Ascension du Mont Kinabalu

par Gustopolo
734 vues

Le Mont Kinabalu est le plus haut sommet de Bornéo et de Malaisie, du haut de ses 4095m – Malaisie – Borneo

Accès au Trek vers le Mont Kinabalu

Nous sommes arrivés en avion à Kota Kinabalu, puis après 2 heures de taxi (départ 6h de l’hôtel) nous entrions enfin dans le parc national Kinabalu. La présence d’un guide est obligatoire, il n’est pas possible de se balader dans le parc sans guide, et encore moins tenter l’ascension. L’ascension se fait en 2 jours : de la Tipohon Gate au refuge, nuit au refuge, puis sommet et on redescend la même journée.

Il faut réserver son ascension plusieurs semaines à l’avance car c’est un des sommets les plus gravis d’Asie du Sud Est, et ce n’est pas donné, environ 200€ par personne ! Cela comprend l’entrée dans le parc, le guide, une nuit en refuge (à 3200m) et les repas (mais pas les bières malheureusement).

Une fois arrivés à l’entrée du parc (1900m d’altitude), nous rencontrons notre guide, récupérons notre pique-nique, et rejoignons 3 autres groupes dans un minibus pour nous emmener à la Tipohon Gate, qui est le début du trek, à environ 3km de l’entrée du parc.

Ascension du Mont Kinabalu

Itinéraire du Trek

C’est parti, il pleut, mais ne fait pas froid. Le chemin n’est pas naturel du tout, c’est une sorte d’escalier creusé dans la jungle avec des barrières sur le côté, ça grimpe fort. Plusieurs abris sont prévus pour les pauses bienvenues le long du chemin, et nous croisons des dizaines d’écureuils très peu farouches. Nous avons un bon rythme, et notre guide n’arrive pas à suivre, c’est lui qui demande les pauses ! Guide qui ne sert d’ailleurs à rien car impossible de se perdre, et il y a du monde, mais bon il faut bien faire vivre les locaux. Néanmoins nous étions vraiment surpris de la condition physique de notre guide, essoufflé rapidement, un peu gros, il n’avait de guide que le nom.

malaisie-borneo-mont-kinabalu-ascension-goyav

La moitié des randonneurs sont en fait des porteurs, qui acheminent nourriture, outils, matériaux de toute sorte, au refuge ! Des sacs de plus de 30kg (j’ai d’ailleurs échangé de sac avec un des porteurs, je n’ai pas fait 20m), et font 2 aller-retours par jour, des machines.

Nous arrivons au refuge (3250m) en un peu plus de 2h, pour 1400m de dénivelés positifs dans les pattes, très bon rythme. La température diminue très rapidement, nous restons donc dans la salle principale à jouer aux cartes et boire quelques bières avec d’autres randonneurs de tous pays. Diner tôt et au lit à 19h.

Jour J

Lever 2h du matin pour un départ à 2h45 afin d’arriver au sommet pour le lever du soleil. Nous sommes en file indienne avec tous les autres sur un vrai escalier en bois, la première heure est très désagréable. Avec 5-6 personnes avec qui nous avions sympathisé la veille, nous décidons d’accélérer la cadence pour passer en tête et être sûr d’arriver au sommet à temps, le soleil n’attend pas. Nous grimpons avec notre frontale, il fait moins de zero degré, et la lune et les étoiles sont au rendez-vous. Il y a un check point vers 3600m d’altitude, pour vérifier que personne ne s’est perdu. Les derniers 500m de dénivelé sont une longue pente toute plate comme s’il s’agissait d’un ancien glacier, on grimpe tout droit, et nous arrivons finalement à 5h au sommet, à 4095m d’altitude. Le ciel s’est couvert petit à petit malheureusement. Les premières couleurs du soleil se pointent à l’horizon, c’est magnifique, mais il caille vraiment.

malaisie-borneo-mont-kinabalu-sommet-goyav

Nous prenons nos photos du Mont Kinabalu, profitons de ce magnifique lever de soleil, on a eu de la chance pour le temps ! Nous repartons à 6h, pour redescendre déjeuner au refuge, que nous atteignons à 7h30. Une vue incroyable sur les collines de Bornéo

Après un bon repas nous redescendons à l’entrée du parc. Une très belle course bien physique, mais trop balisée. Néanmoins cela permet de préserver la forêt et empêche de se perdre. Le guide n’est d’aucune utilité “technique”, mais nous apprend énormément de chose sur la nature du parc, la culture locale et la vie dans les villages de Bornéo. Au final nous étions contents de l’avoir pour toutes ces informations que seuls les locaux peuvent partager avec nous.

Vous devriez aussi aimer

3 commentaires

Road Trip à la Découverte de La Malaisie - Carnet de Voyage - Goyav 14 octobre 2019 - 13 h 27 min

[…] vous pourrez découvrir un autre voyage partagé sur Goyav. Il s’agit d’un trek au Mont Kinabalu à plus de 4000 mètres d’altitude. Si vous aimez la randonnée et l’aventure, cette […]

Répondre
Cap sur Langkawi Island, Malaisie - Tout savoir - Goyav 14 octobre 2019 - 13 h 30 min

[…] Bornéo et sa région sur votre itinéraire ? Vous aimez randonnée en montagne ? Voici un trek au Mont Kinabalu qui vous offrira une aventure hors du commun à plus de 4000 mètres d’altitudes. Vous y […]

Répondre
Que visiter au Parc National du Kinabalu en Malaisie ? - Goyav 14 octobre 2019 - 14 h 10 min

[…] plaire. C’est une activité qui doit se faire avec guide sur 2 jours. L’ascension du Mont Kinabalu (4095 mètres) est le plus haut sommet de Bornéo et de Malaisie. L’ascension se fait en deux […]

Répondre

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Accepter