À la recherche des aurores boréales

aurores-boreales

Aurores Boreales Comment trouver des aurores boreales ?

Informations sur le voyage

Vous avez prévu un voyage dans le nord pour réaliser votre rêve: voir des aurores boréales? Mais vous ne savez pas trop comment ça marche? Cet article pourrait bien vous aider!

En effet, les excursions fleurissent, et les prix aussi! Alors première bonne nouvelle pour vous: vous n’avez pas forcément besoin de dépenser des dizaines d’euros pour en voir! Car oui, les aurores boréales sont des phénomènes naturels, et donc gratuits!

Si votre temps de voyage est court et que vous n’avez pas de voiture de location, le tour organisé peut être une bonne solution. Mais voici ce qu’il faut savoir pour chasser les lumières du Nord si vous décidez de vous lancer en autodidacte!

Tout d’abord, les nuages seront vos ennemis numéro un! Qui dit nuages, dit impossible de voir la moindre aurores boréales. Alors déplacez-vous (en voiture ou à pieds) vers un endroit où vous voyez clairement les étoiles. Plusieurs sites proposent des prévisions pour la couverture nuageuse afin de trouver le meilleur spot (en Islande: www.veudur.is).

Ensuite, toujours regarder au nord! Et oui, en regardant vers le nord vous verrez des aurores boréales même si les prévisions sont plutôt pessimistes (ce qui a été mon cas en Islande!)

En parlant de prévisions: vous allez beaucoup entendre parlez de Kp. Renseignez-Vous sur le Kp nécessaire à l’apparition d’aurores boréales dans votre ciel (Pour Tromsø, un kp de 0.6 suffira pour en voir, l’Islande se trouve entre un Kp de 1 à 3). Mais si le Kp est élevé (a partir de 4-5) , il sera possible de voir des aurores boréales depuis d’Ecosse! Plusieurs sites prévoit le Kp. Alors prenez le temps de regarder le Kp prévu avant de partir chasser et répétez l’opération a plusieurs reprises pendant la soirée.

L’un des points importants est aussi de vous éloigner de toutes pollutions lumineuses (villes, lampadaires par exemple). Et n’oubliez pas que la lune est aussi une pollution lumineuse ?.

Un autre conseil est de bien regarder. Parce que oui, une aurore boréale, avant de prendre ses couleurs vertes, blanches, roses ou encore bleues, ressemble à un nuage grisâtre qui bouge. Pour en être sûr, munissez vous d’un appareil photo et prenez une photo du ciel avec un long temps d’exposition (minimum 30 secondes tout d’abord, simplement pour vérifier s’il s’agit bien de ce que vous recherchez). Le nuage gris se transformera sur votre appareil en beau serpent vert!

Enfin, soyez patient! La nature est capricieuse et indomptable. On ne peut pas tout prévoir et parfois il faut répéter l’opération plusieurs soirs pour en voir. Et il peut arriver qu’en un soir, les pronostics ne soient pas bons et que d’un coup, les compteurs explosent!

Il me reste plus qu’à vous souhaitez une bonne chasse!

2 réflexions sur “À la recherche des aurores boréales”

  1. la saison des aurores a bien commencé avec des soirées spectaculaires, en Norvège notamment
    effectivement l’aurore est un phénomène naturel et du coup gratuit si l’on veut bien s’en donner la peine
    les outils de prévision en ligne sont disponibles dans chaque pays : Islande, Norvege, Alaska … du coup il est possible de plannifier sur place ses sorties pour voir le ciel s’illuminer de vert..

    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *