Road Trip Landes, Pays Basque et Nord de l’Espagne

van road trip pays basque
Premier road trip au Pays Basque et au Nord de l'Espagne à 3, avec un van semi aménagé.

Détail du carnet de voyage : road trip au Pays Basque et au nord de l'Espagne

Informations sur le voyage

  • Itinéraire : 1- Bretagne, 2 – Dune du Pilat, 3 – Landes, 4- Pays Basque, 5 – Espagne, 6 – Lourdes, 7 – Rocamadour.
  • Date et durée du voyage : lundi 2 septembre 2019, 3 semaines
  • Budget : 250 euros (transport, food, logement)
  • Nombre de voyageurs : en famille

van road trip pays basque

Le goût du road trip c’est quelque chose qui ne s’explique pas, une fois qu’on y a goûté on ne peut plus voyager autrement. Le road trip est-il une drogue, oui et une drogue dure !!

Cette sensation de liberté que vous éprouvez à chaque étape, ne pas savoir où vous allez dormir le soir même, ce frisson de l’aventure c’est ce qu’on recherche.

J’ai toujours eu soif d’aventure, avec mon conjoint nous avons souvent voyagé de la sorte, sauf que là, et ce pour la première fois nous étions en famille.

Voyager avec un bébé de 3 mois … évidemment que c’est faisable. et qui plus est dans un camion et pourquoi pas, cela demande une organisation qui est loin d’être insurmontable !!!

Alors c’est parti pour une histoire, celle d’un road trip de presque 3 semaine …

À lire aussi :

25 idées de road trip en France à faire absolument !

Road trip au Pays Basque et au nord de l’Espagne

Nous avons attendu patiemment le mois de septembre pour faire notre road trip afin d’éviter le flots de touriste. Mais cette histoire commence quelques temps avant car il faut bien choisir une destination. Nous ne sommes pas pour l’hyper planification car la liberté c’est aussi se laisser porter par le vent et accepter l’imprévu, se laisser gagner par les endroits par lesquels on passe. La seule chose que l’on savait c’est que nous partirons de Bretagne et que nous devions rendre visite à de la famille dans le Pays Basque. Mais que faire entre temps ?

Nous avions choisi un endroit que nous voulions voir chacun … Dune du Pilat pour Madame et Rocamadour pour Monsieur. En en parlant et au file des jours nous avions convenu de faire un tour en Espagne, puis finalement pourquoi pas faire toute la côte nord Espagnole, puis finalement pourquoi pas faire le Portugal aussi. Nous avions des envies pleins la tête.

Le grand départ

C’est alors que le jour du grand départ sonna. Un lundi 2 septembre, après avoir tout préparé pendant la journée. Le camion avec un matelas pour nous et la nacelle du petit, une étagère pour la nourriture, quelques filets à gauche à droite, des rangement amovibles et un peu d’organisation, nous étions fins prêts.

Après un crochet pour déposer notre chien dans la famille, nous ne pouvions l’emmener avec nous car il est encore trop jeune, donc a tendance a faire trop de bêtises, puis sur les plages etc pas question. Il serait aussi bien chez quelqu’un qu’il connait, choyé et en sécurité.

Il était temps de prendre place au volant d’Alexander (Alexander Super tramp pour les connaisseurs), nous sommes parti de nuit pour ne pas souffrir de la chaleur éventuelle et puis pour être plus tranquilles sur la route.

Étape 1 : Bretagne – Partenay

En route direction le sud… pour nous c’est toujours en évitant les autoroutes, un moyen de ne pas payer de péage mais aussi de voir la France, la vraie, plutôt que des kilomètres de bitume. C’est aussi ça le road trip, ce qui compte ce n’est pas seulement la destination mais c’est aussi le chemin. Après 4 bonnes heures de route et la fatigue nous gagnant, nous étions décidés à faire une pause pour un peu de sommeil. Nous arrivâmes à Partenay, nous cherchions un endroit calme, un parking assez arboré fera bien l’affaire juste pour la nuit.

Étape 2 : Partenay – Dune du Pilat

Le lendemain matin nous partions en fin de matinée, cap sur la Dune du Pilat. La route nous paru tellement longue, heureusement que le camion est confortable… après plusieurs arrêts et pauses, parce qu’on aime bien prendre notre temps aussi. Ce n’est qu’en fin de journée que nous approchons de cette énorme bute de sable fin. Le GPS nous annonce que nous sommes sur le point d’arriver, en tournant la tête, à travers les arbres nous apercevons la dune du Pilat, gigantesque et magnifique, amoureux de la nature et de beaux paysages, nous trépignons d’impatience.

Nous décidâmes d’aller faire un petit tour en passant par un camping qui a un accès direct à la dune et qui nous fait arriver au milieux de celle-ci côté océan… en arrivant sur ce point de vue, qui surplombe l’océan, nous en avions les mâchoires par terre. Une véritable merveille, je comprend maintenant pourquoi tout le monde en parle !

dune du pilat kite surf

Après avoir passé la fin de journée au bord de l’eau, le temps était venu pour nous de regagner notre maison sur roue, pour trouver un coin pour manger. Nous avons trouvé un petit chemin pour manger sur l’autre pan de la dune au frais, ce qui nous a permis d’observer le soleil décliner derrière la dune.

couché de soleil dune du pilat road trip pays basque

Nous avons ensuite cherché un coin pour dormir, en se perdant entre les pins sur une route sinueuse nous avons trouvé notre bonheur. Un coin au calme où nous serions tranquilles.

Lune

 

Le lendemain nous avons pu profiter quelque peu de notre coin dans la forêt puis en début d’après midi, nous avons gravi la dune par l’escalier officiel, bien plus pratique avec un tout petit malgré le porte bébé. Une vue incroyable à 360° nous attendait au sommet, ainsi qu’un vent certain. Nous avons passé l’après midi sur le sable fin tout en bas au bord de l’eau, puis il fallait gravir la dune en entier dans l’autre sens, et pas d’escalier pour nous aider cette fois. dernier coup d’œil à l’une des merveilles de notre pays et départ vers d’autres horizons…

 

panorama dune du pilat

 

À lire aussi :

Randonnée à Espelette dans le Pays Basque

 

Étape 3 : Road trip Pays Basque / Dune du Pilat – Biscarosse – Mimizan – Bois de Gascogne

On descend vers Biscarrosse pour dormir près d’un étang, toujours au calme, loin des gens, seuls face à la nature ça fait du bien. Une parenthèse, un instant pour se ressourcer. Ce soir là on choisit un peu la suite de notre route, le lendemain nous prendront donc la direction de Mimizan.

Une fois le jour levé nous avons entré dans le GPS Mimizan plage comme prochaine destination, une fois sur place nous avons pu apprécier cette petite ville en front de mer, touristique mais agréablement calme en cette arrière saison. Nous avons pu flâner dans ses rues, profiter du soleil, de la plage gigantesque, et de cet air marin que l’on adore.

mimizan plage road trip pays basque

Ensuite bien avant la tombée de la nuit nous avons décidé de trouver un coin où se poser, pour passer la fin de la journée et pour y dormir. C’est dans le bois de Gascogne que nous avons trouvé notre bonheur. Un petit chemin au milieu des arbres, toujours aussi ressourçant. Petit plus pour nous, le réchaud à gaz que nous avions emmené, très pratique pour se faire cuire des pâtes ou pour faire bouillir de l’eau le matin pour le thé. Mais aussi un jerrican de 20L pour toujours avoir de l’eau avec nous très utile pour la cuisine, la lessive et les douches.

dormir van amménagé bois de gascogne

Une nuit reposante, un réveil naturel, un grand soleil et une vue depuis notre lit sur la forêt, brute, merveilleuse et  paisible … ça n’a pas de prix.

Étape 4 : Bois de Gascogne – Messanges – Capbreton

Nouvelle direction du jour, Messanges, et sa plage, ses vagues. Les vagues dans les Landes n’ont rien à voir avec celles de Bretagne… Vous connaissez cette chanson de Renaud : “c’est pas l’homme qui prend la mer, c’est la mer qui prend l’homme”, eh bien on est tout à fait dedans ahah

Malheureusement on tombe sur un panneau qui nous déçoit quelques peu, de plus en plus de sites se ferment aux vans aménagés … on dirait que le voyage en liberté n’a pas de beaux jours devant lui …

panneau stationnement interdit aux vans aménagés

Une envie de douche et d’une nuit dans un bon lit se fait sentir, et une réservation plus tard, nous avions une petite chambre très sympa dans un hôtel en hyper centre de Capbreton, lieu cher au cœur de Monsieur car il y a souvent été en vacances étant enfant.

Notre arrivée à l‘hôtel du Balcon fut fort agréable, une jolie chambre propre nous attendait, et notre fenêtre donnait sur la place entièrement piétonne de Capbreton, nous avions vue sur l’église, et nous avons même eu le droit à des chanteurs de rue pour nous divertir. Après un petit tour vers le bord de mer, il était temps pour nous de passer une nuit plus que confortable. C’est à cet instant que l’on re apprécie la valeur de dormir dans un vrai lit !!!

Le lendemain, un petit déjeuner copieux avalé et nous partions explorer la ville, et bon point pour nous c’était jour de marché !! De la production locale, de la bonne humeur, des petits commerces… Aaaaah qu’est-ce qu’on aime ce genre d’endroit ! Nous étions les rares “jeunes” parmi les touristes, mention spécial à ce local avec sa réflexion “ici c’est devenu un EHPAD à ciel ouvert”, les destinations touristiques sont souvent victimes de leur succès…

Nous passâmes l’après midi à la plage, une baignade, quelque peu forcée… toujours ses vagues qui ne vous laissent pas le temps de vous rendre compte que l’eau est froide ^^ En fin de journée, petit tour sur l’incontournable Estacade, une merveille.

phare de capbreton

 

Ce soir nous dormiront sur une air de pique nique, avant de repartir le lendemain pour visiter la famille dans le Pays Basque. Un repas chaud et régional, du foie gras, du canard, de la piperade, et du gâteaux basque ainsi qu’une nuit confortable auront contribué à nous requinquer.

Étape 5 du road trip : Pays Basque – Saint Sébastien – Estella

Le lendemain, on lézarde au bord de la piscine, on va voir le reste de la famille et c’est déjà le départ pour l’Espagne.

On roule de nuit, on passe la frontière au niveau d’Irun, frontière que l’on voit à peine et nous y voilà … on décide de longer la côte, on arrive a Saint Sébastien … comment dire … grosse déception, une ville bien trop immense, le nord c’est passer de villes gigantesques au néant, nous espérions seulement trouver quelques petites villes. Au bout de plusieurs tentatives infructueuses, nous décidons de nous poser quelque soit l’endroit, on se retrouve donc parqués avec des camping car sous un pont de quatre voie avec une tempête de pluie diluvienne toute la nuit. Cette arrivée en Espagne est loin de correspondre à l’image qu’on s’en était faite. On venait de passer la pire nuit de notre road trip !!

Le lendemain, quelque peu désespérés on regarde la météo, catastrophique les deux prochains jours sur notre trajet, trop compliqué de faire toute la côte… J’avais presque envie de retourner en France et d’arrêter le massacre là. On doit donc changer nos plans, ce qui veut dire renoncer à la côte et surtout au Portugal … snif… Moi qui m’était fait des plans sur la comète, trop l’envie d’aller à Porto …

Bon aller ce n’est que partie remise, il faut savoir s’adapter, on décide de sortir des montagnes et de descendre plus dans les terres. Direction Estella, sur la route on aperçoit des paysages magnifique, ce qui nous remet un peu de baume au cœur.

road trip pays basque montagnes

Et on voit au loin un lac turquoise qui nous saute aux yeux, on décide d’aller y faire un tour, Estella ça sera pour après. On tombe non sans mal sur un parking accolé au lac, on y passera une nuit, c’est bien trop beau pour rater une occasion pareil.

road trip pays basque lac bleu

Malgré le vent nous avons passé une nuit bien à l’abri dans notre petit camion, et nous avons pu prendre la route pour Estella le lendemain.

église estella espagne

On visite, on se promène dans ses petites ruelles, on tombe sur une boutique de minéraux, le kiffe pour nous. On y a passé du temps. Puis on a poursuivit la visite de la ville, magnifique…

pont estella

Puis on décide d’aller se perdre un peu dans de tout petits villages, dans la campagne entre les montagnes, on cherche le spot parfait celui qui nous donnera un paysage à couper le souffle, à force d’un peu de persévérance, on tombe sur notre pépite. On en a prit plein les yeux, nous étions tranquilles, pour nous laver, faire notre lessive manger etc.

Puisqu’une image vaut milles mots:

road trip montagnes espagnoles

 

Étape 6 : Estella – Logrono – Aberin – Puente la Reina

Le lendemain direction Logrono, une grosse grosse ville. Tellement grosse que l’on a laissé le camion à l’extérieur et que l’on a tout fait à pieds. Petites courses pour avoir à manger pour le soir et arrêt sur image, nous sommes choqués par le coût de la vie en Espagne.

Direction notre prochain hôtel à ciel ouvert, un accotement au calme à Aberin.

Le lendemain, la fatigue gagnant un peu toute la famille nous avons choisit de faire une journée off, perchés dans les montagnes, près de Puente la Reina. Que l’on visitera d’ailleurs le soir. Puis on remonte dans la montagne non loin de là où on a passé la journée pour pouvoir dormir.

puente la reina van

 

Étape 7 : Puente la Reina – Pampelune

Après un réveil et une jolie vue en pleine nature direction Pampelune.

pampelune statue road trip pays basque

On y a réservé un hôtel, la douche est un tel bonheur. C’est vraiment le confort qui manque en camion, on peut se laver mais prendre une douche c’est vraiment pas pareil. L’hôtel étant excentré, pas le choix toujours le problème de la circulation, en Espagne les gens ne conduisent pas du tout comme en France, donc autant faire attention à Alexander… Et puis personnellement je pense qu’il n’y a rien de mieux pour visiter une ville que de le faire à pied. Et un peu de sport ça ne peut pas faire de mal.

pampelune

On se promène dans Pampelune toute la fin d’après midi et toute la soirée, on s’imprègne de la façon de vivre espagnole, on va de bar en bar, se boire des bières, des jus d’oranges pressés, se manger des tapas, des patatas bravas. Et puis dans la soirée, lorsque tout le monde est dans la rue, et avant de partir, de retourner à notre hôtel on se boit une petite sangria. On ne pouvait pas venir en Espagne et ne pas lui faire cet honneur !!! Cela marque la note de fin de notre périple espagnol.

road trip pays basque pampelune

 

Étape 8 du road trip Pays Basque : Pampelune – Venta Peio – Lourdes

Après la nuit à l’hôtel direction le venta peio, dernier point d’approvisionnement sans toutes les taxes françaises. Puis retour au Pays Basque dans la famille. Le soir même on part pour Lourdes, en deux heures on y est.

cathédrale de lourdes

Nuit aux pieds de l’église, le lendemain on visite la ville, le sanctuaire etc. Quelque soit la motivation que l’on a pour aller à Lourdes il faut souligner la beauté des paysages d’une ville situé au bord des Pyrénées. Ses paysages de montagne m’ont rappelé mes souvenirs d’enfant lors de mes vacances d’été dans les Alpes … un flash back 15 ans en arrière.

lourdes fleuve

Nous avons pu flâner dans les rues … sous un soleil de plomb. Nous avons rencontré des gens, discuté facilement avec des français, des anglais, des espagnols; visité des monuments d’une beauté sans nom, le temps s’est arrêté lorsque nous étions au bord de la rivière.

Nous avons découvert l’atelier d’une souffleuse de verre qui fait des colliers hypnotisant !

Et Monsieur a pu s’accorder du temps pour lui, afin de profiter de Lourdes comme il se doit.

Étape 9 : Lourdes – Rocamadour

Départ pour Rocamadour, nous avons dormi à mi-chemin au bord d’une petite route. En pleine nature, avant l’extinction des feux, nous étions posés dans le camion, allongés sur le matelas, la porte latérale ouverte avec vue sur la lune qui dépassait des arbres … CA C’EST LE ROAD TRIP…

Le lendemain on reprend la route, qui nous parue longue et laborieuse, on se faufilait dans les lacets de montagne lorsqu’en tant que co-pilote je dis à mon conjoint, on devrait apercevoir Rocamadour sur la … Et là … on voit ceci :

Rocamadour road trip pays basque

Pouaaaaah on reste sans mots, nous voilà surplombant cette ville construite à flan de falaise…

On visite Rocamadour !! Si vous avez un endroit a visiter c’est celui-ci (évitez la haute saison), c’est juste incroyable. Nous avons tellement aimé que nous nous sommes promis d’y revenir un jour.

fenêtre rocamadour

Nous redescendons pour la nuit et trouvons un parking calme 100% nature coincé entre les falaises.

parking rocamadour road trip pays basque

Le lendemain, pas prêts à repartir nous changeons nos plans pour profiter encore un peu plus de cet endroit fabuleux. Comment est-ce possible qu’il existe un endroit aussi incroyable ?!

rocamadour

Puis la fin a sonné !

Retour à la maison

En fin de soirée c’est le moment pour nous de rentrer à la maison. On voulait à la base faire la route en deux fois car 8h de route ça fait une trotte mais trop l’envie de retrouver notre lit, on se relaiera. Le retour fût laborieux à cause de toutes ces déviations.

Mais nous sommes arrivés dans la nuit avec soulagement, avec la capacité d’apprécier les choses simples de la vie, avec des images pleins la tête. Et évidemment, toujours avec cette envie de repartir… Pour de nouvelles aventures !

FIN

Instagram : https://www.instagram.com/edeline.l/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.