Trek dans le Carros de Foc dans les Pyrénées espagnoles

par Oceaussi
385 vues

Se dépasser en réalisant un exploit insurmontable ne vous rendra que plus fier de vous. Voici un trek de 4 jours dans les Pyrénées espagnoles et plus exactement sur le Carros de Foc, un parcours long de 50 kilomètres dans le Parc National d’Aigües Tortes i Estany de Sant Maurici.

Détail du Trek Carros de Foc

  • Pays : Espagne
  • Massif : Carros de Foc
  • Accès : Parking Pierro de Prat
  • Date de la Randonnée : vendredi 5 juillet 2019
  • Difficulté : moyen
  • Distance : 50 km
  • Durée : 4 jours
  • Dénivelé positif : 1040 mètres
  • Informations complémentaires : Grande Randonnée GR, lac, parking, refuge et auberge

Description du Parcours

Hello, et bienvenue à tous les amateurs de randonnée.

Ce séjour de 4 jours vaut le détour, il comporte beaucoup de points de vue à couper le souffle et de merveilleuses rencontres vous attendent au bout du chemins.

Jour 1 :

Nous sommes partis du parking Pierro de Prat à 11H du matin pour rejoindre le refuge Ernest Mallafré situé à 1893mètres d’altitude, ou nous ne nous sommes pas arrêtés. Un premier lac nous apparait entre les sapins et petites fleurs, c’est le lac de San Maurici. Nous arrivons enfin au premier col de notre périple, le col de Portarro d’Espot à 2427mètres d’altitudes. Puis il faut entamer la descente vers le premier refuge du séjour. Ne soyez pas surpris en croisant quelques vaches en libertés, et par le bleu lagon de ces lacs si merveilleux… Toutefois je rappelle que le Parc National d’Aigües Tortes i Estany de Sant Maurici est un parc protégé, ce qui signifie que les baignades sont fortement déconseillées sous peine de détériorer la faune et la flore de ce paradis naturel. Arrivée au refuge Estany Llong à environ 19H nous n’avons pas fait long feu, diner, une bonne toilette et au lit.

panorama Carros de FocRandonnée dans les pyrénées espagnoles vue montagnepanorama espagne montagne pyreneesrefuge estany llong espagne pyrenees

Jour 2 :

Frais comme des gardons après une nuit assez agitée à cause des ronflements de nos amis randonneurs, nous reprenons les sentiers pour le jour de marche le plus long de notre périple. En théorie il y a environ 5H de marche, en pratique nous avons mis 8H en tout et pour tout en comptant un certain nombre de pauses pour reprendre notre souffle, admirer le paysage, faire quelques clichés, manger ou s’hydrater. Ce jour là ce n’était pas facile surtout pour moi, j’ai trouvé le terrain particulièrement rocailleux et le col Dellui difficile d’accès. Mais ce Col vaut le détour, une fois que l’on y est on ne veut plus redescendre, ou est-ce à cause de la pente qui ressemble plutôt à une falaise… comme vous l’aurez deviné, la redescente fut laborieuse pour moi, étant donné que j’ai une petite peur du vide et des grands espaces. La partie douloureuse passée nous avons bien profiter du reste de la journée. Arrivée au refuge de Colomina à environ 18H, accompagnés d’un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes.

Lac carros de Focsquelette tete animallac refuge colomina espagne

Jour 3 : 

Il faut savoir que le sommeil n’est pas du tout réparateur dans les refuges, surtout pour des personnes comme moi qui ont un sommeil très léger et ne supporte pas les ronflements. Au refuge de Colomina le réveil se fait à 6H, et le petit déjeuner y est copieux et de qualité, ce qui nous permet de reprendre des forces avant de repartir. Ce jour là nous n’avions pas beaucoup de marche à faire (ce qui nous a permis de nous reposer à notre arrivée au refuge suivant). Comme à notre habitude nous avons pris notre temps, ce qui nous a permis d’observer toute sorte d’insectes, plantes et même des marmottes. Pour déjeuner, nous nous sommes arrêtés dans une petite clairière à coté d’un ruisseau surplombant la vallée, j’en ai profité pour faire trempette et me rafraichir. Plus nous nous rapprochions du refuge et plus nous étions ébahis par cette flore verdoyante et cette eau d’un bleu azur… Puis nous sommes arrivés au refuge Josep Maria Blanc qui se rapproche un peu plus d’une auberge que les autres refuge, d’ailleurs il est possible de monter en “taxi” jusque là. Cet endroit est très agréable, il est comme posé au milieu de l’eau, une goute d’eau en suspend.

refuge josep maria blanc

Jour 4 : 

Le dernier jour nous avons préféré la sécurité à l’aventure (ok j’avoue j’étais épuisée et mal en point), mais ils annonçaient des orages à partir de 14H et je vous avoue que marcher sous la pluie ce n’est pas super… Du coup au lieu de prendre le sentier qui durait environ 6H, nous avons coupé par un sentier qui en faisait 3H. Le chemin était beaucoup plus tranquille que ceux pratiqués précédemment, et ça fait du bien au moral. Du coup nous n’avons pas gravit de col ce jour là, mais nous avons fait de la descente pour revenir au parking Pierro de Prat.

Trek carros de Foc Lac

Récapitulatif des Refuges sur le Carros de Foc

Voici les trois refuges principaux :

  • Rejuge Estany Llong (1987mètres d’altitude)
  • Refuge Colomina (2420mètres d’altitude)
  • Refuge Josep Maria Blanc (2318mètres d’altitude)

Vous devriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Accepter