Pico del Teide, Tenerife, Espagne

pico_del_teide
Tenerife est pleine de surprise ! Loin des complexes hôteliers des bords de mer, l'intérieur de l'île possède une variété de paysages aussi impressionnants que dépaysants...et notamment le Pico del Teide, plus haut sommet de l'Espagne (3718m).

  Randonnée au Pico del Teide sur Tenerife

Informations sur le voyage

  • Durée : 2 jours

Topo de la randonnée

  • Durée : 2 jours
  • Pays : Espagne
  • Massif : Parc national du Teide
  • Département : Tenerife
  • Difficulté : Difficile
  • Distance : 19km
  • Dénivelé positif : 1400m
  • Informations supplémentaires : Neige possible, auberge ou refuge, Panorama, Volcan

Le Pico del Teide

Gravir le Pico del Teide à été le point d’orgue de notre séjour sur Tenerife en Espagne.

A peine la voiture laissez au parking sur Canadas Road, on a déjà l’impression d’être dans un décor de film. Star Wars, un Western, Mars, je ne saurais pas dire. L’impression d’être dans un desert, au milieu des cratères et des énormes bloc de pierre volcanique (les huevos del Teide). On continue notre ascension et le désert est soudain recouvert de neige (rando en février). Nous arrivons au refuge de l’Altavista où nous allons passer une courte nuit.

4h du matin, le réveil sonne c’est l’heure d’aller voir le soleil se lever au sommet du Pico de Teide. Les pieds dans la neige, à la frontale, on marche d’un pas décidé pour se réchauffer !

Nous y sommes, le ciel est parfaitement dégagé et le soleil est en train de se lever. Les couleurs passent du violet virent au rouge puis l’ocre et c’est toute l’île de Tenerife que l’on voit se dessiner. Certains disent que par temps totalement dégagé il est même possible d’apercevoir les côtes africaines.

Nous n’avons pas eu cette chance mais le paysage est quand même époustouflant. Le jour est maintenant levé, les pieds dans la neige on entame notre descente avec en ligne de mire, la mer.

#summittosea

pico_del_teidepico_del_teidepico_del_teide

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.