Guide pour voyager en Bolivie

Guide pour visiter la Bolivie
Dans ce guide vous trouverez les informations essentielles à la préparation d’un voyage en Bolivie, deuxième pays de notre tour du monde. Activités, conseils, adresses, budget… On vous dit tout ici !

Toutes les informations pour voyager en Bolivie

Informations sur le voyage

  • Durée : 2 semaines
  • Nombre de voyageurs : En couple
  • Budget par personne : 447 €
  • Budget utilisé pour :
    • Vol ou transport
    • Logement
    • Activités
    • Visites
    • Food & drinks
  • Logement(s) recommandé(s) :
    • Piedra Blanca Backpackers
    • Villa Oropeza hostel
    • Down Town Hostel

Chères Cosmic lectrices, chers Cosmic lecteurs, actuellement en voyage pour une durée indéterminée, nous avons décidé de partager tout cela avec vous.

Informations pratiques :

Ce que vous devez savoir sur le pays:

  • Langue : La langue officielle est l’espagnol.

Sachez que 36 langues indigènes sont encore employées comme le Quechua, le Guarani et l’Aymara.

  • Monnaie : Le Boliviano ( 1€ = 6,2 Bs).

Ayez toujours des espèces sur vous car de nombreux endroits (hôtels inclus) ne prennent pas les paiements par carte bancaire.

Prévoyez également une carte de CRÉDIT et non de DÉBIT si vous souhaitez retirer de l’argent sur place.

  • Visa : Si votre voyage ne dépasse pas 30 jours alors vous n’avez pas besoin de faire une demande de visa au préalable, il vous sera directement attribué à votre arrivée. Ce visa est renouvelable deux fois par année à condition de quitter le territoire entre temps.

Attention, vous devez absolument enregistrer chacune de vos adresses (chez l’habitant/ hostel/ hôtel…) sur le site de l’immigration: http://sistemas.migracion.gob.bo/sigemig/#/seguridad/login.

En cas de contrôle vous risquez une belle amende si vous n’êtes pas à jour.

  • Covid : Vous devez être vaccinés 3/3 doses ou avoir un test PCR de – de 48h en entrant dans le pays.  À ce jour (octobre 2022), le masque est encore obligatoire dans les transports, magasins et restaurants.
  • Téléphone: Vous pouvez prendre une carte téléphonique au mois ou à la semaine chez ENTEL ( 10GO pour moins de 15e).

L’indice téléphonique bolivien est le +591.

En cas d’urgence, pensez à vous noter ces numéros quelque part: Police= 110. Pompiers= 119.

Nous vous suggérons CHAPKA ASSURANCE avec qui nous avons l’habitude de voyager.

petite fille bolivienne

La saison idéale pour voyager en Bolivie :

Le climat bolivien est variable en fonction des différentes régions du pays, mais d’une manière générale, à part en Amazonie, il ne fait pas très chaud.

  • JUILLET + AOUT : Parfait ! Il s’agit de la période la plus ensoleillée de l’année.

(Attention les températures restent glaciales la nuit dans les hauteurs et au Salar d’Uyuni par exemple).

  • AVRIL À NOVEMBRE : Top ! Il s’agit de la saison sèche, soit la meilleure période pour visiter la Bolivie.
  • DECEMBRE À MARS : À éviter ! Il s’agit de la saison des pluies.

Nous vous déconseillons cette période car les précipitations sont fréquentes et peuvent apparemment êtres très abondantes.

Guide pour visiter la Bolivie

Itinéraire conseillé en Bolivie :

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, en Bolivie il n’y a pas que le Salar d’Uyuni ! Ce pays frontalier avec 5 pays (Argentine, Brésil, Chili, Paraguay et Pérou) a énormément à offrir d’un point de vu humain et culturel.

C’est aussi l’un des pays le moins couteux d’Amérique du Sud, de quoi en profiter à petits prix.

Alors combien de temps prévoir ?

Selon nous, trois semaines est l’idéal, tout dépend des points qui vous intéressent et de votre manière de voyager car les distances entre deux villes peuvent être immenses! (bus de nuit/de jour, taxi privé, avion…).

  • Si la Bolivie n’est pas le premier pays de votre voyage, comptez deux à trois semaines en fonction des activités qui vous intéressent.
  • Si vous ne visitez « que » la Bolivie alors nous vous suggérons un voyage de trois à quatre semaines pour un dépaysement complet.

Sachez que vous aurez besoin de quelques jours de repos dans votre ville d’arrivé afin de vous remettre du décalage horaire (-6h) et de vous acclimater à l’altitude.

TIPS : Prévoyez des chewing-gum sur et des bouchons d’oreilles pour les gros changements d’altitude. Sur place, achetez des feuilles de coca à mastiquer et/ou buvez des infusions de mate coca.

ITINÉRAIRE :

  •  LA PAZ (3j)
  • COPACABANA (3j)
  • ORURO (2j)
  • SUCRE (3j)
  • TUPIZA (3j)
  • POTOSI (2j)
  • UYUNI (3j)

BONUS:

  • SAN PEDRO DE ATACAMA (3j – à placer après UYUNI))
  • L’AMAZONIE (7J – à organiser depuis LA PAZ)

Que visiter en Bolivie ?

1- LA PAZ : 

La Paz est la capitale administrative du pays située à 3 640 mètres d’altitude. Il s’agit d’une très grosse ville (766 468 habitants),  bruyante, polluée et pas très jolie, pour autant, passer quelques jours à La Paz nous semble vraiment être un essentiel pour vous acclimater à la culture si riche de ce pays. Que peut-on y faire?

  • Le Mercado Feria 16 de Julio : Plongez dans le quotidien des habitants de La Paz en allant au 2ème plus grand marché d’Amérique du Sud ! Attention, ouvert seulement les jeudis et dimanches. Prévoyez au minimum une demi journée car il y à énormément de choses à voir et à découvrir. N’oubliez pas l’appareil photo!
  • Le Mercado de las Brujas : Potions, lotions, foetus de lama, grenouilles séchées et autres bizarreries y sont en vente. Le temps d’une après-midi, flâner dans le célèbre marché aux sorcières et imprégnez vous des croyances locales. Ne vous emballez pas, un foetus de lama ne passera pas la douane au retour.
  • La Valle de la Luna : Due à l’érosion de la partie supérieure d’une montagne, la vallée ressemble aujourd’hui à un désert de stalagmites. Ce stop n’est pas un incontournable mais sortir un peu de la folie du centre ville peut faire du bien! Situé à seulement 10km du centre de La Paz, il vous suffira de prendre un mini-bus (collectivo) qui indique la direction « Zoologie Mallasa » ou « Mallasa ». Pensez à prévenir le chauffeur que vous souhaitez descendre à la «  Valle de la Luna », sinon télécharger maps.me et surveillez votre géolocalisation.
  • Prenez de la hauteur grâce au plus grand réseau urbain de téléphérique du monde ! Divisé en 11 lignes, vous pourrez rapidement survoler tous les quartiers de La Paz.
  • Régalez-vous ! Le restaurant «Popular Cocina Boliviana» vous propose un menu gastronomique Bolivien pour seulement 8e. Il est ouvert du lundi au vendredi, service du midi uniquement de 12:30 à 14:30. Attention: pas de réservation possible, seuls les premiers arrivés auront une chance d’avoir une table. 

2- COPACABANA : 

Copacabana est une petite ville très touristique , mais agréable, située à cinq kilomètres de la frontière Péruvienne, sur les rives du lac Titicaca. Que peux-t-on y faire?

  • Baladez-vous dans le petit centre ville, puis, grimpez en haut de la colline pour admirer le coucher de soleil sur le lac.
  • Montez à bord d’un petit bateau en direction de l’Isla del Sol et admirez le plus grand lac du continent: le Lac Titicaca. Les départs se font tôt le matin, pour un retour en milieu d’après midi, le temps d’un trek de 2 à 3 heures sur l’île. Si vous aimez le poisson, terminez votre ballade en dégustant de la truite bolivienne avec une vue majestueuse sur le lac. 
  • Il est également possible de vous baigner, de faire du paddle et du canoë sur le lac.

backpackers à Copacabana

3- ORURO: 

Si vous souhaitez découvrir l’âme véritable de la Bolivie, loin du tourisme de masse, Oruro est fait pour vous. La ville est dotée de deux hôtels mais nous vous conseillons de dormir chez l’habitant et si vous l’osez, alors ne réservez rien! 

En arrivant les locaux vous proposerons directement de dormir chez eux contre quelques bolivianos. Alors oui, le confort sera spartiate mais c’est l’occasion d’échanger et de partager des moments uniques et privilégiés avec les locaux. 

La ville d’Oruro en soit n’a pas grand chose à offrir mais il s’agit du point d’entrée du parc national de Sajama (plus haut sommet du pays: 6.542 mètres d’altitude) qui est un véritable repère de lamas sauvages. Plusieurs treks sont réalisables entre volcans, geysers et plaines…Demandez à votre hôte de faire le guide!

4- SUCRE: 

En ce qui nous concerne, nous avons eu un gros coup de coeur pour Sucre! Il s’agit de la capitale économique et constitutionnelle du pays. Située à 2 810 mètres d’altitude, la ville est surnommée « Cité Blanche » grâce à son architecture baroque et à ses nombreux édifices blancs.  Depuis 1991, le quartier historique de la ville fait parti du patrimoine mondial de l’UNESCO. Que peut-on y faire?

  • Goutez des fruits introuvables en Europe, appréciez un jus frais et profitez d’un repas typique au «  Mercado Central », ouvert 7/7. 
  • Admirez un panorama complet de la ville depuis le mirador
  • Siège catholique du pays, Sucre à une église dans quasiment touts les coins de rues. Si vous y êtes un dimanche, ne loupez pas la messe en Quechua!
  • Asseyez-vous sur un banc autour de la place centrale « Plaza 25 de mayo » et observez les Cholas (femmes en tenues traditionnelles) vendre tout et n’importe quoi sur leurs roulottes, les hommes se réunissent et parient de l’argent, les enfants jouent avec les chiens et nourrissent les oiseaux…
  • Goutez les meilleurs empanadas du pays (bon ok on ne les a pas toutes goûtées mais quand même) au café bistrot « La Marquesina », un vrai régal.

Guide pour visiter la Bolivie : Sucre

5- TUPIZA : 

Bienvenue dans le far west Bolivien! Si vous aimez les grandes balades dans la nature, ne manquez pas Tupiza, situé juste avant la frontière avec l’Argentine.

  • Possibilité de découvrir les horizons à cheval! L’idéal est de le faire accompagné d’un guide afin de ne pas se perdre dans le canyon Del Duende!
  • Vous pouvez également le faire à pied ou louer des vélos en ville.
  • Partez en excursion (2j) au Sud Lipez pour observer des flamants roses, gravir le volcan Licancabur, et admirer la Laguna Verde ou la Laguna Blanca.

Tupiza en Bolivie

6- POTOSI : 

Potosi signifie tonnerre en Quechua! Cette petite ville minière perchée à 4 070 mètres d’altitude à pour réputation d’avoir une ambiance particulière ! Pendant des années, l’exploitation des mines a permis d’enrichir l’Empire espagnol et a fait de Potosí l’une des cités les plus riches d’Amérique du Sud. 

De nos jours, l’exploitation de ce « Cerro » (colline), épuisé en argent et en zinc, fait encore travailler de nombreux habitants de Potosi, notamment pour l’étain. 

Potosi est une ville très riche historiquement, mais beaucoup moins d’un point de vu éthique.  Alors à faire ou à boycotter? C’est vous qui voyez!

Si vous êtes fan de dinosaures, ne loupez pas le gigantesque parc national Torotoro!

7- UYUNI :


La plupart des visiteurs ne viennent en Bolivie que pour ce point, et pas des moindres puisque ce trésor naturel vaut largement le voyage! Sincèrement que ce soit au lever du soleil, la journée, au coucher ou même de nuit: les paysages du salar d’Uyuni semblent irréels. C’est à couper le souffle.

Ce paysage désertique de presque 11 000 km² composé de sel d’un blanc éclatant, de formations rocheuses et d’îles parsemées de cactus est né suite à l’assèchement du lac préhistorique « Minchin » il y a environ 40 000 ans. Ne manquez pas:

  • Le cimetière des trains abandonnés, point le plus touristique de Bolivie,
  • Le village de Colchani, meilleure adresse pour acheter vos souvenirs (confections artisanales),
  • Le premier hôtel entièrement construit en sel,
  • L’île Incahuasi aussi appelée l’ile aux cactus,
  • Pour finir, allez dans une partie du Salar avec encore de l’eau afin de profiter d’un incroyable coucher de soleil miroitant.
  • BONUS : Observez les étoiles! Si vous rêvez d’admirer la Voie lactée, ne faite pas comme nous, évitez les soirs de pleine lune.

Pour nos excursions, nous sommes passés via une agence locale « Skyline Traveler ». N’hésitez pas à contacter Anghy directement sur WhatssApp (+591 68 50 66 65).

Guide pour visiter la Bolivie

BONUS : SAN PEDRO DE ATACAMA.

Oui oui, San Pedro de Atacama se trouve au Chili, mais c’est à seulement quelques heures d’Uyuni et il existe de nombreux tours opérateurs avec guide Getyourguide qui démarrent au Salar et se terminent à San Pedro de Atacama.

Vallée de la lune, volcans, réserve naturelle de flamants roses… Il existe de nombreuses choses à faire lors d’une visite à San Pedro de Atacama, n’hésitez pas à consulter notre guide sur le Chili pour plus d’informations – guide en cours de construction / il sera disponible en décembre.

Alors pourquoi faire une partie du Chili lors de votre passage en Bolivie?

Le Chili est un pays en longueur qui s’étend sur 6.435 kilomètres, c’est donc difficile de voyager à travers ce pays sans passer des journées entières dans le bus, d’autant plus que, selon nous, le centre du pays n’a pas beaucoup d’intérêt contrairement au sud ou au nord du pays:

  • Sud= la Patagonie: qui est bien plus loin en distance et qui représente un voyage à part entière.
  • Nord= le désert d’Atacama, tout à fait réalisable à la suite du Salar d’Uyuni.

Avec cette option prévoyez un vol aller pour La Paz et un vol retour à Santiago par exemple; pour vous rendre à Santiago, il existe des bus directs via l’agence TURBUS (bus confortables et propres) ou bien, prenez l’avion à l’aéroport de Calama.

BONUS 2: L’AMAZONIE !

Et non l’Amazonie ne se visite pas seulement au Brésil!  A cheval sur le Pérou, en passant par la Colombie, cette forêt mythique traverse également la Bolivie.

Bonne nouvelle: c’est en Bolivie que cela coute le moins cher.

Si vous avez suffisamment de temps devant vous, idéalement une semaine, osez vous aventurer sur la « Route de la mort » (trajet en bus assez mouvementé, environ 15h depuis la Paz) en direction de la ville de Rurrenabaque. 

Prévoyez 3 jours dans la SELVA pour vivre une expérience authentique au coeur de la jungle.

Ce qui signifie être en immersion totale avec la nature qui vous entoure et profiter de la sagesse de votre guide qui vous apprendra beaucoup sur les plantes médicinales, les mythes et les croyances amazones. La Selva c’est aussi un challenge personnel: aller au delà de ses limites! Vous serez constamment entourés de moustiques, vous allez vous laver (enfin vous rincer) dans la rivière et dormir à même le sol avec votre moustiquaire, l’aventure quoi, la vraie!

La pampa c’est LE lieu pour découvrir la faune locale. Vous pourrez apercevoir des dauphins roses depuis votre barque à moteur, voir des caïmans toutes les 10 secondes, des oiseaux du paradis dans chacuns des arbres et des familles entières de capybaras (le plus gros rongeur du monde) sur les berges du fleuve. 
La Pampa c’est aussi la partie confortable de l’Amazonie: le soir on dort dans un lodge (avec des douches) et même de l’électricité !

ATTENTION: Si vous prévoyez de partir en Amazonie alors il vous faudra au préalable vous faire vacciner contre la fière jaune (une seule dose) + prendre un traitement contre le paludisme.

Désert bolivie panneau

Transports en Bolivie :

Maintenant que vous avez choisis les étapes de votre voyage, voici ce que vous devez savoir sur les transports en Bolivie :

  • COLLECTIVO: Ce sont des mini bus que l’on utilise pour des trajets en ville. Ne cherchez pas de ticket ou d’arrêt de bus, il n’y en a pas!

Une fois dans la rue, vous verrez qu’à l’avant du véhicule se trouvent plusieurs écriteaux de destinations, dès lors que vous voyez la votre alors levez le bras et faites signe au chauffeur qui se rapprochera de vous. Montez directement dedans et donnez 2,5 Bs au conducteur en descendant du véhicule.

Les amis, ne vous vexez pas s’il ne s’arrête pas lorsque vous levez le bras, c’est surement qu’il est déjà complet, dans ce cas, attendez le prochain.

  • BUS: Il s’agit du moyen de locomotion le plus utilisé par les voyageurs et par les locaux en Bolivie. Il faut prendre en compte que l’état des routes et celui des bus ne permettent pas toujours de voyager confortablement mais il s’agit de la solution la plus pratique et la plus économique.

Vous pourrez réserver vos billets sur le site internet: https://www.ticketsbolivia.com (attention pas de panique si vous ne recevez pas vos billets, le site beug souvent mais ce n’est pas une arnaque, si cela vous arrive: contactez les via WhatsApp: +591 69 87 47 30.

Si votre trajet n’est pas disponible sur ticketsbolivia, alors l’application ROME2RIO sera votre meilleure amie.

  • AVION: Les deux aéroports internationaux sont ceux de la Paz de Santa Cruz de la Sierra. Il existe 14 autres aéroports pour voyager confortablement à travers le pays. Les billets sont plutôt onéreux en dernière minute mais si vous êtes de la team « je planifie tout à l’avance » alors un billet d’avion peut parfois vous couter le même prix qu’un bus.

Cette solution, certes beaucoup plus rapide, n’est pas très écologique. Si vous avez suffisamment de temps, essayez de limiter vos trajets en avion!

  • TAXI: Les aéroports ou les terminaux de bus sont souvent excentrés de la ville ou loin des logements. Dans ce cas, n’hésitez pas à prendre des taxis pour vous faciliter les trajets.

Sachez que le premier prix est toujours négociable, il suffit de dire non pour que le chauffeur vous propose un prix plus bas. Après c’est à vous de doser entre votre coté raisonnable et votre âme de fin négociateur!

  • CHAUFFEUR PRIVÉ : Sachez que certains taxis sont prêts à faire de très long trajets, parfois jusqu’à 5 ou 8 heures.

Évidement cela vous coutera le double d’un trajet en bus mais vous y serez bien plus confortable et vous pourrez vous arrêter ou et quand vous le souhaitez.

  • LOCATION DE VOITURE: Louer une voiture en Bolivie c’est possible. Vous devrez vous munir de votre passeport, de votre permis de conduir français et un permis international (faites la demande 4 mois à l’avance sur le site https://ants.gouv.fr).

Cette solution est celle qui vous donnera le plus de liberté dans vos déplacements. Petit conseil: assurez vous de savoir changer une roue avant de partir à l’aventure sur les routes boliviennes!

Transport salar de uyuni bolivie

Notre avis sur la Bolivie :

La Bolivie c’est validée! On a adoré ce pays! Dans la globalité, on s’est toujours sentis en sécurité et ce, malgré le niveau extrême de précarité du pays.  

Les boliviens sont d’une gentillesse incroyable et nous n’oublierons certainement jamais les regards et les visages rencontrés en chemin. Merci pour leur accueil, on a apprécié de découvrir leur culture si différente de la notre.

Quelle leçon de vie de voir ces gens heureux avec « rien ». Parfois on se demande s’ils savent combien la vie peut être totalement différente ailleurs?

Bref, ne rentrons pas dans ce débat ou bien vous n’êtes pas prêt de finir de lire cet article hihi!

Nos coups de coeur:

  • Le coucher de soleil au Salar d’Uyuni: au risque de se répéter, nous n’avions jamais vu quelque chose de semblable, c’était MA-GI-QUE !
  • Tomber par hasard en pleins festival et profiter du spectacle.
  • Les « choripan » à 5 Bs (sandwich au chorizo) pour Bruno et les « cuñape » à 3,5 Bs (petits pains au fromage) pour Léa. Miam miam.

Nos déceptions:

  • Le nombre de personnes à la rue… Grands mères, enfants, c’est toujours difficile de voir ces gens en difficulté et de ne jamais pouvoir les aider suffisamment.
  • Un peu plus superficiel: la sauce Choclo, ce velouté de maïs que l’on retrouve partout.. Vraiment ça, on a détesté.
  • Les gens égoïstes et irrespectueux dans le bus: à chaque voyage nous avons eu affaire à des personnes qui regardent des films/ écoutent de la musique sans écouteurs,  certains mettent même le haut parleur pour téléphoner durant des heures!

Budget pour un voyage en Bolivie :

Arrivés par le désert Chilien et repartis par le Pérou, nous sommes restés au total 14 jours (seulement) en Bolivie. Voici ce que nous avons dépensé (par personne):

  • Logement : 155 euros,
  • Alimentation : 59 euros,
  • Transports : 32 euros.

Ce qui fait une moyenne par personne de 17,60 euros par jour pour les dépenses essentielles.

S’ajoute à cela 186 euros d’excursions/ guide, puis, 15 euros de frais d’échanges et dépenses personnelles (achats, souvenirs…).

TOTAL DÉPENSÉ=  447e par personne en 14 jours. 

Notez bien qu’il s’agit de nos dépenses personnelles et qu’il est possible de dépenser plus, mais aussi moins en fonction de votre mode de vie et de consommation.

N’hésitez pas à nous écrire pour connaître le détail de nos dépenses, mais également si vous souhaitez avoir plus d’informations sur notre voyage en Bolivie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *