Deux jours de rêve en van dans le Trieves

vue sur le lac de Monteynard trieves

Préparation du week-end

Informations sur le voyage

Itinéraire : 1 – Tour du Mont Aiguille 2 – Randonnée des passerelles au lac de Monteynard

Date et Durée : samedi 23 mars 2019, 2 jours

Budget : 60 euros (transport, food)

Logement : En van aménagé !

Nombre de Voyageurs : 2

Vendredi soir, après une lourde semaine, on regarde la météo : deux jours de beau temps annoncés ! Ni une ni deux, on se met à réfléchir au point de chute pour ces deux jours. Beaucoup d’options sont envisagées mais ce sera finalement le territoire du Trieves, situés au sud du département l’Isère, qui sera choisi.

Après quelques recherches, on trouve la randonnée parfaite : le Tour du Mont Aiguille, une montagne caractéristique du Trieves qui culmine à 2086 mètres d’altitude, et l’une des sept merveilles du Dauphiné. Ce mont était surnommé “Mont Inaccessible” jusqu’en 1492 où le roi de France, Charles VIII, ordonna son ascension. C’est un lieu chargé d’histoire que nous nous apprêtons à découvrir !

Jour 1

Tour du mont Aiguille

Samedi, au petit matin, nous prenons donc la route du Trieves depuis Grenoble. Il ne faut pas traîner car la balade sera longue. Au programme : 19 kilomètres, plus de 1200 mètres de dénivelé et 7h30 de marche annoncé. Mais pas de quoi nous décourager. Arrivés à Chichilianne, van garé, chaussures aux pieds, c’est parti pour une journée de plaisir !

carte tour du mont aiguille trieves

Très vite, on aperçoit le fameux Mont Aiguille. Un immense bloc de pierre qui se dresse devant nous ! On s’enfonce ensuite rapidement dans une forêt assez sèche qui nous rappelle les forêts de pin du sud. Les vallées s’enchaînent et à chaque fois, une vue différente sur la montagne s’offre à nous.

Mont Aiguille Trieves

foret de pins vers le mont aiguille

On se retrouve rapidement en tee-shirt à cause des températures particulièrement agréable pour un mois de mars. Petite surprise, le col de l’Aupet, sur son versant Nord, est encore bien recouvert de neige! Chose que nous n’avions pas prévue… la montée est donc légèrement plus dure mais tout aussi agréable. Arrivée au col, une vue magnifique s’offre à nous. Les derniers rayons de soleil de la journée participent à ce spectacle.

vue sur le col de l'aupet trieves

Soirée

Pressés par le temps, on rentre rapidement au camion pour ne pas arriver de nuit. On avait prévue un repas à base de fruits principalement mais la rando nous a donné tellement faim qu’on se laisse tenté par l’hôtel du coin : Au Gai Soleil. On débourse ainsi chacun 20€ pour déguster leur spécialité : la fondue. Un peu plus calorifique que les fruits prévus mais quel régal pour le ventre!

Après ce bon repas, on reprend le van pour aller se poser dans un endroit découvert un peu plus tôt dans la journée. On admire les étoiles le temps d’un instant avant de se coucher.

Jour 2

Réveil à Trieves

Au lendemain matin, c’est encore une fois un spectacle qui s’offre à nos pieds lorsqu’on ouvre les portes arrières ?

vue dans le van à Trieves

 

Après la grosse randonnée d’hier, on décide de prendre notre temps car les jambes sont encore lourdes. En déjeunant sur un banc à proximité du van, on réfléchit à l’objectif du jour. L’autre endroit que nous aimerions visiter se situe plus à l’Ouest : le lac de Monteynard, connu pour ses couleurs vives et ses passerelles himalayennes. En plus, les randos autour des lacs sont généralement plus planes qu’en montagne, donc c’est parfait pour nous!

Le lac de Monteynard

De mai à septembre, vous pouvez prendre un bateau qui vous amène sur l’autre rives. À partir de là, la rando passe par les deux passerelles et vous ramène au point de départ. Comme nous étions en mars, nous avons décidé de faire l’aller retour dans la journée pour aller jusqu’à la deuxième passerelles. Finalement, la balade n’est pas si simple que prévu et le chemin est plutôt montagneux. Au bout de quelques kilomètres, on arrive sur la première passerelle, la plus longue. On prend le temps de regarder l’engin puis on se lance !

passerelle au lac de Monteynard

 

La seconde est légèrement plus courte mais vaut tout à fait le détour ! Le retour s’effectue sur le même chemin mais les couleurs sont cette fois très différentes. En effet, le soleil couchant amène un tout autre contraste pour notre plus grand bonheur. On s’arrête par ci par là pour prendre quelques photos puis il est déjà l’heure de rentrer.

couché de soleil sur le lac de Monteynard

vue sur le lac de Monteynard

1 réflexion sur “Deux jours de rêve en van dans le Trieves”

  1. Bonjour

    J’ai également un van, que conseillez vous comme spot pour dormir vers le mont aiguille ? (du côté que vous avez fait)
    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.