Les maisons troglodytes de Langenstein, dans le Harz (Allemagne)

par LaBeletteQuiVoyage
LaBeletteQuiVoyage
Décidément, la région du Harz regorge de belles surprises ! C’est le seul endroit d’Allemagne où on peut voir des maisons troglodytes. Nous sommes donc parties à Langenstein, pour visiter ces maisons uniques et faire une randonnée sur le Hoppelberg, la toute petite montagne avoisinante.
1

Topo de la randonnée

2

Départ de la randonnée

3

Les maisons troglodytes de Altenberg

4

Wasserhöhle

5

Altenburg

6

Le tour de la colline Hoppelberg

7

Les maisons troglodytes du village

8

Que visiter ensuite ?

9

Logement

10

Détails techniques sur la randonnée

 

Carnet de voyage sur Langenstein et ses maisons troglodytes

Découvrez d’autres carnets de voyage sur l’Allemagne et la région du Harz

Topo de la randonnée

  • Pays : Allemagne
  • Massif : Parc National du Harz
  • Difficulté : Facile
  • Distance : 8,3 km
  • Dénivelé positif : 225 m
  • Informations supplémentaires : Chiens autorisés, Accessibles aux enfants, Vestiges, Parking

Départ de la randonnée

Langenstein est un petit village situé entre Blankenburg et Halberstadt, dans la région du Harz, en Allemagne. Il est renommé pour ses maisons troglodytes, les seules encore visibles en Allemagne. Il y a deux sites dans le village où on peut en voir, et c’est facilement accessible en une courte balade. Sauf que j’avais vu une suggestion de randonnée sur le site de la ville d’Halberstadt, passant par les maisons troglodytes, mais également des ruines et une petite montagne (j’hésite avec « colline »…) Du coup, j’ai embarqué ma copine dans cette aventure, et disons que même si elle avait bien commencé, la balade s’est finie au pas de course, lol… Mais que s’est-il passé ?? Suspense 😉

Nous nous sommes garées dans la Dorfstraße, dans un « parking » à côté de l’étang Ölmühlenteich. En fait de parking, c’est un trottoir un peu large dans un virage, où peuvent tenir 3 ou 4 voitures. J’avais l’impression de me garer un peu à l’arrache… Le chemin de rando est juste à côté, en direction de l’étang, en montant par les petits escaliers sur la gauche : il suffit de suivre le panneau “Aufgang zur Altenburg“.

Les maisons troglodytes de Altenberg

Il y a une petite esplanade avec deux bancs, mais ce n’était pas encore l’heure de la pause, ahah ! On marche sur la pierre, le chemin monte doucement.

sentier Langenstein

Sur la gauche, il y a des ouvertures dans la roche, et nous sommes parties en exploration. Il faut parfois se baisser un peu, et en sortant de l’autre côté, on a une vue sur le village. Il s’agit en fait d’anciennes maisons / refuges troglodytes, qui sont pour la plupart éboulés. Nous sommes retournées sur le chemin, et juste ensuite est apparue une belle maison troglodyte sur la droite (Höhlenwohnung).

maison troglodyte Langenstein

Creusée dans le grès, cette maison a été habitée de 1746 à 1916. En 1990, elle a été restaurée au plus proche de la réalité (grâce à une vielle carte postale) et meublée de façon authentique. Il n’y avait personne, la porte était ouverte… Alors nous sommes entrées…

maison troglodyte Langenstein

En face de la maison, se trouve un petit jardin, duquel on a une belle vue sur la campagne. Au loin, on peut même voir les clochers d’Halberstadt.

Wasserhöhle

Nous avons continué le chemin entre les roches. Il était auparavant emprunté par des charrettes pour rejoindre le château d’Altenburg.

wasserhohle

Puis sur la gauche, un panneau nous indique la Wasserhöhle (grotte-puits) : il faut prendre le petit escalier en roche qui descend vers une porte en bois, pour avoir accès à la cave.
En 1923, un bassin en béton a été créé ici : pendant 10 ans, il a servi de réservoir pour alimenter en eau divers bâtiments du village en contre-bas. Son utilisation a été stoppée en 1933, lors de l’établissement du réseau d’eau potable.

wasserhohle

Une fois dans la cave, il y a une ouverture qui donne sur le village.

Altenburg

Nous sommes ensuite arrivées aux ruines du château d’Altenburg. La construction du château a commencé en 1177, initiée par un évêque. Il a été utilisé comme palais épiscopal et résidence, et a changé plusieurs fois de propriétaire, et même de territoire ! Au final, il sera définitivement détruit après le passage des Suédois en 1644, pendant la Guerre de Trente ans. Aujourd’hui, il ne reste que quelques vestiges…

Altenburg

Nous avons alors atteint le sommet de la colline, d’où nous avons un beau point de vue à 360°. On peut voir Langenstein en contre-bas et la ville d’Halberstadt au loin (6,5km). Vers l’Est, la colline Hoppelberg où nous allons nous diriger ensuite. Vers le Sud, la forteresse de Regenstein avec son moulin et sa forêt de pins, dont la visite est à ne pas manquer (plus de détails dans mon carnet sur les curiosités de Regenstein). Et vers l’ouest, le sommet le plus haut du Harz : le Brocken (il faut quand même plisser un peu les yeux pour le voir).

altenburg

Le tour de la colline Hoppelberg

Après cette petite pause, nous avons repris la marche, dans le but de faire le tour de la colline Hoppelberg. Le chemin est super sympa, passant à travers la forêt de pins : il y a du sable, des pommes de pins, et une bonne odeur de forêt ! Nous avons suivi la direction de Siemensstein / Hoppelberg.

colline hoppelberg

colline hoppelberg

colline hoppelberg

Nous sommes arrivées à la Siemensstein : ce rocher marque l’emplacement de la tombe de Friederike Sophie Henriette Siemens, qui était mariée au propriétaire du domaine de Langenstein (vers 1800). C’était son endroit préféré, d’où elle aimait regarder la belle vue sur le nord du Harz et elle souhaitait y être enterrée.

colline hoppelberg

A l’embranchement suivant, nous avons pris à droite pour suivre le Hoppelberg Kammwanderweg. Ça fait une grande ligne droite dans la forêt, jusqu’à un nouvel embranchement : à gauche, ça monte sur le Hoppelberg, et à droite ça le contourne. Nous avons choisi de le contourner, mais au final ça montait quand même un peu, ahah !

Il y a plusieurs gros rochers à voir, comme le Froschstein ou le Sonnentorstein. Mais pour nous, les choses se sont un peu compliquées, et nous n’avons pas eu le temps de chercher ces rochers… Que s’est-il passé ? Eh bien, nous nous sommes faites attaquer par des nuages de mouchettes !!! Super tenaces, elles volaient en essaim autour de nous : gesticuler avec les bras ne leur faisait pas peur, elles partaient simplement de l’autre côté avant de revenir… Pendant 45minutes, nous avons marché au pas de course dans la forêt, en essayant de les chasser avec les bras, non-stop. Enfin si, j’ai fait 2 ou 3 stops pour prendre des photos en mode ultra-speed.

colline hoppelberg

colline hoppelberg

Je peux vous dire que 45 minutes à gesticuler comme ça, c’est super long ! On n’arrêtait pas de râler, lol. Nous avions mis du spray anti-moustique (merci Isa !!), et je pense que ça nous a protégées de piqûres. Car vu le comportement des mouchettes, je suspecte des midges… Oui, le Harz est loin de l’Écosse, mais apparemment elles auraient été importées… A mon avis, c’était juste « pas de bol » : sur toutes les randos qu’on a faites, et sur mes 3 séjours dans la région, c’est le seul endroit / moment où on en a croisé…
Elles nous ont laissées tranquille quand nous sommes enfin sorties de la forêt (disons qu’il y en avait beaucoup moins). Le chemin longe un champ avant de retourner dans le village.

colline hoppelberg

Les maisons troglodytes du village

Nous avons retrouvé le village, en arrivant par la rue Apfelstraße. Une fois dans la rue principale, la Quedlinburger straße, nous avons pris à droite dans la rue Friedhofstraße et suivi le panneau « Aufgang Höhlenwohnungen » jusqu’à la rue Schäferberg. C’est ici que se trouve les 10 maisons troglodytes appelées « Höhlenwohnungen von Langenstein ». On se croirait dans le Seigneur des Anneaux, prêt à voir sortir des hobbits 😊

maison troglodyte

Pour la petite histoire, vers 1850, il y avait un manque de logement pour les travailleurs agricoles de Langenstein. Le maire a alors donné des gros rochers de grès aux travailleurs, pour qu’ils puissent y creuser des habitations, comme celles de l’Altenburg. Il a fallu entre 2 et 5 mois pour faire les maisons troglodytes, et elles ont été habitées jusqu’en 1910.

maison troglodyte

Certaines ont été restaurées et réaménagées. Il est possible de les visiter, en prenant rendez-vous à l’office du tourisme d’Halberstadt. Nous n’avions rien prévu, mais il se trouve qu’il y avait déjà des gens sur place et que tout était ouvert. Alors nous en avons profité 😉

maison troglodyte

maison troglodyte

Nous sommes ensuite retournées sur Quedlinburger Straße pour retrouver la voiture. Mais si vous avez encore un peu de temps, vous pouvez vous arrêter voir la mairie et l’église.

Que visiter ensuite ?

Nous sommes ensuite allées à Halberstadt : il y a de nombreuses églises et une cathédrale à visiter. Nous avons fait un tour près du zoo pour voir la tour Belvédère, et nous avons rejoint le sud de la ville pour marcher vers les formations rocheuses de Klusfelsen.

rochers klusfelsen

rochers de klusfelsen

Pas très loin, la ville de Quedlinburg est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO et mérite une visite. Je n’y suis pas encore allée, mais c’est au programme de ma prochaine escapade dans le Harz !

Et si vous aimez randonner, il y a énormément de chemins balisés dans la région. N’hésitez pas à cliquer sur mon profil pour accéder à la description des randos et des visites que j’ai faites 😉

Logement

Nous étions dans un airbnb à Wernigerode, où j’étais déjà restée lors d’un précédent séjour. Ce petit appart est parfait pour 1 ou 2 personnes : au calme et situé à 2km du centre-ville, avec un accès facile à l’autoroute, donc une bonne base pour visiter le Harz. En logeant à Wernigerode, il faudra rajouter la taxe de séjour (payer sur place, en liquide, 2,80 euros/personne/nuit). En échange, vous recevrez un carnet de bons de réductions et un accès gratuit aux transports en commun.

Détails techniques sur la randonnée

– Boucle de 8,3 km depuis le « parking » à l’entrée du village
– Dénivelé de 225 m
– Nous avons mis 2h en déplacement, et 2h30 avec les pauses. Petit rappel : on a marché très vite pendant 45min (les foutues midges !!!)

Contactez-moi si vous voulez mon fichier .gpx.
Je vous mets ici mes captures d’écran de Strava. Autrement, j’ai fait cette carte interactive avec mes randonnées et balades dans le Parc National du Harz.

carte strava Langenstein

A bientôt, pour la suite de nos aventures dans le parc national du Harz !

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Accepter