S’installer au Canada

par Leagrop
447 vues

S’installer au Canada : Arrivée, installation, job, logement, voyages, etc…

Détail du Carnet de voyage : S’installer au Canada

Itinéraire : Montréal – Quebec – Canada

Date et Durée : dimanche 16 septembre 2018 pour deux ans minimum

Nombre de Voyageurs : Solo

Salut à toutes et à tous,

Voici un petit récit de mes débuts au Canada, de mon arrivée à Montréal à maintenant. Tu vas pouvoir avoir pas mal d’informations sur les démarches à l’arrivée, les papiers, la recherche d’un appartement, le travail, les coins sympathiques à faire, sortir, aller visiter le Québec, etc…

Selfie arrivee s'installer au canadaL’aventure canadienne a commencée le 16 Septembre 2018.

S’installer au Canada : Montréal

Trouver un logement à Montréal

Hébergée chez une amie à mon arrivée, cela m’a permis de trouver un appartement (avant de chercher le mieux c’est de faire un tour des différents quartiers de la ville pour voir ce qui nous correspond le mieux). Pour ma part je suis venue l’année d’avant pendant 10 jours avant de faire ma demande de PVT. Cela m’a donc permis de visiter et de savoir où je voulais chercher un appartement dans la ville (Plus on est dans le centre, plus les loyers sont chers et les surfaces petites, si tu veux un loyer raisonnable pour une bonne surface il faut aller un peu plus loin du centre mais sans sortir de l’île de Montréal).

Visites sur visites pendant une bonne semaine et des journées de recherches sur internet (Kijiji, Facebook avec des groupes, sites par quartier). Déménagement le 1er octobre, signature du bail 3 jours avant. Il y a tellement moins de papiers à faire pour louer un appartement et emménagement rapide.

C’est parti on loue une auto (voiture), direction IKEA pour une bonne partie des meubles puis des lieux de liquidations pour la literie. Attention à bien prendre tout ça neuf car il y a beaucoup de punaise de lits. (Une vraie misère à s’en débarrasser).

Appartement trouvé, meublé, maintenant il faut trouver un job !!

Trouver un Job à Montréal

En France, je travaillais en tant que monitrice multisports, animatrice et je faisais aussi de la direction sur des camps de vacances (colo).  Ici, j’ai une équivalence mais sur le même principe que la France, temps partiel et en horaires coupées. Donc je me suis dit pourquoi pas travailler avec des plus jeunes. J’envoie des CV dans les garderies éducatives (privées) et le SREPE un service de remplacement pour éducatrice en petite enfance.

Quelques jours après avoir envoyée ma candidatures, je suis appelée pour une entrevue de groupe. Appel après le weekend, j’ai confirmation du job quelques journées de formation et c’est parti pour remplacer les éducatrice en CPE partout sur l’île de Montréal (CPE= équivalent aux crèches et maternelles en France). Je vais à droite et à gauche sur une journée pleine ou une demie-journée, je découvre le fonctionnement.

Mais voilà la première galère arrive niveau boulot. Pas de remplacement sur une période suite à un retour en France pour raison familiale. Pas d’heure = pas de salaire, il faut trouver un plan B. Plan assez vite trouvé, venant de Haute-Savoie et ayant grandi sur des skis. Je me renseigne pour passer la formation de moniteur de ski, très facile au Canada et au Québec. Niveau 1, 3 jours de formations sur les techniques d’apprentissages, revoir les techniques de ski (différentes de la France sur l’apprentissage des virages), si tu valides tu es moniteur et tu peux enseigner des débutants aux parallèles. Plutôt pas mal comme expérience et toujours en complément avec mon domaine et ma formation française. 3 mois de monitorat de ski les fins de semaines et en semaine le job d’éducatrice. Une bonne expérience et de super rencontres (grosse immersion avec des collègues québécois tout comme les enfants ou adultes).

Après une bonne saison de 3 mois, envie d’un petit break direction le Mexique. Une semaine à Merida dans le Yucatan, découvrir une nouvelle facette du Mexique autre que Mexico fait 10 ans avant et visite de sites archéologiques juste magnifique (chichen itza et uxmal).

Retour à Montréal, reprise du boulot. La période estivale arrive à grand pas et le beau temps s’installe doucement mais sûrement. Et si on partait à la découverte du Québec. Fini de travailler sur la fin de semaine, donc pourquoi pas en profiter un peu de partir découvrir la province et faire divers événements sur Montréal et ces alentours.

Visiter le Québec

La Réserve Faunique de La Vérendrye

Premier camping dans une réserve, juste magique et un bon retour à la nature perdu au milieu de nul part, une vraie déconnexion. A 3h30 de Montréal, la réserve faunique de La Vérendrye abrite pleins de lacs et de forêts, de quoi se couper de la ville et un retour au source le temps d’un week-end. Allez un petit tour en canot aussi histoire de faire comme tout bon canadiens, naviguer, admirer cette belle nature et savourer ce plaisir des yeux avec les paysages, les couleurs, les reflets et le calme.

Road Trip au Canada

Et pourquoi pas prendre quelques jours pour se faire un petit road trip Canada – USA (prochain article). Voyage juste extraordinaire, voir de nouvelles choses, en prendre pleins les yeux mais aussi découvrir sur le tas.

Premier été à Montréal

Place au premier été québécois pour moi, le début des festivals, des week-ends dehors, des virées avec les copains pour un week-end chill et déconnexion.

S’installer au Canada : Comment rencontrer des français ?

Montréal est une ville très vivante en centre ville mais il ne faut pas aller bien loin pour trouver un petit coin paisible. Chaque jeudi dans un bar, un français installé ici maintenant depuis quelques années, propose une soirée qui réuni les personnes en PVT ou en JP. Cela permet de se retrouver autours d’une bonne bière et de discuter de job, expériences, etc… Un bon moment de partage et tu peux te créer un bon petit groupe d’amis dés ton arrivée. Il y en a pleins d’autres événements dans ce genre là, mais le lieux n’est pas immense et je trouve ça pas mal pour faire des rencontres, et échanger sur ses expériences ici depuis son arrivée.

Visiter Montréal

Quand tu viens pour la première fois à Montréal, il faut faire les incontournables certes, mais se promener à pied dans la ville de partir d’un point sans savoir ou l’on va je trouve cela tellement plus sympathique et tu peux découvrir tellement plus de choses. Traverser les différents quartiers et te faire tes propres opinions sur les lieux. Internet c’est bien, les commentaires des personnes aussi mais se faire son propres jugement c’est mieux. Alors prend toi de bonnes baskets, un sac à dos, une batterie externe pour ton portable et appareil photo si tu as. Maintenant laisse toi guider par ce que te plait dans les rues, regarde, capture, et hésite pas à discuter avec les locaux, ils sont juste top, super accueillant et de bon conseil !

A très vite pour de nouvelles aventures !!

Vous devriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Accepter