Randonnée en Suisse Saxonne : en route pour le Bastei ! (Allemagne)

par LaBeletteQuiVoyage
LaBeletteQuiVoyage
Voici une superbe randonnée pleine d’aventure, pour atteindre le pont du Bastei. Une forêt mystique, des colonnes de grès majestueuses au-dessus de l’Elbe, une grotte à traverser et des passages étroits entre les roches : un vrai coup de cœur !
1

Topo de la randonnée

2

Départ de la randonnée : Stadt Wehlen

3

Teufelsgrund et la grotte Heringshöhle

4

Felsentor, la porte en roches

5

Steinerner Tisch, la table en pierre

6

Le pont du Bastei

7

Les gorges du Schwedenlöcher

8

Amselgrund / Amselsee

9

Kurort Rathen

10

Retour à Stadt Wehlen

11

Le pont du Bastei au lever du soleil

12

Logement

13

Détails techniques sur la randonnée

 

Randonnée vers le Bastei et son pont

Topo de la randonnée

  • Pays : Allemagne
  • Massif : Suisse saxonne
  • Difficulté : Moyenne
  • Distance : 16,7 km
  • Dénivelé positif : 841 m
  • Informations supplémentaires : Neige possible, auberge ou refuge, Chiens autorisés, Accessibles aux enfants, Vestiges, Panorama, Parking, Accès en train, Accès en bus

Départ de la randonnée : Stadt Wehlen

La région de la Suisse Saxonne (Sächsische Schweiz) se situe à l’est de l’Allemagne, juste au sud de Dresden, et s’étend sur 94 km², jusqu’en République Tchèque. Elle comprend un grand parc national, et regorge de chemins de randonnées qui passent en forêt, mais également au sommet de montagnes au sommet plat (Tafelberg). Les hautes falaises et les aiguilles gréseuses de l’Elbsandsteingebirge sont magnifiques et offrent des points de vue remarquables sur la région.

Le but principal de mon séjour était de randonner jusqu’au sublime pont du Bastei. J’étais déjà tombée sous son charme en 2015, mais à l’époque, je ne faisais pas de randos. Là, j’avais hâte de découvrir la région autrement !

J’ai logé dans une pension à Stadt Wehlen, située au bord de la rivière de l’Elbe, et au pieds de l’Elbsandsteingebirge : le pont du Bastei se trouve au sommet ! Il y a un chemin qui monte directement depuis le centre-ville, mais sur les recommandations du gérant de la pension, j’ai fait une randonnée un peu plus longue, qui passe par d’autres endroits à voir absolument 😊. Je suis donc partie directement de la pension, en direction de la place du marché du village (Markt).

suisse saxonne rando

Sur la place, on trouve l’église, l’office du tourisme, quelques restaurants, et une manufacture de bonbons (oui j’avoue, j’y ai fait des emplettes, ahah). J’ai traversé la place, mais il est également possible de passer à côté de l’église pour monter aux ruines du château (ça, je ne l’ai découvert que plus tard…).

stadt wehlen

Quelque soit le chemin emprunté, on retombe sur le Uttewalder Grund, balisé par un rond rouge.

Teufelsgrund et la grotte Heringshöhle

La première partie du chemin suit une route goudronnée qui monte doucement dans la forêt, en suivant le lit d’une rivière (à sec lors de mon passage). Au premier pont, n’hésitez pas à traverser, pour vous retrouver sur un petit sentier de rando, qui reste parallèle au goudron, mais bien plus sympa !

TEUFELSGRUND forêt

J’ai mis un peu de temps à me décider, jusqu’au moment où j’ai sauté la barrière pour traverser et rejoindre le sentier. Le passage dans le lit de la rivière était top, avec les pierres recouvertes de mousse !

TEUFELSGRUND forêt

Au niveau d’un nouveau pont, il y a un croisement et un sentier qui part sur la gauche : c’est le Teufelsgrund, balisé par un trait jaune. Ce circuit fait une boucle, qu’il faut suivre en partant sur la gauche, dans le sens des aiguilles d’une montre. Le gérant de la pension m’avait dit qu’il y a une grotte du même nom que ma chambre (Heringshöhle), mais c’est tout : je ne savais pas encore que ça allait être l’éclate totale !!

TEUFELSGRUND forêt

Le chemin passe entre des falaises de grès, il y a de la mousse, des arbres : c’est superbe ! Jusqu’au moment où des gros rochers bloquent le passage… Mais il y a en fait une petite ouverture, il suffit juste de marcher accroupi ! J’étais contente que mon sac-à-dos soit petit 😉 Me voilà donc morte de rire, à me faire toute petite pour passer, en essayant de ne pas me ramasser dans la boue !

TEUFELSGRUND forêt

Je suis toute seule, dans le calme de la matinée : j’ai l’impression d’être dans un endroit enchanté.

TEUFELSGRUND forêt

Et finalement, j’arrive à la fameuse grotte, et l’entrée (« Eingang ») me laisse perplexe… Je m’attendais à une cave, mais le trou est tellement petit ! Du coup, j’ai hésité un bon moment, entre excitation et angoisse… Est-ce que je rentre à l’intérieur ? Ça a l’air tellement sombre, et je me suis souvenu des conseils d’une copine qui m’avait dit « n’allume jamais ta lampe direct, on ne sait jamais, s’il y a des chauve-souris » !! Alors j’ai un peu flippé, là toute seule dans les bois : s’il y a des bêtes ? S’il y a un OURS ??? Ahah, j’ai rigolé à ma propre bêtise, mais je ne rigolais pas vraiment en fait, lol. Et puis, mon côté explorateur a pris le dessus, j’ai allumé la lampe et je me suis glissée à l’intérieur. Au final, je me suis retrouvée à grimper sur des rochers dans un tunnel sombre, pour ressortir de l’autre côté : super fun ! Ça valait le coup de dépasser ce petit moment d’angoisse, j’étais fière ! Mais juste quand je sortais, un groupe d’une bonne quinzaine d’enfants a débarqué avec 2 adultes : aucune idée d’où ils sortaient, mais d’un coup la forêt s’est remplie de cris et de rires. Ils ont été direct dans la grotte, pour explorer leur nouvelle aire de jeu. Et là du coup, je faisais moins la maligne, ahah !

TEUFELSGRUND forêt

J’ai donc continué mon chemin, qui monte entre roches et arbres, en direction du Rundgang Teufelskammer.

TEUFELSGRUND forêt

Après un petit passage à plat en forêt, le chemin redescend en passant par des endroits vraiment top, avant de retourner au départ de la boucle.

TEUFELSGRUND forêt

Felsentor, la porte en roches

De retour sur la route goudronnée de Uttewalder Grund, j’ai pris à gauche en suivant la balise du rond rouge. Puis au croisement d’après, j’ai fait un aller-retour pour aller voir la Felsentor (porte en roches) : j’ai pris à gauche en direction de la Gästehaus Waldidylle, en suivant la balise du trait vert. Le chemin est vraiment chouette ici !

FELSENTOR, LA PORTE EN ROCHES

 

Au niveau de la maison d’hôtes, il faut continuer sur le chemin de droite (à un moment j’ai cru qu’il fallait monter les escaliers, mais non, ouf !). La Felsentor est à 5 minutes : des gros rochers sont tombés entre les falaises qui forment un chemin étroit. Là encore, il faut se baisser un peu pour passer en dessous !

FELSENTOR, LA PORTE EN ROCHES

FELSENTOR, LA PORTE EN ROCHES

Le chemin continue après la Felsentor, mais ce n’était pas au programme du jour… En fait, il s’agit de la 1ère étape du trek « Malerweg », qui fait une boucle de 112km en Suisse Saxonne : une pure merveille, dont je vous parlerai dans un prochain carnet de voyage 😊
Ce jour-là, j’ai donc fait demi-tour, pour repasser devant le Waldidylle et retourner au gros croisement.

Steinerner Tisch, la table en pierre

De là, j’ai suivi la direction « Höllengrund » : j’ai retrouvé la balise du rond rouge, pour me rendre à la Steinerner Tisch, la table en pierre. Et une fois de plus, le décor m’a laissée sans voix !

STEINERNER TISCH, LA TABLE EN PIERRE

STEINERNER TISCH, LA TABLE EN PIERRE

La table en pierre se trouve tout près d’une Gästhaus : vers 1710, l’endroit a été utilisé comme campement au cours d’une chasse. L’électeur Friedrich August I de Saxe a demandé la construction d’une table, pour pouvoir y prendre ses repas.

STEINERNER TISCH, LA TABLE EN PIERRE

Ensuite, j’ai pris la direction du Bastei, toujours en suivant le point rouge.

Le pont du Bastei

Il y a seulement un quart d’heure de marche pour rejoindre le pont du Bastei, et c’est relativement plat, à travers la forêt. Je suis donc arrivée rapidement à une boutique souvenir et une route goudronnée, où se tenait une foule de dingue !!! Clairement, l’endroit est hyper touristique : il y a un grand parking un peu plus haut, et ce lieu est facile d’accès.

