10 jours en Guadeloupe

voyage_guadeloupe
Je cherchais un voyage entre terre et mer, randonnées et plongées et la Guadeloupe m'a semblé le meilleur compromis en 10 jours. Voici mon récit le plus détaillé possible et pour les photos, n'hésitez pas à regarder ma story permanente sur instagram

  Carnet de voyage : Road trip en Guadeloupe pendant 10 jours

Informations sur le voyage

  • Durée : 10 jours
  • Nombre de voyageurs : Solo
  • Budget par personne : 1200 euros €
  • Budget utilisé pour :
    • Vol ou transport
    • Logement
    • Activités
    • Visites
    • Food & drinks
  • Itinéraire : 6,5 jours : Basse Terre : 1,5 jours : Les Saintes 2,5 jours : Grande Terre
  • Logement(s) recommandé(s) :
    • Jack Tavern Hostel
  • Adresse(s) recommandée(s) :
    • Chez Mémé
    • PPK Plongée
    • TamTam Pagaie

Basse Terre

Arrivée le jeudi 21 mars à Pointe-à-Pitre vers 14h30, j’ai récupéré ma voiture de location pour filer sur Basse Terre.
Le voyage commence déjà dès le début du voyage car je suis passée par la route de la Traversée. Cette route est bordée d’arbres, clairement une route en plein milieu d’une forêt tropicale, magnifique !

J’ai dormi 5 jours à Jack Tavern Hostel (pour ma part, j’ai pris une chambre individuelle car étant seule, je trouve ça toujours plus confortable).
A peine arrivée et après une douche, j’ai filer sur la plage de la Perle puis sur la plage de la Grande Anse. Pour un coucher de soleil, on ne demande rien de plus, c’était parfait !

Dès le lendemain, je file de nouveau sur la route de la traversée pour faire la cascade du Saut Acomat, puis le sommet Morne à Louis et pour finir par la cascade aux écrevisses. Une matinée bien chargée avant de filer plonger dans la réserve Couteau avec PPK Plongée (plage de Malendure). Je suis plongeuse certifiée donc pour moi un réel plaisir de plonger dans des eaux aussi claires. Il y avait aussi pleins de débutants car à moins de 18 mètres tu vois 90% des choses.

Le samedi, j’ai consacrée ma matinée à la plongée sur une épave : le Franjack !
Je me suis arrêtée au restaurant “chez Mémé” qui cuisine des plats typiques guadeloupéens : un must !!! Arrêt obligatoire… C’est sur la route de Bouillante à 2 min en voiture de la plage de Malendure.
J’ai passé l’après-midi entre Bouillante et l’anse Thomas (un lieu au top pour faire un spa gratuit et si chaud avec vue sur la mer et en prime : le coucher du soleil)

coucher de soleil basse terre

Si normalement le dimanche c’est repos, pas en vacances !
Je file faire la trace du petit Malendure avec une québécoise que j’ai rencontré il y a 3 jours… oui le jour de mon arrivée ! Boire une bière sur la plage au coucher du soleil ça rapproche ahah.
L’après-midi… rien ne change sous le soleil… plongée dans la réserve Cousteau ! Il y a tellement de sites de plongées, un vrai paradis sous-marin.

Nous vous conseillons vivement de faire un baptême de Plongée dans la Réserve Cousteau. L’activité coûte 51€ mais vaut vraiment le détour, on a adoré. Voici les informations sur l’activité.

Il est aussi possible de faire une randonnée palmée mais nous n’avons pas eu le temps de le faire. Si ça vous intéresse, voici plus d’informations ici.

Le lundi 25 mars : ma journée préféré de tout mon séjour !

Je suis parti pour la journée faire du kayak à grand cul de sac marin avec TamTam Pagaie (je recommande, vraiment ils sont géniaux). Un régale entre soleil, mer, kayak, mangrove, barbecue sur un îlot : le paradis sur terre !
Sincèrement pour moi c’est un passage obligatoire si vous allez en Guadeloupe. C’est vraiment le concept que j’avais du paradis.

basse terre

Le mardi c’est ma dernière journée plongée dans la réserve Cousteau alors j’en profite pour me faire une plongée profonde à 40 mètres sur l’épave le Gustavia.
J’ai ensuite passé l’après-midi à Basse Terre. Pour le coup, ce n’est pas une ville qui mérite le détour mais bon cela m’a permis de faire une après-midi sympa près du phare et profiter un peu de la plage et de bronzer. Surtout que la journée du lendemain allait être sportive !

