Ascension du Pic du Taillon, première randonnée.

randonnée au pic du taillon
C'était en juillet 2015, à ce moment, j'avais déjà pour habitude de marcher mais jamais en montagne. L'ascension d'un mont de 3000m avec 1000m de dénivelé positif ça me parlait mais sans plus. Cet effort, ces paysages, tout m'étais inconnu. Nous sommes en 2020, c'est devenue une vraie passion.

  Randonnée : Le Taillon

Informations sur le voyage

  • Durée : 2 jours

Topo de la randonnée

  • Durée : 2 jours
  • Pays : France
  • Massif : Pyrénée
  • Département : Haute Pyrénée
  • Difficulté : Moyenne
  • Distance : environ 15km
  • Dénivelé positif : +1000
  • Informations supplémentaires : Neige possible, auberge ou refuge, Bivouac autorisé, Chiens autorisés, Panorama, Parking

La découverte d'une passion.

On était un groupe d’amis de 4, dont un qui avait déjà fait l’ascension. Tous un minimum sportif il nous à proposé d’aller faire cette randonnée. Je le remercie encore aujourd’hui! Nous voila donc parti pour le début de l’ascension du pic du Taillon! Départ au parking situé à 2200m, très confiant au début, une longue route calme qui commence par une petite descente (ça n’as pas d’importance pour le moment) nous emmènes  au début d’un sentier rocailleux. Cette première partie est très calme, aucune difficultés particulière on avance. Mais déjà les différences avec mes anciennes marches (il faut dire qu’entant que militaire, je marche beaucoup mais en campagne) sautent aux yeux, quelle vue! panorama le taillon

Les yeux pétillants je continue avec le groupe. La pente se fait plus raide, les roches plus grosses, plus ou moins stables. Chacun prend son rythme, le groupe s’étale un peu, le bruit des paroles laisse place à celui de la nature. On y est, cette sensation qui me fera continuer encore et encore malgré l’essoufflement, les premières douleurs, je me sens merveilleusement bien! Je pense, je rêvasse, devant ce beaux paysages il y a même des marmottes, des aigles, de beaux papillons, mais 1000M de dénivelé positif c’est long! Alors on s’attend, on prend des photos puis on repart, d’abord ensemble puis chacun retrouve son rythme.

Arrive notre première étape, la brèche de Roland un peu plus haut après le refuge, nous y décidons de faire une pause déjeuner bien mérité. Malgré l’été  il restait  de la neige!=)

neige pic_du_taillonpic_du_taillonC’est après avoir repris des forces que nous partons pour la dernière étapes, le sommet du Taillon. Cela a été l’étape on l’on ne c’est pas trop attendu, cela aurait été trop fatigant de faire des pauses. Durant cette dernière étape j’ai eu mal, j’étais fatigué mais toujours émerveillé! Pour ceux qui ne connaissent pas la montagne, suivant l’altitude et le versant de la montagne les paysages changent totalement. On s’approchait des 3000m j’avais une vue magnifique! Puis arrive le sommet, la fin, un bonheur! Je retrouve mes 2 amis déjà arrivés et admire la magnifique vue à 360 que m’offre le sommet! On voit même notre voiture!

panorama hautes pyrénéesNotre dernier compagnon arrivé nous avons profité ensemble de la vue, prit des photo et entamer la vraie dernière étape, la descente! Etape qui peut s’avérer douloureuse pour les chevilles et les genoux mais nous sommes redescendu sans encombre à notre refuge. Lors de la descente, j’ai pu profiter des paysage de manière différente. Je précise que notre itinéraire était un allé retour et non une boucle. Mais cela ne pas empêché d’apprécier une seconde fois, avec une lumière différente les mêmes paysages.

Arrivé au refuge (mon premier aussi) j’ai découvert cette ambiance unique et géniale, encore une fois j’étais aux anges! Avant d’aller dormir nous avons décidé de notre activité du lendemain. Nous étions fatigués mais pas moyen de rentrer déjà et à la montagne il n’y à pas que des ascension, il y a aussi des balades sympa avec de magnifique paysage facile d’accès! Nous avons donc décider de poursuivre le lendemain ver le lac de Gaube. Petite balade qui mène au bord d’un lac magnifique, je vous mets les photos en bas de page =)

Première journée, première ascension, je m’endors heureux tout simplement avec pour pensée qu’à la montagne on est jamais seul, mais jamais accompagné aussi,un sentiment de liberté tout en se sentant minuscule et à la merci de la nature, j’aimais définitivement cette sensation.

randonnée au pic du taillon

Lac de Gaube

Le lendemain nous avons prit le petit déjeuner au refuge, puis nous sommes allé au lac de Gaube, petite balade très sympa pour récuperer de la veille et s’en mettre plein la vue!

lac de gaubelac de gaubelac de gaubelac de gaubeEt voila! C’est suite à ces 2 jours que la passion c’est emparée de moi!

pic_du_taillonDepuis j’ai eu quelques autres randonnées et voyages, vraiment rien de bien spécial! Merci a guide goyav de m’avoir demander de témoigné en espérant que cela vous aura intéressé!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *