Observation des bisons au parc national du Mont-Riding au Manitoba

par MarinArthur
MarinArthur
143 vues

Randonnées et observation de bisons au Mont Riding Mont Riding Topo de la randonnée au Mont Riding Itinéraire : Parc National du Mont Riding au Manitoba Date et durée du voyage :…

1

Topo de la randonnée au Mont Riding

2

Notre rencontre avec les bisons, mais pas que... :)

3

Randonnée autour du lac Moon (une boucle de 9,2 km, facile)

4

Randonnées sur le sentier "brulé" (boucle de 4 km, facile) et jusqu'à la cabane de Grey Owl's (aller-retour de 13 km, facile)

Randonnées et observation de bisons au Mont Riding

Mont Riding

Topo de la randonnée au Mont Riding

  • Itinéraire : Parc National du Mont Riding au Manitoba
  • Date et durée du voyage : jeudi 8 août 2019, 3 jours
  • Nombre de voyageurs : en couple

 

Pendant notre traversée du Canada d’Est en Ouest nous avons fait une halte au parc national du Mont-Riding, perdu au milieu des prairies dans le Manitoba. Lorsque nous y étions, il était difficile de croire que nous étions sur un mont, tout paraissait aussi plat que les autres paysages aux alentours, mais il s’élève quand même à plus de 500 mètres d’altitude au dessus des prairies ! En y allant nous savions qu’on y trouverait des bisons, mais on ne s’attendait pas à une telle diversité d’animaux, wapitis, loups, coyotes, biches, cerfs et ours peuplent constamment le parc. Et bien sûr il y a une multitude de randonnées là-bas donc pas le temps de s’ennuyer. 

mont riding

J’en profite pour vous dire qu’il y a une vidéo sur notre chaîneYouTube MarinArthur, où nous parlons et montrons des images de notre visite au Mont-Riding. N’hésitez pas à aller y faire un petit tour, des images valent plus que mille mots :D.

 

Notre rencontre avec les bisons, mais pas que… 🙂

L’après-midi même où nous sommes arrivés, nous sommes allés voir l’enclos des bisons proche du Lac Audy à 39 km de Wasagaming, la ville où se trouve toutes les boutiques, restaurants, bars, pompes à essence et centre d’informations touristiques du parc. Dans l’enclos, il n’est pas possible de sortir de sa voiture car les bisons s’y déplacent librement. Une petite tour d’observation a été aménagé pour les observer brouter, se reposer, jouer, et suivant la saison, s’accoupler. Il est conseillé d’y aller assez tôt le matin ou tard le soir.

Comme nous sommes dans un petit van aménagé nous avons décidé de dormir incognito dans l’enclos pour pouvoir les observer à notre levé au petit matin. Evidemment nous avons eu beaucoup de chance de ne pas avoir été délogé par les gardes du parc pendant la nuit et nous avons fait le nécessaire pour ne laisser aucunes traces de notre passage derrière nous. Bref, le matin on s’est levé vers 7h30, le soleil était déjà bien haut. Manque de chance les bisons étaient de l’autre côté de la prairie, recherchant déjà à cette heure-ci des coins d’ombre pour se cacher de la chaleur du soleil. Pendant qu’on essayait de les observer, un animal totalement inattendu a fait son apparition dans les buissons, un ours !

Il cherchait de quoi faire son petit-déjeuner, passant d’un plant de baies à un autre. Pensant qu’il avait disparu dans la forêt, il est ressorti au plus près de nous, nous laissant longuement l’observer. C’était merveilleux, nos cœurs battaient à mille à l’heure, l’adrénaline était si forte qu’on luttait pour la contenir et ne faire aucuns bruits pour ne pas effrayer la bête. Ça y est, elle est bien partie, en direction de notre van. On ose plus s’y rendre. On attend un peu pour reprendre notre calme. On avance doucement, timidement. Plus aucunes traces d’ours, waw c’était INCROYABLE !!

Cette rencontre nous aura habitée toute la journée. En repartant de l’enclos nous sommes restés une bonne demie-heure arrêté sur le chemin, regardant la harde de bisons traverser, absolument pas apeuré par les voitures. Ni une, ni deux je suis montée sur le toit du van en passant par la fenêtre pour profiter de ce nouvel instant qui nous était donné. Quelle chance nous avons eu en un seul matin ! 

bisons mont riding

bisons canada

mont riding bisons

parc national mont riding

 

Randonnée autour du lac Moon (une boucle de 9,2 km, facile)

Pour reprendre nos esprits nous sommes allés faire une randonnée autour du lac Moon. A peine avions nous commencé, Arthur est retourné en courant au van pour prendre un bocal. Une multitude de framboises se trouvaient le long du sentier. Gourmands que nous sommes nous avons décidé d’en cueillir pour notre déjeuner. Bon on en aura pas mal profité pendant la randonnée aussi… Finalement le lac était à peine visible du chemin, tant la nature y était abondante. Mais il restait tout de même agréable, il était légèrement vallonné et très fleuris. Au moment de manger notre repas du midi, un randonneur est venu nous chercher pour nous montrer une maman ours avec ses trois petits marchants au loin sur le bord du lac. Dommage que nous n’avions pas une paire de jumelle avec nous, ça aurait été plus facile de les observer. Ce parc est complètement dingue ! 

_1240411-29.jpg    _1240423-30.jpg

 

Lorsque nous sommes retournés à notre van, Arthur est resté regarder la portière avant du conducteur. Dans la poussière se dessinait deux traces de pattes d’ours, probablement celle de l’ours de ce matin. On s’imaginait plongé dans notre sommeil au petit matin, entendre un bruit, se lever, regarder à l’avant et voir un ours dressé sur ses deux pattes arrières regardant l’intérieur du van s’il n’aurait pas quelque chose à se mettre sous la dent. On n’aurait pas fait les fières, c’est une certitude ! 

trace d'ours mont riding

 

Randonnées sur le sentier “brulé” (boucle de 4 km, facile) et jusqu’à la cabane de Grey Owl’s (aller-retour de 13 km, facile)

Le lendemain matin nous avons fait une petite balade sur un sentier appelé « brulé » à côté du lac Kinosao, très court mais quand même sympa. Il amène jusqu’au lac où nous nous sommes posés un instant sur un ponton pour regarder les libellules rasant à toute vitesse le dessus de l’eau. Nous avons appris plus tard qu’un canoë était mis à disposition de tous avec des gilets de sauvetage pour se balader sur le lac. Ceux de l’office du tourisme ne vous en parlerons pas pour se dédouaner d’un quelconque problème, mais allez-y, si nous l’avions su plus tôt nous l’aurions fait. Le canoë se trouve juste à côté du ponton, vous ne pourrez pas le rater.

 

Astuce : Payez sans frais et retirez de l’argent gratuitement dans le monde entier avec la carte N26. La carte bancaire des voyageurs !

 

L’après-midi, nous avons fait une randonnée d’environ 13 km (non pas 17 km aller/retour comme indiqué sur la carte a l’entrée) qui mène à la cabane de Grey Owl’s de son nom amérindien, aussi appelé l’homme aux castors. Il était chargé, en 1931, de réintroduire les castors dans le parc. Malheureusement, le mois de juillet fut très sec, entraînant une baisse importante du niveau de l’eau. A la suite de ça, l’homme demanda à être muté vers un parc moins touché par la sécheresse. Malgré ce court lapse de temps (de février à juillet 1931), d’anciennes photos montrant sa complicité avec les castors sont exposées dans la cabane. Certain on vraiment des dons ! L’endroit y est très agréable, loin de tout bruit parasite face à un lac, dommage que les moustiques venaient gâcher ce moment. 

_1240455-34.jpg

 

Nous avons adoré cette petite pause de 3 jours dans le parc. Ça nous a permis de voir des bisons de nos propres yeux ! Nous voilà maintenant repartis sur la transcanadienne, découvrant les merveilleux paysages platoniques des prairies, des souvenirs pleins la tête. 

Suivez notre aventure sur les réseaux sociaux, YouTube : MarinArthur, Instagram : Marinaaarthur (avec 3 a) et Facebook : MarinArthur

#pvtistes #pvtcanada #parcnationaldumontriding #montriding #voyageaucanada #canada #manitoba #hike #randonnee #hikecanada #bison

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Accepter