Visiter Toulouse : Top 10 des activités à faire

Visiter Toulouse : Top 10 des activités à faire
Toulouse est une ville charmante située au coeur du Sud-Ouest en Haute-Garonne, qui fait partie de nos destinations les plus emblématiques. Entre la mer et l’Océan Atlantique, celle que l’on surnomme « la ville Rose » en référence à la couleur de ses façades, vous accueille toute l’année sous un climat méditerranéen propice aux balades, aux circuits en vélo, aux sports en plein air… De nombreux sites et monuments historiques sont à voir, la plupart étant compris dans le Pass Tourisme de Toulouse, et donc en entrée libre !

10 incontournables à faire et à voir à Toulouse

Informations sur le voyage

Premièrement, le Capitole qui concentre depuis toujours le pouvoir municipal en un seul lieu. En effet, pas de mairie à Toulouse mais cet emblématique Capitole, d’architecture néoclassique, qui rassemble à la fois l’hôtel de ville, un théâtre et des salles d’apparat à visiter. Si vous êtes amateurs d’art lyrique, le Capitole est aussi un opéra.

La place, magnifique, se situe dans le centre historique de la ville et s’étale sur plus de 12 000 m2 uniquement réservés aux piétons ! Le lieu est à visiter en toutes saisons, mais c’est en été qu’il révèle son plein potentiel, avec l’animation des cafés voisins, la présence d’artistes de rue et d’autres animations fantastiques.

Pour y accéder, la ligne de métro et de tram vous y amènent (station Capitole). Point positif, le Capitole vous ouvre ses portes du Lundi au Vendredi jusque 19h00 et les weekends et jours fériés jusque 18h00. De nombreux créneaux de visites guidées des salles historiques sont proposés.

Visiter Toulouse, Le capitole

2. Le canal du Midi pour un bol d’air frais

Le canal du Midi est un canal de navigation français qui relie la ville de Toulouse à la mer Méditerranée. C’est un des plus anciens canaux d’Europe, toujours en fonctionnement. Le canal du Midi est aussi la plus longue voie verte de la région, très prisée des Toulousains pour la beauté du lieu, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La balade se prête à tous types d’activités, à pied, à cheval ou à vélo. Plusieurs itinéraires sont possibles au départ de Toulouse ou des communes avoisinantes (Béziers, Portiragnes), vous pourrez profiter des coins d’ombre pour des pauses détente et admirer le lieu. Par la mer, des croisières et des balades fluviales sont également disponibles.

Visiter Toulouse, Canal du midi

3. L’œuvre de l’hôtel d’Assézat

L’hôtel d’Assézat est un des plus beaux sites historiques de la ville, où réside un magnifique musée datant de la Renaissance classique : la fondation Bemberg. Construit en 1555, c’est pour sa beauté que l’Argentin George Bemberg a choisi d’y exposer sa collection d’art depuis 1995.

L’architecture du palais est incroyable de part sa subtilité et le niveau de détails qui en ressort. Le rez-de-chaussée est réservé à l’accueil. Le style du premier étage rappelle celui d’une maison particulière, qui était la vocation première de l’hôtel. Le second étage est un caractère plus moderne et arbitre de nombreuses toiles. Enfin, le lieu comporte un sous-sol d’une surface de 200m2 réservé à des événements particuliers, ce qui est un atout supplémentaire vous faire valoir l’hôtel comme un lieu vivant et animé.

De nombreuses expositions sont sur place avec des œuvres de toutes époques, mélange entre renaissance italienne et impressionnisme. L’hôtel vous ouvre ses portes du lundi au dimanche, y compris les jours fériés de 8h30 à 18h00. Vous pourrez y accéder en métro ou en tram (arrêt Esquirol).

Visiter Toulouse, Hotel Assézat

4. La majestuosité de la basilique Saint-Sernin

La Basilique Saint-Sernin règne sur Toulouse comme le plus important édifice religieux catholique de la région Occitane avec ses 21 mètres de haut. Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, elle est un emblème de l’histoire de la ville à l’effigie de Saturnin. Saint-Sernin était le premier évêque de Toulouse et fondateur de l’Eglise, très populaire dans la péninsule Ibérique.

La basilique de Saint-Sernin est le plus grand édifice roman de France, qui se visite tant à l’extérieur : avec les chapelles, la nef, le sarcophage de Saint-Sernin, que de l’intérieur. Elle comprend de nombreuses cloches et carillons, et bénéficie d’une collection d’objets et de reliques d’une qualité rare. Vous serez aussi subjugués par le grand orgue Cavaillé-Col, œuvre d’un des plus grands facteurs d’orge du XIXe siècle qui y trône, c’est un des orge des plus célèbres et les mieux entretenu.

Enfin, la basilique accueille aussi depuis des siècles les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle. Le lieu vous ouvre ses portes du lundi au samedi jusque 18h00 et le dimanche jusque 20h00. L’église est ouverte d’octobre à mai. La crypte et le déambulatoire sont ouverts tous les jours de 10h à 17h30 et le dimanche de 12h à 17h. Pour y accéder, empruntez le métro ou le tram est descendez à la station Capitole.

Visiter Toulouse, basilique

5. Le couvent des Jacobins : joyaux de l’art médiéval

Plus de 350 000 visiteurs pénètrent chaque année dans l’enceinte du couvent pour admirer la grandeur du lieu : l’église, les reliques de Saint-Thomas D’Aquin, le cloître, la salle capitulaire, le réfectoire, la chapelle Saint-Antonin, la chapelle de la Vierge.  Le couvent s’est construit en seulement un siècle entre 1230 et 1350, et a progressivement été agrandi pour devenir le lieu de vie d’une communauté religieuse.

Histoire, art et foi sont les trois piliers de la vie au couvent. L’architecture sobre et austère du lieu fait sa singularité. L’église entièrement construite en briques surprend par la légèreté de ses voûtes et sa luminosité dont elle bénéficie. Elle conserve toutefois, comme beaucoup d’églises du midi, un plan simple aux murs épaulés de contrefort. A Toulouse, le clocher du couvent des Jacobins est un bel exemple du style gothique méridional.

Point positif, les visites sont très interactives : jeux sur tablettes numériques, parcours en famille avec le petit sac de découverte, animations thématiques… Vous pourrez découvrir le lieu en famille sans craindre l’ennui, du mardi au dimanche de 10h à 18h. Pour y accéder, prenez le métro ou le tram arrêt Capitole. Côté tarifs, comptez 5€ par adulte en pleine saison.

Visiter Toulouse, couvent

6. La ferveur du stade Toulousain

« Jouer nous fera toujours grandir » est le slogan des joueurs du stade Toulousain, et de leurs fervents supporters. Assister à un match de rugby est une activité incontournable lors de son séjour à Toulouse !

Pour cause, l’équipe est la plus titrée, avec 21 titres de champions de France. Fréquemment, les pros ne quittent pas le top 3 du classement général, avec Bordeaux et Montpelier. Si, à cause du calendrier vous ne pouvez pas goûter à la ferveur du lieu, vous pouvez évidemment le visiter.

Les visites guidées sont complètes et vous permettent de vraiment vous imprégner du lieu. Après avoir découvert le mur du palmarès, le mur des internationaux, le Pavillon des Ponts Jumeaux dédié aux partenaires et les vestiaires de l’équipe professionnelle, vous pourrez fouler le bord du terrain et vous mettre dans la peau des joueurs mythiques du club. Terminez la visite en direction la Bodega, la salle de musculation et un aperçu du centre dentraînement. Pour les enfants (et les grands enfants) des ateliers vous sont proposés pour vous entraîner de manière ludique.

Sur place, vous trouverez aussi un musée du palmarès du club, une superbe boutique aux couleurs rouge et noir, ainsi qu’une immanquable brasserie. Le stade Ernest Wallon se situe à 10 minutes du centre et de la gare Montabiau, avec un parking de 2000 places. Comptez 10€ à 14€ pour la visite guidée (gratuit jusque’à 6 ans).

Visiter Toulouse, Stade

7. Se cultiver à l’Abattoir

Pas de panique, nous ne vous conduisons pas visiter un véritable abattoir, mais une institution inédite, née de la fusion du musée d’Art moderne et contemporain et du Fond régional d’art contemporain. Le bâtiment occupe simplement les locaux d’un ancien abattoir, et revêt aujourd’hui un aspect modernisé.

Ainsi, les Abattoirs concentrent des collections permanentes, des expositions, une bibliothèque, une galerie des publics, un auditorium, une librairie et un restaurant. Le musée propose aussi des ateliers grand public, et accompagne en parallèle les artistes dans la production. Le programme ambitieux des expositions et leurs grandes qualités a permis au musée d’obtenir le label « Musée de France. »

Le musée est donc le centre culturel de Toulouse, mais avant tout un lieu de vie et de production artistique, puisqu’il diffuse ses collections partout en Europe à travers des partenariats de choix. L’objectif est de promouvoir et de diffuser l’art moderne à travers une grand variété d’expositions toutes plus originales les unes que les autres.

Le lieu est accessible à tous, y compris aux personnes à mobilité réduite. Les animaux y sont tolérés. La ligne A du métro – Station Saint-Cyprien République – et le bus 31 – arrêt les Abbatoirs vous y conduisent. Côté tarifs, comptez de 5€ en tarif réduit à 8€ en tarif plein, et 2€ pour les nocturnes. Les horaires du lieu son très flexibles retrouvez les sur le site internet du lieu.

Visiter Toulouse, Musée Abattoirs

8. Le jardin des plantes pour une immersion dans la nature

Puis, faites une pause nature à Toulouse.  La ville rose est aussi très verte, et comprend plusieurs parcs en centre-ville : le jardin du Grand-Rond, le jardin Royal, et le jardin des plantes. Ce dernier est le plus conséquent et satisfera toutes vos envies de nature.

Le jardin des plantes est un jardin botanique (à ne pas confondre avec le jardin Henri Gaussen), regroupant plus d’une centaine d’espèces. Il s’étend sur sept hectares, entre les allées Jules-Guesdes, l’allée Serge-Ravanel, la rue Alfred-Duméril, et la rue François-Lamark, et fait partie d’un ensemble d’espaces verts situé au sud du centre-ville. Le parc bénéficie aussi de nombreux plans deau, qui se prêtent au calme et à la contemplation.

C’est un lieu incontournable de la ville permettant une pause détente pour toute la famille, même s’il est interdit aux chiens. Vous pourrez aussi parcourir le parc en location de vélos, en petit train, ou sur le dos d’un poney! Sur place, en plus des jeux, un manège est ouvert dès 14h. Comme les autres jardins, il est ouvert tous les jours de 8h jusque 18h à 21h suivant la saison. Pour en profiter, rendez vous rue A. Duméril, allée S. Ravanel ou allée Jules-Guesdes.

Visiter Toulouse, jardin des plantes

9. La tête dans les étoiles à la Cité de L’Espace

 Si vous partez en séjour à Toulouse, nous vous recommandons un créneau pour la Cité de l’espace. Inaugurée en 1977, la cité s’oriente vers la conquête spatiale et plus généralement l’espace. L’avantage du centre est son panel d’ateliers et d’animations ludiques, à la fois sur l’astronomie et sur l’astronautique. Une fois sur place, vous pourrez découvrir des engins spatiaux grandeur nature : Ariane 5, le moteur Vulcain, des satellites tradeur nature ou monter à bord de véritables vaisseaux : avec la station spatiale Mir cédée par la Russie, le Columbus, module d’expérimentation scientifique Européen de l’ISS.

L’inventaire de la cité de l’espace en fait sa richesse, avec de nombreux trésors spatiaux : images inédites en provenance de satellites, vues de la Terre depuis l’espace. Découvrez des vestiges de l’univers avec des objets uniques et rares : pierres de l’espace, scaphandres et tenues d’astronautes, débris spatiaux. Apprenez aussi les petits tips des météorologues et mettez-vous dans la peau d’Evelyne Dhéliat dans des conditions studios, comme si vous y étiez ! Le long de votre visite, vous serez aussi guidés par des panneaux informatifs livrant les secrets de l’espace, l’actualité et les dates importantes à retenir pour mieux comprendre les enjeux de la conquête spatiale.

Pas besoin d’Ariane pour vous y rendre, la cité est accessible en voiture avec des parkings gratuits, ou en transports avec le bus Linéo 1 (arrêt collège Vernant) ou le bus 37 (arrêt Cité de l’Espace). Les horaires varient chaque mois et sont disponibles sur le site officiel de la Cité de l’Espace à la rubrique horaires.
Côté tarifs, comptez entre 21,50€ ou 24,50€ selon la saison pour les adultes, et 16€ à 18€ pour les enfants de 5 à 18 ans.

Visiter Toulouse, Cité de l'espace

10. Visiter Toulouse par le jeu avec des Escape Games

 Enfin, une manière plus inédite de découvrir Toulouse peut être le jeu, avec des escape games grandeur nature. En quelques heures, immergez dans un univers de jeu, tout en découvrant la ville.

A Toulouse « Toulousescape » vous propose un jeu d’évasion grandeur nature. En équipe, fouillez et faite appel à votre logique et à votre sens de la déduction pour sortir dans le temps imparti. Emmanuelle, la Game Master se fera un plaisir de vous accueillir et de vous expliquer les enjeux des quatre thèmes : Le mystère de la dame rose, le trésor des pirates, l’atelier du musicien, les rouages du temps.

Chaque univers comprend des énigmes et retournements de situation surprenants. Ce type d’activité convient aux familles, aux groupes d’amis, comme aux entreprises. L’agence de loisirs toulousaine Granhota propose aussi des jeux de pistes en pleine nature, escape games, rallye découverte ou city-tour pour visiter en s’amusant !

Pour s’y rendre : Retrouvez Toulousescape au 08 rue Maurice Caunes, et comptez entre 22€ et 36€ par personne selon le forfait. Quant à elle, l’agence Granhota se situe 09 place du Capitole et propose des forfaits de groupes pour 2 à 6 joueurs entre 45€ et 60€.

Visiter Toulouse, Escape game

Où dormir à Toulouse ?

  • L’hypercentre
  • Les Carmes
  • Le quartier Saint-Étienne
  • Quartier Saint-Michel
  • Le Busca

Trouvez un hôtel ou un logement à Toulouse au meilleur prix en cliquant ici


 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *