Sabaidee Laos!

laos
Road trip au Laos : S'il fallait faire un choix parmi tous les pays d'Asie du Sud Est que nous avons visité et qui nous ont particulièrement plu, le Laos figurerait certainement en bonne position, peut-être juste derrière le Vietnam. Parce que ce pays au charme indolent semble toujours vivre au rythme d'antan. A côté de la frénésie de ses pays voisins, il semble qu'au Laos le temps s'est arrêté. Une arrivée en bateau par la Thaïlande sur le Mekong puis en traversant des régions peu fréquentées par les voyageurs et en découvrant des endroits parmi les plus fascinants de l'Asie du Sud Est, Sabaidee Laos !

  Carnet de voyage : Road trip au Laos pendant 1 mois

Informations sur le voyage

  • Durée : 1 mois
  • Nombre de voyageurs : En couple
  • Budget par personne : 750 euros €
  • Budget utilisé pour :
    • Vol ou transport
    • Logement
    • Activités
    • Visites
    • Food & drinks
  • Itinéraire : -Luang prabang -Vang vieng -Paksé -Thakhek -4000 îles
  • Logement(s) recommandé(s) :
    • Mr Noi, 4000 îles

Road trip Laos, étape 1 : Luang Prabang

Ancienne capitale royale jusqu’en 1975 de la province de Luang Prabang, la ville est nichée dans la vallée, au confluent du Mekong et de la Nam Khan. Luang Prabang est tout simplement exceptionnelle par la richesse de son patrimoine architectural et certainement une des plus belles villes de l’Asie du Sud Est. La ville est assez petite pour être explorée à pied ou à vélo. Elle dévoile son charme et son histoire avec des temples dorés dans tous les coins (la ville en compte pas moins de 80) et des moines en robe safran qui se promènent dans les rues tranquilles.

Le marché du matin est un incontournable à Luang Prabang. Très actif dès l’aube, c’est un lieu de passage pour nombre de laotiens qui viennent là pour vendre ou pour acheter les produits frais et notamment ceux en provenance de la jungle et de la forêt et issue de la production traditionnelle basée sur la cueillette, la pèche et la chasse.road_trip_laos luang prabangchauve souris grillée luang prabangpoissons péchés luang prabang

On y trouvera de nombreuses denrées atypiques comme le sang de boeuf proposé sous forme de cubes gélatineux, du serpent, de la chauve-souris, des insectes grillés comme les vers ou les chrysalides de papillons, et toutes sortes de plantes, de feuilles qui servent à la confection des plats traditionnels.

Chaque jour, au petit matin, se déroule le Tak Bat à Luang Prabang, la rituelle quête matinale des offrandes par les moines qui ont renoncés à tous biens matériels et qui ne vivent que de l’aumône. Cette cérémonie est comme une pièce théâtrale parfaitement chorégraphiée qui se répète à chaque lever de soleil baignant la cité sacrée dans une ambiance ocre solennelle. Les moines, drapés de leurs robes safran, les pieds nus, leur bol d’aumône traditionnel accroché en bandoulière, sortent en file indienne des monastères en groupes de 10 à 20, du plus aîné au plus novice.

tak bat luang prabang

À une trentaine de kilomètres de Luang Prabang, les cascades de Kuang Si sont un vrai régal pendant cette période de chaleur. Nichées dans un site naturel, elles se déclinent en plusieurs bassins aux eaux turquoises avant d’arriver à la spectaculaire chute haute de plus de 50m. Depuis 2016, un centre de sauvegarde des ours noirs d’Asie (une espèce menacée d’extinction) sauvés des mains des braconniers à été créé pour les soigner, à l’entrée du parc. La bile de l’animal est très prisée par les chinois pour toutes sortes de pathologies (de la gueule de bois, au cancer)…

centre de sauvegarde des ours noir laoscascades de kuang sicascades de kuang si

Vang vieng

Vang Vieng est LA ville “aventure” du Laos où des centaines de Backpackers, majoritairement des jeunes Européens, Australiens ou Américains avec de gros sacs à dos et des tongs qui se baladent de ville en ville en mini-van ou bus de nuit “VIP”, viennent faire la fête et chercher l’adrénaline en faisant de la tyrolienne, en visitant des grottes, en faisant du canoë, du VTT, du “buggy” et même du “tubbing”! La ville ressemble à un parc d’attractions pour grands adolescents.

De supers randonnées a faire dans la jungle et des grottes sont à découvrir tout autour de la ville, ainsi que ses superbes “blue lagoon” pour se rafraîchir sous la chaleur accablante du pays vang Vieng road_trip_laosvang vieng laos fleuve

Thakhek

Après une longue nuit de bus d’environ 13h, nous voilà arrivé à Thakhek, petite ville du pays et son grand marché authentique qui accompagne de magnifiques odeurs (mais pas que ?).

L’intérêt de s’arrêter à thakhek est une boucle à faire en scooter ou moto, durant 3 ou 4 jours jusqu’à la frontière vietnamienne quasiment. Ce périple restera l’un des meilleur souvenir de tous mes voyages, de part ses paysages d’exceptions.

Nous avions fait nos recherches au préalable et nous étions tombés sur un bon plan assez sympathique : se rendre au Thakhek Travel Lodge pour y récupérer des informations précieuses laissées par les voyageurs à la suite de leur périple dans la Boucle de Thakhek.

À l’accueil, un gigantesque recueil de souvenirs y est laissé avec tous les témoignages des aventuriers. Une mine d’or pour les futurs motards comme nous. Vous pensez bien que j’ai pris le soin de photographier quelques cartes réalisées à la main pour connaître les choses à faire ou non. Et bien entendu, ça nous a beaucoup servi 🙂

Après coup, voici quelques petits conseils qui peuvent être assez utiles lorsque l’on part pour la Boucle de Thakhek :

– tester son casque avant le départ et veiller à ce qu’il ait une visière car sinon on mange pas mal de poussières
– prendre un masque en plus, surtout si l’on n’a pas de visière
– lunettes de soleil pour protéger ses petits yeux
– emporter des vêtements chauds car il y a certains coins où ça caille caille
– le produit moustique nous a sauvé la vie car en rando ils n’arrêtaient pas de nous bouffer.

-un maillot de bain pour les baignades

-une lampe frontale pour les caves et les grottes.

 

grottes thakhekgrottes thakhek

Notre première nuit nous la passerons à la sabaidee guest house, accueilli par Thun ! Un personnage incroyable, parlant un peu français, vous proposera barbecue, partie de pétanque ou le gagnant finira avec une bière ou un verre d’alcool de riz. Une soirée super au milieu de rien.

road_trip_laosthakhek road_trip_laosthakhek road_trip_laosthakhek

La grotte de Konglor  : rien que son nom fait flipper. Et il y a de quoi, lorsqu’on sait qu’il s’agit d’une grotte que l’on traverse à bord d’une petite barque à moteur pendant 45 minutes le tout plongés dans le noir total avec pour seules lumières : nos lampe frontales !

À l’intérieur, tout est noir, et on perçoit le mouvement de l’eau sur les parois de la grotte. Parfois, il y a des rapides dans lesquels on a dû aider le pilote à pousser la barque « Oh hisse Oh hisse, on rigole pas mal avec lui ». Par endroit, nos lampes tentent d’atteindre le sommet de la grotte qui n’en fini pas. Il doit bien y avoir 30m de haut là-dedans. On se croirait dans les grottes de la Mauria et on s’attend à voir une créature à l’image de Gollum sortir de je ne sais où.
Soudain, on descend du bateau et la lumière jaillit pendant quelques minutes pour nous laisser entrevoir les trésors cachés de cette grotte…

grotte de konglor

Avis aux amateurs de la boucle: attention à l’état des “routes” très dégradées et dangereuses, où la moitié du parcours ne sera que des chemins en terre très glissantes

Road trip Laos, étape 4 : Paksé

Une ville qui n’a pas un charme fou mais qui possède ses petits secrets cachés. cascades de paksé laos

Du marché, perdez-vous à pied dans le dédale des petites rues et leurs maisons en bois sur pilotis pour goûter à la vie simple quotidienne des Laotiennes ravis de voir un voyageur aller à leur rencontre. Pour les amateurs de balades à vélo, rendez-vous sur l’île de Don Kho, un petit trésor d’authenticité campagnarde posé sur le fleuve Mekong connu pour ses nombreux tisserands.  Non loin de là, vous pouvez observer les artisans du village de Ban Don Kho, spécialisés dans la sculpture de pierre notamment des statues de Bouddha. En fin de journée, contempler depuis un bar flottant le coucher de soleil sur le Mékong ou prenez de la hauteur en vous rendant au temple de Wat Phousalao pour profiter d’une vue spectaculaire sur la ville et ses environs.

Sur un, deux ou trois jours, partez découvrir le plateau des Bolovens, une région qui offre de magnifiques paysages de forêts primaires, de superbes cascades et des plantations de thé, d’hévéa et surtout de café qui ont fait la réputation de cette région. Introduit par les colons français durant l’époque coloniale, le café est devenu un produit de l’excellence du terroir laotien.

Don det et les 4000 îles

Rejoignant un ami d’enfance sur place, nous permettant de rencontrer Pierre et Elsa (spéciale dédicace Marseille ?), nous découvrons ce petit îlot du mekong à travers la Mr Nois guest house et sa famille adorable.

Nous partons en exploration en vélo, à la découverte de Don Det et sa voisine Don Khone, deux des 4000 îles. Nous arpentons les chemins de terres émerveillés par ce paysages, où d’innombrables îlots verdoyants surgissent hors du Mekong.

Au large, on peut voir les pêcheurs attraper le poissons dans leurs simples nasses en bambous et les buffles se prélasser dans les remous. On admire les célèbres cascades, éclairées d’une lumière rougeoyante, avant de se perdre en vélo dans les profondeurs de la jungle.

Au Laos, tout n’est qu’aventure.

Si vous souhaitez vous amuser à jouer à la pétanque, demandez Mr Hong ?.

don det et les 4000 îles laosdon det îlesdon det laosbateaux du laos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.