J’ai donc mis mon masque (ahhh, ce satané coronavirus…) et marché jusqu’au complexe hôtelier. Au lieu d’aller directement sur le pont, je suis passée sur la droite, en direction du point de vue « Bastei Aussicht ». Sans avoir à monter sur la terrasse panoramique du restaurant, on a une très belle vue sur l’Elbe et les aiguilles gréseuses de l’Elbsandsteingebirge.

Le_pont_du_Bastei

Le_pont_du_Bastei

Je suis ensuite descendue sur le pont du Bastei, mais la foule et le fait que les gens soient sans masque et près à me bousculer, ça m’a mise mal à l’aise (traduction : j’avais envie de les jeter par-dessus bord). Du coup, je ne suis pas restée longtemps, et je suis allée vers un autre point de vue : le Ferdinandaussicht. Mais là encore, le spot était blindé et il y avait la queue pour monter sur le rocher. J’ai donc pris une photo en chemin, mais j’ai vite fait demi-tour.

Le_pont_du_Bastei

Alors, ce pont du Bastei, qu’est-ce que c’est ? Il y a en fait une forteresse de l’autre côté, le Felsenburg Neurathen, situé en haut de colonnes de grès. Aujourd’hui en ruines, il est visitable et offre de superbes points de vue. Le pont a été bâti pour permettre aux touristes de visiter la forteresse, et aux peintres de venir pratiquer leur art dans ces paysages sublimes. En 1826, un premier pont en bois a été construit, puis remplacé par un pont en grès en 1851.

Bon bin voilà, au final je ne suis pas restée longtemps, j’étais un peu deg. J’aurais dû m’y attendre : au mois d’aout et vers midi, forcément que le coin allait être blindé… Mais je n’avais pas dit mon dernier mot : j’avais déjà en tête de me lever super tôt le lendemain, pour revenir (en voiture, ahah !) pour assister au lever du soleil depuis le Ferdinandaussicht… 😊 Ça a été un moment magique, je vous ferai un topo en fin de carnet !

Les gorges du Schwedenlöcher

Depuis le Bastei, on peut traverser le pont, visiter ou non la forteresse, et continuer le chemin qui descend directement sur le village de Kurort Rathen. Mais il me restait un endroit remarquable à voir : le Schwedenlöcher. Alors j’ai fait demi-tour, j’ai remonté la route goudronnée jusqu’à trouver les panneaux avec la balise du trait bleu, qui part sur la droite.

Le chemin part dans la forêt, et rapidement j’ai vu un panneau « Aussichtspunkte » : j’ai donc fait un tout petit détour pour accéder au point de vue du Pavillonaussicht.

LES GORGES DU SCHWEDENLÖCHER

Ensuite, direction le fameux Schwedenlöcher ! Il s’agit d’une gorge : le chemin étroit, fait principalement d’escaliers, passe entre des roches couvertes de mousse verte. C’est assez féérique !

LES GORGES DU SCHWEDENLÖCHER

LES GORGES DU SCHWEDENLÖCHER

Là encore, un monde de dingue, et une circulation à double sens qui a créé de sérieux embouteillages dans certaines parties étroites… Il a fallu être au taquet pour prendre des photos sans personne… Mais la descente a été super sympa, et j’ai adoré traverser cet endroit !

LES GORGES DU SCHWEDENLÖCHER

Amselgrund / Amselsee

A la fin du Schwedenlöcher, j’ai pris à droite en direction de Kurort Rathen. Le chemin descend le long de la rivière Amselgrund, jusqu’à arriver au petit lac Amselsee. Ici, il est possible de louer des pédalos et des barques, pour un moment détente sur l’eau 😊 Mais j’ai continué ma route.

AMSELGRUND / AMSELSEE

AMSELGRUND / AMSELSEE

Kurort Rathen

Je suis arrivée au village de Kurort Rathen, situé en bordure de l’Elbe. C’est très touristique, il y a plusieurs hôtels, des restaurants et des marchands de glace.

KURORT RATHEN

Un panneau décrit toutes les randos accessibles depuis le village : il y en a pour tous les goûts !

randonnée tableau

Retour à Stadt Wehlen

Pour le retour à Stadt Wehlen, c’est facile : il faut prendre à droite, sur le chemin qui longe l’Elbe. D’abord dégagé, le chemin passe ensuite à l’ombre des arbres. Après 16,7km, j’étais rentrée à la pension.

randonnée

Le pont du Bastei au lever du soleil

Le lendemain, je me suis levée à 4h45 et j’ai pris la voiture en direction du Bastei. A 5h20 j’étais au parking : montant minimal de 5 euros (3h de parking)… Eh beh ! Bref, 10minutes plus tard, j’étais au niveau du Ferdinandaussicht. Une dizaine de personnes seulement était là, j’étais trop contente de pouvoir me sécuriser un spot ! Le lever du soleil était prévu vers 6h00, et on était tous prêts pour le spectacle. Par rapport au point de vue, le soleil apparait derrière les montagnes sur la gauche, alors que le pont se situe sur la droite : il est donc éclairé par les premiers rayons du soleil. Et ça a été magique…

pont_du_bastei

pont_du_bastei

Sur la photo suivante, vous pouvez voir le pont, mais également les rochers où se trouve la forteresse de Neurathen, au centre. Au fond, la montagne au sommet plat est le Lilienstein, où je vous emmènerai dans mon prochain carnet de voyage 😊

pont_du_bastei

Je suis ensuite descendue sur le pont en lui-même. De là, la vue sur les colonnes de grès est magnifique ! On peut apercevoir des gens sur une plateforme en haut à gauche : c’est le point de vue Ferdinandaussicht. Il y a également quelques personnes au haut d’un rocher sur la droite : ils sont dans la forteresse de Neurathen. Je n’ai pas été jusque là, mais j’ai lu plus tard que le site est accessible en dehors des heures d’ouvertures, avec une demande de don (l’entrée est normalement à 2 euros pour un adulte).

pont_du_bastei

Et en venant tôt, vous aurez la chance d’avoir le pont à vous tout seul, ou presque !

pont_du_bastei

Pour le dernier spot, je suis remontée au niveau du point de vue à côté de la terrasse du restaurant. Il n’y a pas à dire, la magie d’un lever de soleil, ça met du baume au cœur et ça annonce une belle journée !

pont_du_bastei

pont_du_bastei

Cette rando se termine par cette visite de cet endroit fantastique ! Mais ma journée ne faisait que commencer : après un retour à la pension pour le ptit dej à 7h30, j’ai remis les chaussures de rando pour grimper en haut du Lilienstein ! Une très belle aventure, dont je vous donnerai les détails très bientôt !

Logement

Je suis restée à la Pension Am Nationalpark, à Stadt Wehlen, et j’avais réservé par Booking pour bénéficier des avantages de Goyav 😊

C’est une grande maison avec des chambres sur 2 étages. Il y a des meubles en bois, c’est chaleureux. En raison de la Covid, le petit déjeuner était séparé en 2 services (7h30-8h30, et 8h30-9h30), avec port du masque, placement à table, et désinfection des ustensiles entre les 2 services. Le buffet est immense, que ce soit en sucré ou en salé, et il est possible de demander un panier-repas pour le midi (2 sandwiches à faire soi-même avec les propositions du buffet, 1 bouteille d’eau, 1 fruit, 1 barre de céréales, pour 7 euros). Le parking est gratuit, mais potentiellement problématique, car il est en bord de rivière et sur 2 rangées. Donc oui, si vous vous garez en 2ème ligne, vous risquez de vous retrouver coincé (mais la pension note les immatriculations et les correspondances de chambre pour déplacer les véhicules si besoin). L’autre option, c’est le parking du village, à 2km et payant, ahah !

Le personnel est au top : chaque matin, ils me demandaient mon programme du jour et me faisaient des recommandations, en me montrant les chemins de randonnée sur la carte. Ils connaissent le nombre de kilomètres et les temps approximatifs, et savent très bien ce qui est faisable en une journée.

Détails techniques sur la randonnée

– Boucle de 16,7 km depuis Stadt Wehlen
– Dénivelé de 481 m
– J’ai mis 4h15 en déplacement, et 5h20 avec les pauses, dont le déjeuner.

Quelques abréviations / mots à connaitre :
– « Ghs » Gasthäuser, présence d’une maison d’hôte, d’une pension, d’un hôtel
– « AP » Aussichtspunkte, présence d’un point de vue
– « Höhle », présence d’une grotte

Contactez-moi si vous voulez mon fichier .gpx.
Je vous mets ici mes captures d’écran de Strava. Autrement, j’ai fait cette carte interactive avec mes randonnées et balades en Suisse Saxonne.

pont_du_bastei strava randonnée

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Accepter