Dans les Steppes Mongoles

steppes mongoles

Enclavée entre la Chine et la Russie, la Mongolie est un pays au patrimoine infini.

Informations sur le voyage

steppes mongoles

À l’Ouest du pays s’étendent les montagnes de l’Altaï ainsi que celles du Khangaï, tandis qu’à l’Est se trouvent les plaines interminables, paysages fantastiques et pistes de grand galop.
Au sud du pays, le Gobi, plus grand désert d’Asie. Au nord on découvre de nouveaux paysages, bien loin des steppes, qui s’apparentent davantage à la Sibérie, toute proche. L’hiver y est bien plus froid et bien plus long.

Sa capitale, Oulan-Bator (Ulaanbaatar en mongol) se situe au centre-est du pays. Aux antipodes du côté sauvage du territoire, Oulan-Bator est une ville moderne et très animée, à l’image de l’occident, bâtiments et tours de bureaux gigantesques, où se concentre près de la moitié de la population nationale, soit 1,3 millions d’habitants.

Bien que la capitale présente de nombreux points d’intérêt culturel, le musée d’histoire nationale et la place Gengis Khan notamment, si j’ai voyagé en Mongolie une première, puis une seconde fois, c’était évidemment pour l’aspect campagne, et majoritaire, du territoire mongol.

Située en plein centre de la Mongolie, la réserve naturelle de Bathkaan combine une multitude de paysages, des steppes immenses et majestueuses, aux collines interminables, par endroits même s’étalent de longues dunes de sable, portées par le Gobi. C’ est ici, au coeur de la nature, que j’ai vécu plusieurs semaines et partager le quotidien des nomades.

Sur son cheval s’éloigne Dawaa, fils de Undraa, occupé aux tâches de gardiennage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.