Road-trip en Europe centrale : Ljubljana

Proche de la France, l’Europe centrale est une zone propice aux road trips entre plusieurs capitales, certaines ne se trouvant qu’à deux heures de route les unes des autres. De taille humaine, elles se visitent facilement et regorgent de lieux d’intérêts. Le mois de mai est de plus idéal puisque les températures sont douces et la saison estivale prend petit à petit son envol… Nous voilà donc partis à la découverte de sept villes pendant plus de trois semaines !

Visiter Ljubljana, que faire et que voir ?

Informations sur le voyage

  • Durée : 3 jours
  • Nombre de voyageurs : Solo
  • Budget par personne : 125€ €
  • Itinéraire : 1 = L'arrivée ; 2 = La Vieille Ville de Ljubljana ; 3 = Le Château de Ljubljana ; 4 = Les rives de la Ljubljanica ; 5 = La Place Prešeren ; 6 = Les autres attractions ; 7 = Les Lacs de Bled et de Bohinj ; 8 = Les Gorges de Vintgar ; 9 = La Grotte de Postojna ; 10 = En bref
  • Logement(s) recommandé(s) :
    • Simple Accommodation Vodmat

 

L’arrivée

Nous rejoignons la capitale slovène, 6e étape de notre road-trip, après seulement deux heures de route depuis Zagreb, de nouveau à bord d’un Flixbus au tarif attractif (8,99€/pers.). Nous arrivons sous le soleil et vers midi à la gare routière puis gagnons à pied notre hôtel (Simple Accommodation Vodmat, 37€/nuit), légèrement excentré du centre-ville.

Assez étonnamment, nous avons eu du mal à trouver un logement, les bonnes opportunités étant rares, et notre choix s’est avéré catastrophique… Une chambre plus que basique (deux lits simples et un lavabo), à la décoration défraîchie et aux murs imprégnés d’une insupportable odeur de tabac… De quoi avoir constamment la nausée et des maux de tête, sans compter nos affaires qui ont rapidement pris ce « parfum »… Pour couronner le tout, les toilettes et les douches situés à chaque palier étaient dans un état déplorable (cassés, sales, etc.). Le seul point positif à tout cela est que nous avions hâte de partir à la découverte des trésors de Ljubljana pour oublier cet endroit insalubre…

J’ai déjà eu la chance de visiter la ville par le passé. Véritablement conquis, je n’avais qu’une envie, y retourner ! De taille humaine, la capitale slovène se découvre en flânant dans ses charmantes ruelles ou en longeant le fleuve Ljubljanica. Qu’importe le chemin pris, tous les lieux d’intérêt sont facilement et rapidement accessibles à pied. Les promenades sont d’autant plus agréables que les véhicules sont quasiment exclus du centre.

Voir la Vieille Ville de Ljubljana

Contrairement à certaines capitales d’Europe centrale, Ljubljana est encore préservée du tourisme de masse, bien que ses rues piétonnes ne soient pour autant désertes. La vieille ville nous charme dès le premier coup d’œil avec ses jolis chemins pavés, ses bâtisses colorées et ses édifices historiques. Un lieu très animé où se concentrent de nombreux cafés, restaurants et bars, ainsi que des boutiques artisanales.

  • L’Hôtel de Ville : situé sur la jolie place municipale, ce bâtiment baroque d’inspiration vénitienne est facilement reconnaissable par son porche, sa devanture blanche et sa petite tour dotée d’une horloge. Il est utilisé de nos jours comme siège de la municipalité de Ljubljana.
  • La Fontaine des Trois Rivières de Carniole (ou Fontaine de Robba): érigée devant l’Hôtel de ville, cette magnifique œuvre en marbre se compose d’un grand obélisque et de trois personnages portant chacun une cruche.

vieille ville de ljubjana

  • La Cathédrale Saint-Nicolas : facilement identifiable grâce à son dôme vert et ses deux tours symétriques, ce superbe édifice impressionne aussi bien par son architecture extérieure qu’intérieure. Un lieu emblématique à plusieurs niveaux avec son portail principal retraçant l’histoire de la Slovénie, sa porte latérale représentant des portraits d’évêques, ses belles fresques murales, son somptueux plafond et ses orgues ornés de dorure.

cathédrale saint nicolas

  • Gornji trg : bordée de charmantes bâtisses et de la fontaine d’Hercule, cette rue pavée est l’une des plus jolies de la ville. Elle mène par ailleurs jusqu’au Château, en faisant passer près de l’imposante église Saint-Jacques à la façade jaune.

gorni trg visiter visiter ljubjana

Visiter le Château de Ljubljana

Perché sur une colline, le Château de Ljubljana domine toute la vieille ville. Bien qu’accessible par le funiculaire situé près de l’office du tourisme, nous préférons la méthode sportive. L’ascension par les ruelles et les petits sentiers est compliquée par moment mais l’effort est vite récompensé. Depuis les hauteurs, nous profitons d’un panorama époustouflant sur la capitale avec les Alpes juliennes en toile de fond.

La forteresse en elle-même abrite un musée payant et n’est pas spécialement intéressante. Après un rapide tour dans la cour intérieure, nous décidons de descendre par un autre chemin… avant de regagner les sommets dans la soirée pour contempler un tout autre décor. Les façades de l’édifice s’habillent de vert et les lumières de la ville illuminent le ciel. Un beau spectacle.

le chateau de Ljubjana

Faire les rives de la Ljubljanica

Il ne faut pas hésiter à s’éloigner des rues principales pour flâner le long de la Ljubljanica, cette longue rivière à la couleur émeraude qui traverse la capitale. Ses rives ombragées par les saules pleureurs offrent des promenades paisibles et rafraîchissantes. Bordée de terrasses et de bâtisses charmantes, la Ljubljanica est enjambée de ponts emblématiques.

Les rives de la Ljubljanica

  • Le Pont des Dragons (Zmajski most) : cet édifice de style art nouveau est protégé à chacun de ses quatre coins par une statue de dragon, le symbole de la ville. Un lieu de passage obligatoire et un beau cliché à prendre. Il se dit d’ailleurs que l’on n’a pas vraiment visité Ljubljana si on ne s’est pas photographié avec l’un d’eux…
  • Le Triple Pont (Tromostovje) : stratégiquement important à l’époque, il a depuis été complété par deux allées latérales piétonnes. Une œuvre unique de l’architecte Plečnik qui ne laisse pas insensible.
  • Le Pont des Cordonniers : moins connu que ses deux compères, il est doté de plusieurs jolies colonnes et offre une vue imprenable sur le château.

Arpenter ces petits chemins permet également de découvrir d’autres lieux d’intérêt :

  • Kongresni trg : au-delà d’offrir une vue exceptionnelle sur le château et sa colline, la Place du Congrès abrite en son centre l’agréable parc Zvezda. Un lieu verdoyant entouré de superbes bâtiments tels que la Philharmonie slovène, l’Église de la Sainte-Trinité des Ursulines, l’Université de Ljubljana et la Kazina.
  • Novi trg : non loin de la Place neuve, dans la rue Turjaška, se trouve la Bibliothèque nationale et universitaire, un bâtiment reconnaissable à son impressionnante façade mélangeant pierres et briques.
  • La fontaine Obrazi : cette œuvre insolite et étonnante représente des dizaines de visages qui descendent un cours d’eau.

On ne peut pas quitter les rives de la Ljubljanica sans se détendre avec une glace du côté de chez Cacao. Un large choix de parfums, des prix raisonnables, des portions généreuses et un pur régal. Un lieu idéal pour une pause rafraîchissante.

Les rives de la Ljubljanica

Voir la Place Prešeren de Ljubjana

Cœur historique de la capitale, la place Prešeren est marquée de l’empreinte de Jože Plečnik. Au-delà d’avoir conçu la planification urbaine de la ville, il lui a apporté de merveilleuses créations mélangeant habilement les styles architecturaux. Un rendu magnifique caractérisé par cette esplanade qui abrite trois des édifices les plus photographiés :

  • L’Église franciscaine: un bâtiment baroque tout droit sorti de Disneyland avec sa surprenante et emblématique façade rose.
  • Le Monument de France Prešeren : une statue en hommage à ce grand poète slovène.
  • Les Trois Ponts de Plečnik

place peseren visiter-ljubjana-faire-voir

Cette place regorge également de superbes bâtisses art nouveau telles que la Maison Hauptmann, la Galerie Emporium (Palais Urbanc) et la Pharmacie centrale, ainsi que la colorée Banque Coopérative un peu plus loin (rue Miklošičeva). Pour ceux qui préfèrent le shopping à l’architecture, la rue piétonne Copova est l’artère commerçante principale de la ville.

place peseren

Les autres attractions à visiter

  • Le marché central

Animé et très apprécié des ljubljanais, le marché central accueille chaque jour (sauf le dimanche) des dizaines d’étals colorés aux accents locaux (fruits et légumes, viandes, fromages, etc.). Il est séparé en deux parties, l’une en « plein air » sur la place Vodnikov et l’autre « couverte » au bord de la rivière. Non loin de là, des cuisiniers se sont emparés des lieux pour préparer, dans une ambiance tout aussi conviviale et à ciel ouvert, de grandes marmites de nourriture. Tout autour, des tables et des bancs sont prêts à accueillir les gourmands. Une délicieuse odeur flotte dans l’air…

  • Le Parc Tivoli

Élue capitale verte de l’Europe en 2016, Ljubljana ne vaut pas que pour ses charmantes ruelles pavées et ses magnifiques bâtiments. Elle abrite également, à une centaine de mètres du centre, le Parc Tivoli. Propice aux belles balades au milieu des arbres, des fontaines et des statues, cet immense coin de verdure (5 km²) offre aussi l’occasion de contempler une exposition photo en plein air sur la jolie promenade de Jakopič.

  • Le quartier de Metelkova

Une visite de la capitale slovène ne serait pas complète sans se rendre dans le quartier de Metelkova et son ancienne caserne militaire yougoslave transformée en un terrain d’expression artistique. Les fresques murales et autres œuvres de street-art envahissent ce lieu surprenant et insolite. Il s’y dégage une atmosphère particulière, bien différente de celle du centre-ville. Par ailleurs, ce squat accueille tout au long de l’année des événements culturels (concerts, expositions).

visiter quartier metelkova ljubjana

  • Les spécialités culinaires

Riche et variée, la cuisine slovène s’inspire de ses voisins d’Europe centrale mais également de la culture méditerranéenne, italienne notamment. Parmi les spécialités locales, on peut citer le kraski prsut (jambon sec légèrement fumé), la saucisse de Carniole et le Potica, ce gâteau roulé fourré de différentes saveurs (estragon, noix, chocolat, etc.). Pourquoi ne pas accompagner ces mets d’une bonne bière Union.

 

À visiter dans les environs de Ljubljana :

Ljubljana se visite assez rapidement, ce qui laisse le temps d’explorer sa région, truffée de trésors magnifiques et de lieux immanquables.

  • Le Lac de Bled

Le lac de Bled est une étape incontournable d’un périple en Slovénie. Situé à seulement 50 kilomètres de Ljubljana, il est facilement accessible depuis la gare routière, où plusieurs bus effectuent quotidiennement le trajet (1h, 13€/pers. A/R). Le meilleur moyen de découvrir ce lieu magique est d’emprunter à pied ou à vélo le sentier de 6 kilomètres qui fait le tour complet du lac, à l’ombre des arbres.

le lac de bled

Il faut absolument grimper jusqu’aux belvédères Ojstrica puis Mala Osojnica. En pleine forêt, l’ascension est parfois difficile et il convient d’avoir de bonnes chaussures. Mais le spectacle offert depuis les sommets laisse bouche bée. Mala Osojnica offre certainement le plus joli panorama que j’ai jamais contemplé. Une vue plongeante sur le lac et son île, bordés d’une végétation sauvage, avec en toile de fond les montagnes dont les pics sont recouverts de neige. Un décor idyllique digne des plus belles cartes postales.

le lac de bled

Après cet effort, pourquoi ne pas piquer une tête dans les eaux claires de Bled ? Les pelouses verdoyantes sont prêtes à accueillir les serviettes des baigneurs pour une pause fraîcheur méritée. Il est aussi possible de rejoindre l’île et son église en louant une barque ou une pletna, cette traditionnelle gondole de bois guidée par des pagayeurs debout. Ou bien de grimper jusqu’au Château pour admirer les lieux d’un angle différent, bien que le ticket d’entrée soit relativement cher.

Le lac de bled

  • Le Lac de Bohinj

À 25 kilomètres au sud-ouest de Bled, le lac de Bohinj est le plus grand lac naturel du pays. Situé en plein cœur du Parc National du Triglav, il m’a moins charmé bien qu’il offre un large choix d’activités (baignade, randonnée, vélo, barque, etc.). Moins touristique et plus sauvage que le lac de Bled, il est encerclé de collines à la végétation abondante. L’eau translucide aux reflets verts s’illumine sous le soleil slovène pour le plus grand plaisir des yeux. Il ne faut pas quitter le site sans contempler, près d’un charmant pont en pierre au bord de la rivière, l’Église Saint-Jean-Baptiste et son clocher traditionnel.

faire le lac de bohinj

  • Les Gorges de Vintgar

Ces magnifiques gorges se trouvent à quelques kilomètres de Bled, en direction du village de Zasip. La visite du site se fait sur des passerelles en bois qui enjambent les eaux translucides au cœur d’une végétation abondante. Nous découvrons avec émerveillement une succession de cascades, de vasques et de rapides au milieu d’impressionnantes roches. Nous terminons notre agréable promenade près d’un joli pont de pierre d’une ancienne voie ferrée qui forme un arc au-dessus d’une cascade. Superbe.

gorges de vintgar

  • La Grotte de Postojna

Cet incroyable site se situe à 50 kilomètres au sud-ouest de Ljubljana. Un charmant petit train nous emmène dans les profondeurs des grottes, à la découverte des nombreuses salles et galeries souterraines. Nous profitons à bord d’une visite guidée d’une heure et demie, puis terminons à pied au plus près des formations calcaires. Une activité insolite et surprenante à ne pas manquer !

Grotte de postojna

  • Piran

Piran est un joli village côtier situé le long de la Méditerranée. Une culture différente de Ljubljana, en témoigne l’architecture d’influence vénitienne de la grande place centrale Tartini et de son campanile. Un faux air de la Place Saint-Marc, qui se rejoint d’ailleurs facilement en ferry au bout d’une traversée de 2h30.

Piran

Cet endroit charmant se découvre en flânant dans ses ruelles pavées, de la jolie esplanade principale au petit port de pêcheurs. Avant de prendre de la hauteur pour contempler le panorama sur les bâtisses colorées aux toits ocres et la mer. Il y règne une ambiance reposante qui permet de profiter pleinement des atouts du coin, notamment d’une baignade dans les eaux claires.

piran

 

Visiter Ljubjana, En bref

De taille humaine, la capitale slovène regorge de trésors cachés qui se dévoilent au fil de ses ruelles pavées ou sur les rives de la Ljubljanica. Les bâtisses aux styles architecturaux variés (art nouveau et baroque principalement) et le travail de Plečnik rendent la ville charmante et animée. Mais les belles découvertes ne s’arrêtent pas là puisque la région abrite d’autres lieux uniques qui méritent le détour. En bref, nous n’avons qu’une envie, y retourner ! À noter, la monnaie en vigueur est l’euro.