Road-Trip en Floride

road trip floride
Itinéraire de Road Trip à 4 avec nos deux grandes filles de 22 et 20 ans. De Miami à Key-West, en passant par Miami Beach, les Everglades et quelques stops sur la route le long des Keys.

Notre itinéraire de Road trip en Floride

Informations sur le voyage

  • Durée : 8 jours
  • Nombre de voyageurs : En Famille
  • Budget par personne : 1800 euros €
  • Budget utilisé pour :
    • Vol ou transport
    • Logement
    • Activités
    • Visites
    • Food & drinks
  • Itinéraire : 1 : Miami Beach 2 : Miami 3 : Key Biscane 4 : Everglades 5 : Islamorada 6 : Big Pine Key 7 : Summerland Key 8 : Miami Beach

Informations pratiques de notre Road-Trip en Floride :

Monnaie : Le Dollar Américain c’est 1 USD = 0.93 euro sans compter les frais de change, des distributeurs automatiques sont très nombreux et si vous changez des espèces autant faire tout en même temps pour limiter les frais.

Climat : Ensoleillé, quelques averses tropicales, les nuits sont agréables autour de 19-20° ce qui permet de dormir sans la clim. De 22 à 28° en journée suivant le lieu, plus chaud sur Key-West qui se trouve plus au sud que Miami.

Langues : Anglais essentiellement, pour le français vous oubliez, très peu, parc contre tous en Floride parlent espagnol.

Transports : En avion en vol direct depuis Orly ( avec Corsair), une arrivée dans l’après-midi à Miami, le retour se fera en début de soirée. Très répandus et peu onéreux surtout à 4 nous avons essentiellement circulé en UBER à Miami et à Miami Beach, d’autres moyens de transports existent tels les bus mais nous n’avons pas eu l’occasion de les prendre. Nous avons loué une Mustang décapotable pour une journée, c’est un frenc-cliché comme ils disent ici mais malgré le tarif (autour de 350 usd la journée chez Sixt) c’est à faire, il est relativement simple de se garer, les applis sur mobile fonctionnent bien et sinon il y a des parkings ou des valets( mais là c’est plus cher!). Ensuite Road Trip dans les Keys avec une Jeep. La conduite en Floride est assez simple et disciplinée, bien plus facile qu’à Paris aux heures de pointe!! Par contre bien penser à prendre les assurances RC (jusqu’à 1000000 usd), ça coûte vite très cher en Floride, nous avions réservé avant de partir sur Internet chez Sixt pour la Mustang et chez BSP Auto pour la Jeep. Le gasoil n’est pas cher, toutes les boites sont automatiques. Par contre je vous conseille de prendre le Sun Pass ( un peu comme un télépéage!), il y a plein de petits péages partout que l’on ne voit pas forcément et cela vous évitera de mauvaises surprises en rentrant. Attention, en Floride c’est tolérance ZÉRO pour l’alcool au volant!

Santé : Rien de spécial à part les vaccins classiques, très peu de moustiques à cette époque, même dans les Everglades, pas de paludisme. Très facile de se procurer tous les médicaments de base ( et même bien plus!) dans tous les stores. Prenez une assurance supplémentaire, même si vous avez une assurance CB du style Gold, ce n’est pas assez pour les USA, les frais de santé sont ici extrêmement élevés et la note peut très vite vous dépasser. Nous voyageons toujours avec CHAPKA Assurance, pour 8 jours 135 euros à 4 (tarif US, un des plus cher!).

Hébergement : Hôtels ou Motels, on trouve de tout à tous les prix, à part à Key-West (hôtel plus haut de gamme) nous sommes restés dans des gammes moyennes et n’avons eu aucun souci. Pour 4 nous avons trouvé suivant les lieux de 120 à 450 dollars la nuit, pas toujours avec les petits-déjeuners.

Restauration : Bon ben là pas trop de surprises, pour des français, on ne va pas se mentir mais c’est pas dingue évidemment. Quelques italiens dans lesquels nous sommes heureux de manger des pâtes ou des pizzas, de bons restaurants du côté de Little Havana, ce n’est pas bon marché sauf les fast-food. Sur Ocean Drive les prix sont très élevés, mais on trouve de quoi se satisfaire. Dans les Keys c’est déjà plus abordable…Disons qu’on ne va pas non plus aux États-Unis pour la nourriture…
Néanmoins de très bons restaurants existent, mais ils sont hors de prix!

1. Miami Beach  : Ocean Drive, Lincoln Road, la plage, la pointe sud, flâner...

C’est forcément un réveil matinal ( 6 heures de moins qu’en France!),  qui nous permet d’être à l’heure pour un superbe sunrise sur la magnifique plage d’Ocean Beach. Nous sommes quasi seuls, à nous les cabanes de plage et les photos de touristes, la plage est immense,  comme dans les films… Un bon petit déjeuner au New’s Café sur Ocean Drive pendant que le soleil finit de se lever et la balade peut commencer, un vrai dépaysement.

Ocean Drive est un long boulevard qui borde l’océan Atlantique avec ses hôtels style Art-Déco aux couleurs pastel (un style qui date des années 20 à 40), une dune et une promenade très agréable séparent le boulevard de la plage, on se promène c’est très joli, très propre, les rues sont  nettoyées tous les matins. Les filles repèrent tout de suite comment aller plus haut sur Lincoln Road pour le shopping, on en profite pour flâner tranquillement.

Le soir “the place to be” c’est évidemment Ocean Drive, à ne pas manquer, défilé de grosses voitures toutes plus originales les unes que les autres, musique lumière et ambiance assurées, évidemment en plus nous profitons des magnifiques décorations de Noël. Ne pas manquer le détour sur la “Espanola way”, piétonne, très illuminée vivante et bondée de petits bars et restaurants.

Logement : Villa Paradiso à deux pas de la plage, 3 nuits.

Ocean BeachOcean BeachMiami centre

Miami beachespanola way miamileslie miami

2. Miami : Wynwood Walls, Miami Design District, Miami Downtown, Little Havana.

Wynwood c’est notre coup de cœur à Miami, des dizaines et des dizaines de fresques de street art à tous les coins de rues, elles sont partout, déambuler pour en découvrir le plus possible est un pur bonheur. Il faut savoir qu’avant sa création en 2009, ce quartier avait mauvaise réputation et était surtout  mal famé. Un parc entier au milieu du quartier est gratuit et ouvre à 10h00, à ne pas rater, c’est à couper le souffle!

Se Balader à Little Havana pour respirer les parfums de cigares de La Havane, les concerts dans les cafés et découvrir le Maximo Gomez Park avec ses joueurs de dominos… Que de couleurs et d’odeurs, un vrai petit bijou en plein cœur de Miami. Vous vous mettez à danser sur des airs cubains en pleine rue sans même vous en rendre compte, ce qui est sûr c’est que la Calle Ocho (SW 8th street) vous donne envie d’aller pour de bon à Cuba

Si vous avez le temps faites également un tour de Metromover pour passer au travers de l’imposante Skyline de Miami ( la 3ème plus importante des USA!), c’est très sympa, gratuit et dépaysant. Ne pas hésiter à se promener à pieds, de belles découvertes à chaque coin de rue. Miami Design District réserve sont lot de surprises, galeries tendance, œuvres d’art, restaurants réputés ( et hors de prix) et surtout c’est la Mecque du shopping.

Miami design districtMiami downtonMiami design districtmiami Little HavanaLittle havana MiamiLittle havanaLittle HavanaLittle havanaLittle havanaLittle havanaLittle havanaLittle Havana

3. Key Biscane, American Airlines Arena.

C’est à bord d’une belle Mustang décapotable que nous prenons assez tôt la route pour Key Biscane au Bill Baggs Cape Florida a environ 25 minutes de Miami Beach. Un très joli parc gratuit, véritable havre de paix avec des iguanes et des ratons-laveurs, une belle balade au bord de l’eau, le Phare de Key Biscane se visite, la vue d’en haut est superbe paraît-il mais pour nous l’eau étant montée un peu à son pied le ranger nous a interdit l’accès. Attention les horaires sont stricts, pas quotidiens et le nombre de personne est limité en haut. Vous pouvez également lézarder sur la très belle plage sous le phare, ou déguster une Key Lime Pie au Light-house Café.

De retour dans l’après-midi sur South Point à Miami Beach pour farnienter sur la plage, à cet endroit le coucher de soleil est sublime,  nous nous préparons ensuite à rejoindre l’American Airlines Arena.

Nous allons assister pour la première fois à un match de NBA, Miami Heats / Cleveland Peacers, et même si à part moi personne ne connaît le Basket Ball nous en prenons tous plein la vue. Une ambiance dingue (je vous conseille de supporter l’équipe locale!!), digne des vrais shows à l’américaine, l’Arène est sublime, je vous conseille vivement de vous faire ce cadeau, même si les places sont chères, assez haut on voit tout de même très bien, ce fut pour nous une incroyable expérience! Nous avions réservé les places 4 mois à l’avance sur ticket-master, le stade était plein à la fin du match, les locaux n’arrivant que pour les deux derniers 1/4 temps.

Key BiscaneKey BiscaneKey BiscaneKey BiscanemustangflorideKey BiscaneKey Biscane

4. Les Everglades, Key Largo.

Nous quittons Miami pour les Everglades à bord de notre Jeep, par l’autoroute c’est assez rapide pour arriver au Parc par l’entrée la plus proche de Miami, environ 40 minutes. Comme nous ne passons que la mâtinée, nous avons choisi un trail proche de  l’entrée, Anhinga Trail, le lieu est très bien aménagé, et les nombreuses passerelles en bois permettent de passer au-dessus des marais. Le spectacle est superbe, alligators, une sublime aigrette, cormorans, tortues d’eau,  de nombreux poissons et des champs d’énormes nénuphars, les paysages sont en plus vraiment très beaux. Une très belle balade comme un avant-goût de plus si vous avez le temps, mais notre timing est serré.

Nous quittons les Everglades pour rejoindre notre premier point de chute dans les fameuses Keys, Key Largo.  Capitale de la plongée ici en Floride, nous ne plongerons pas ce n’est pas au programme cette semaine. 1 heure de route depuis l’aéroport de Miami et vous ressentez un immense dépaysement. En bordure des Everglades, de l’océan et des marais le contraste est saisissant. Une fois posés dans notre hôtel nous nous prélassons sur sa petite plage privée, l’eau est très claire lisse comme un lac, très belle mais des pancartes nous rappellent tout de même la présence éventuelle de crocodiles marins, il est quand même tout à fait possible de se baigner….

Nous prenons deux kayacks pour 4 et partons faire un tour qui va indéniablement nous marquer au cœur, une rencontre aussi magique qu’inattendue, nous allons passer 45 minutes de pur bonheur avec 4 lamantins (ici dîtes manatees!)  qui se régalent de l’herbier juste sous nous. Ils remontent pour respirer, redescendent manger, frôlent nos kayacks, ils sont énormes, pas farouches et se laissent même furtivement caresser, on ne touche jamais les animaux sauvages ( sous ou sur l’eau) en temps normal mais là un effleurement nous aura échappé. Nous décidons ensuite de passer le fameux “sunset” des Keys dans un bar-restaurant en front de mer ( The Bayside Grill), il y a un groupe avec de la musique, comme partout ici dans les Keys, et malgré quelques nuages, le spectacle est à la hauteur de ce que nous attendions, grandiose.

Logement : The Pelican Key Largo Cottages, 1 nuit.

Key LargoKey LargoKey LargoEvergladesEvergladesEverglades

5. Islamorada.

Départ le matin après le petit-déjeuner pour Islamorada, nous faisons un stop au niveau de la Langouste géante ( Giant Lobster) au bord de la route et visitons le petit quartier d’arts locaux à côté. Ensuite direction “Chez Robbie’s” à la marina pour voir les fameux tarpons. Comme de bons touristes nous achetons le seau de poissons pour les nourrir mais surtout ce sont les pélicans qui nous feront passer un super moment. Après un bon cocktail dans le bar aux dollars sur les murs et au plafond nous faisons quelques achats souvenirs, puis nous reprenons la route de notre hôtel à Islamorada, tout rénové il est vraiment très chouette. Malheureusement une météo plutôt maussade va nous clouer dans la chambre pour l’après-midi. Tout de même quelques iguanes sur la petite plage et un bébé requin nourrice pour nous distraire. Repas le soir en bord de mer (Lorelei Restaurant and Cabana Bar) mais pas de sunset, la météo ne nous a pas aidés ce jour.

Logement : La Jolla Resort, 1 nuit.

IslamoradaIslamoradaIslamoradaislamoradaislamoradaislamoradaislamoradaIslamorada

6. Big Pine Key, Key West.

Ils annoncent grand soleil plus au sud, donc nous quittons Islamorada de bonne heure pour rejoindre Big Pine Key, nous passons sur le surréaliste New Seven Mile Bridge, 11 kilomètres sur l’eau, c’est irréel et tout simplement à couper le souffle.

Arrivés à Big Pine nous partons à la recherche des fameux “cerfs des Keys”, petite espèce de cerfs endémique, il ne restent pas cachés longtemps, ils sont partout même sur les routes, peu sauvages mais svp ne les nourrissez pas, de nombreuses pancartes mettent en garde pour rouler doucement, nous devons même nous arrêter pour laisser passer une tortue terrestre qui traverse. La faune est riche, direction le Blue Hole de Big Pine où nous verrons à nouveau un bel alligator. Un petit détour par le No Name Pub,un bar très prisé dans la région au décor de billets de dollars, et nous continuons notre route vers Key West.

Il règne incontestablement un air des Bahamas à Key West, de jolies rues avec de jolies maisons colorées, de vieilles voitures, toujours beaucoup de décorations de Noël, il fait chaud, nous posons la voiture à l’hôtel et partons nous balader à pieds. La tempête qui nous a précédés de quelques jours a laissé malheureusement quelques dégâts sur les plages, des sargasses et l’eau y est aussi plus laiteuse que d’habitude nous dit-on. Cependant les décors sont magnifiques et la baignade agréable. Nous déjeunons tard dans un petit restaurant sur la plage “le Salute on te Beach”, les filles resteront à bronzer pendant que nous filons à l’hôtel récupérer les clés de notre chambre. Un petit havre de paix au milieu de Key West, nous décidons donc de nous poser un peu près de la charmante petite piscine privée. Nous repartons en début de soirée armés de patience afin de dîner au fameux “Blue Heaven”, on ne peut pas réserver alors on s’inscrit en arrivant et on attend d’être appelés en vidant le bar de ses cocktails (certains n’ayant pas la patience nous n’attendront finalement que 45 minutes!)… Vraiment de la bonne nourriture, tout est super et nous avons donc enfin la chance de déguster la très réputée meilleure “Key Lime Pie” de toutes les Keys, un délice, nous recommandons. Une soirée à flâner dans les rues, nous nous arrêtons devant “The Ernest Hemingway’s House” et nous découvrons les chats polydactyles à 6 doigts qui vivent dans l’ancienne demeure de l’écrivain transformée en musée. Nous sommes le 30 décembre et les préparatifs du Nouvel An sont partout autour de nous.

Logement : Truman Hotel, 1 nuit.

Big pine keybig pine keybig pine keybig pine keyKey westkey westkey westkey westkey westkey westkey westkey west

7. Summerland Key, Bahia Honda State Park, Key West.

Nous passons le début de mâtinée à Key West, impossible de passer à côté de la fameuse photo du “Southernmost Point of  the Continental US” qui se mérite après 40 minutes de patience, vous êtes à cet endroit au plus près de La Havane à Cuba ( 90 miles!) et au point le plus au sud des États-Unis. On flâne un peu, c’est si joli Key West, l’ambiance y est si agréable,  puis on reprend la route pour Summerland Key en direction du Bahia Honda State Park, une réserve naturelle marine, pour déjeuner et profiter de cette magnifique plage avec vue sur l’ancien pont de chemin de fer (Le Old Bahia Honda Bridge), détruit lors de l’ouragan de 1935 il abrite un parc d’état payant aux eaux claires et bordé de sable blanc. Un moment de détente bien agréable au cours de notre road-trip

Nous rejoignons ensuite notre hôtel à Summerland Key, avant de repartir à Key West pour dîner et passer le New Year’s Eve. L’ambiance est dingue au Bourbon Street Pub et la fameuse Drag-Queen qui descend dans l’escarpin au décompte des douze coups de minuit! Quel spectacle!!

Logement : Looe Key Reef Resort and Dive Center, 1 nuit.

summerland keysummerland keysummerland keykey westkey westKey Westbahia honda state parkkey westkey westkey west

8. Miami Beach.

On reprend la route en ce premier jour de 2020 vers Miami Beach, il nous reste du temps notre vol (qui sera retardé) ne décolle qu’à 20h. Sous ce si beau soleil la route de l’aller est encore plus magique, quel décor incroyable, rouler et rouler encore avec cette sensation de flotter sur l’océan, ce n’est pas qu’un mythe, la route des Keys est juste sublime.

Nous arrivons pour déjeuner à Miami Beach, à la terrasse d’un café, il fait 28 degrés, personne ne veut rentrer. Quelques achats sur Lincoln Road et nous filons au Dolphin Mall proche de l’aéroport afin de faire le plein de fringues de marques, des prix incroyables souvent -40 ou -50% par rapport à la France, la taille du Mall et de ses boutiques est impressionnante, il faudrait la journée entière je pense pour en faire le tour. Néanmoins nous en profitons déjà bien assez. C’est l’heure de rendre la Jeep dans l’agence proche de l’aéroport, et de se préparer à rentrer.

Bye Bye Florida, what a trip!!!

miami beachmiami beach

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *