3 règles d’or du plein air : Vous aimez la nature? Alors prenez soin d’elle !

respecter la nature
Voici quelques règles d’or pour minimiser notre impact et respecter l’environnement qui nous entoure. La nature est si belle, alors prenons soin d’elle et luttons contre les dégradations à répétition.

Les règles à connaître en randonnée pour respecter la nature

Informations sur le voyage

1. Rapporter ses déchets

Rapporter ses déchets

La règle de base est de rapporter tous nos déchets, peu importe leur nature (plastique, carton, verre, mégots de cigarettes…). Par exemple un papier de bonbon met 5 ans à se détériorer; du verre 4 à 5000 ans…

Il en va de même pour nos déchets organiques, pour plusieurs raisons. D’une part cela nourrit les animaux, ce qui peut avoir un impact négatif sur leurs comportements naturels et leur santé (pensez-vous qu’un cerf a l’habitude de manger des bananes?). D’autre part et contrairement aux croyances populaires, la détérioration de certains aliments peut être longue. Par exemple les pelures de bananes et oranges peuvent mettre jusqu’à 2 ans pour se détériorer, un trognon de pomme entre 1 et 5 mois.

Pour nos envies pressentes, il en va sans dire que le papier est un déchet qui doit être rapporté et non laissé dans la nature… Il est certain que personne ne souhaite se trimballer avec son papier usagé dans la poche, mais cela fait partie du jeu, prévoyez un petit sac!

Pour nos excréments, le principe est de faire un petit trou de 15-20cm à minimum 70m de tout campement ou rivière, puis de reboucher une fois terminer.

L’astuce est de prévoir un/des sac(s) dédié(s) pour nos déchets afin de pouvoir les jeter dans les poubelles de tri adéquates une fois l’activité terminée.

2. Les règles en camping

règles du camping

Où placer son campement ? Il y a plusieurs alternatives possibles :

  • Sur un emplacement dédié;
  • Sur un emplacement vierge : en évitant autant que possible les surfaces qui ont déjà subi un impact pour laisser le temps à la nature de se régénérer; en priorisant une surface sans végétation.

Les bons gestes pour faire sa vaisselle et se laver :

  • Retirer les restes de nourriture (ne pas les jeter dans la nature).
  • Éviter les savons ou utiliser en petite quantité les savons biodégradables. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les savons biodégradables ne se dégradent pas vraiment dans l’eau, s’ils sont utilisés dans un lac ils mettent jusqu’à 6 mois à s’éliminer.
  • Faire sa vaisselle et se laver à plus de 60m d’un cours d’eau.

Minimiser les impacts des feux : on le sait, les substances dégagées peuvent avoir des impacts négatifs pour la qualité de l’air.

  • Il est important de ne pas faire brûler nos déchets (quels qu’ils soient).
  • Mieux vaut cuisiner avec un réchaud.
  • Utiliser les emplacements dédiés aux feux, sinon privilégier une surface à faible impact.
  • Ne faire brûler que du bois mort, ramassé par terre.
  • Bien éteindre le feu.

3. Respecter la faune, la flore et les éléments naturels

forêt

Le respect des sentiers : rester sur les sentiers déjà tracés est essentiel, même s’ils sont parfois boueux, avec de la neige ou de la glace. S’il n’existe pas de sentier, le mieux est d’éviter de piétiner le même endroit pour ne pas créer un nouveau sentier.

Le respect des éléments naturels : il ne faut évidemment pas détruire, déplacer les éléments naturels de l’environnement (roches, fleurs, creuser une déviation de ruisseau, couper des branches…). Une erreur commune est d’ajouter de nouveaux cairns, qui vont modifier l’environnement (peut-être détruire le refuge d’un petit animal) et l’orientation du randonneur.

Le respect de la faune : il ne faut pas oublier que lorsque nous croisons des animaux, nous sommes sur leur territoire, il faut donc les respecter, au même titre que l’on respecte notre domicile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.