PVT en Australie

Le Péninsule de Fleurieu

  Détail du carnet de voyage en Australie

Informations sur le voyage

 

ETAPE 1 : ARRIVÉE À SYDNEY ET VISITE DE LA VILLE

Sydney est une ville que j’ai toujours rêvée de visiter, notamment le Sydney Opera House. Quand j’étais petite avec ma soeur on avait regardé un film qui avait été tourné là-bas et depuis ça nous trottait dans la tête. J’ai aussi la chance de pouvoir avoir quelques connections (la soeur de mon beau-père), ce qui aide beaucoup pour s’installer, prendre ses marques et aussi à ne pas se sentir perdue dès l’arrivée à l’aéroport. Par contre le jet lag est assez rude. J’ai du mettre une bonne grosse semaine, voire 2 à m’en remettre. Tout mon corps était déréglé (mon visage plein de boutons, mes cheveux tout le temps gras et j’en passe).

Même si le but est de travailler et donc de chercher du travail, il faut quand même prendre le temps de visiter la ville, se reposer et accomplir quelques démarches administratives telles que ouvrir un compte bancaire (je vous conseille Westpac si vous êtes à la BNP car elles sont en partenariat), acheter une carte sim pour avoir un numéro australien, faire la demande du Tax File Number ( Obligatoire pour travailler en Australie). Au niveau des opérateurs téléphoniques, je vous conseille de prendre Telstra qui a la meilleure couverture de réseau dans tout le pays. J’ai suspendu mon numéro français pour 4,50 euros par mois car il ne sera pas d’une grande utilité.

 

À lire aussi :

Road trip en Australie

 

J’ai donc logé les 3 premières semaines chez la soeur de mon beau-père au nord de Sydney dans la banlieue de Greenwich. Très calme et à seulement 15min du CBD. Elle et son mari m’ont énormément aidée et ont tout fait pour que je me sente comme chez moi. Ces 3 semaines étaient plutôt dédiées à la découverte de la ville. Surtout que ma soeur est venue 3 jours après me rendre visite pendant 2 semaines. Pour information, il est très facile de se déplacer dans la ville par le métro, qu’ils appellent “Train” tout simplement. Il vous faut prendre une Opal Card et la recharger (Top Up). Mais il faut savoir que les transports coûtent plus chers qu’en France, notamment plus cher que le pass Navigo !

Sydney opera House
Sydney opera House
Sydney opera House
Sydney opera House
Luna Park
Luna Park

 

Le printemps est la saison des Jacaranda, ces arbres aux fleures violettes. Mi-décembre, il n’y a plus rien.

McDougall St, Kirribilli
McDougall St, Kirribilli

 

Une jolie balade à faire au bord de la plage : Coogee to Bondi ( Environ 2h en prenant votre temps)

Bondi Beach
Bondi Beach

 

Bondi est peut-être la plus connue, mais pas la plus jolie. Plus au sud vous avez Bronte Beach, Tamara Beach, Coogee Beach. Vous avez aussi d’autres plages au nord, qui je trouve, sont plus jolies telles que Manly Beach. À une vingtaine de minute de marche vous avez Shelly Beachau sud et Freshwater au nord. Ce sont des plages de surf avec un courant fort et beaucoup de vagues. Une plage calme : Balmoral Beach. Vous pouvez y louer des planches et faire du paddle.

Vous pouvez admirer la magnifique vue sur l’Opera et le Harbour Bridge depuis Ms Macquarie’s chair situé dans le Royal Botanic Garden

Town Hall, CBD
Town Hall, CBD
Town Hall, CBD
Town Hall, CBD

 

Une jolie plage où passer la journée si vous avez une voiture : Palm Beach

Palm Beach
Palm Beach
Palm Beach
Palm Beach

 

Qui dit Australie, dit Kangourous et Koalas. Avant de partir, j’ai fait plein de recherches sur Internet pour trouver un endroit où trouver des kangourous autre que dans des zoos, mais plus à l’état sauvage. J’avais repéré le Morisset Park à environ 1h30 en transport de Sydney. Il paraissait l’endroit parfait, avec des kangourous en liberté mais qui se laissaient approcher et nourrir par les Hommes. Malheureusement, ce parc est fermé depuis 2 ans.

Avec ma soeur on nous a emmenées au Koala Park. D’ailleurs je ne sais pas pourquoi il porte ce nom car il n’y avait que 2 koalas dans le parc.

Koala Park
Koala Park
Koala Park
Koala Park

 

Je recommande également de visiter le parc de Featherdale et le zoo de Taronga qui offre une super vue sur l’Opera et le Harbour Bridge.

Le samedi est le jour des marchés à Sydney : Glebe Market, Paddington Market. L’endroit parfait pour trouver des vêtements pas chers et des petites bricoles pour offrir.

Et sinon niveau gastronomie ? Les Australiens ne sont pas des fins gourmets, quoiqu’il y a de très bons vins. La spécialité locale est le Vegemite. Cette pâte à tartiner dont raffole les Aussies ( et dont il ne vaudrait mieux pas savoir ce qu’il y a dedans) au petit-déjeuner.

Vegemite

Et bien figurez-vous que je ne trouve pas ça infâme ! La première bouchée est certes bizarre, mais finalement avec un peu de beurre, ou de l’avocat, ça se mange bien. Oui, dites que je suis folle !

Mais il y a aussi les Tim Tam. Et ça pour le coup tout le monde est d’accord que c’est un régale, même une addiction. Un Tim Tam est composé de 2 biscuits au chocolat séparés par un fourrage au chocolat, le tout enrobé d’une fine couche de chocolat. Rien que de l’écrire, j’en ai l’eau à la bouche.

Un autre élément qui, malheureusement, caractérise l’Australie en ce moment, ce sont les incendies dits Bushfires. On ne parle que de ça aux infos et c’est assez angoissant. Les feux sont encore loins de Sydney, à une centaines de kilomètres, mais avec le vent on n’échappe pas aux fumées qui, certains jours, recouvrent totalement la ville. C’est flippant ! On ne voit plus la couleur du ciel.

Ça gâche un peu l’expérience. On prévoit des choses à faire qui, finalement, tombent à l’eau car il vaut mieux rester à la maison, fenêtres fermées, plutôt que de respirer l’air toxique. J’ai peur d’en faire les frais car depuis mon arrivée, je ne cesse d’éternuer et de me moucher. Les magasins sont en rupture de stock de masque à filtre à air. Mais heureusement on connait également de belles journées d’été pour aller à la plage et parfaire son bronzage.

J’ai pu expérimenter les fêtes de Noël au chaud, et je dois avouer que c’est assez anormal. Les gens ici étaient tellement excités que Noël arrive; ils étaient déguisés dans les rues, les autobus étaient décorés avec plein de guirlandes.

On finit l’année avec le magique feu d’artifice de Sydney qui, apparemment, est un des plus beaux du monde. J’avoue que les feux tirés depuis le Harbour Bridge sont assez impressionnants. Sur les réseaux sociaux, la question de savoir quel était le bon sport pour admirer le feu d’artifice est revenue très souvent. Pour ma part, j’était au parc Bradfield à Milsons Point. Comme on eut le remarquer sur la photo ci-dessous, nous étions juste en-dessous du pont. Mais j’aurais préféré être plus loin pour avoir une vue d’ensemble.

À l’heure où je vous écris, cela fait maintenant 7 semaines que je suis ici. Dans mes prochaines étapes, je vous parlerai de ma recherche de travail et de logement, mais aussi du petit séjour à Melbourne que j’ai fait avec ma soeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *