à celui de Cape Le Grand. L'avantage de celui-ci est qu'il n'y avait absolument personne et c'était agréable. 5- Albany Nous sommes maintenant à Albany, la toute première ville du Western Australia a avoir été construite. Visite du musée de la pêche à la baleine. L'entreprise a fermé en 1977. Les locaux ont été réaménagé. Les vidéos et les photos sur la méthodes de pêches ainsi que sur les employés sont du coup assez récent. L'évolution du regard des gens sur le métier a été la cause de l'arrêt d'activité. La fermeture à bouleverser la vie de la ville pendant 10 ans. C'était vraiment intéressant ! Depuis une semaine, l'automne s'est bien installé. Elle est arrivé avec la pluie et le vent. Même si les températures reste aux alentours de 20°C, on espère que le soleil revienne rapidement.   Nous allons finir cet article en parlant écologie. On a été choqué de voir une quantité importante de déchets et de bouteilles plastique parfois remplis d'un liquide suspicieux le long de la Nullarbor. Des poubelles, des toilettes à distance raisonnable et même des douches sont installés tout du long pour éviter de genre de chose. Triste de voir que même de nos jours avec tout la sensibilisation faite sur l'écologie et notre planète cela se produit encore... ? On n'avait pas réalisé combien les mines pollue. On ne se rappelle plus exactement combien de camions étaient sur le site du "Super Pit" mais on a été marqué par la quantité de diesel utilisé. Chaque camion possède un réservoir de 4000L et fait le plein deux fois par jour !!! De l'or mais à quel prix ? Durant ces 5 mois de voyage, on a vu des déchets partout, sur des zones habitée ou en pleine nature. On a vu une seringue sur une plage d'un parc protégé !!! ? Tous les soirs, on ramasse les déchets aux alentours de notre campement. On ramasse aussi des bouts de plastiques et mégots de cigarette que l'on voit sur les plages... C'est ne nous prend pas beaucoup de temps et d'effort et le paysage n'est moins gâché.   Albany à Perth : étape 11 du road trip en Australie Nouvelle étape de notre road trip en Australie ! 1- littoral de Perth Après des tours et détours dans le Sud-Ouest du pays durant ces trois dernières semaines nous voila à Perth. Nous avons continué à longer la cote littoral en allant voir différentes plages. Une plage est une plage, nous direz-vous mais non. Elles ont toute ce petit quelques chose qui les différencies et puis il est franchement difficile de se lasser de la couleur turquoise de l’eau. Dans cette partie du pays se trouvent deux variétés unique d’eucalyptus qui s’appelle Karri et Tingle. On est allé se promener à travers ces géants. Certain d’entre eux ont la particularité d’avoir un énorme trou dans leur tronc assez gros pour y garer une voiture. Trois arbres ont été transformé en tour de garde pour surveiller éventuel départ de feu dans les années 1940. Ils ne sont plus utilisés comme tel aujourd’hui mais converti comme touriste attractions. On a monté le 3e long grand, Diamond tree, avec 53m de hauteur. On n’avait pas réalisé avant de commencer à grimper que ce n’est absolument pas sécurisé. On pose les pieds sur des barres de fer et un grillage à poule nous encercle. Si pour une quelconque raisons, nous glissions entre les barres de fer il n’y avait rien pour nous rattraper ou amortir la chute. Comme si ce n'était pas assez effrayant, on a décidé de grimper l’arbre le plus haut, Dave Evans Bicentenary tree, haut de 65m. C'était super effrayant mais on a réussi à monter jusqu’en haut. Scott a découvert qu’il avait une petite peur du vertige. 2- Hamelin Bay Dans le sud de la région de Margaret River, on est allé sur la plage de Hamelin Bay. Un couple d’anglais rencontré dans un camping nous l’avait recommandé. Merci eux car on a rempli nos têtes d’incroyable souvenir. Des stingrays (type de raies) nagent le long de cette plage. Elles sont ÉNORME et très amicale ! Habitué aux touristes, elles s’approchent au point de nous nager dans les jambes. On a pu les toucher aussi. C’est comme toucher de la gelé, c’est tout doux aussi. On restait vigilant à leur queue qui est venimeuse et composé de barbes tranchantes. Ce se sont pas des animaux agressif sinon on n’aurait jamais pris de risques stupides. 3- Les grottes Dans cette région du Sud-Ouest, il y a 6 grottes à visiter. Des grottes très décoré avec des stalactites, stalagmites et toutes sorte de formations. On a fait les deux grottes aventures. On était équipé de casque, lampe frontal et torche et on s’est lancé à la découverte des grottes. On a du ramper et s’insérer entre les parois pour passer une chambre à l’autre tout en admirant les formations autour de nous. C’était super chouette et un peu effrayant surtout quand on sait que l’on était 86m de profondeur… Margaret River était très connu en Australie pour son vins. Il y a beaucoup, beaucoup de vignobles. On s’est limité à les visiter car à chaque fois on dépense bien trop d’argent. On ne sait pas dire non au bon vin… On a quand même quitté la région avec une quinzaine de bouteilles… No comment, please ! 4- Busselton Nous sommes allés dans la ville de Busselton connu pour sa jetée longue de 1.8kms. Deuxième plus longue du monde. A son bout a été construit un observatoire payant, il y aurait énormément de poissons et de coraux. Certaine personnes y ont nagés avec masque et tuba gratuitement et selon eux cette endroit est bien plus impressionnant que la Grande Barrière de Corail. On s’est dit que l’on reviendrait avec tout le matériel. Vous allez donc sûrement entendre encore parler. 5- Lac Cliffton Tout près de Perth, nous sommes allés voir les thrombolites du lac Cliffton. Se sont des micro-organismes qui ressemble à des rochers. Si on y retourne dans deux mois prendre des photos et les compare à ceux qu'on a prit, on devrait constaté que les rochers ont change de forme et d’endroit. 6- House-sitting à Perth Depuis une semaine, nous sommes à Perth. Nous avons consacré beaucoup de temps avant d’arriver à nous trouver un endroit où loger. Nous avons trouvé une maison à garder avec deux chats trop mignon à surveiller. Nous y serons pour encore 10 semaines. On espère trouver du travail dans les prochaines semaines pour pouvoir reprendre la route à la fin du «house-sitting». Après 6 mois sur les routes, cela va nous faire du bien de se poser et de profiter du confort d’une maison. Surtout avec l’hiver qui arrive. Rottnest Island En attendant d’avoir des réponses à nos CV, on visite les alentours de Perth. Nous avons passé une journée sur Rottnest Island, à pédaler tout autour de île. C’était le cadeau d’anniversaire de Morgane par la maman de Scott. Merci encore à elle car c'était génial. On a été chanceux, on a eu une superbe journée automne et nous avions des copains de voyage avec qui partager cette aventure. Rottnest Island est l’île des Quokkas, des petit marsupiaux. Il y en avait partout ! Ils étaient super amicaux et très gourmand. Il attendaient qu’une chose, qu’on leur donne à manger ! Voilà, nos dernières aventures aux pays des kangourous. Les prochaines semaines risque d’être un peu plus calme. On vous tiens au courant quand on reprendra la route. Attendant, on vous fait de gros bisous et dit à très vite.   De Perth à Wave Rock Nouvelle étape de notre road trip en Australie ! 1- Perth Petit résumé rapide de ce qui s'est passé. On est rester 11 semaines sur Perth. On a gardé une maison avec deux chats pendant que leur propriétaires (super sympa d'ailleurs) profité de l'été Européen. Nous avons également travaillé à plein-temps. Scott dans un restau et Morgane dans un coffee shop. Lorsque nous ne travaillons pas, on essayait de profiter de la ville de Perth et de ses environs quand le temps le permettait. 2- Perth Mint Visite du musée/usine de fabrication des billets de dollars, Perth Mint. Il n'est pas aussi bien que celui de Canberra à notre goût.  Ville très sympa avec beaucoup d’espace et très vert. Après ça reste une ville ! 3- Fremantle Visite de la ville de Fremantle et de son ancienne prison qui pouvait contenir 1000 convicts. On a fait le "Ghost Tour" avec lampe de torche pour éclaire nos pas au fil des histoire du guide à travers la prison. 4- Les Parcs nationaux de Perth Ballade dans les parcs nationaux autour de Perth. On s'est même essayer au wake boarding. 5- Wade Rock Nous sommes, depuis Lundi 12 Août, de retour sur les routes Australienne. Notre premier arrêt a été celui de "Wade Rock". Rocher très célèbre dû à sa forme en forme de vague. 6- Parc National Baladjie Suivi par la visite du Parc National Baladjie, superbe paysage ! Même s'il fait encore un peu froid, la nature sort doucement de l'hiver et ça se voit. Les champs de colza fleurissent et le bush aussi. Dans un mois, ce sera magnifique de ce balader dans la nature ! Après ce détour dans les terres, nous sommes revenu sur la côte et nous commençons l'ascension de la côte Ouest. Très court article dû au fait que nous travaillions beaucoup, 55h semaine. Un peu fatigué pour visiter nos jours de repos et le temps d’hiver ne nous a pas toujours aidé à trouver la motivation de quitter le confort des fauteuils près de la cheminée. Les prochains articles seront bien plus complet promis!     Les dunes de Lancelin à Shark Bay Nouvelle étape de notre road trip en Australie ! C'est deux dernières semaines, on était bien rempli. On a vu des paysages incroyable. 1- Les dunes de Lancelin Lorsqu'on est retourné sur la côte au Nord de Perth, on est tombé sur les dunes de Lancelin. On était surpris de voir que les dunes sont une aire de jeux pour adulte: des quads, motocross, sandboard, buggy et gros 4x4. Il était même possible de louer des équipements aux tour opérateurs à l'entrée du site. On s'est nous aussi amusé avec un quad pendant une heure. 2- Les Pinnacles Nous avons assister au lever du soleil au milieu des Pinnacles. Ce sont des racines qui ont été pétrifiés il y a des millions années. Il y en a de toute formes et de toutes tailles. On avait vu des photos mais on ne pensait pas voir ce que l'on a vu. Ce désert des pinnacles est tellement grand qu'il est possible de conduire à travers en suivant le chemin aménagé. Le fait d'y aller pour le lever du soleil nous avons eu une atmosphère totalement différente qu'en pleine journée. Nous y sommes retournés en milieu de matinée tellement on avait aimé. On se serait cru sur Mars tellement c'était irréel. On a d'ailleurs eu un gros coup de coeur les Pinnacles. 3- Lac Hutt Lagoon Nous avons également vu le lac Hutt Lagoon de la ville de Gregory. Ce lac a l'originalité d'être rose. On a dû s'y prendre à deux fois pour le voir car la première journée le ciel était très couvert. Même si on pouvait distinguer le rose ça ne l'était pas autant que le jour suivant. Ce lac est vraiment rose ! Une variété d'algue et la quantité de sel lui donnent cette couleur milkshake fraise. 4- Kalbarri Nous avons ensuite trouver sur notre route la ville de Kalbarri et son parc national. La ville a de très joli points de vu sur l'océan Indien. De l'un d'eux, nous avons aperçu au loin des baleines à bosses sautaient hors de l'eau. On était trop content d'avoir vu ça. 5- Le parc national de Kalbarri Le Parc National de Kalbarri est un endroit très célèbre du Western Australia dû à ces gorges. Elles ont la particularité d'avoir des creuser par la rivière au fil du temps ce qui fait qu'une fois sur le parking, c'est en bas qu'il faut regarder. Pendant deux jours, on a fait toute les randos possible. C'était tellement beau ces couches de roche plus ou moins orange qui se superposent On a fait le lever du soleil au coin très touristique "Nature's Window". C'est le meilleur moment de la journée parce que c'est super beau quand les premiers rayons de soleil touchent les gorges. C'est aussi super pour éviter la foule et attendre son tour pour prendre une photo. Kalbarri a été notre deuxième coup de coeur de ces deux dernières semaines. 6- Hutt River Pendant une demi-journée, nous avons quitté l'Australie pour la Principauté de Hutt River. Celle-ci existe depuis près de 50 ans. Un fermier mécontent du gouvernement et des taxes a réussi faire émanciper ses terres. Hutt River a été une république et a dû devenir une principauté pour des raisons politique. Nous avons eu nos passeport tamponné par ce petit pays aux 12 habitants. 7- Shark Bay Cet article se termine avec Shark Bay et Monkey Mia. Des villages sur l'un des deux bouts de terres les plus à l'Ouest du continent. Ils sont entouré de Parcs Nationaux et Réserve Marine. Pour les Parcs Nationaux, il faut un haut 4x4 comme les chemins ne sont que de sable. Nous n'avons donc pas pu les visiter. C'est la première fois qu'on se sent si limité avec notre petit 4x4. 8- Monkey Mia Monkey Mia est réputé pour ses dauphins qui visitent la baie depuis 40 ans. Tous les matins, trois présentations sont faite et des touristes sont choisi pour donner un poissons. Morgane a eu le chance de faire parti de ces personnes. Nous avons fait une croisière pour aller voir les dugongs. Des animaux protégé au physique particulier. Ils font parti de la famille des dauphins et mangent beaucoup d'algue. La réserve marine a un fond peu profond et elle est rempli de cette algue. La saisons migratoire des dugongs ne fait que commencer mais nous avons eu la chance d'en voir trois inclu une maman et son petit. Ils sont très timide et ne remonte à la surface que quelques seconde. Impossible de prendre une photo! Avec la croisière pour les dugongs nous avions une croisière pour le coucher de soleil d'inclut. Nous avions le droit d'apporter notre apéritif à bord pour l'occasion. C'était un très agréable moment Voilà que cet article se termine enfin ! C'est fou de réaliser tout ce que l'on a pu faire en deux semaines. À très vite et merci de nous suivre encore ! ? [gallery columns="5" link="file" ids="32101,32102,32103,32104,32105,32106,32107,32108,32109,32110,32111,32112,32113,32114,32115,32117,32116,32118,32119,32120,32121,32122,32123,32124,32125,32126,32127,32129,32130,32134"]     Carnarvon à Cape Range National Park Nouvelle étape de notre road trip en Australie ! Nous vous avions laissé à Shark Bay. 1- Shell Beach Après ça, nous avons redescendu la péninsule. Nous sommes retournés à Shell Beach. Une plage que de coquillages de toutes petites coques blanche. Il n'y a que très peu de plage comme celle-ci au monde. 2- Carnavon La ville suivante a été Carnavon. Une ville aux alentours très agricole. Un circuit du fruit nous a été recommandé de faire. C'était essentiellement des fruits exotiques. Nous avons goûté au "sapoté noir" (si c'est bien le nom français). Il fait parti de la famille du kaki et originaire du Mexique. Sa chaire est noire et il se mange très mûre. Comme s'il était pourri presque. Ça a une texture très onctueuse mais pas très goutue. Mélanger avec de la crème de coco, c'était vraiment bon ! 3- Kenedy Range National Park Nous avons fait un gros détour dans l'arrière pays pour nous rendre au Kennedy Range National Park. Les derniers kilomètres pour s'y rendre sont très impressionnant. Les falaises nous ont donné l'impression d'être sorti de terre d'un coup tellement elles sont verticale. On a trouvé ce parc très similaires à Kalbarri et en même temps tellement différent. Kennedy Range a les même roches rouge qui se superposent en plusieurs couches. Il n'y a se pendant pas d'eau dans les gorges. 4- Mont Augustus Nous avons poussé encore plus loin dans les terres pour aller voir Mont Augustus. Mont Augustus est le plus gros rocher au monde ! Il fait deux fois la taille d'Uluru (Ayers Rock) et il est trois fois plus vieux. Ce qui est curieux, c'est que personne ne connaît son existence. Nous l'avons apris cinq jours avant de nous y rendre. Une rivière passe au pied du rocher ce qui fait que le parc national est une oasis au milieu de l'outback. Nous avons fait la rando pour le sommet. Il y a deux sentiers de classe 4 et 5 qui commencent au même endroit et se rejoignent à plusieurs endroits. On a fait la rando en zigzag pour faire les deux. La vue au sommet était incroyable. Ça valait le coup ! On a pu aussi voir des peintures aborigènes. 5- Le panneau King Waves Kill et le geyser Le long de la côte, nous avons pu voir un panneau très célèbre sur Instagram disant "King Waves Kill" (les vagues rois tuent). Lorsqu'on voit à quelle hauteur les vagues s'écrasent sur les falaises, on comprend bien mieux le sens de ce fameux panneau. Au même endroit, nous avons vu un geyser. Selon la forte des vagues et la hauteur de la marrée ce geyser était plus au moins haut. On sommes passés devant à plusieurs reprises et on a vraiment était surpris de la puissance. 6- Ningaloo Reef Au Nord de Carnarvon commence Ningaloo Reef. Il s'agit d'une barrière de corail. Elle s'étant sur 250kms environ. On a passé sur bonne partie de la semaines dernière dans l'eau à nager avec masque et tuba à explorer des récifs. On a vu des poissons de toute taille, forme et couleur et des coraux qu'on avait jamais vu de notre vie. Chaque baignade était différente. On a vu un homard de 1,5kgs, des oursins avec des épines de 15cms, des rays, des concombre de mer, des crabes, des étoiles des mer, une limace de mer aux couleurs vive etc... Pendant une journée, nous avons eu des baleines à bosse en toile de fond. Des jets d'eau fait de leur respiration toutes les 5mins et de temps à autre elles sautaient hors de l'eau pour notre plus grand bonheur. Nous en avons d'ailleurs vu certaine de très près. Elles longeaient les falaises sur lesquels on se trouvait. On pouvait voir leur dos remontaient à la surface très nettement. 7- Coral Bay Nous avons aussi vu des requins de récif. Il y a une nurserie à Coral Bay. Ils mesuraient 1,2m. Ils sont inoffensif pour les humains. Ils se sont approché à 2m de nous au plus près mais sinon ils sont timide. On a eu le bonheur de nager avec trois tortues de mer différentes dans la même journée. Un rêve devenu réalité ! 8- Cape Range National Park Cape Range National Park est connu pour ses coins de plonger. C'est d'ailleurs là que nous avons nagé avec les tortues. Il y a deux petites randos qui nous ont amené dans les gorges. Une asséchée et l'autre est rempli d'eau de mer. On avions une très belle vue sur le parc et l'océan. Cape Range fait parti de la ville d'Exmouth. Pour nous y rendre nous avons dû traverser la ligne imaginaire du Tropique du Capricorne. Nous sommes à Exmouth pour un petit moment mais il faudra attendre un petit peu pour en savoir plus. ?   Cape Range National Park à Karratha Coucou tout le monde, Lors du dernier article, nous vous avions laissé en suspence sur la prochaine activité qui nous attendait au Cape Range National Park à Exmouth. On vous raconte tout maintenant ! ? 1- Cape Range National Park Le long de la côte Ouest et Est du pays, les baleines à bosse migrent chaque année. Durant l'hiver, elles remontent au Nord pour donner naissance dans les eaux chaudes mais aussi pour se reproduire. La migration commence en Mai/Juin et fini Septembre/Octobre. Les requin baleines, elles aussi migrent mais seulement dans le Nord-Ouest du pays et plus spécifiquement dans la barrière de corail Ningaloo. Leurs migration commence en Mars et se termine en Août. Cela dit certaine d'entre elles restent le long de la "Coral Coast" toute l'année. Le requin baleine n'est pas de la famille des requins et ce n'est pas une baleine non plus. Il s'agit du plus gros poisson de l'océan. 12 mètres de long en moyenne. Toutes ses informations pour en venir au faite que nous avons fait un "eco-tour" pour nager avec soit l'un soit d'autre. Après avoir fait le tour des 7 entreprises qui proposent la même activité à quelques différences près. Nous avons signé pour l'entreprise, Ningaloo Whale Shark Swim, qui nous garantissait de revenir gratuitement si nous n'avions pas la chance de pouvoir nager avec les un des deux. Les baleines à bosses ayant mis au monde leurs petits, nous ne pouvons pas nager avec. Elles aiment également sauter hors de l'eau. C'est impressionnant et beau à voir du bâteau mais peut être dangereux une fois dans l'eau. Ils fallait donc un groupe calme sans bébé ou croiser un requin baleine qui vit toute l'année dans Ningaloo Reef. Bref, il y avait un risque que l'on n'est pas l'opportunité espérer. Cette activité a duré toute la journée. Nous avons testé notre matériel (masque, tuba et palme) dans la barrière de corail. On n'avait jamais vu l'eau aussi transparente. C'était magnifique ! Il nous a fallu dépasser la barrière de corail pour nous rapprocher des baleines. On en a vu plusieurs remontaient à la surface. C'est trop mignon quand une maman apprenait à son petit a sauté hors de l'eau. On avait un show sous les yeux. ? Et puis, nous avons eu l'alerte de nous tenir prêt. Un requin baleine nageait tranquillement en surface. On était très content d'enfin sauter à l'eau pour réaliser se rêve mais aussi car le mal de mer commençait à tous nous prendre. Nous avons nagé 4 fois avec le requin baleine. Chaque nage durait presque dix minutes. Une fois dans l'eau, on le laissait passer et quand il était à notre hauteur, nous devions nager à côté pour pouvoir l'admirer. Seulement 3m nous séparer du gentil géant. C'était magnifique et tellement incroyable... Une vrai chance ! Avant de quitter Exmouth, on a nagé une dernière fois dans le plage de Turquoise Bay et on a vu deux tortues. On était venu leur dire au revoir. Nous avons aussi été voir les canyons du côté Est du Cape Range National Park. La route nous a fait monter en haut de Charles Knife Canyon. Que l'on regarde à gauche ou à droite, il y avait des falaises de partout. Et puis, on a fait la petite rando pour aller voir l'impressionnant Shothole Canyon. Du point de vu, nous pouvons facilement voir le fond du canyon et les falaises de chaque côté s'étendre sur des kilomètres. Trop beau ! Karijini National Park Après avoir beaucoup, beaucoup conduit, nous sommes arrivés à notre prochaine destination : Karijini National Park. Nous avons fait notre introduction de ce parc avec la grosse rando pour le Mont Bruce. La vue était spectaculaire du début à la fin. Le sommet étant plat nous avons pu voir le parc à 360°. Très peu de personne font cette rando car ils préfèrent les nombreuse gorges et piscines naturelles que le parc a à offrir. Se fut d'ailleurs notre programme des trois autres jours qui ont suivi. Chaque randos de Karijini se passent dans le fond des gorges. Elles suivent toutes un court d'eau et se termine en piscine naturelle. Certaine randos, nous ont fait marcher sur le bord de la rivière, escalader le long des parois ou traverser la rivière avec de l'eau jusqu'à mi-cuisse. On a eu toute sorte de sentier mais on a toujours était récompenser par une baignade au bout. L'eau de la rivière n'était pas froide du tout ! On a beaucoup aimé ce parc. On a commencé à ressentir le côté tropicale en visitant les gorges de Dales. De la végétation luxuriante et des courts d'eau transparente. 2- Millstream Chichester National Park Millstream Chichester National Park is un tout petit parc très mignon. Lui aussi était traverser par un court d'eau, qui était d'ailleurs rempli de poisson-chat, où il était possible de s'y baigner à certain endroit. La culture aborigène nous demandait de ne pas se baigner dans deux endroits sacrés. Une journée, nous a suffi pour faire le tour de ce parc national. 3- Karratha Nous sommes maintenant à Karratha. Retour sur la côte après un énième detour dans les terres. Le retard sur les saisons que nous avons pris commence a bien se resentir. Nous sommes seulement au début du printemps et nous avons déjà des journées à 38°C. On n'a pas fini de souffrir comme nous continuons notre ascension vers le Nord, vers la ligne imaginaire de l'équateur. Voilà deux semaines qui se terminent. Deux semaines riche en paysage, découverte et rencontre. Cape Range National Park - Eco Tour, nager avec un magnifique requin baleine     Karratha et les alentours Coucou tout le monde, Durant les deux dernières semaines, nous avons passé beaucoup de temps à Karratha et dans les alentours. Quand nous étions dans l'état du South Australia, nous nous sommes fait des copains de voyage que l'on retrouvait de temps en temps lors que nos itinéraires se croisaient. Alors qu'on travaillait à Perth eux voyager et voilà maintenant que l'on les a rattrapé car ils se sont arrêtés à Karratha pour travailler à leur tour. Comme vous l'aurez compris, on a passé un de peu avec eux et pas beaucoup avancer. Karratha est très miner. Les trains de la mine Rio Tinto à côté de Karijini National Park font la navette entre les deux villes. Beaucoup d'employé des mines travaillent en "Fly In Fly Out". Un concept très particulier où les employés viennent de partout d'autre Australie. 15 jours de travail et 15 jours où ils rentrent chez eux. C'est un drôle mode de vie mais les salaires sont à rendre fou. On parle de $200 000/an par employé !!! Karratha est une ville de pêcheur. Ce qui convient très bien à notre amis George qui pêche au harpon mais aussi à la canne pêche. Il a rattrapé un petit requin alors qu'on pêchait ensemble !!! "The Red Dog" (le chien rouge) est une histoire réelle et populaire en Australie. À la mort de son propriétaire, il vagabondais dans la région de Pilbara à la rechercher de son ami disparu. Tout le monde le reconnaissait et prenait soin de lui tout en le laisant libre. Il doit son nom car il était toujours couvert de terre rouge. Il est devenu une personnalité de la région. Un habitant l'a enterré dans un endroit secret à sa mort et des statuts sont exposées dans la ville de Dampier en son hommage. Deux films ont même été tourné sur lui. 1- Cossak Nous sommes allés à Cossack qui est devenu un village fantôme en 1950. Des perles de culture étaient l'activité principale. La déportation de la perle de culture à Broome et un cyclone qui a tout détruit ont été le résultat de l'abandon de Cossack. Quelques bâtiments de pierre sont visitable. 2- Port Hedland Nous nous sommes arrêtés à Port Hedland. Ville très industrielle. Des montagne de sel nous accueil à l'entrée et le port industriel voir passer des cargos en partance et en provenance de l'Asie. Les plages de Port Hedland sont un lieu important dans la reproduction des tortues de mer. 3- Marble Bar On a pris pas mal de retard sur les saisons. Le baromètre tourne autour des 40°C tous les jours. Tout le monde nous dit qu'on est fou de continuer Nord et ferait mieux de redescendre au Sud. On a nos projets et on a décidé de continuer au Nord. Nous avons même fait un détour dans dans les terre pour visiter le plus chaud village d'Australie : Marble Bar. En 1921, le baromètre n'est pas descendu en dessous de 37.8°C pendant 161 jours consécutifs. Record encore imbattu ! À Marble Bar se situe une ancienne mine d'or qui en contient encore beaucoup aujourd'hui. Son activité s'est arrêté car elle n'était plus rentable. Elle produisait également beaucoup de souffre. Une rivière traverse le village et forme des piscines naturelles. Ça nous a bien rafraîchit ! Les rochers le long de la rivière sont du Jasper. Une pierre précieuse de différente couleurs. On a aspergé d'eau les rochers et aussitôt les couleurs étaient plus prononcé et brillante. Le bord de la rivière doit être magnifique après une averse de pluie. Voilà tout pour nous. Le prochain article devrait être un peu plus long comme nous nous rendons à Broome. On en a entendu que du bien. On nous a même mis en garde sur le charme de cette ville. Quelques jours de tourisme pourrait venir des années ! A bientôt pour savoir si l'on a succombé au charme de Broome. ?     80 Mile Beach à Dampier Peninsula Coucou tout le monde, Nous n'avons pas bougé beaucoup pendant ces deux dernières semaines encore une fois. La raison est que nous avons acheté une nouvelle voiture. Nous ne nous sentions plus trop en confiance avec celle que nous avions. On a préféré la lâcher avant qu'elle nous lâche en plein milieu de nul part sous la chaleur et/ou la pluie de la saison des pluies. De plus, on se sentait de plus en plus limité car ce n'est pas un vrai 4x4, pas de petite vitesses et pas assez haut pour certain sentier et le sable. Après avoir vu et essayer beaucoup de voiture, nous avons craqué pour une Toyota Prado que l'on a nommé Dixie-B. On a pris les lettre de la plaque est été créatif. Ari, notre Nissan X-Trail, a pris une retraite bien mériter Se fut un challenge complètement fou, stressant et risquer de faire en si peu de temps et en plein milieu du road trip. Lors du changement de voiture, on a rencontré plusieurs personnes prêt à nous aider de bon coeur et sans rien demander en retour. Merci à eux. ? On devrait maintenant pouvoir profiter du Nord et du Centre de l'Australie correctement. 1- 80 Mile Beach Bon, parlons enfin de notre voyage et ce que l'on a visité lors de ces 15 derniers jours. Sur notre route pour Broome, nous avons vu la plus grande plage du Western Australia qui s'appelle "80 mile beach". En réalité, elle en fait 136 soit 220kms! On s'est arrêté à trois reprise pour aller la voir. Les trois arrêts étaient bien différent. Une plage de sable fin à perte de vue et l'océan pour le première arrêt. Pour le deuxième, une plage avec falaises rouge, sable fin parsemé de rochers et l'océan. Certaine falaises étaient superbement sculpté. Le troisième et dernier arrêt s'est fait dans un resort de luxe, Eco Beach. On a eu la chance de voir 4 étoiles de mer à plumes. 2- Broome Nous sommes ensuite arrivés à Broome. Jolie petite ville, énormement touristique en hiver dû à son climat chaud. En été, à la saison des pluies, c'est tout l'inverse et plusieurs entreprises ferment. Les rues de Broome sont bordées de palmiers, baobabs, arbre à fleur de frangipane et manguiers plein de fruits. Miam ! ? Arriver à Broome veut dire que cet fois nous sommes bien rentrés dans le territoire des crocodiles. Contrairement aux avis et idées reçu, il est encore possible de se baigner dans la mer. Il faut se renseigner auprès des locaux. Il est également possible de se baigner entre les drapeaux des sauveteurs. Qui dit été dit saison de reproduction. Les crocodiles sont très territorial. Les mâles dominant chassent les autres et c'est pour cette raison qu'on en retrouve un peu partout à ce moment de l'année. On est allé visiter le parc aux crocodiles Malcolm Douglas. Des animaux à problème sont recueillis dans les parcs. Ceux qui veulent prendre un lieu habitation pour territoire par exemple. On espérait avoir des infos sur les crocs mais se fut plus un show. Très impressionnant cela dit. Pour l'anniversaire de Scott, nous avons fait un tour de chameau sur la plage populaire de Cable Beach. On était tous les deux assis sur le même chameau. C'était un moment très sympa et impressionnant. Les chameaux de l'entreprise sont des animaux sauvaient d'accident ou de l'abatoire. Il y avait un millions de chameaux dans les années 2000. Le gouvernement a dû faire baisser leur nombre car ils n'ont pas de prédateurs naturels. Les chameaux sont aujourd'hui 400 000 dans la nature. Ils ont été introduit par les hommes en Australie. Tout comme les lapins, les renards et les crapauds. Sur les côtes du Nord-Est de l'État du Western Australia, des empreintes de dinosaures sont visible à marée basse. Les plus facile à voir sont à Broome. On a eu la chance d'en voir. La marrée descendait suffisamment bas durant notre visite. Voir des empreintes de dinosaures nous ont fait poser plein de questions et nous a fait constaté encore une fois que la nature est incroyable. Demain peut-être, nous serons cet espèce disparu. Dans les rues du centre ville de Broome se trouve le plus vieux cinéma plein air en activité au monde. Les sièges sont des transats, il y a des manguiers de chaque côté de l'écran et en plein milieu du film un ou deux avions atterrissent. L'aéroport se trouve juste derrière. Toute une expérience ! Broome s'est aussi des fermes de perle de culture. Les bijouteries se succèdent dans les rues du centre ville pour vendre la production locale. Nous avons fait la visite de la plus vieille ferme de la région qui s'appelle Cygnet Bay Pearl Farm. Avant la première guerre mondiale, les huîtres étaient cultivés pour faire des boutons à partir de leur coquille couvert de nacre. Le plastique est ensuite arrivé et à remplacer les boutons de nacre. C’est à partir de ce moment là, la culture des perles a vraiment commencé. Les huîtres étaient autre fois ramasser dans le fonds de l'océan. Aujourd'hui, elles naissent et grandissent dans les fermes. Les fermiers sont également des chirurgiens. Ils greffent des noyaux qui sont la basse des perles sans tuer l'animal. Deux ans sont nécessaire pour que l'huître produise le nacre qui va recouvrir le noyau et créer une perle. Les huîtres peuvent être greffé jusqu'à 4 fois. Leur chaire est ensuite vendu aux restaurants et le nacre des coquilles sert dans les cosmétiques, construction, décoration etc... Tout est utilisé ! Sept mois par an, se produit le "staircase to the moon" (les escaliers de la lune). Quand c'est la marré basse et le moment de la pleine lune. La lune se lève et sa lumière se reflète sur le sable mouillé et donne cet impression d'un escalier apparaît. Cela ne dure qu'une trentaine de minutes. À Broome, nous avons vu un ancien collègue de Morgane de Canberra. C'est toujours sympa de retrouver des visages familière surtout que ça va bientôt faire un an que nous sommes partis. 3- Dampier Peninsula Nous avons aussi visité Dampier Peninsula. Malheureusement pour visiter cette péninsule il faut payer tout le temps et partout ! $20 pour voir une plage très peu pour nous. On a donc limité nos arrêts. On s'est contenté de la ferme aux perles de Cygnet Bay qui se trouve d'ailleurs au Nord et Pender Bay à l'Ouest. La couleur de l'océan dans cette partie de l'Australie est d'un bleu claire. Ce qui contraste très bien avec les falaises rouge et le sable blanc. Dampier Peninula est très sauvage et c'est des sentiers 4x4 pour y accéder. Très beau malgré le coût. Voilà les derniers événements de se tour d'Australie. Ce n'est pas de tout repos et pas toujours facile. ? On espère que ce long article vous aura plu. En attendant, vous fait de gros bisous et à bientôt.?   De Windjana National Park (WA) à Katherine (NT) Coucou tout le monde, Trois semaines sépare cette article du dernier et on peut vous dire que pas mal de choses se sont passé. Allez c'est parti! Windjana National Park Le premier lieu intéressant où l'on a été après Broome fut Windjana National Park. Parc réputé pour voir en grand nombre et d'assez près les crocodiles d'eau douce. Plus petit que ceux d'eau de mer et beaucoup moins dangereux. Ils ne s'attaquent à l'homme que s'ils se sentent en danger. On a dû en voir une cinquantaine nager, se laisser porter par le courant de la rivière ou se reposer sur le rivage opposé. Très impressionnant car c'était la première fois qu'on en voyait dans leur habitat naturel. Tunnel Creek National Park Non loin, se trouve Tunnel Creek National Park. Une petite rando qui se fait dans une grotte avec un peu d'eau au fond. À l'entrée, un crocodile d'eau douce se reposait sur un tas de feuille morte. Pas très rassurant mais on a continué car nous avions envie de voir les stalactites et autre formation. C'était d'ailleurs très jolie et valait la peine de se mouiller les pieds. Wolfe Creek National Park Quelques centaines de kilomètres à seulement conduire et nous sommes arrivés au célèbre lieu "Wolfe Creek". Endroit célèbrement triste car des touristes ce sont fait tuer à cet endroit. On n'a pas vu le film et on ne s'est pas renseigné non plus sur ce qui c'est vraiment passer. On dort tous les soirs dans un lieu différent et dans une tente, on n'a pas eu envie de se faire peur pour la suite de l'aventure. Wolfe Creek est avant tout le lieu où une météorite s'est écrasé il y a 120 000 ans. Celle-ci a explosé à l'impact. Des morceaux ont été retrouvé 4kms plus loin. Wolfe Creek fait 800m de diamètre et c'est d'ailleurs le 2e plus gros cratère de météorite sur terre. Il y avait plusieurs nuances de couleurs en forme de cercle dans le cratère. C'était un peu bizarre mais chouette de voir ça de nos propre yeux. On avait l'impression de regarder à un cratère de volcan tellement c'est ressemblant. Purnululu National Park Nous avons ensuite visité le tant attendu Purnululu National Park. Nous n'avions encore jamais vu un parc comme celui-là ! Au sud se trouve la chaîne de montagne Bungle Bungle. Celle-ci a la particularité être rayer dû à des couches de sédiments répétitif. La partie foncé est dû au fer contenu qui s'est oxydé. On a dû se lever à l'aube pour visiter les gorges des Bungle Bungle avant qu'ils ne fassent bien trop chaud et parce qu'il n'y a aucune ombre pour faire des pauses. On a vu le soleil changeait les couleurs des Bungle Bungles au fur et à mesure qu'il se levait. Le lieu était extrêmement sec, très peu de végétation également. On marchait sur les galets du lit de la rivière tout du long de la rando. A la saison des pluies, le parc est fermé car ce lit se transforme en torrent. Au Nord du parc, nous avions une autre chaîne de montagne qui est bien plus vieille que celle du Sud, vieille de billions d'années. Les Bungle Bungle ne seraient vieux que de 360 millions d'années. Ces chiffres sont à faire tourné la tête ! Le Nord du parc est différent. C'est une autre atmosphère. Les randos se font dans les crevasse des falaises où poussent de très haut palmiers. C'était magnifique la lumière qui se reflétait sur les parois et le vert de la végétation. On a tellement aimé la rando Echidna Chasm qu'on y est allé deux fois. On a vraiment aimé et on pense qu'on l'aurait encore plus apprécier si on l'avait visité en hiver. Kununurra À Kununurra, nous avons traversé, pour le fun, Ivanhoe Crossing. Es ce que ce Ivan machin chouette ? Il s'agit d'un pont qui est toute l'année submergé par l'eau de la rivière. 30cm d'eau en moyenne. Le débit d'eau est impressionnant. On est resté un moment devant à nous demander si on allait traverser ou non. Ne jamais sous estimer la force de l'eau. On a regardé quelques voiture passer et on la fait! On n'aura pas de regrets mais ce n'était pas très rassurant. Entre Broome et Kununurra, se fut un long chemin. On a eu le temps d'admirer le paysage qui est totalement unique en Australie. On se serait cru en dans la savane Africaine. Des hautes herbes grillées par le soleil et des baobabs de partout. Il y avait plus de baobab que d'eucalyptus à certain endroit. Super dépaysant !!!! On a vu des chevaux et ânes sauvage ! Lake Argyle Nous avons passé deux jours de vacances à Lake Argyle. La piscine du camping est très célèbre car c'est une piscine à débordement qui donne sur le lac. Celui-ci est coincé entre des montagnes. Selon l'angle, on a l'impression d'avoir directement le lac sous la piscine. Vraiment trop beau ! On a fait une croisière de 4h sur cette immense lac. On a eu des infos sur lui et sur les animaux sauvage qui y habitent ou non loin. On eu l'opportunité de se baigner à deux reprise. La deuxième baignade était pour le coucher du soleil. On était dans l'eau accompagné d'un verre de vin ou d'une bière ainsi que d'un plateau de fromage flottant sur l'eau. On recommande vraiment cette croisière. On a passé un hyper bon moment. Le Lake Argyle fait 70kms du Nord au Sud et 40kms de l'Est à l'Ouest. Seulement un mur a été construit pour bloquer la rivière dans le but d'en faire un réservoir. La rivière et les saison des pluies l'ont rempli et voilà le magnifique paysage obtenu. Le guide de la croisière, nous a dit que 30 000 crocodiles d'eau douce vivent dans le lac. Northern Territory Nous avons ensuite passé la frontière entre les états du Western Australia et du Northern Territory. Pour changer d'état, personne de nous a arrêté et fouillé dans la voiture à la recherche de fruit frais et légumes. Pour rentrer dans le WA on avait été fouiller car c’est interdit. À peine la frontière de passer que l'on a vu la différence. Il est possible de conduire à 130kms/h. Tous les autres états d'Australie sont limités à 110kms/h. Les parc nationaux sont gratuit à l'exception de deux ou trois. Les camps dans les parc nationaux ne sont qu'à $6.50/personne et ça c'est pour les camps avec toilette et douche sinon c'est moins cher. Dans le Western Australia, on avait dû acheter un pass de $80 pour avoir accès à tous les parcs nationaux et les camps étaient à $12/p pour n'avoir absolument rien du tout ! Passer la frontière était un moment un peu spécial. Nous avons maintenant mis les pieds dans les huit états Australien ! La boucle se referme gentiment mais sûrement ! Nous avons visité la Tasmanie, il y a 3 ans de ça. On a donc décidé de garder notre argent pour visiter ce que l’on n’avait pas encore vu. Katherine La première ville importante de ce nouvel état était Katherine. Tout autour et dans la ville, il y a des sources d'eau chaude. Sous un soleil à 40°C, on n'était pas trop sur d'apprécier une rivière à 30°C. C'était enfaîte très rafraîchissant et les lieux sont magnifique. A une heure au Sud, nous sommes allés aux source d'eau chaude de Elsey National Park. Elles sont connues sous les noms de "Bitter Spring" et "Mataranka Thermal Pool". On a passé un week-end à tremper dans ses deux décors paradisiaque. L'eau était tellement transparente et bleue. Au Nord de Katherine, se trouve des rivières où il est également possible de nager dans le Nitmiluk National Park. Nous n'avons visité que la moitié de ce parc. Nous finirons lorsque nous descendrons de Darwin. Seulement quelques minutes après être arriver à Katherine, que du travail nous est tombé dessus. La description du travail était de démonter des étagères dans la base militaire Air Force pour deux semaines. On a accepté le chantier. On était 9 voyageurs venant du Brésil, Chine, Angleterre, France et Australie. On a fini de tout démonter en une semaine. C'était un travail assez physique. On avait l'impression d'être payer pour aller à la salle de musculation. Les perceuse/déviseuse et les scies circulaire n'ont plus de secret pour nous. C'était la petite aparté qui va nous permettre de prolonger notre voyage de 3 semaines supplémentaire. 365 Jours de bonheur! Pendant ces trois semaines, nous avons fêté un évènement un peu particulier, on a fêté nos 365 jours sur la route ! Une année de ça, on quittait notre ville de départ, Canberra, pour faire le tour d'Australie. On pensait y faire le tour en un an mais on s’est un peu trompé. Plus lent voyageur que nous n'existe pas et encore nous avons conduit 43 000kms ! ? Mais le fait que nous n’ayons pas de limite de temps et également une raison de notre lenteur. (Scott Australien et j’ai obtenu ma résidence permanente Australienne en Août 2019). L'année dernière quand on est parti, on n'avait pas conscience de toutes les choses incroyables qu'on allait vivre. On ne va pas commencer à les énumérer. Il y en a bien trop. On a rencontré tellement de belle personne aussi. Certaine sont devenus des copains de voyage. D'autre des compagnons d'un soir à se raconter nos aventures Australiennes autour d'un feu. Faut pas croire, on a eu notre lot de galère aussi ! Sur 12 mois, on en a travaillé 3. Un mois, dans une ferme de cerise familiale, Red Hill Cherry Farm près de Melbourne. Ils sont trop gentil, on a tellement été chanceux !! Les deux autre mois, on a ressorti nos couteaux de cuisinier à Perth. On a commencé notre deuxième année sur les routes avec la semaine de travail dans la base militaire. Il y a un an ça, on partait avec notre petit Nissan X-Trail qu'on avait appelé Ari. On avait quelques kilos en gros, on sentait bon et on avait de beau vêtements. On pensait qu'on allait passer un voyage reposant et relaxant. Aujourd'hui, notre maison est une Toyota Landcruiser Prado nommé Dixie-B. Dixie pour les intimes. On a chaud, on transpire (40°C tous les jours dans le Nord). Nos vêtements sont trop grand, troué et taché même propre. On est fatigué de nos longues journées. On n'arrête pas ou peu. On a vraiment l'air de nomade et ça nous va bien ! On vit l'aventure de notre vie ! Merci de ceux qui nous suivent depuis le début. Merci à ceux qui on prit l'aventure en route. Vos retours sur nos histoires ou nos photos nous touchent toujours autant.? On a encore de belle chose à vous partager alors rester connecter. À très vite, Bisous    Darwin et les parcs nationaux de Kakadu, Litchfield et Nitmiluk Coucou tout le monde, Ces deux dernières semaines nous avons visité trois parcs nationaux et la capital de l'État du Northern Territory : Darwin. Kakadu National Park Le premier parc national sur notre route fut Kakadu. Il est immense, 20 000km²! Ce sont des terres aborigènes ouverte aux touristes. Il y a plusieurs cascades et piscines naturelles. Notre préfèré a été Waguk Falls mais la route pour les cascades Jim Jim et Twim était fermé. Elle était déjà submergé d'eau à cause de la saison des pluies. La culture aborigène est très présente. Nous avons vu beaucoup de peintures en bonne condition. C'était aussi les plus jolie que l'on est vu durant notre voyage jusqu'à maintenant. Il y avait beaucoup de panneaux avec des explications sur les peintures, les rythes et les légendes aborigènes. Ça serait top de revenir dans le parc avec un guide aborigène. Le lieu Ubirr est pour nous un incontournable quand on visite le parc . Il est à la limite entre Kakadu et les terres aborigènes Arnhem Land. C'est là où il y a le plus de peintures et il y a un point de vu à 360° le plus impressionnant qu'on est vu. D'un côté, nous avions Kakadu National Parc sous un ciel bleu et de l'autre Arnhem Land sous de forte averses de la saison des pluies. On est resté un moment a regardé cet incroyable paysage. C'est impressionnant ce que ce lieu dégage. Ça va vous paraître bizarre mais on resentait la puissance de ce lieu et du respect. Il y avait aussi un côté mystérieux. Nous n'avons pas pu visité Arnhem Land. C'est très reculé et à la saison c'était prendre le risque être coincé sur le sentier 4x4 à cause d'inondation. De plus certaine communauté fontpayer $250 pour une nuit. On ne se rappelle plus si c'était pour la voiture ou par personne mais à ce prix là, c'est qu'ils ne veulent pas être dérangé. Darwin Nous sommes resté 4 jours à Darwin. On a beaucoup aimé car c'est une petite ville facile d'accès sans traffic. On a visité la ville de nuit grâce au Festival Lumières Tropicales qui parcourait le centre de ville. Il y a énormément de "street arts". Elles sont toute immense et magnifique ! On a refait un tour du centre ville en pleine journée pour pouvoir les apprécier encore plus. On a beaucoup aimé le musée et encore plus la partie sur le cyclone Tracy qui a touché la ville le jour de Noël 1972. C'est simple, de la ville il ne restait rien. 80% des habitations et 70% de la végétation ont été détruite. Nous avons été au Festival Laksa. C'est une sorte de soupe asiatique que les habitants de Darwin rafolle. Plusieurs restaurants de la ville en servent. Il faut dire que l'Asie n'est pas très loin des côtes australienne. Il y avait des stands de Laksa sous toute ses formes: soupe, saucisse, glace... Ainsi que des activités comme présentation d'un artisan noodles de la ville, une gagnante de Master Chef est venu préparer sa version de Laksa et il y avait des petits jeux avec le public. Scott, toujours partant, a été choisi pour goûter une sorte de bonbon asiatique avec 4 autre personnes: des prunes salées. Il a goûté un bonbon "normal" et une version que est soit disant la plus salé du monde. Les réactions étaient très rigolote. À Darwin, nous avons passé une journée à Crocosaurus Cove. Il s'agit d'un parc à crocodile. Il est ouvert depuis 11 ans et il recueille des crocodiles à problème. Ce sont des animaux qui prennent un lieu d'habitation pour territoire, attaquent des bateaux aux  rampes ou encore animaux qui ont été gravement blessés en plein nature. Il y avait 7 gros crocodiles dans le parc qui mesuraient entre 4 et 5m et pesaient entre 700 et 800kgs. Quand ils ont atteind cette taille, ils ont 70 ans ou plus. Le crocodile qui est dans les films Crocodile Dundee était dans ce parc. Il y avait deux enclos avec des bébés que l'on a pu nourrir. Un employé du parc avait mis un bout de viande au bout d'une sorte de canne à pêche. Ensuite, on l'a mettait à 10cm au-dessus de l'eau et les bébés sautaient pour l'attraper. Déjà à cet âge, ils sont rapide et aggressive. Nous avons plongé avec un couple de crocodile qui s'appelle Kate et William. Seul le mâle est "actif" durant la plongée. Nous étions dans un cylindre fait de plexiglas pendant 20 mins. Nous n'avions que des lunettes de plongée pour voir sous l'eau. On plongeait donc en apnée. Nous avons eu beaucoup de chance pendant notre tour car le crocodile fut tout du long coller au cylindre. On a eu l'occasion de voir d'autre personnes plonger avant nous et le crocodile était resté tout du long au fond de l'eau. On n'a pas pu résisté à la tentation de toucher le crocodiles à travers une fente. On s'est fait disputé pour ça d'ailleurs . On a pu observer le crocodiles sous tous les angles et constater une nouvelle fois que cet animal est incroyable. Tout est grand, impressionnant et frayant. Cet activité était le cadeau d'anniversaire de Scott par sa maman. On a eu la chance d'avoir été gâter tous les deux !!!! Encore mille mercis à Kathy et Trent Nous ne sommes pas prêt d'oublier cette plongée ! Litchfield National Park Nous avons ensuite passé quelques jours à Litchfield National Park. On en n'avait jamais entendu parlé avant d'arriver à la frontière entre Western Australia et Northern Territory. Ce qui est hyper bizarre car c'est un endroit magnifique ! C'est le parc national aux cascades ! Elles sont toute plus belles les une que les autres. L'eau de la rivière était parfaite à 25°C. Le temps que nous étions là bas, on a passé notre temps dans l'eau et fait aussi quelques randos. Dans Litchfield, il est possible de nager partout. On a beaucoup utilisé la GoPro. Malheureusement, il a fallu une second d'inattention et je l'ai perdu avec toutes les photos et vidéos bien entendu. Je l'ai perdu le dernier jour de la visite du parc. Elle est tombée de la voiture. Je m'en suis rendu compte aussitôt mais 5 mins ont été suffisante pour que ce soit déjà trop tard. Ca fait mal au coeur! Du coup, il n'y aura pas beaucoup de photo de Litchfield mais c'est vraiment un très belle endroit qui mérite d'être visiter. Dans Litchfield National Park, il y a beaucoup de termitières. Les termites construisent leur nid en forme de tour appelé cathédrale qui ressemble en même temps à des rochers. Certaine était immense. J'étais debout sur la voiture à lever les bras en l'air et j'étais encore trop petite pour atteindre le sommet. La termitières devait faire dans les 5m de hauteur. On a lu des infos sur ces tours et lorsqu'elles sont aussi haute, elles ont environ 50 ans. Il existe aussi des termitières toute plate appelées "termites magnétique". Elles sont toutes orientées Nord-Sud. Comme une boussole. On ne pensait pas parler de termitières dans un de ces articles et surtout pas aussi longtemps. Il faut dire qu'elles font partie du paysage depuis Karijini National Park (WA) à peut près et celles de Litchfield sont juste surprenante. Nitmiluk National Park Le dernier parc national qu'on est visité est celui de Nitmiluk. On en avait déjà parlé dans le dernier article car on avait commencé à le visiter. On a donc fini de le visiter sur la route retour! Il nous restait à visiter "Katherine Gorge". Il y a un circuit de plusieurs jours à faire. On a fait une partie de cette boucle en prenant des raccourcis pour en faire une rando d'une journée. On a bien du marché 20kms dans la forêt tropical pour avoir accès à différents incroyable points de vue sur la gorge et pour avoir accès au coin où l'on pouvait nager en toute sécurité. Super beau ! Tout du long du sentier, il y a des réservoirs d'eau potable aménagés par les rangers. Quelle bonne idée ! Il faisait vraiment très chaud et sans on n'aurait pas pris le risque de faire la rando. N'ayant pas pas fait le sentier de plusieurs jours, on a raté des points de vue et des peintures aborigènes. Nous voilà maintenant en route pour Alice Springs !!!!! On est tellement excité de visiter ce coin de l'Australie. Aller dans le coeur du pays après avoir conduit le long des côtes pendant une année. Une longue route nous attend, 1000kms depuis Katherine, qui sera ponctué de quelque arrêts visites. Hâte de vous raconter cette partie du pays dans le prochaine article. A bientôt. Bisous   Suite du road trip en Australie : De Katherine à Uluru-Kata Tjuta National Park Coucou tout le monde,     Que de kilomètres parcouru en deuxs semaines ! Des milliers de kilomètres fait en voiture et une ou deux bonne centaines de marcher. On a découvert le désert Australien et ce n'était pas ce qu'on pensait voir.     Cet article est long et on s'en excuse par avance. On a vu et fait beaucoup choses !     Pour nous rendre dans le désert, on a conduit du Nord au Sud la Stuart Highway où il y avait seulement deux ou trois arrêts sympa durant ces 1000kms.     Le premier arrêt obligatoire a été Bitter Spring et Mataranka Thermal Pool. Deux sources d'eau chaude naturelles à 30°C dont on a eu l'opportunité de profiter quelques semaines plutôt. On vous en avez déjà parler l’étape 18 - Windjana National Park (WA) à Katherine (NT). L'eau de la rivière est d'un bleu incroyable et le cadre paradisiaque. On a pris nos masque de plongée cette fois et l'eau est encore plus incroyable en dessous de la surface. Daly Waters Pub    On a fait une pause déjeuner dans le tout petit village Daly Waters. Le pub est très célèbre grâce à sa décoration assez atypique. Au dessus du bar sont accrochés des centaines de soutiens gorges, sur le bar sont collés des vieilles pièces d'identité en tout genre, des stickers... Les murs sont couvert de t-shirts, chapeaux, drapeaux, de photos et autres random objets. Rien que pour la décoration c’est un arrêt obligatoire! C'est malgré tout un pub plein de charme où l'on mange bien et où la bière locale est bonne.    Tout du long de la route, il y avait des statues pour remémorer l'ancienne ligne de télégraphe qui va jusqu'à Alice Springs. Ça a été la première ligne qui à relier l'Australie du reste du monde. Devils Marbres National Park    On s'est arrêté un après-midi à Devils Marbres National Park. Les rochers de granite qui ont des formes arrondits et certain sont parfaitement cassés en deux comme s'ils avaient été coupé. Ces rochers sont selon la culture aborigène les oeufs du serpent arc-en-ciel qui est le créateur du monde. Ils ont peur que si ces oeufs éclorent le monde sera détruit pour en reconstruire un nouveau. Lieu sacré où les photos sont interdite à certain endroit. Alice Springs     On est arrivé à Alice Springs vers midi après deux jours et demi de conduite. On a été déçu par toutes les activités recommandé par le point info car nous en avions fait des similaires dans d'autre villes. Par exemple: le parc de reptile, on venait de faire Crocosaurus Cove à Darwin ; prison historique, on a fait celle de Fremantle qui est bien plus importante ; musée sur Royal Flying Doctors, Port Augustus en avait un gratuit. Les prix nous ont également beaucoup freiner. Tout était à $18/personne.    On a donc fait le jardin botanique ou rien ne poussent. Région aride oblige mais même sans ça, rien du tout !    Bref, on est parti le lendemain matin. West MacDonnell Range National Park    À Ouest d'Alice Springs se situe West MacDonnell Range National Park. Whaaa ! Cet endroit est magnifique ! Des montagnes sur plus de 120kms de long où il est possible de faire plusieurs randos avec des vues à couper le souffle. On a été très surpris car on était censé être dans le désert à la terre rouge mais c'était hyper vert. La végétation qui poussent dans cette région de l'Australie n'a pas besoin d'eau ou très peu. Elle stock l'eau des rare averses de pluie et survie comme cela. Les nuances de couleurs depuis les sommets de montagne étaient magnifique. On a également été surpris par le nombre de piscines naturelles qu'il y a dans ce parc et encore plus de constater que l'eau y est froide ! Rien de plus rafraîchissant durant les journées chaude d'été. L'avantage d'être hors saison c'est que l'on avait ces endroits hyper touristique rien que pour nous ou presque.     On a eu des campements gratuit les plus beau qu'on est eu depuis le début de l'aventure. Finke Gorge National Park    On est tombé sous le charme de Palm Valley dans le parc national de Finke Gorge. Un paysage qui faisait penser au grand canyon aux États-Unis. Des falaises cuivré aux formes étrange. La plus vieille variété de palmier d'Australie poussent dans la vallée. Elle s'est adaptée au changement de climat des derniers millions d'années.    On y a vu des chameaux sauvage. On voulait vraiment en voir. On était comme des gamins quand on en a vu sur le bord de la route. Il y a également beaucoup de brumbies (chevaux sauvage) et on est tombé aussi sur un groupe d'ânes sauvage    Nous avons essayé de traverser Finke Gorge National Park pour nous rendre dans celui de Watarrka. Sur la carte, ça semble être un recourcis mais seulement sur la carte. Chemin pour 4x4 avec beaucoup d'espace entre la voiture et le sol est obligatoire. Malgré cela et avoir descendu la pression des pneus, on s'est retrouvé ensablé au premier tier du sentier bien comme il fallait. On avait traversé des lits de rivières asséché durant les premiers 30kms mais celui-ci avait du sable bien trop mou. Chaque fois que la voiture était desensablé, elle se renfonçait quelque mètres plus loin. On creusait depuis une bonne heure quand une voiture avec un couple d'allemand à bord est arrivée. On leur a fait signe de prendre à droite où le chemin était mieux mais ça n'a pas suffi et ils se sont aussi retrouvé coincé 20 m derrière nous. Il nous aura fallu 4h pour dégager les deux Toyota Prado sous un soleil à 43°C. Après ça, nous avons tous décidé que c'était plus sûr de faire demi-tour et prendre une autre route. Nous avons passé la soirée avec les Allemands à célébrer la libération de nos voitures.    Nous avons traversé le village de plus sale d'Australie, Hermannsburg. Un nombre incalculable de détritus des kilomètres à la ronde et dans le village. On a dû se rendre dans ce village plusieurs. On savait que l’on était plus très loin quand l’amas d’ordures devenait de plus en plus important. On est dans l'incompréhension de pourquoi traiter l'endroit tu vis de la sorte ! Dans cette partie de l'Australie, il  y a aussi de nombreuse voitures cassées et oubliées sur le bord de la route. Ca, les cadavres de vaches et le climat désertique donnent vraiment des airs de fin du monde. Watarrka National Park    Quand nous sommes enfin arrivé à Watarrka National Park, nous avons passé une journée complète à le visiter. Ce parc est aussi connu sous le nom de Kings Canyon qui est enfaite le nom de la gorge. Les falaises de la gorge sont verticale, lisse et multicolors. On a pu constater lors de notre rando autour de la gorge que l'océan se trouvait là des millions d'années de ça. On a vu des marques où le sable formaient des petites vague après que la mer ce soit retirer. C'est aujourd'hui fossilisé tout comme des dunes de sables. Là aussi, c'est impressionnant paysage. Uluru-Kata Tjuta National Park    Nous avons ensuite pris la route pour Uluru-Kata Tjuta National Park. Uluru est aussi connu sous le nom de Ayers Rock mais Uluru est son vrai nom ! Son nom aborigène. Uluru est la raison principale pour laquelle nous avons conduit pour le "Red Centre".    On ne vous explique pas comment on était excité quand on a vu la forme d'un énorme rocher au loin. On était "yeah ! Uluru ! Après 397 jours le voilà enfin ! ". Puis, plus on le regardait et plus on se disait qu'il était un peu bizarre... Ce que l'on a pris Uluru était enfaite Mount Conner. Comme si on pouvait voir Uluru à 130kms de distance ! On s'est trouvé un peu bête. Cela dit Mount Conner est aussi un énorme rocher très impressionnant. On ne savait pas que Uluru avait un petit frère!     Quand le vrai de vrai Uluru est apparu à l'horizon, on était toujours aussi excité voir même plus. C'est selon Morgane le plus beau rocher du monde. Les dimensions sont juste incroyable. Il est bien plus haut que la tour Eiffel ! La rando qui fait le tour est longue de 10kms.     Uluru est un lieu très important dans la culture aborigène. Depuis le 26 Octobre 2019, il est interdit de monter dessus. C’est aussi la date à laquel le gouvernement Australien a redonné les terres aux aborigènes. Des miliers de randonneurs grimpaient le rocher tous les an ce qui était irrespecteux aux croyances aborigènes.    Nous avons payé $25 chacun pour avoir accès au parc nation Uluru-Kata Tjuta pendant 3 jours. Nous sommes arrivés pour le coucher du soleil. On a installé notre table et chaises de camping et préparé qu'un apéro dînatoire. On a regardé le rocher changer de couleur tout en mangeant. Quand le soleil était couché, on avait la lune presque pleine qui brillait au dessus d'Uluru. C'était un moment assez spécial qu'on est pas prêt d'oublier. Le lendemain, nous avons assisté au lever du soleil mais il n'a pas été aussi impressionnant que le coucher du soleil de la veille. Le soleil se cachait derrière des nuages. C'est d'ailleurs ce qu'il a fait une bonne parti de la journée, se cacher et nous avons même eu des mini averses de pluie. Oui, il a plu dans le désert ! Malheureusement pas assez pour voir la végétation fleurir. Es ce qu'on aurait aimer assister au désert en fleur !    Le même soir, on a regarder le soleil se coucher sur Kata Tjuta. C'est plusieurs énorme formation rocheuses qui se situe à 43kms du célèbre Uluru. Le lendemain, on a assisté au lever du soleil sur la plate-forme aménagée. De là, nous avions vu sur Kata Tjuta et au loin Uluru. C'était un magnifique lever de soleil. On a d'ailleurs eu la chance de voir le soleil ce jour là car le vent a commencé souffler et à soulever la poussière rouge pour en faire une sorte de brouillard rouge. Ça a été comme ça le reste de la journée ! Deux jours dans Uluru-Kata Tjuta National Park et nous avons vu le désert dans tous ses états. C'est un très long chemin pour aller voir un rocher mais on est très content de l'avoir fait. De plus, c'était le rêve de Morgane depuis son adolescence. Lors de notre séjour dans le “Red Centre”, on aura aussi été à la plus cher station service de notre road trip, $2.13 le littre de diesel. Rainbow Valley et Chambers Pillar    Sur la route retour pour Alice Springs, nous avons fait un détour pour visiter Rainbow Valley Conservation Park où la montagne est rouge et blanche. Au pied, il y a une rivière dont le fond est en argile. Elle était sèche et toute craquelé mais elle a la propriété de très bien retenir l'eau de pluie. Elle devient une oasis pendant plusieurs semaines après la pluie.    On a aussi été voir Chambers Piller qui sont des sortes de montagne et de colonne rocheuse. Le sommet de ces formations était des millions d'années de ça, le fond de l'océan. C'est dur s'imaginait ça quand on voit là quand on voit la différence entre le sol d'aujourd'hui et la hauteur de ces sommets. De plus, il ne faut pas oublier qu'on est au milieu de l'Australie ! Fin des années 1800 et début 1900, les voyageurs gravé leur nom et la date de leur passage dans le centre de l’Australie sur le rocher. C’est un souvenir du passé quand les explorateurs se déplacaient à dos de cheval ou chameaux. Le sable était hyper rouge à ces deux endrois et plutôt doux ! Cet article touche enfin a sa fin !!! Oufff !!! On espère que nos dernières aventures vous auront plus autant qu'à nous. N'hésitez pas à nous écrire si vous avez des questions et des recommandations ou bien des suggestions sur comment écrire nos récits. A très vite Bisous     Road trip en Australie : De Alice Spring (NT) à Cairns (QLD) Coucou tout le monde,    Le dernier article nous vous raconterions de nos dernières aventures dans l’état du Northern Territory car nous l’avons quitté pour celui du Queensland.     Les trois dernières semaines nous avons beaucoup conduit.    Rien, c’est le mot adapté pour décrire les paysages désertique vu majoritairement. Nous sommes passé par des villages qui sont espacés de centaines de kilomètres. Boulia    Nous avons fait une halte dans le village de Boulia juste après avoir passer la frontière des deux états. Ce village aurait la particularité d’avoir des apparitions de boules de lumière. Un musée assez sympa explique se phénomène naturel (ou surnaturel). Cette boule de lumière apparaît la nuit et elle donne la sensation à ceux qui la voit qu’elle avance à toute vitesse sur eux tout en restant très loin. Les animaux la voit et en ont peur. Dans le musée, ils disent que tous les habitants de Boulia ont une histoire avec cette lumière. On a demandé à la femme de l’accueil si elle l’avait déjà vu. Elle a grandit dans une ferme du village et elle nous a dit qu’ils la voyaient tout le temps. Il n’y pas d’explication de comment cette lumière est créée ou encore pourquoi. Nous avons campé non loin du village mais nous n’avons rien vu du tout. Mount Isa et Cloncurry    Entre Mount Isa et Cloncurry, il y a énormément de mines en activé ou non. On a été marqué par la mine de cuivre en plein centre ville de Mount Isa. Plus loin, on a été jeté un coup d’œil à l’ancienne mine à ciel ouvert d’uranium. L’eau au fond de la mine est extrêmement bleu. On a vu des gens se baigner dedans avec leurs chiens. Ils n’ont pas apparemment pas peur de se faire irradier par d’éventuelle produit nucléaire encore présent. Lawn Hill National Park    Nous avons fait un détour pour visiter Lawn Hill National Park. Un parc très peu touristique qui est superbe. Il s’agit d’une gorge pleine d’eau. Dans la rivière, il y avait plein de nénuphars en fleur. Le long de l’eau était bordé de palmiers. Magnifique paysage de rivière tropicale. On a bien entendu fait beaucoup de randos. On a énormément aimé la partie où toute la rivière descend d’un coup. Comme si, l’eau descendait d’une marche. Grâce à ce phénomène étrange, il y avait plusieurs cascades. Certaine étaient cachées par la végétation mais on pouvait voir deux mini cascades l’une à côté de l’autre. On a pu se baigner dans cet endroit ce qui était impeccable pour se rafraîchir. La température tournait autour des 40C.    Dans ce parc, on a pu visiter un site de fouille archéologique. On a été hyper surpris que ce ne soit pas un site protégé et interdit au publique. On a vu des os d’animaux du « Méga Fauna ». Se sont les ancêtres des animaux que l’on trouve aujourd’hui en Australie. Ils étaient tous immense ! Burketown    A quelque kilomètre de la côte se situe le village de Burketown. Il a la particularité d’avoir de l’eau qui sort naturellement de terre à 68C. L’eau viendrait du bassin artésien et elle serait très riche en minéraux, même un peu trop. Elle ne conviendrait donc pas à la consommation et elle ne peut pas être utiliser pour les cultures et animaux élevages. L’eau donne la sensation être un volcan en éruption et le paysage tout autour à plusieurs nuances de couleur sûrement dû aux minéraux. Très impressionnant à voir. On a touché l’eau et on confirme qu’elle était très chaude. Karumba    Karumba est le village de la pêche au barrumundi et le premier port exportateur. Le barrumundi est un poisson que l’on pêche partout en Australie. C’est un poisson d’eau douce et de mer. Ils naissent tous mâle et change de sexe après avoir atteint une certaine taille. Undara Volcanic National Park    Nous étions sur la route pour Cairns quand nous nous sommes arrêtés au Parc National Undara Volcanic. Comme son nom l’indique s’est le lieu où se trouvait des volcans. Plusieurs tunnels de laves ont été créés et il est possible de les visiter. On est tombé sur une super guide et les lieux sont très impressionnant. Cairns    Depuis le 24 Décembre, nous sommes de retour sur la cote Est. On a visite Cairns la veille de Noël. Heureusement qu’il y avait des décos et des chants de Noël dans les rues parce qu’on n’avait vraiment l’impression d’y être. Cairns est une ville très sympa. Le lagon nous a impressionne. Il s’agit d’une piscine a deux pas de l’océan. Il vaut mieux se baigner dans la piscine pour éviter de se faire manger par un croco. Le Lieu est super bien amenage et ça fait très vacances. Cairns est coince entre les montagnes et l’océan. C’est vraiment un magnifique endroit. Cairns, pour nous ça veut aussi dire « Grande Barrière de Corail ». Trop hâte de s’organiser une sortie pour voir ça de plus près.    D’ailleurs, si vous demandez ce que l’on a fait pour Noël et bien, on n’a pas fait grand chose. On a fait le tour des cascades de Atherton Tableland qui est une chaîne de montagne et de foret pluviale a quelques heure de Cairns.    On a été surpris de voir que beaucoup de familles venaient pique-niquer au bord des cascades pour Noël. Se fût un drôle de Noël pour nous sans nos familles mais aussi à cause des évènements qui se sont produit. On aura porté secours à un randonneur très déshydraté et en crise de panique à la sortie d’un des 215 virages du Tableland. Le soir alors qu’on se mettait à table on remarque de la fumée au loin. Alors qu’on allait appeler 000 pour la deuxième fois de la journée, les pompiers sont arrivés. Ils sont venu à bout de se départ de feu en 2h et demi. Un drôle de Noël que l’on est pas prêt d’oublier.    On a trouvé un « house sitting » à 20 minutes de Cairns dans le bas des montagnes de Atherton Tableland. On a commencé le 26 décembre et il se terminera le 11 Janvier. On garde 6 chèvres et 6 poules. Une première pour nous mais on adore ramasser les œufs frais de poules qui gambadent toute la journée. De plus, cette petite ferme de 135 hectare à flan de montagne à des manguiers de partout. On se fait une cure de mangues !   On vous fait des bisous   A bientôt [gallery columns="5" link="file" ids="47951,47952,47953,47954,47955,47956,47957,47958,47959,47960,47961,47962,47963,47964,47965,47966,47967,47968,47969,47970,47971,47972"]     Road trip en Australie : de Cairns à Cape York Coucou tout le monde,     Voici le premier article depuis plus de 10 mois. Ça a été un peu bizarre de se remettre à écrire. Je ne savais pas par où commencer. En tout cas, je suis très contente de vous raconter nos dernière aventures.    Depuis Décembre de l’année dernière, nous sommes dans la région de Cairns. On avait décidé de commence l’année 2020 avec deux ou trois mois de travail, et puis le Coronavirus est arrive et a chamboulé le monde entier. Pas besoin de faire des centaines de lignes sur le sujet, on a tous subit la même chose a des degrés plus ou moins important. On a repris la route seulement début Octobre. On peut vous assurer que ça nous avait tellement manquer de voir du paysage, de se détendre et vivre comme bon nous semble.   Notre destination de reprise du road trip a été celle de la célèbre pointe Nord, qui s’appelle Cape York. Les australiens appellent cette région « l’Extrême Nord du Queensland » (Far North Queensland) et ce n’est pas pour rien. Tout dans ce coin est extrême.    Le climat tropical avec son humidité, ses orages, ses moussons et ses cyclones. Les animaux comme les crocodiles qui se cachent dans les rivières ou se reposent sur les plages en attendant leur prochain dîner. Mais encore les moustiques, moucherons et autre insectes qui nous dévorent du matin au soir et il ne faut pas oublier les plantes plus ou moins dangereuse.    Ce ne serait pas l’extrême Nord du Queensland si l’accès pour Cape York était facile. C’est près de 1000kms de chemin de terre moyennement entretenu entre coupé de section goudronnée entre Cairns et la pointe. Cette route est la seule et unique voie principale, celle que l’on voit sur la carte. Procéder un 4×4 est fortement recommandé pour s’y rendre. Le meilleur moment de l’année pour visiter cette partie sauvage est de Mai à Octobre, pendant la saison sèche. Pour les aventuriers, il y a le sentier 4×4 (Old Telegraph Track) avec un nombre important de rivières à traverser et c’est un chemin très accidente. La pointe la plus au Nord du continent Australien   Palm Cove Lorsqu’on a quitté Gordonvale, nous avons visité le Nord de Cairns. En 10 mois, nous n’avions pas encore mis un pied dans cette partie de la ville. On vivait au Sud et il faut plus d’une heure de route pour rejoindre les quartiers se situant au Nord.    Les quartiers longeant la mer sont magnifique. Ils sont bordés de cocotiers, de palmiers et les plages sont vraiment belle. Palm Cove est sûrement le plus touristique des quartiers grâce à son esplanade. En continuant au Nord, nous avons visité les petites ville de Port Douglas et Cooktown. On a vraiment été surpris par la taille de ces villes. Ce sont des noms très connu en Australie, ils sont marqués en gros sur la carte et pourtant c’est tout petit. Cooktown nous paru très banale. Port Douglas   Mossman Gorge   Daintree Forest Entre ces deux villes se situe le Parc National de la forêt de Daintree. C’est la plus vieille forêt pluviale au monde. Certaines variétés de plantes ne se trouvent que dans cette partie du monde. Elles ont survécu au changement climatique des dernières millions années.   Un animal très particulier vit aussi dans le Far North Queensland. Il s’agit du casoar. Une sorte émeu avec une corne sur la tête qui lui permet de se créer un chemin dans la jungle. Il a un cou très coloré et des pattes sont impressionnante. Il pourrait éventré un humain, ce qui fait de lui l’oiseau le plus méchant du monde. Cela dit, il faut être très chanceux (ou mal chanceux) pour en voir un. Cela un fait un moment que l’on vit dans la région et nous n’en avons pas vu énormément. On en a vu un Etty Bay. Une plage où un casoar a lieu domicile. On s’y est donc rendu pour le voir. On a aussi eu la chance de voir un papa avec trois poussins traverser la route pendant notre visite de la forêt de Daintree. Casoar   Palm Cove Nous avons goûté aux glaces artisanales de Daintree Ice Cream. Ils ne vendent que des glaces faite avec les fruits tropicaux qui poussent sur la propriété. On a pu goûter à la mangue, noix de coco, sapote noir (fruit à chaire noir dont la texture est celle de la mousse au chocolat), et une boule de glace aux graines d’acacia. Les saveurs qui étaient vraiment exceptionnelle. On a beaucoup aimé le petit sentier aménagé qui nous a fait passer devant toutes les variétés de fruits tropicaux qui poussent sur la propriété. C’était très intéressant de voir à quoi ressemble les fruits avant d’être transformé. Daintree Forest   Entre la forêt de Daintree et Cooktown, il est possible de prendre le sentier 4×4 Bloomfield Track. On a pris le sentier 4×4 qui était assez facile. Les seuls difficultés ont été la traversée deux ou trois rivières de 30 cms de profondeur et les montés et les descente très pendues, entre 27  et 31 % d’inclination! A partir de Cooktown, on a quitté la civilisation. Il y a plusieurs petits villages mais ils deviennent de plus en plus éloigné les uns des autre au fur et à mesure qu’on continue notre ascension vers la pointe. Réseaux téléphone limité voir inexistant. Les routes deviennent des chemins de terre. On a commencé à beaucoup conduire pour atteindre nos destinations. En moyenne, quatre heures de route entre chaque destination. Bien entendu, il n’y a absolument rien d’entre chaque destination. Elim Beach Sur recommandations, on est allé à Elim Beach. Une plage de sable au milles et une couleurs. Le sable multicolore s’est solidifié avec le temps en falaises. Le rendu de ses différente couchent de sable est juste magnifique. Se fût un détour pour s’y rendre mais ça valait vraiment la peine. On a en plus ramassé et mangé des mangues sauvages et vu des dizaines de papillons turquoise volaient au même endroit. On a pris au maximum les chemins secondaire pour ne pas avoir à prendre deux fois la national. On est passé par Lakefield National Park. On a quitté les forêt tropicales pour une sorte de savane Australienne. Le paysage était très similaire à celui qu’on a vu dans le Nord du Northern Territory. Très sec, beaucoup d’eucalyptus et on a retrouvé les termitières. Elim Beach   Nous avons rejoint la voie principale au niveau de la station essence de Musgrave Roadhouse. En Australie, les stations essences au milieu de nul part sont enfaîte très commun. Un pub et parfois un camping sont associé à la station essence. A partir de Musgrave Roadhouse, nous étions à 550kms de la pointe de Cape York. Nous avons fait des centaines de kilomètres de détours pour explore les côtes Est et Ouest de la péninsule. Chilli Beach Notre premier arrêt a été celui de Chili Beach. Une magnifique plage avec des cocotiers à perdre de vu, un sable blanc et une eau transparente. Chili Beach est le genre de plage qu’on s’imagine lorsqu’on parle de plage paradisiaque. Chilly Beach Mapoon Nous avons ensuite continué en direction de Mapoon. Pour cela, on a dû traverser la ville de Weipa. Une des deux grosse ville de la péninsule avec Bamage. Weipa est une ville minière. Toute la ville est couverte de poussière rouge. On ne s’est pas attardé car il n’y a pas grand chose de jolie et intéressant à voir. Mapoon est une des plages de la péninsule où les tortues viennent pondre. On était là au moment de l’année où les tortues remontent sur les plages, de Juillet à Octobre. On est resté deux jours et demi à Mapoon en espérant voir une maman tortue creuser son nid. Nous n’avons pas eu cette chance mais nous avons tout de même vu des empreintes sur le sable. Rien que de voir ça de nos propre yeux c’était vraiment chouette. Nous avons retenté notre chance à Mutee Head, au Nord de Cape York. Là aussi, beaucoup d’empreintes sur la plage. Celle de mamans et bébés tortues, celle de goanas venu manger les œufs de tortues, des empreintes de kangourous et aussi une de crocodile. A chaque ballades sur la plage, on a découvert quelques chose de nouveau. Nous avons aperçu un crocodile 1m50 à la tombé de la nuit qui est vite parti quand il nous a vu marcher dans sa direction. C’est le seul qu’on est vu pendant notre séjour dans le Nord. Empreinte de crocodiles Sur le campement de Mapoon, nous avons rencontré une famille qui vient pécher tous les ans pendant deux semaines. Ils pèchent leur poissons pour toute une année. Ils viennent avec leur bateau, ils plantent une tente et allument plusieurs congélateurs qu’ils font tourner avec des panneaux solaires et des générateurs. La famille nous a offert assez de poissons pour trois dîners et deux déjeuner. C’était tellement généreux.    La pèche en mer est l’une des activité préférée des Australiens. Tous les jours, on voit des 4×4 avec des petits bateaux sur le toit ou entrain de tirer une remorque. The Old Telegraph Track    A Bramwell Junction Roadhouse commence le célèbre chemin 4×4 « Old Telegraph Track ». Les personnes habituées aux sentiers 4×4 viennent le challenger ici. C’est beaucoup de bosses et énormément de trous. Il y a un nombre important de rivières à traverser infesté de crocodiles. Pour se lancer dans ce sentier, il faut être bien préparer. Avoir assez d’eau, de nourriture, d’essence et avoir le matériel nécessaire pour changer une roue ou se tirer d’un trou, d’une rivière etc… Avoir un treuil installé à l’avant de la voiture, un compresseur pour les pneus, des pistes de récupération, des cordes… sont plus que recommandée. On peut vous assurer que notre notre 4×4 paraissait minuscule à côté des 4×4 vu dans ce coin de l’Australie.    Aujourd’hui, le sentier est très populaire et il y aura toujours quelqu’un pour donner un coup de main mais tout de même il faut être préparer au pire. Tous les articles de blogs disent que ce sentier c’est 90 % de préparation. Je rappelle aussi qu’il n’y a pas de connexion pour appeler de l’aide. La Old Telegraph Track est réputé pour détruire plusieurs voitures tous les ans. Certain endroits ont des « chickens Tracks » (sentier de poule mouillée) pour éviter les passages très difficile. Nous avons pris la OTT que sur quelques kilomètres pour aller voir la première traversée qui est Palm Creek. Pente hyper pentu avec plein de bosses et trous pour descendre dans la rivière et la remonté est toute aussi raid. Au fil des ans, la chicken track à cet endroit s’est creusé au point de venir aussi difficile que le sentier principal. Nous avons vu une dizaine de voitures se lancer et elles ont toute prises l’option « facile » ! Il est dit que si la voiture peut faire la traversée de Palm Creek, elle peut faire toute la OTT. Nous somme de vrai poules mouillées car nous n’avons pas fait le sentier. On avait prévu de la faire en redescendant, après avoir vu et fait ce que l’on voulait mais malheureusement ça ne sait pas passé comme voulu. J’explique tout ça un peu plus bas. Quand nous faisions nos recherches sur Cape York et comment accéder au point le plus au Nord de l’Australie tout ce que nous trouvions parler de la Old Telegraph Track et des bypass (déviations). Rien n’était claire sur ces dernières. Je tiens à dire que vous pouvez visiter Cape York sans mettre un pneu sur le sentier 4×4. La déviation est un large chemin de terre plus ou moins bien entretenu. Des vans et des voitures peuvent visiter Cape York. On en a vu, c’est possible ! Cela dit, on ne le recommande pas car c’est des centaines de kms de terre. Personnellement, nous avons du descendre la pression de nos pneus à 28psi sur la bypass pour limiter les secousses. Il y avait beaucoup de chantiers sur la déviation. Dans quelques années, la route pour Cape York sera goudronnée du Nord au Sud c’est sûre.      J’en profite pour dire que Cape York n’est pas aussi reculé que ce que l’on pensait. On s’imaginait être loin de la civilisation pour plusieurs jours voir semaines alors pas du tout ! Il y a des stations essence à distance raisonnable, des supermarché connu à Cooktown, Weipa et Bamaga. On stressait pas mal de s’aventurer Nord tout seul alors que franchement il n’y avait pas de quoi. Cape York est accessible pour tout le monde ! Si vous voulez vous aventurer sur le sentier de la Old Telegraph Track c’est à ce moment là qu’il faut un peu plus de préparation. Comme je l’ai dit plutôt, Cape York est très populaire et on a croisé beaucoup de monde. Si vous voulez lancer seul sur la OTT qu’il y a forcément quelqu’un pour vous donner un coup de main si besoin. Les cascades Fruit Bat et Elliot La déviations coupe la Old Telegraph Track en deux en son milieu. On a pris la section Nord de la OTT par le sud pour aller voir les cascades. La première cascade est Fruit Bat Falls. Elle se situe seulement à 2kms de l’intersections et son accès est bien entretenu. C’est une cascade plutôt large avec une chute d’environ 2,5m et une piscine naturelle peu profonde.    15Kms plus loin se trouve plusieurs cascades : Elliot Falls, Twin Falls et la piscine naturelle The Saucepan. Elliot Falls a été notre préférée. Elle ressemble à un couloir d’eau. Un petit paradis où passer quelques jours. Après tout se temps passé en voiture c’était vraiment agréable de se dégourdir et de se relaxer. L’eau de la rivière était à parfaite température. On y a passé des heures. Fruit Bat Falls Eliot Falls L’accès de cet endroit est bien plus compliqué que pour Fruit Bat Falls. Le chemin secours pas mal et il y a une rivière à traverser. Pour se rendre dans la petite ville de Bamaga et à la point Nord il faut payer la traversée d’un tout petit ferry. $50 par voiture pour LA traversée de moins d’une minute !!!! Ce doit être le ferry le plus cher qui existe ! Malheureusement, nous n’avons pas pu profiter à fond de cette partie de Cape York. Scott a commencé à avoir mal à l’œil lorsque nous étions à Weipa et la douleur s’est devenu insoutenable lorsque nous étions aux cascades. Bamaga était l’hôpital le plus proche de où nous étions. On a été 6 fois à l’hôpital en 9 jours. Scott était à deux doigts de se faire évacuer en avion pour l’hôpital de Cairns quand le diagnostique est enfin tombé, un zona dans l’œil. Le jour de ses 30 ans… Quand nous avons enfin eu le traitement adapté, on a conduit les milles kilomètres qui nous séparé de Cairns en 2 jours pour que Scott puisse voir un ophtalmologue spécialisé rapidement. Il a beaucoup souffert. Il a été plusieurs jours à 8 ou 9/10 de douleurs. Aujourd’hui, il va très bien. La douleur est totalement partie et les plaques rouge qu’il avait développé sur la partie droite du visage et de la tête ont disparu. Seul sa pupille est encore dilaté et les couleurs ne sont pas encore totalement revenu. Il est sous traitement jusqu’à Noël ! Nous sommes de retour à Gordonvale où nos ancien proprio nous ont offert de rester aussi longtemps que nécessaire. Scott récupère hyper vite et se sent capable de faire des activités. On a fait des sorties aux alentours de Cairns pour commencer gentiment. Un article sur la région de Cairns arrivera très prochainement. En 11 mois, nous n’avons pas encore tout vu tellement il y a à faire ! En attendant, Prenez soin de vous. A très vite. The Frozzies Découvrez notre avis sur 3 assurances pour vos voyages en Australie : Notre avis sur Chapka Assurance Notre avis sur ACS Assurance Notre avis sur Allianz Travel Adresses recommandées Daintree ice-cream Itinéraire : 1- Palm Cove 2- Daintree Forest 3- Elim Beach 4- Chilli Beach 5- Mapoon 6- The Old Telegraph Track 7- Les cascades Fruit Bat et Elliot 8- "The Tip" du continent Australien

Informations sur le voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *