Voyage au Nicaragua

Voyage_nicaragua
4 filles, 4 sacs à dos et tout un pays à découvrir en 17 jours. Entre randonnées sur des volcans, surf dans le Pacifique, baignades dans les Caraïbes, visites des grandes villes et nuit dans la jungle...

  Carnet de voyage au Nicaragua

Informations sur le voyage

  • Durée : 17 jours
  • Nombre de voyageurs : Entre ami(e)s
  • Itinéraire : Itinéraire : 1. Avion de Paris vers Managua 2. Avion pour les Corn Islands 3. Retour sur le continent et visite de Las Peñitas 4. Ville de León 5. Ometepe 6. San Juan del Sur 7. Voyage sur le río San Juan 8. Ville de Granada
  • Logement(s) recommandé(s) :
    • Sunrise paradise carlito’s place (Little Corn Island)
    • Hostal mano a mano (auberge de jeunesse à Las Peñitas)
    • Poco a Poco Hostel (auberge de jeunesse à León)
    • Casa Del Agua (hotel à Granada)
  • Adresse(s) recommandée(s) :
    • Ardilla’s tour à el Castillo (pour un trip dans la jungle de 24 à 48h le long du río San Juan)

Arrivée sur les Corn Islands

Nous avons commencé notre voyage à 2 copines: Sophie et Laura (les 2 autres arrivant quelques jours plus tard). Première étape: Little Corn Island, une toute petite île dans la mer des Caraïbes. Pas de voiture, tout se fait à pieds. Peu de wifi, seulement dans les restaurants et bars.
Le voyage pour Little Corn Island se fait par bateau depuis Big Corn Island. Nous avons logé dans une petite cabane sur le sable devant la mer. Niveau confort, il n’y avait pas grand chose mais une moustiquaire, une douche (froide bien sûr mais il fait tellement chaud) et surtout une petite terrasse pour admirer le coucher de soleilcorn island nicaragua

C’est une île très calme, avec de belles ballades et plages à faire. Il y a du snorkelling et de la plongée à faire autour de l’île. Il y a un bar très sympa le soir : le tranquillo cafe

corn island nicaragua
Ensuite nous sommes allées à Big Corn Island: notre 3ème copine Taline nous y a rejoint. Nous avons fait beaucoup de petites randos, des plages et bons restaurants au bord de mer. Vous pouvez aussi regarder des matchs de baseball sur l’île (c’est un sport très populaire au Nicaragua)corn island nicaragua

corn island nicaragua

Las Peñitas

Nous sommes reparties des îles avec un petit avion (la compagnie aérienne s’appelle La Costeña). Puis nous avons pris un taxi direction Las Peñitas sur la côte pacifique. Là nous a rejoint notre 4ème copine Caro.
Nous avons logé dans une super auberge de jeunesse appelée Mano A Mano, située sur la plage. L’activité principale est le surf avec des vagues accessibles même pour les débutants. Les plages sont très grandes, calmes et le coucher de soleil y est incroyable. las penitas voyage nicaraguaNous avons pu emprunter (gratuitement) à notre auberge 4 vélos pour faire une grande ballade.

León

Nous avons ensuite visité la grande ville coloniale de León.
Nous avons logé dans une magnifique auberge de jeunesse, Poco À Poco, avec toujours une bonne ambiance entre les touristes qui y séjournent grâce au gérants qui organisent des verres de bienvenue et des soirées à thème.
Nous avons visité toute la ville, avec toutes ses églises, son marché typique dans les halles, et nous sommes montées sur le toit de la cathédrale de León, d’où nous pouvons observer la ville entière.
ville de léon au nicaragua
Cathédrale de León

ville de léon au nicaraguatoit de la cathédrale

ville de léon au nicaraguamarché central

ville de léon au nicaraguaÉglise de la Recolección

 

Après toutes ces visites, nous sommes sorties le soir. Nous avons commencé la soirée dans notre auberge, puis dans une autre appelée Big Foot, avec une ambiance plus américaine avec des tables de billard et de beer pong. Très sympa, puis nous avons terminé la soirée au Via Via où il y avait un concours de salsa. C’est une ville plutôt festive, où les gens se couchent plus tard, contrairement aux endroits que nous avions fait précédemment.

Ometepe

Nous avons pris une navette et un ferry pour aller de León à Ometepe. Ometepe est une île au milieu du lac Nicaragua. Elle est constituée de 2 volcans: Concepcion (le plus haut) et Maderas (qui possède un lac dans son cratère)

Nous avons fait la randonnée du volcan Maderas, qui est d’environ 8 heures. Elle nécessite un guide est n’est pas très facile mais la vue sur l’autre volcan est magnifique. Notre guide était adorable, il s’arrêtait pour nous montrer les animaux qu’il voyait dont beaucoup de singes et oiseaux, et nous expliquait les différentes végétations. ometepe

Le lendemain, nous avons fait une ballade en kayak sur le lac, avec un guide qui nous a emmené dans les mangroves, à la recherche de singes et caïmans.
ometepe
L’après midi, nous sommes allées à Ojo de agua qui est une piscine naturelle alimentée par une source d’origine volcanique. C’est un très bel endroit pour se reposer de nos courbatures!
ometepe

San Juan del Sur

Après Ometepe, nous sommes reparties sur la côte pacifique, en direction de San Juan del Sur. Cette ville est réputée pour ses grosses fêtes le dimanche « sunday funday »

A peine arrivées, nous partons avec un guide en excursion pour observer des tortues pondre sur la plage. Cela se passe dans la réserve naturelle La Flor. Nous avons eu de la chance, nous avons vu une dizaine de tortues pondre leur centaine d’œufs chacune.
San Juan Del sur
Le lendemain, nous avons visité la ville, et avons visité le Cristo de la Misericordia. Pour y accéder, il y a une sacrée montée (environ 30 minutes mais assez pentue) et une très belle vue sur la baie de San Juan et ses falaises.

San Juan Del sur

San Juan Del sur

San Juan Del sur

Tous les dimanches à San Juan del Sur, c’est « sunday funday ». Au programme, une centaine de touristes enchaînant les pool party et les bars à partir de 14 heures. Cela coûte 30$ pour un t-shirt et le transport en navette ou pickup entre les différentes étapes de la journée. Si vous aimez faire la fête, il ne faut pas manquer cet événement.

San Juan Del sur

 

Río San Juan

Après San Juan del Sur, nous prenons un taxi pour faire un long voyage jusque San Carlos. Pas le choix, il faut passer autour du lac Nicaragua, on ne peut pas passer la frontière du Costa Rica pour couper.
Une fois à San Carlos, nous prenons un bateau pour El Castillo. Changement de décor brutal, nous sommes les seules touristes au milieu des locaux, on passe par de tout petits villages au bord de la rivière.

rio san juan nicaragua

Après une nuit à l’hôtel, nous rencontrons notre guide Juan pour une aventure de 24 heures. Nous sommes venues à cet endroit surtout pour cette expérience: 24 heures dans la jungle, dans la réserve naturelle d’Indio Maís.
Notre guide, Juan Ardilla, nous emmène avec son collègue à bord d’un petit bateau.rio san juan nicaragua

 

Au programme, petites randonnées dans la jungle, barbecue sauvage, baignade, pêche (nous avons bien sûr fait un barbecue le soir avec les poissons que nous avions pêchés), ballade nocturne en bateau à la recherche des crocodiles, et surtout nuit dans un hamac. Ce fut une expérience inoubliable. Entre les crocodiles et l’orage qui a grondé toute la nuit, nous n’étions pas très rassurées mais c’était génial.

rio san juan nicaragua

rio san juan nicaragua

rio san juan nicaragua

rio san juan nicaragua

Granada

Granada NicaraguaPour la fin de notre voyage, nous avons passé plusieurs jours à Granada. C’est une très belle villa à l’architecture coloniale, très colorée.
Nous avons logé à la Casa del Agua, tenu par un expatrié irlandais très gentil, l’endroit est très beau, a une piscine et nous avons eu pour la première fois de l’eau chaude pour se doucher!

Granada Nicaragua

 

Nous avons passé une journée à visiter cette ville. Elle possède une belle architecture coloniale, des maisons mitoyennes aux couleurs différentes et de nombreuses églises. Nous sommes montées par un étroit escalier en colimaçon en haut de l’église de la Merced, au niveau du clocher, pour admirer la vue sur la ville.

Granada Nicaragua

Le lendemain, nous avons demandé un tour pour faire plusieurs activités. Nous avons visité le cimetière San José, puis la laguna de Apoyo, une ancienne prison El Coyetepe et enfin, nous avons vu le volcan Masaya avec sa lave qui sortait du cratère.

Granada Nicaragua

Nous avons aussi visité « las isletas », constituées de 365 îlots disséminées dans l’a lac Nicaragua. Ces petites îles sont apparues à la suite d’une avalanche du volcan Mombacho.  Certaines sont habitées, d’autres n’hébergent que des oiseaux ou des singes. L’excursion peut se faire en kakyak ou en petit bateau avec un guide.

Granada Nicaragua

Dernière étape de notre voyage, le volcan Mombacho. L’ascension y est très raide et pas intéressante car c’est de la route. Le mieux est de se faire conduire par un guide et de faire le tour du cratère (environ 1h30). C’est une réserve naturelle, une des rares forêts humides du Nicaragua avec une faune très riche. Si le temps est dégagé, on a une vue sur Granada, le lac Nicaragua et las isletas.

Granada Nicaragua

Fin d’un voyage extraordinaire

Ce qui nous a le plus marqué dans ce voyage:

– la gentillesse des Nicaraguayens. Toujours à nos petits soins, aimables, ils ne sont pas habitués à voir énormément de touristes. Nous ne nous sommes jamais senties en insécurité.

-la diversité des lieux: il y a tellement de choses à faire dans ce pays. On a des plages des Caraïbes à l’eau turquoise, des grandes plages avec des vagues pour surfer côté pacifique, des randonnées sur des volcans, de belles villes coloniales à visiter, des animaux et oiseaux incroyables (je n’ai pas lâché mes jumelles), et surtout notre nuit dans la jungle!

– ce décalage entre certaines villes plutôt développées et d’autres où l’on a l’impression que les Nicaraguayens vivent à une autre époque (certains se déplacent en calèche pour travailler, d’autres sont des paysans toujours munis de leur machette pour élaguer les branches, récolter le maïs ou la canne à sucre, ou couper les régimes de bananes ou les noix de coco)

 

perroquet vert nicaragua

Si vous aimez voyager, découvrir d’autres cultures et ne pas être entouré de touristes, foncez au Nicaragua.

2 réflexions sur “Voyage au Nicaragua”

  1. Bonjour,
    Super votre récit de voyage ! Pourriez-vous me dire à quelle période de l’année vous êtes parties ?
    Je pense y aller cet été mais je crains un peu les rebondissements de la météo avec la période des moussons.
    Merci !
    émilie

    1. Bonjour Emilie! Nous étions parties au mois de novembre. Côté Caraïbes nous avons eu plusieurs épisodes de pluie par jour mais il faisait quand même chaud. Côté pacifique c’était parfait.
      Bon séjour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *