Mon road-trip au Mexique dans les Etats de Chiapas et Oaxaca

Road trip au Mexique
En 2021, j'ai eu l'occasion de partir vivre 6 mois au Mexique dans le cadre de mes études. Passionnée de voyage, j'ai profité des cours en ligne pour parcourir le pays. A la fin de mon semestre, après avoir visité les états du Yucatán, du Quintana Roo, de Campeche, de Puebla et Mexico, j'ai décidé de prendre un mois pour aller voir les états de Oaxaca et Chiapas. Il s'agit d'un incontournable du Mexique. Les paysages sont très différents du Yucatán et les villes plus authentiques.

Mon itinéraire de road trip au Mexique

Informations sur le voyage

  • Durée : 25 jours
  • Nombre de voyageurs : Entre ami(e)s
  • Budget par personne : 500 €
  • Budget utilisé pour :
    • Vol ou transport
    • Logement
    • Activités
    • Visites

Tout a commencé à Mérida, la ville dans laquelle je logeais. Mon but était de visiter les états de Chiapas et Oaxaca pour terminer à CDMX afin de rejoindre des amis. Je me suis donc arrêtée dans les villes de Palenque, San Cristobál de las Casas, Mazunte, Puerto Escondido, San José del Pacifico, Oaxaca de Juárez et Mexico. Mon itinéraire était fixe mais je décidais souvent une fois sur place du temps que je passais dans chaque ville.

Il faut savoir que le coût de la vie au Mexique n’est pas cher en comparaison à l’Europe. Mais il varie beaucoup en fonction des états. Par exemple, dans l’état de Chiapas, les prix sont très bas étant donné qu’il s’agit de l’état le plus pauvre du pays. Mais dans le Quintana Roo, ils sont plus chers car il s’agit d’une région très touristique et bien plus développée.

Le budget du road trip

  • Logement : moins de 200€
  • Transport : environ 150€
  • Activités : moins de 200€
  • Nourriture : variable
  • Sorties : variable

Pour parler un peu plus en détail de mon budget, j’essayais au maximum de gagner de l’argent là où je pouvais. C’est-à-dire que je faisais la plupart de mes trajets de nuit pour économiser une nuit en auberge. De plus, les distances entre chaque ville étant longues (environ 10h), j’économisais aussi du temps.

Au Mexique, les prix sont très souvent négociables donc il ne faut pas hésiter à laisser parler ses talents de négociateur. D’autant que lorsqu’on est touriste, on paye tout plus cher. Les vendeurs vont avoir tendance à dire des prix plus élevés que les prix réels afin de voir si vous les acceptez. Et mêmes lorsque les prix sont indiqués et semblent être les mêmes pour tout le monde, il y a souvent moyen d’avoir une réduction.

Le logement

Les auberges de jeunesse au Mexique sont, selon moi, une des meilleures alternatives pour se loger lorsqu’on voyage. Elles sont peu chères, confortables et elles permettent surtout de faire des rencontres. La plupart ont des pièces communes où on peut se retrouver et elles organisent souvent des activités ou des soirées. Au niveau des prix, ils sont très variables, selon la ville, le quartier, les services proposés, etc. Mais je m’en sortais généralement pour environ 10€ par nuit.

Vous avez souvent deux choix de chambre dans les auberges : les dortoirs ou les chambres privées. Les dortoirs sont souvent moins chers. Si vous voyagez à plusieurs, une chambre privée peut parfois être plus rentable et permet d’être plus tranquille.

Mais tout dépend de votre façon de voyager, vous pouvez également trouver très facilement des hôtels ou des Airbnb.

La question que vous vous posez peut-être : comment trouver son auberge de jeunesse ?

Il y a beaucoup de sites ou d’applications qui permettent de réserver des auberges de jeunesse en ligne comme Hostelworld ou Booking.com. L’avantage de ces applications est qu’elles recensent tous les avis et établissent une notation par critère (propreté, ambiance, localisation, etc) en plus d’une notation générale du lieu.

Cependant, dans certaines villes les auberges ne publient pas leurs annonces en ligne. C’est le cas par exemple dans les villes de Mazunte ou San José del Pacifico. Dans ce cas, il faut les chercher sur place ou demander à d’autres voyageurs s’ils ont des numéros d’auberges à contacter. Mais en général, on trouve très facilement car les voyageurs communiquent beaucoup entre eux. Sinon, vous pouvez demander à des locaux ou dans des groupes Facebook de voyageurs comme « Les Français au Mexique ».

Le déplacement

Ce qui est génial au Mexique, c’est qu’il est très facile de se déplacer. Pour les grandes distances, le plus simple est le bus. Il existe beaucoup de compagnie, la plus commune étant ADO. Vous pouvez réserver vos trajets en ligne ou directement dans la station, c’est très simple. Je conseille de télécharger l’application ADO car le site internet est souvent très lent. Les bus sont très confortables, ils diffusent souvent des films mais la climatisation est souvent assez forte.

Il existe aussi les Colectivos, c’est sûrement le moyen le plus économique pour se déplacer. Il s’agit de minibus qui ont un trajet défini et vous arrêtent à des arrêts. Ils font aussi bien les grandes distances que les petites. Pour les trouver, vous pouvez demander dans des stations de bus ou directement à des locaux.

Parfois les modes de transports diffèrent un peu selon les endroits, dans ce cas il ne faut vraiment pas hésiter à demander, que ce soit aux mexicains, aux voyageurs ou sur les groupes Facebook.

Pour se déplacer dans la ville, vous trouverez toujours des taxis. Il faut parfois tout de même s’en méfier et demander au préalable aux autres voyageurs les vrais prix afin d’être sûr de ne pas se faire arnaquer. Si vous préférez, Uber existe aussi au Mexique, mais pas dans toutes les villes, je n’ai utilisé l’application qu’à Mérida et Mexico City. Il existe aussi une alternative mexicaine à Uber : Didi. Cependant, l’application n’est disponible que sur Android et il faut la télécharger via un moteur de recherche.

Les Etapes du road trip au Mexique

Départ : Mérida (Yucatán)

Départ vers 23h en bus ADO

Etape 1 : Palenque (Chiapas)

Arrivée vers 7h – départ à 23h le lendemain / Temps sur place : 2 jours / Climat : tropical (chaud et humide) / Environnement : jungle

Cascades d'Agua Azul

Que faire et que voir à Palenque ?

En faisant une étape par cette ville, vous aurez l’occasion d’aller voir des cascades comme la célèbre cascade Agua Azul ou encore Misol-ha et Roberto Barrios. Vous pourrez également visiter des sites archéologiques, ils sont très nombreux au Mexique et ils ont tous une histoire très différente. Vers Palenque, vous retrouverez les sites de Palenque, Yaxchilán, Bonampak ou encore Toniná. Si vous voulez, vous pourrez également vous promener dans la jungle pour aller voir les singes noirs à l’origine des cris des dinosaures de Jurassic Park. Si vous ne souhaitez pas prendre un tour spécialement pour aller dans la jungle, vous pourrez tout de même y faire un tour en visitant les sites de Palenque ou Yaxchilán.

Il y a beaucoup de tours qui sont proposé par des agences pour visiter cette partie de la région. Certains proposent même de partir de Palenque pour terminer à San Cristobál de las Casas.

Lorsque j’y étais, j’ai décidé de ne pas trop m’attarder à Palenque pour passer plus de temps à San Cristobál. Je suis donc arrivée à 7h. J’ai directement réservé un tour qui commençait à 9h pour aller voir le site archéologique de Palenque et les cascades de Agua Azul et Misol-ha. Ensuite le lendemain, nous avons réservé un autre tour pour aller voir les sites de Yaxchilán et Bonampak qui a duré de 5h30 à 20h et j’ai pris le bus à 23h en direction de la prochaine étape.

gray concrete building near green trees during daytime
Photo par Guido HN

Où loger à Palenque ?

Pour le logement, j’ai passé une nuit à Casa Janaab, je recommande vraiment cette auberge. Elle est grande et vraiment agréable.

Etape 2 : San Cristobál de las Casas (Chiapas)

Arrivée à 10h – départ à 21h le dernier jour / Temps sur place : 5 jours / Climat : tempéré / Environnement : montagnes, ville en altitude

San Cristobál de las Casas
Photo par jcesardelapaz

Comment se rendre à San Cristobál de las Casas ?

Il faut savoir qu’il y a 3 manières de s’y rendre depuis Palenque lorsqu’on ne possède pas de voiture. Le premier est le bus, le trajet durera environ 10h car le bus passera par Tuxtla. Il est faisable de nuit mais il coûte environ 400 pesos mexicains. Il est aussi possible de prendre un Colectivo, le trajet durera environ 5h et coutera environ 170 pesos mexicains. Le dernier moyen de s’y rendre est de prendre un tour à via une agence à Palenque. Il comprend une visite du site de Palenque, des cascades Misol-ha et Agua Azul et il finit à San Cristobál. Le bus ne repassera donc pas par Palenque car les cascades d’Agua Azul se situent à peu près à mi-chemin entre les deux villes.

Que faire à San Cristobál de las Casas ?

Encore une fois, vous constaterez une fois sur place que de nombreux tours sont proposés par les agences et les auberges de jeunesse. Il est très simple de voyager dans les Chiapas car il existe des tours pour tout. Cependant, vous pouvez également décider d’aller visiter certains lieux par vous-même. Ça vous permettra de prendre plus votre temps car le timing est souvent plus serré avec les tours.

La ville est très agréable et a beaucoup de choses à offrir, elle est très appréciée des voyageurs qui veulent toujours y rester plus longtemps que ce qu’ils avaient prévu. Dans cette ville, la culture traditionnelle est très ancrée, vous pourrez donc en apprendre un peu plus sur l’histoire du Mexique. En plus de ça, la ville a une ambiance très festive et elle est très animée la nuit. Vous trouverez également sans problème des endroits pour faire la fête.

Où loger à San Cristobál de las Casas ?

En ce qui concerne le logement, à San Cristobál, vous pourrez trouver des auberges à 3 ou 5€. Il y a beaucoup d’auberges assez familiales mais je suis allée dans l’auberge phare de la ville que tout le monde m’a conseillée : Puerta Vieja. Il ne vaut mieux pas réserver le jour même car les lits partent vite. L’auberge coûte 8€/nuit et le prix inclus le petit déjeuner, le dîner et des cocktails gratuits deux fois par semaine. Chaque soir des événements sont organisés et il y a un grand espace commun qui comprend un ping pong et une partie cinéma. Il y a également un jardin dans lequel vous pourrez faire des feux de camps le soir. L’auberge propose également des tours à réserver la veille avant 20h.

Etape 3 : Mazunte (Oaxaca)

Temps sur place : 4 jours / Climat : Tropical / Environnement : mer

Mazunte oaxaca
Photo par Amauri Mejía

Pour y arriver, il faut prendre un bus qui arrive à Pochutla, une ville à 30 minutes de Mazunte. Une fois là-bas, il faudra prendre un colectivo pour arriver jusqu’à Mazunte. Vous remarquerez qu’il s’agit d’un très petit village qui possède une ambiance très hippie. Là-bas, vous rencontrerez beaucoup de voyageurs qui viennent se ressourcer. C’est un bel endroit pour faire une pause surtout après avoir visité les Chiapas. Entre les tours qui prennent toute la journée et les activités le soir, ça laissait peu de temps pour se reposer.

A Mazunte, vous pourrez faire des tours en bateau pour aller à la rencontre des baleines, des dauphins, des raies et des tortues. Le tour dure environ 2h et coûte environ 250 pesos, ce qui correspond à un peu plus de 10€, encore une fois n’hésitez pas à négocier les prix car au départ on nous proposait 400 pesos par personne. Vous pourrez également assister à la naissance des tortues et à leur libération sur la plage. Je vous invite à regarder les saisons à l’avance car ce n’est pas quelque chose qui se fait toute l’année. En parallèle, vous pourrez prendre soin de vous grâce à des cours de yoga, des temazcals, etc. Il y a aussi parfois des activités spirituelles qui sont proposées. Vous pourrez également profiter de la plage sans être dérangé par la foule, mais attention aux vagues.

Rue principale de Mazunte

Les bonnes adresses à Mazunte

Pour les bonnes adresses, vous trouverez sans difficulté des restaurants très sympas à Mazunte, d’autant plus si vous êtes vegans ou végétariens. Je vous conseille d’aller faire un tour à la boulangerie Las Canastas qui propose à des prix très abordables produits vegans (rolls, tartes, gâteaux, pizzas, etc).

Où dormir à Mazunte ?

Concernant le logement, vous ne trouverez rien sur Hostelworld ou Booking.com. Il faudra aller directement sur place et chercher des cabañas. Peut-être que si vous demandez à des voyageurs, ils auront des numéros de téléphone à vous donner pour réserver vos lits à l’avance. Il peut arriver qu’elles affichent complet si vous vous y prenez directement sur place.

Pour ma part, j’ai logé 3 nuits à l’hôtel Posada del Arquitecto, les prix ne sont pas excessifs. L’avantage est qu’il donne sur la plage et vous avez votre propre cuisine, c’est un lieu vraiment sympa qui a un restaurant et des endroits pour se poser à l’extérieur. J’ai également logé une nuit au restaurant La Empanada qui fait aussi auberge de jeunesse. L’avantage est le prix (200 pesos) mais les chambres n’ont pas de fenêtre, la salle de bain est visible depuis le restaurant donc les clients vous voient en pyjama vous brosser les dents le soir. Cependant, le personnel est sympa et cet endroit est très pratique pour dépanner.

Etape 4 : Puerto Escondido (Oaxaca)

Temps sur place :  8 jours / Climat : Tropical / Environnement : mer

Puerto Escondido
Photo par Harry Gillen

Pour y arriver depuis Mazunte, il faut repasser par Pochutla pour prendre un bus ou un colectivo. Si vous êtes plusieurs, vous pourrez aussi négocier un taxi à un bon prix qui partirait de Mazunte car le trajet entre les deux villes dure environ 1h15.

Entre Mazunte et Puerto Escondido, il y a un changement radical d’ambiance. La ville de Puerto Escondido est principalement connue pour être la capitale du surf, il s’agit en effet du meilleur spot de surf au Mexique et du 3e au niveau mondial. Sur cette partie de la côte pacifique, les vagues sont assez grosses. Si vous souhaitez vous baigner sans boire la tasse, je conseille plutôt la mer des Caraïbes. Mais si le surf ce n’est pas votre truc, vous trouverez quand même votre bonheur car comme à Mazunte vous pourrez profiter de la plage, faire un tour en bateau pour aller voir les baleines, assister à la libération des tortues mais c’est surtout un très bon endroit pour faire la fête. Chaque soir de la semaine, les soirées ont lieu à un endroit différent.

La libération des tortues à Puerto Escondido

Où se loger à Puerto Escondido ?

Si vous chercher à vous loger sur Puerto Escondido, il faut savoir que la ville est divisée en 3 parties : le centre, Zicatela et la Punta. La ville est en longueur et longe la mer donc 15min en voiture séparent le centre de la Punta. Le centre est une partie assez calme de la ville, la majorité des soirées seront à la Punta ou Zicatela. Donc tout dépend de ce que vous cherchez, des colectivos font le trajet d’un bout à l’autre de la ville la journée mais le soir il faudra trouver un taxi et ce n’est pas toujours évident.

Etape 5 : San José del Pacifico (Oaxaca)

Temps sur place : 1 jour / Climat : montagne (températures en dessous de 10°C la nuit) / Environnement : montagne, ville en altitude

San José del Pacifico

Comment s’y rendre ?

Il faut tout d’abord aller à Pochutla pour aller prendre les linéas unidas. Il s’agit de minibus qui ressemblent un peu à des colectivos. Elles font le lien entre Pochutla et Oaxaca de Juárez en faisant un arrêt à mi-chemin à San José del Pacifico. N’hésitez pas à demander les horaires à d’autres voyageurs ou aux gérants de votre auberge / hôtel car il s’agit d’un trajet très commun pour les personnes qui voyagent.

Que faire à San José del Pacifico ?

En ce qui concerne le village en lui-même, il faut savoir qu’il est connu pour ses champignons hallucinogènes. Cependant, il y a évidemment d’autres activités à faire à San José. Le village étant situé au cœur des montagnes, vous n’aurez pas de mal à trouver une randonnée sympa à faire. Vous pourrez également admirer un coucher de soleil unique depuis l’un des miradors de la ville. Mais si comme pour moi le coucher du soleil est caché par un épais brouillard, vous pourrez toujours vous lever très tôt pour aller voir le lever du soleil. Si vous voulez tester les pratiques ancestrales indigènes, allez faire un tour chez Paco pour qu’il vous fasse le meilleur Temazcal de la région avec la vraie méthode traditionnelle.

Vue sur les montagnes depuis la ville

Se loger

En ce qui concerne le logement sur place, l’auberge la plus connue s’appelle La Cumbre. Il s’agit de la meilleure auberge mais elle n’est pas sur internet donc il faut s’y rendre et faire la réservation directement à l’accueil. D’une manière générale, vous ne retrouverez aucune auberge sur internet à San José del Pacifico. Il faudra dans tous les cas vous rendre sur place pour effectuer votre réservation.

Pour présenter un peu l’auberge, elle possède un restaurant et des espaces communs. La plupart sont situés en extérieur, ils comportent des hamacs et des chaises longues. Il y a également des balcons et une très belle vue sur les montagnes. C’est l’endroit idéal pour y admirer  le coucher du soleil. Si vous le souhaitez, le soir vous pourrez faire griller des chamallows au coin du feu en admirant la vue sur les montagnes et les étoiles. Vous dormirez dans des petites cabanes en bois avec des lits 2 places ou 1 place. Il n’y a que des chambres privées mais les prix ne sont vraiment pas excessifs.

Etape 6 : Oaxaca de Juárez (Oaxaca)

Temps sur place : 4 jours / Climat : montagne (températures en dessous de 10°C la nuit) / Environnement : désert, montagnes

Oaxaca de Juárez

Comment s’y rendre ?

Pour y arriver depuis San José, il suffit de reprendre les Lineas Unidas en direction de Oaxaca de Juárez. Si vous n’avez pas fait d’arrêt à San José, vous pouvez aussi prendre un bus ADO depuis Puerto Escondido mais le trajet sera sûrement plus cher et peut-être plus long.

Ce qu’on peut y faire

Oaxaca est une ville très prisée pour fêter la célèbre fête mexicaine el Día de los Muertos. Mais, même si vous n’y allez pas pour cette occasion vous trouverez beaucoup de choses intéressantes à faire dans la ville. Si vous aimez les marchés vous serez servis !

Les activités phares autour de Oaxaca sont la cascade Hierve el Agua et le site archéologique de Monte Albán. Vous pourrez aussi aller visiter des villages voisins tels que Teotitlán del Valle. Là-bas, vous en apprendrez un peu plus sur la façon de tisser la laine avec la méthode du tellar de tapete.

Mais si les tapis c’est pas votre truc et que vous préférez l’alcool, PAS DE SOUCIS ! Vous trouverez votre bonheur à Matatlán. La capitale mondiale du Mezcal : l’alcool typique de la région. Parfait pour découvrir sa méthode de fabrication et bien sûr assister à une dégustation. Vous trouverez des fabriques absolument partout dans la ville.

Si vous avez le temps, n’hésitez pas à faire un tour à Santa Maria del Tule pour visiter un peu le village et voir l’arbre le plus ancien et le plus gros du Mexique.

Pour ceux qui aiment la randonnée, vous trouverez votre bonheur à Oaxaca. Plusieurs parcours sont faits pour les randonneurs. Pour les connaître, n’hésitez pas à demander à votre auberge/hôte/hôtel ou à des guides.

Cascade pétrifiée de Hierve el Agua

Les bonnes adresses

L’état de Oaxaca est réputé pour sa gastronomie et cela se ressent surtout dans la ville de Oaxaca de Juárez. Pour tester les tlayudas, une des spécialités de la région, je vous invite à faire un tour au stand de street food de la Chinita. On dit qu’ils font les meilleures de la ville. Vous trouverez également de nombreux restaurants qui proposent des buffets à volontés qui coûtent moins de 100 pesos par personne. Je vous conseille aussi la boulangerie Boulenc, vous pouvez aussi manger dans son restaurant mais allez-y tôt car il y a souvent du monde.

La Chinita

Se loger

Pour vous loger, vous trouverez sans difficulté des bonnes auberges sur internet. Pour ma part, j’étais à l’Iguana Hostel. C’est une chaîne d’auberge, ils sont aussi présents dans d’autres villes au Mexique. Vous pouvez y aller les yeux fermés.

Arrivée : Ciudad de Mexico (Mexico)

Temps sur place : 1 jour / Climat : montagne / Environnement : montagne, ville en altitude

Vue sur CDMX depuis la Torre Latinoamericana

 

Pour y arriver, j’ai pris un bus ADO depuis Oaxaca de Juárez. Il y a environ 6h de route. J’y avais déjà passé deux semaines et demie un mois plus tôt.  Je ne me suis donc pas trop attardée dans la ville mais c’est une ville qui regorge d’activités. Si vous souhaitez savoir ce qu’on peut y faire, je vous invite à lire le top 30 des choses à faire à Mexico City.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.