Voyage en Corée du Sud

carnet de voyage en Corée du sud road trip
Carnet de voyage sur la Corée du Sud: Itinéraire de 2 semaines en Corée du Sud

Détail du carnet de voyage : itinéraire en Corée du Sud

Informations sur le voyage

  • Itinéraire : ? Séoul ? 1-2 – Andong ? 3-4 Gyeongju ? 5-6 Busan ✈️ 7-10 JeJu ✈️ 11 Boseong ? 12-15 Séoul
  • Date et durée du voyage : samedi 7 septembre 2019, 15 jours
  • Nombre de voyageurs : couple

Les saisons en Corée du Sud sont claires : en hiver, il fait très froid avec de la neige, le temps est mitigé au printemps et en automne. Si vous planifiez le voyage en été, vous devez savoir que l’été y est très chaud et humide. C’est presque comme le sauna turc ?. Pour voir les coins intéressants de tout le pays, vous ne devez pas voyager beaucoup parce que la Corée du Sud est petite.

carnet de voyage en Corée du sud road trip

 

Voici l’itinéraire de mon carnet de voyage en Corée du Sud

 

Les deux premiers jours : Andong

L’avantage de la visite de Andong est qu’il n’y a pas beaucoup de tourisme et vous découvrirez une Corée du Sud authentique. Personne ne parle anglais, ni français, bien sûr ! A 30 minutes de Andong en bus, il y a aussi le village “Hahoe de Andong” qui est un petit village traditionnel ancien. Les maisons ont des toits ressemblant aux toits de chaume de chez nous.

Le village Hahoe de Andong Carnet de voyage Corée du Sud
Le village Hahoe de Andong

Il y a des bus, confortables et bon marché, de l’aéroport de Séoul vers Andong (5 heures) ou de Séoul ville vers Andong (3 heures). Sur la route, vous pourrez admirer de belles vues sur la nature avec les collines et les habitations. Le village “Hahoe de Andong” est le premier endroit à voir dans cette région. C’est l’un de plus grands villages Hahoe en Corée du Sud. Si vous voulez voir un spectacle local traditionnel, c’est le spectacle de masques. Il met en scène la vie de paysans au temps passé. Le village est situé le long de la rivière pittoresque avec des pins magnifiques. Vous vous promenez et profitez du paysage de collines qui entourent le village.

Les coréens voient le monde de manière différente. La Corée du Sud (tout comme l’Asie plus généralement) est au centre de la carte du monde.

Bon… je continue à vous raconter mon aventure coréenne.

 

Jour 3 : Gyeongju

Gyeonngju était la capitale du royaume ancien de Silla et plus tard une grande ville des temps de la dynastie de Joseon. A un moment donné, c’était la quatrième plus grande ville du monde. Aujourd’hui, c’est très touristique: il y a beaucoup d’appartements, de B&B traditionnels, de bars et de restaurants pour accueillir les visiteurs. La communication en anglais n’est pas difficile (mais en français oui, malheureusement ?).

Faites la longue promenade et admirez l’étang de Anapji, l’observatoire de Cheomseongdae, le pont de Woljeonggyo, le parc du Tumuli, les tombeaux royaux et les ruines anciennes des monuments historiques. Un petit conseil: l’étang de Anapji et le pont de Woljeonggyo sont particulièrement beaux après le coucher du soleil. Les deux représentent l’architecture typique des temps de la dynastie de Joseon . Chaque tombeau et « tumuli » est un énorme tas de terre qui recouvre les dépouilles de membres de la famille royale.

 

le batiment à Gyeongju
le batiment à Gyeongju
L'etang Anapji à Gyeongju Carnet de voyage Corée du Sud
L’etang Anapji à Gyeongju
Les Tumuli à Gyeongju Carnet de voyage Corée du Sud
Les Tumuli à Gyeongju
le pont Woljeonggyo à Gyeongju Carnet de voyage Corée du Sud
le pont Woljeonggyo à Gyeongju

 

Jour 4: Gyeongju

Nous somme restés dans le hanok qui est la maison typique coréenne en bois. Dans notre chambre, un grand lit sur le sol occupait presque tout l’espace, nous avions trois crochets pour suspendre les vêtements et une TV moderne (Samsung, bien sûr ?). Au fait, Samsung est le plus gros employeur du pays. La Corée du Sud encourage l’utilisation des produits locaux par le biais de multiples politiques fiscales et la majorité des produits électroniques locaux sont donc produits par Samsung.

A 45 minutes en bus de Gyeongju, il y a deux endroits qui sont incontournables: le temple de Bulguksa et la grotte de Seokguram. Les deux sont des temples de Bouddha inscrits à l’UNESCO. Si vous voulez en peu d’exercice, il y a un sentier de randonnée entre les deux qui est bien entretenu mais un peu raide dans un sens. Cela vous prendra 3 heures aller-retour. Vous pouvez prendre le bus aussi. La grotte de Seokguram est bien située dans les montagnes. Aujourd’hui, c’est difficile de la préserver et l’intérieur est protégé par un bouclier de verre. Vous verrez une grande sculpture de Bouddha, qui est très finement travaillée. Le temple de Bulguksa occupe un grand espace avec beaucoup d’immeubles traditionnels et la Pagode.

La grotte Seokguram à Gyeongju
La grotte Seokguram à Gyeongju
La Pagode du temple Bulguksa à Gyeongji
La Pagode du temple Bulguksa à Gyeongji

 

Jour 5: Busan

Busan est bien connecté avec Gyeongju. Vous pouvez prendre un train rapide KTX (comme le Thalys chez nous) pendant 30 minutes.
Busan est une grande ville à côté de la mer, en fait, l’océan, avec d’énormes et fortes vagues! Nous sommes restés à côté de la plage de Haeundae avec des activités prévues 24h/24 et 7j/7 comme des pique-niques, bains de soleil, natation, concerts, etc. Au fait, les coréens nagent habillés dans des costumes spéciaux. En effet, le soleil est très fort en été et c’est la mode de garder sa peau blanche.
Nous avons visité le «Temple Haedong Yonggungsa» ce qui signifie «le temple du palais du dragon coréen». C’est un temple de Bouddha à côté de la mer, dans les rochers, avec une vue qui vous laissera bouche bée, et pris d’assaut par les touristes. Ce temple a une histoire très longue ; sa première version a été construite en 1376 mais elle a été détruite pendant l’invasion japonaise au seizième siècle. Les bâtiments que vous voyez aujourd’hui ont été reconstruits après 1930. La ligne de signes du zodiaque accueille les visiteurs. Vous pouvez lancer une pièce dans le petit étang pour que vos souhaits se réalisent.

La cathédrale chrétienne à Busan
La cathédrale chrétienne à Busan
Le Temple Haedong Yonggungsa à Busan
Le Temple Haedong Yonggungsa à Busan
la porte du temple Haedong Yonggungsa à Busan
la porte du temple Haedong Yonggungsa à Busan

 

Jour 6 : Busan

L’endroit à visiter à busan en est le village culturel de Gamcheon. Il a été fondé par les réfugiés de la guerre de Corée en 1920-1930. Avec le surnom « Machu Pichu de Busan » le village a été transformé en un lieu coloré et artistique. Maintenant, c’est une grande attraction pour les touristes. Vous pouvez acheter la carte du village et visiter les attractions principales. En suivant le plan, vous recevez des cartes postales avec les belles photos du village (inclue dans le prix de la carte). En marchant, vous pourrez trouver des oeuvres d’art moderne comme des sculptures, des arts muraux et de drôles et étranges petits musées.

La village Gamcheon à Busan
La village Gamcheon à Busan

Notez que vous verrez beaucoup de files d’attente pour prendre les photos aux endroits les plus intéressants – les Coréens adorent prendre des photos!

Après nous avons vu le grand marché aux poissons – le marché Jagalchi. Si vous voulez vous pouvez y déjeuner. En fait, chaque restaurant en Corée du Sud est spécialisé dans un type de cuisine. Par exemple, le restaurant de barbecue de porc ou le restaurant de poisson frais, etc. Les gens sont assis sur le sol à côté des tables basses. Chaque table, dans la majorité des restaurants est une petite cuisine.

Dans le marché Jagalchi, au milieu de la table, nous avions un bec à gaz pour cuisiner la soupe de poisson. Le serveur a apporté beaucoup de petits plats avec épices et légumes, feuilles d’orties et laitue; des ingrédients pour cuisiner la soupe (à préparer nous-mêmes) et des plats avec de multiples sortes de poissons. Nous avons reçu du poulpe qui venait d’être tué et qui bougeait encore. Expérience spéciale ! À côté du marché Jagalchi, il y a un petit place à visiter: la place BIFF.

Le tambour est l’instrument de musique principal en Corée du Sud. C’est pourquoi presque tous les spectacles coréens se passent au rythme du tambour. Le plus connu est Nanta, qui est un spectacle de cuisine humoristique sur la musique de ces instruments. Vous n’imaginez pas que tant d’ustensiles puissent être convertis en tambours et en baguettes ? Vous pouvez voir Nanta à Séoul et sur l’île de JeJu.

 

Carnet de voyage en Corée du sud : Jeju

Nous avons pris l’avion de Busan vers Jeju (50 minutes seulement). Les coréens l’appellent « Hawaii de Corée ». C’est une petite île qui est un endroit habituel où les Coréens viennent en vacances. Vous pouvez vous orienter facilement: tous les signes sont en anglais. Au Sud de l’île, il y a beaucoup de cascades, à côté de la mer aussi: nous avons vu les cascades Cheonjeyeon et Jeongbang. Quand vous visitez les cascades de Cheonjeyeon vous verrez le pont de Seonimgyo et un temple. À côté, il y a aussi les falaises de Daepo Jusangjeolli. En fait, cette falaise ainsi que d’autres formations rocheuses sont le résultat de formations de la lave après l’éruption du volcan. Jeju est une île volcanique. À côté, il y a une belle plage de Jungmun qui est ma plage favorite à Jeju – je suis impressionnée par les grandes et belles roches qui entourent cette plage. Le coucher du soleil est très beau aussi!

les cascades Cheonjeyeon à JeJu Carnet de voyage Corée du Sud
les cascades Cheonjeyeon à JeJu

 

La Corée du Sud est très avancée économiquement. C’est la quatrième plus grande économie en Asie, et la onzième dans le monde. C’est l’un des 5 pays avec la vitesse internet la plus haute. Les jeunes voient des vidéos et reçoivent des appels vidéos dans le métro.

Bon.. je continue à vous décrire mon itinéraire en Corée.

 

Seopjikoji, Jeju

Dans l’Est de l’île de Jeju, vous devez vous promener dans Seopjikoji qui est une grande zone de front de mer. Si vous êtes prêts à vous réveiller plus tôt, venez ici pour voir le lever du soleil. C’est un endroit très connu en Corée qui a été filmé dans beaucoup de drames coréens. Je recommande de déjeuner dans le restaurant « Mint » non seulement pour goûter la cuisine exceptionnelle mais aussi  pour son design contemporain et son esthétique impeccable.

Seopjikoji à Jeju Carnet de voyage Corée du Sud
Seopjikoji à Jeju

 

À côté de seopjikoji, il y a Seongsan Ilchulbong qui est une petite péninsule formée par une éruption volcanique. C’est un bon but de randonnée intense parce qu’il faut monter pour voir le cratère. Nous avons loué une voiture à JeJu (au fait, bon marché et facile pour découvrir l’île). Donc, nous avons roulé plus au nord-est pour visiter la grotte de lave de Manjanggul. C’est en fait un long tunnel dans lequel vous voyez les différentes coulées de lave. Les trois sont inscrits à l’UNESCO.

La grotte de lave Manjanggul à JeJu
La grotte de lave Manjanggul à JeJu

 

Un peu plus au nord, il y a une petite plage de hamdeok. Et un peu plus au Nord, vous pouvez visiter la ville de JeJu et dîner dans le restaurant Donsadon pour déguster le barbecue de porc noir qui est à incontournable à JeJu. Ce restaurant est très connu en Corée, beaucoup de célébrités locales ont déjeuné ici (regardez leurs photos dans le restaurant)

Les Sud-Coréennes sont obsédées par les soins de leur peau. Et les cosmétiques de Corée du Sud sont connus car ils sont naturels et de bonne qualité. « Innisfree » est la marque de cosmétique de JeJu. Il y a des produits fabriqués à base de lave, de thé vert, de sel de mer et d’algues. JeJu en Corée du Sud est connue aussi pour la montagne de Hallasan qui est la plus haute montagne du pays (presque 1900m).

La montagne de Hallasan à JeJu, le chemin de Yeongsil
La montagne de Hallasan à JeJu, le chemin de Yeongsil

 

Carnet de voyage Corée du Sud : Randonnée de Gwaneumsa

Nous avons été tentés de faire ce sommet. Il y a des chemins différents pour faire l’ascension. J’ai lu que le plus impressionnant est la «randonnée de Gwaneumsa » qui commence à côté du temple de Gwaneumsa. Si vous choisissez cette randonnée, comptez 8 à 10 heures aller-retour. Le temple de Gwaneumsa est spécial aussi : avec de multiples et grandes statues de Bouddha en pierre et en bronze. Le chemin après l’entrée est très pittoresque avec une ligne de statues rocheuses et des pins. Une statue de Bouddha, qui est entourée par des centaines de statues rocheuses grandeur nature de gardiens, est impressionnante aussi.

Le temple Gwaneumsa à Jeju Carnet de voyage Corée du Sud
Le temple Gwaneumsa à Jeju

 

Nous avons monté le Hallasan par le plus petit des quatre chemins, celui de Yeongsil (3.7 km/trajet), qui malheureusement n’atteint pas le sommet (presque 1700m). C’est aussi une route très bien balisée et entretenue et vous pouvez voir des oiseaux et des papillons.

La montagne de Hallasan à JeJu
La montagne de Hallasan à JeJu

 

Boseong : berceau du thé vert en Corée du Sud

Aimez-vous le thé vert ou la glace de thé vert? Je n’aime pas, je préfère le café Espresso (très fort!) et la glace vanille simple ?. Les coréens aiment le café avec des glaçons. Dans chaque hôtel où nous sommes restés, il y a une machine à café et une machine à glaçons. Le thé vert est très populaire en Corée du sud. Il y a beaucoup de desserts au thé vert. Par exemple, le bingsu est un dessert avec de la glace pilée, des haricots rouges sucrés, de la glace de thé vert et tous types de garnitures.

Dans le bois à côté de Boseong
Dans le bois à côté de Boseong

Même si on n’aime pas le thé vert, nous avons visité les terrasses de thé vert dans boseong. Le thé y croît depuis 1930, à l’époque de l’invasion japonaise, à flanc de montagne. C’est un grand parc non seulement avec les terrasses de thés mais aussi les bois de bambou, de pins, d’érables et des petites cascades. Au sommet de la montagne, il y a une belle vue sur l’océan et les petits baies. Vous pouvez déguster et acheter du thé et des produits à base de thé. Regardez ce magnifique bois de bambou! En fait, c’est un petit bout de parc des terrasses de thé à Boseong.

Bois de Bamboo à Boseong
Bois de Bamboo à Boseong
Les terraces de thé vert à Boseong Carnet de voyage Corée du Sud
Les terraces de thé vert à Boseong

Les forêts en Corée du Sud

Il y a beaucoup de forêts de bambou en Corée du Sud. Les forêts de Ahopsan à côté de Busan et la forêt de Damyang à côté de Gwangju sont très connues. Ne manquez pas cette belle expérience en Corée

 

Carnet de voyage Corée du Sud : Séoul

A Séoul Nous avons visité la DMZ (la zone démilitarisée coréenne). Cette zone s’étend sur plus de 200 kms entre la Corée du Nord et la Corée du sud. Il y a des petits villages dans cette zone qui sont interdits à la visite ; Mais une partie de zone au nord de Séoul se visite.

DMZ
DMZ

Cette expérience m’a fait  beaucoup réfléchir. Je suis russo-belge née pendant la période de l’Union Soviétique. Pour avoir beaucoup travaillé avec des allemands j’ai vu une grande différence entre la culture et les développements en Allemagne de l’est et de l’ouest. J’ai connu la culture des deux mondes et donc des mentalités différentes. C’est la même chose  en Corée.

Après la deuxième guerre mondiale, Le nord et sud de la Corée étaient séparés. Beaucoup de familles étaient divisées sans la possibilité de maintenir les contacts. La DMZ a permis de réfléchir et d’encourager l’opportunité pour la réunification. Nous avons vu le tunnel d’infiltration qui était creusé par le Corée du Nord pour pénétrer la Corée du Sud. Nous avons vu la frontière entre les deux Corées avec les stations militaires.

Nous avons visité l’observatoire et vu de loin la Corée du Nord. Il y a beaucoup d’actions pour la réunification comme des tonnes de messages accrochés au fil de fer barbelé, la station Dorasan qui est une fausse station pour imaginer un parcours en train en Corée du Nord.

D'actions pour la réunification avec des messages accrochés au fil de fer barbelé à DMZ à Séoul
D’actions pour la réunification avec des messages accrochés au fil de fer barbelé à DMZ à Séoul

Ả séoul la modernité se mélange élégamment avec l’histoire. Vous voyez un temple de la dynastie Joseon à côté des gratte-ciels en verre et métal. Par exemple, la représentation de l’architecture moderne à Séoul est la tour lotte qui est le cinquième bâtiment le plus haut du monde. Voyez cette porte (en première photo) qui a été préservée et qui maintenant s’inscrit dans la Séoul moderne. C’est une de quatre portes qui ont été conservées.

La porte Namdaemun à Séoul
La porte Namdaemun à Séoul
La tour Lotte à Séoul
La tour Lotte à Séoul
la vue depuis la tour Lotte Carnet de voyage Corée du Sud
la vue depuis la tour Lotte

 

En Corée nous avons trouvé une grande influence de la culture Kawaii. Les articles, comme les vêtements, les aliments et les gadgets etc, sont décorés avec charme et puérilité. Cette culture a émergé durant le septième siècle au Japon en opposition à la culture traditionnelle. Quand vous vous promenez dans les rues de Myeongdong et hongdae vous rencontrez beaucoup de ces articles. Au fait, les deux régions citées sont incontournables à Séoul pour faire du shopping, manger dans les restaurants locaux et s’adapter au style de vie des coréens.

la crème glaceé décorée par kawaii
la crème glaceé décorée par kawaii
Myeongdong à Séoul Carnet de voyage Corée du Sud
Myeongdong à Séoul

 

La moitié de la population en Corée du Sud habite à Séoul (24 millions). Si vous êtes intéressé par l’histoire et l’architecture, les endroits à visiter à Séoul sont le village Bukchon Hanok et les palais Gyeongbokgung et Changdeokgung.

Le village Bukchon Hanok à Séoul Carnet de voyage Corée du Sud
Le village Bukchon Hanok à Séoul
l'interior de le bâtiment du palais Gyeongbokgung à Seoul Carnet de voyage Corée du Sud
l’interieur du bâtiment du palais Gyeongbokgung à Seoul

 

En fait, le village est entre les deux palais. Alors, il est possible de voir les trois lieux pendant une journée. Les trois représentent l’architecture de la période de la dynastie Joseon avec ses toits typiques. Vous voyez beaucoup de gens habillés dans hanbok qui est le costume traditionnel coréen. Les gens en hanbok se promènent et prennent des photos. Vous pouvez aussi louer le hanbok dans beaucoup de magasins. Le village est un endroit où tous les aristocrates coréens ont habité. La majorité des gens en Corée du Sud ne sont pas religieux (presque 50%), l’autre moitié est soit bouddhiste soit chrétienne. Le christianisme est une religion récente et vous pouvez voir beaucoup de cathédrales simples en style minimaliste.

Bon, c’est mon carnet de voyage en Corée du Sud ! Voyez en Instagram @beauxvoyagesatous

Où loger en Corée du Sud ?

Les meilleurs quartier où loger à Séoul

  • Jongno-gu
  • Gangnam-gu
  • Jung-gu
  • Dongdaemun

 


Trouvez un hôtel ou un logement à Séoul au meilleur prix en cliquant ici


 

 

Ce carnet de voyage en Corée du Sud vous a plus ? Vous aimez nos carnets de voyages ? Découvrez d’autres idées de voyages avec un autre exemple de carnet de voyage. Vous trouverez d’autres destinations voyages pour vous aider à créer un carnet de voyage ou à préparer votre prochain voyage

1 réflexion sur “Voyage en Corée du Sud”

  1. Bonjour
    J’envisage de partir en septembre en Corée 18j et j’ai regardé votre voyage qui m’a beaucoup plus ! Je n’aime pas trop les grandes métropoles ou j’étouffe mais tous les indications que vous donnez en dehors de Séoul m’attirent ! Les vues sont magnifiques et surtout l’occasion d’échanger même si je ne parle pas coréen !
    Je suis allée 3 fois en Mongolie car j’ai des amis Mongols, l’Australie d’où je reviens ma fille y habite et mai tenant j’ai envie de découvrir ce pays !
    Quelle compagnie est intéressante au niveau ?
    Faut il un permis international si je veux louer un véhicule ?
    Merci de votre réponse
    Cordialement
    Mary

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.