phare basse terre guadeloupe

Le mercredi, milieu du séjour, on attaque l’ascension de la Grande Soufrière (attention il faut laisser 24 heures entre la plongée et l’ascension).
Alors pour être honnête, je suis assez poisseuse pour les ascension de volcan en terme de météo, et il n’y avait pas de raison que cela change.
J’ai fait une ascension sous la pluie du début à la fin, dans le brouillard et pour finir en haut avec un vent de près de 120 km/h… Autant vous dire qu’on était sur une ambiance volcanique ! Je n’ai ni vu la vue ni le cratère… le combo parfait. Mais honnêtement la nature que l’on traverse pendant l’ascension m’a suffit pour faire de belles photos et redescendre heureuse. En bas, stop obligatoire pour se détendre dans les bains chauds.

D’ailleurs, on vous conseille de faire du canyoning dans le canyon de Ravine Chaude à la Soufrière. Voici les informations sur l’activité.

L’après-midi, je me suis fait une escale à Trois Rivières et les environs il y a une petite randonnée sympa facilement accessible à l’est de Trois Rivières (à ne pas rater en voiture en descendant vers la ville depuis la grande route).

trois rivières

Les Saintes

Le jeudi 28 mars j’avais réservé le départ pour les Saintes.

plage les saintes

Je laisse ma voiture sur le parking du port de Trois Rivières (hyper clair mais il faut anticiper l’arrivée pour éviter les bouchons d’entrée de parking).
J’ai fait la visite du Fort Napoléon et des alentours avec le tour organisé par la ville, très sympa et des vues imprenables sur la baie.
Evidemment, pas de raison que cela change, l’après-midi : 2 plongées dont une sur le fameux Sec Pâté (niveau 2 minimum).

la baie des saintes guadeloupe

Et pour finir la journée : carnaval de la mi-carême !
Attention le soir au Saintes c’est beaucoup plus calme car les touristes restent souvent à la journée et du coup les restaurants ferment assez tôt et ne prennent pas la CB aussi…

carnaval de la mi careme en guadeloupe

Le vendredi 29 mars j’ai continué ma visite des Saintes la matinée plutôt le côté sud de l’île pas loin d’où je dormais. Les sargasses avait fait un sale boulot empêchant les baignades de ce côté de l’île mais les paysages restent fabuleux. Puis après le déjeuner : retour sur Basse Terre

plage paradisiaque saintes

Grande Terre

Je file en voiture vers Grande Terre car j’ai un planning chargé (comme toujours) : plage de la Caravelle me voilà !
Je finis la journée en beauté : dîner sur le marché local… un orgasme culinaire.

plage de caravelle

Mes deux derniers jours se feront sur Grande Terre : le marché de St Anne où j’achète épices et rhum arrangé pour la métropole, on passe ensuite le début d’après-midi avec une bordelaise rencontré aux Saintes sur l’île du Gosier (vraiment un arrêt à faire pour une petite pause sympa).

ile du gosier

Un petit arrêt dans l’après-midi à la Distillerie Damoiseau et je passe même devant la maison Zevallos.
Je finis pour le coucher du soleil à la pointe des châteaux avec un arrêt à La Douche sur la route (super spot moins connu mais présent sur Google Maps).

spot la douche en guadeloupe

Pour mon dernier jour, un planning d’enfer et je suis bien décidée à finir en beauté : porte d’enfer, pointe de la Vigie, anse du souffleur, marche des esclaves et cimetière de morne à l’eau. Tous ces spots plus connus des touristes méritent autant le détour que les autres. J’ai vraiment adoré les deux premiers qui m’ont fait pensé à certains endroits de mes côtes bretonnes. Pour le reste c’est également des paysages de dingues qui restent bien gravé dans ma mémoire.

paysage grande terre

plage grande terre gaudeloupe

cimetière grande terre

Pour tout cela j’ai eu un budget de 1200 euros (attention à noter j’ai les plongées inclus dedans…) avec des nuits en hostel et airbnb.
J’en ai eu pour 350 euros de billets d’avion donc faut le dire, j’ai aussi eu une belle opportunité.

Pour toute question, n’hésitez vraiment pas à me contacter sur mon instagram : @charlottemrx et j’ai d’ailleurs une story permanente avec pas mal de ces beaux paysages pour vous mettre l’eau à la bouche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *