Un dernier goût d’hiver dans le Jura : Trek vers le Mont D’or et Métabief

montée jusqu'au mont d'or Randonnée Jura

 

Randonnée dans le Haut-Jura

Itinéraire : 1 – Le Mont d’Or par les crêtes 2 – Boucle jusqu’à Métabief

Date et Durée : samedi 27 avril 2019, 2 jours

Budget : 70 euros (Transport, food)

Logement : En tente

Nombre de voyageurs : 2

« Au beau matin, c’est une tout autre région qui s’offre à nous. Son surnom de « Petite Sibérie » prend alors tout son sens. La neige a bel et bien fait son apparition durant la nuit et a recouvert tout le paysage d’un épais manteau blanc. C’est tout simplement magnifique. Les arbres, les prairies, les roches… tout est différent ! »

La région du Haut Jura

Cela faisait quelques temps qu’on gardait dans un coin de notre tête l’idée de s’aventurer dans cette région de France restée très sauvage. On avait souvent entendu parlé du canton autour de Mouthe, village le plus froid de France, dans le département du Doubs. En effet, ce territoire est connu pour ses températures extrêmes en hiver, qui n’hésitent pas à franchir la barre des -20°C. C’est d’ailleurs ici qu’un record a été établi en 1968 avec une température de -36,7°C ! On avait pensé cet hiver à se confronter à ce microclimat mais sans trouver le temps malheureusement. L’aventure dans la « Petite Sibérie », surnom que l’on donne à cette région, était donc repoussée au printemps.

« Parfois, pour trouver de l’aventure, il suffit de franchir sa porte »

Pendant le mois d’avril, en regardant le calendrier, on boucle le week-end du 27 et 28 pour s’y rendre. Le printemps sera déjà bien installé surement mais on verra ce que peut nous réserver cette région. On était qu’à quelques heures de route de l’endroit, mais quand on y pense, parfois, pour trouver de l’aventure, il suffit de franchir sa porte.

Jour 1 : montée jusqu’au Mont d’Or (1463m)

Après 2h30 de voiture, on arrive sur place, à la station de Métabief. La météo ne sera pas clémente avec nous mais ça on le savait avant de venir. La pluie sera de la partie une bonne partie du week-end et peut-être même la neige selon certains locaux ! Pas de quoi nous décourager, on est justement là pour ça. On se gare au parking de la station, on fait le plein de forces, on prépare les sacs, on s’habille chaudement et c’est parti.

La randonnée du jour nous emmène jusqu’au Mont d’Or, sommet du Doubs (1463 mètres d’altitude), en empruntant les crêtes. Étant donné le brouillard, on choisit de rester prudent et de ne pas trop s’approcher des falaises. Le temps, très changeant, oscille entre averses et nuages. Parfois, le brouillard se dissipe et nous laisse entrevoir un morceau de falaise.

 

montée jusqu'au mont d'or Randonnée Jura

 

En continuant de monter, on aperçoit ici et là des tâches de neige, signe que les températures sont encore très froides la nuit. Heureusement, on a pris nos sacs de couchage les plus chauds pour passer la nuit en tente. Le vent glacial nous oblige à rester en marche pour se réchauffer et après 3 heures de marche, on commence à apercevoir le sommet.

19h. On arrive enfin au sommet du Mont d’Or. Malheureusement, les nuages nous empêchent de voir plus loin que 30 mètres. Le vent souffle tellement qu’il nous est impossible d’installer la tente ! On décide donc de continuer un peu plus bas pour rejoindre une petite forêt qui nous servira d’abris. La luminosité se fait de plus en plus faible. Le temps de monter la tente et de se faire nos coquillettes au réchaud, il est déjà l’heure de se glisser dans nos sacs. Juste le temps d’admirer le coucher de soleil entre les nuages, puis on referme la tente.

 

couché de soleil forêt jura

 

Jour 2 : réveil en Sibérie ou randonnée dans le haut Jura

Au beau matin, c’est une tout autre région qui s’offre à nous. Son surnom de « Petite Sibérie » prend alors tout son sens. La neige a bel et bien fait son apparition durant la nuit et a recouvert tout le paysage d’un épais manteau blanc. C’est tout simplement magnifique. Les arbres, les prairies, les roches… tout est différent ! Comme si quelqu’un avait déplacé notre tente durant la nuit.

 

campement trek jura neige

 

Au final, c’est un bon 15 centimètres de neige qui est tombé dans la nuit. On a l’impression d’être deux enfants tellement on est excité à l’idée de faire les premiers pas dans cette neige fraîche du mois d’avril ! Dehors, c’est une véritable tempête de neige. On prend le petit déjeuner puis on attend que ça se calme avant de replier la tente.

10h. Le temps s’est calmé. On peut enfin continuer notre randonnée dans ce paysage sibérique. Tout comme hier, le temps change très vite et on passe d’une averse de neige à une petite éclaircie en quelques minutes seulement. On en profite pour faire quelques photos. Parfois, le brouillard s’évapore en quelques secondes et nous laisse entrevoir une étendue de sapins blancs à perte de vue.

 

vue forêt enneigée jura

neige jura

 

Le retour est plus difficile que prévu car on plante par endroit jusqu’à mi-mollet. Avec les 13 et quelques kilos sur le dos, c’est une véritable épreuve sportive ! Plus aucun chemin n’est visible à cause de la neige et on avance donc à travers champs et forêts. Dans le brouillard, la bonne vieille boussole nous sert de guide pour garder le cap. On continue comme ça jusqu’à Métabief en s’arrêtant par ci par là pour capturer les instants qui s’offrent à nous.

 

paysage enneigé jura

chalet neige jura

brouillard randonnée jura

arbres sous la neige trek jura

chemin dans la neige du trek jura

À bientôt pour une autre randonnée dans le Haut Jura

1 réflexion sur “Un dernier goût d’hiver dans le Jura : Trek vers le Mont D’or et Métabief”

  1. Bonjour,

    Je travaille pour le magazine OutdoorGo ! et dans le prochain numéro nous souhaitons publier un article sur le Jura, et plus précisément sur le tronçon Métabief – Morez de la Grande Traversée du Jura.
    Je recherche des images et des informations. Si tu es ok pour partager tes photos avec le magazine, peux-tu m’envoyer une sélection d’image via Wetransfer ou Drive, et m’appeler dans la semaine ?

    Bien à toi,

    Thomas Derycke
    Chargé de projet éditorial & communication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *