Téléphérique de Quito

le téléphérique de quito
Passage par Quito, capitale de l’Equateur, qui permet d’appréhender une ville typique d’Amérique du Sud, avec ses vestiges coloniaux, perché entre les montagnes de la Cordillère des Andes et les volcans allant de 2000 m a plus de 6000 m d’altitude...

  Randonnée au téléphérique de Quito

Informations sur le voyage

  • Durée : 3h

Topo de la randonnée

  • Durée : 3h
  • Pays : Équateur
  • Difficulté : Facile
  • Distance : 3km
  • Dénivelé positif : 1500
  • Informations supplémentaires : Accessibles aux enfants, Panorama, Parking

Téléphérique de Quito

photo pont quitopanorama téléphérique quitopanorama quitoAprès avoir pris un taxi du centre historique de Quito jusqu’au bas du téléphérique Pour quelques 4 dollars (oui l’Equateur utilise le dollar depuis que le Sucre a disparu) , j’arrive au point de départ du téléphérique. La montée coûte 8,50 dollars pour les adultes étrangers. Très peu de monde en bas, quelques locaux et une paire de touriste (covid est bien là). J’accède à la cabine qui est ni plus ni moins qu’une cabine classique comme l’on en trouve dans nos stations de ski… Je pars pour 20 minutes de montée, m’amenant de 2800 m a plus de 4000 m d’altitude. J’aperçois Quito qui s’éloigne petit à petit jusqu’à j’arrive la tête dans les nuages à quelques centaines de mètres  du sommet. Il est 9h30, on m’a dit que vers 10h les nuages devraient partir mais rien n’est sur … À la descente du téléphérique, quelques nuages sont encore présents. Un petit musée ou plutôt une petite boutique, ainsi qu’un coffee shop et un vendeur de bracelet cherche le peu de touriste présent sur le site.  Je commence la randonnée de quelques centaines de mètres qui m’amènera au plus haut point de vue. Cela parait peu, mais l’altitude essouffle fortement et il vaut mieux aller doucement pour parcourir cette montée raide avec un dénivelé important. Après une bonne quinzaine de minutes et le départ de quelques nuages qui résistaient encore, je me retourne et  je découvre Quito du plus haut point de vue, autour de 4200 m, qui me permette d’appréhender d’Est en Ouest et du Nord au Sud la ville, qui s’étale sur des kilomètres dans les montagnes… En face, les volcans a plus de 6000 m d’altitude me regarde et entoure la ville sur des kilomètres de distance.
Beaucoup de verdure, mêle montagne et ville, ruralité et urbanisme, nature et capitale. On se rend mieux compte de cette belle capitale et on se demande comment et pourquoi elle s’est implantée ici.

Magnifique!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.