Milos, le secret des Cyclades

Milos, le secret des Cyclades
J’ai découvert les Cyclades il y a quelques années et je suis tombée amoureuse de ces îles à l’atmosphère si caractéristique. Qui ne tomberait pas sous le charme des maisons blanches, des dômes bleus des églises orthodoxes, des terres parfois arides ou plantées d’oliviers et surtout du bleu profond de la mer ? Les Cyclades, c’est une image de carte postale à chaque ruelle de village, à chaque point de vue.

Visiter Milos, île des Cyclades

Informations sur le voyage

Cette fois je choisis Milos. Longtemps gardée comme un secret, moins connue que certaines de ses voisines comme Mykonos, Paros ou Santorin, mais justement plus attirante à découvrir. Milos est une île authentique, plus sauvage, réputée pour ses nombreuses plages : je ne pouvais donc pas résister !

Détail du voyage à Milos

Itinéraire : Paris – Athènes – Milos – Paris / Grèce

Date et Durée du Voyage : mardi 17 juillet 2018, 7 jours 7 nuits

Budget : 1500 euros par personne (transport, food, visite,logement, activités)

Logement : Perla Room Studio, Pollonia, Milos

Nombre de voyageurs :2

rues fleuries de Milos en Grèce

rues fleuries de Milos en Grèce

À lire aussi :

Road trip Crête : Evasion sur l’île des Dieux

 

Jour 1 : Arrivée à Milos et logement

Il y a plusieurs moyens d’arriver sur Milos : en avion avec une escale à Athènes ou par le ferry depuis le port du Pirée.

L’avion est souvent plus cher que le ferry, mais le trajet est nettement plus court. Compter environ 4h30 de traversée avant de débarquer sur Milos.

J’ai choisi le ferry et puisque j’avais quelques heures d’attente à Athènes avant d’embarquer, j’en ai profité pour me balader en centre-ville et déjeuner à Plaka. Le cœur historique, ultra touristique hélas et certainement plus animé le soir venu. Mais sans regret, il fallait le faire et voir ce dédale de petites rues.

Arrivée à Milos, je récupère ma voiture de location à Adamas. On loue très facilement à distance, au moment de préparer son voyage. En pleine saison les tarifs sont élevés (j’ai payé environ 300 euros pour la semaine). On peut aussi louer un quad. Je ne vous conseille pas de passer toute la semaine en quad, car il peut y avoir beaucoup de vent (le fameux Meltemi) et ça devient moins fun.

Hôtel près de Milos :

j’ai choisi une location à Pollonia et c’était top ! Perla Room est un endroit très sympa, vue sur mer et accès direct à une petite crique tranquille. Accueil discret, chaleureux et plein de petites attentions. Les chambres ont été refaites récemment, sont très confortables et offrent une jolie déco contemporaine et épurée. Toutes ont un balcon vue sur mer, certaines bénéficient même d’une terrasse.

Mon avis sur Pollonia :

Avoir choisi Pollonia comme camp de base était une très bonne idée. Pollonia est une petite station balnéaire au Nord de l’île. Tout est facilement accessible. Le soir, vous pouvez profiter de tous les restaurants de Pollonia : variés, bons, belle atmosphère, jolie vue sur la plage.

vue mer à Pollonia

Baie de Pollonia en Grèce

Mes bonnes adresses :

  • à Pollonia, passez boire un cocktail (ou plusieurs) chez Mirena, la patronne haute en couleur du Cactus Bar. Petite adresse sans prétention mais qui vaut le détour
  • à Adamas, si vous souhaitez dîner dans un restaurant raffiné, réservez une table en terrasse chez Navagio, vous ne serez pas déçus. Poissons frais grillés ou autres spécialités grecques, tout est bon et leur cave permet de belles découvertes de vins grecs.

Jour 2 à 6 : Milos

Visitez l’île à votre rythme et selon vos envies, il y a tant de choses à voir ou à faire. Je pensais que sur une semaine, j’aurais le temps de faire des repérages puis de revenir profiter de mes endroits préférés, mais non, chaque jour a été consacré à une nouvelle découverte de l’île.

Il y a plus de 70 plages sur l’île, je ne vais donc pas vous faire une énumération surtout que certaines d’entre elles ne sont accessibles qu’en bateau ! Découvrez sur place, c’est plus sympa !

Voici seulement quelques conseils qui sont pour moi les indispensables de Milos  :

Visitez les villages de pêcheurs typiques, construits à flan de roche, les pieds dans l’eau et aux façades pleines de couleurs : Klima, Firopotamos et Mandrakia. Vous pouvez vous baigner à Firopotamos qui offre une jolie petite plage, déjeuner ou dîner à Klima.

Ma bonne adresse : déjeunez chez Medusa, une adresse incontournable de Mandrakia !

Mandrakia petit village de pêcheur en Grèce

baie de Klima

  Parcourez les plages tout autour de l’île, il y en a pour tous les goûts : des plages aménagées avec restaurants et transats, des plages cachées, des plages de sable, de galets, des plages sur d’anciens sites miniers où vous sentirez la chaleur des sources de souffre en plongeant vos pieds dans l’eau, des plages pour les aventuriers où il vous faudra descendre le long d’une échelle de bois bringuebalante…Vous aurez des moments suspendus où vous serez seuls au monde, vous profiterez d’une eau translucide et de paysages magnifique ouvrant sur l’horizon dégagé.

Plage à Milos en Grèce

Plage à Milos en Grèce

Plage à Milos en Grèce

  Ne ratez sous aucun prétexte le coucher de soleil depuis Plaka. Prenez votre courage à deux mains et grimpez tout en haut du Kastro qui offre un panorama à couper le souffle.

Mon Conseil : Autre alternative, pour les moins courageux lUtopia Café dans le centre de Plaka : leur terrasse offre certainement une des plus belles vues pour profiter du coucher de soleil tout en sirotant un cocktail ou une bière grecque. Vous pensez bien que ce bar est pris d’assaut de très bonne heure, je vous conseille donc d’anticiper pour être sûr d’y avoir une place en terrasse.

Couché de soleil sur Plaka Grèce

Découvrez Sarakiniko. Le site qui rend Milos aussi célèbre que la découverte de la Vénus. Ce paysage lunaire, presque blanc éclatant, se détachant du bleu azur du ciel et du bleu marine de la mer est somptueux ! Ce qui l’est moins, c’est le monde. Evidemment cela gâche un petit peu la découverte alors faites comme moi, essayez d’être matinal et allez-y de très bonne heure. Vous aurez moins de monde, moins chaud et vous pourrez profiter d’une baignade à peu près tranquille.

paysage lunaire de Sarakiniko à Milos

Changez de point de vue et sillonnez les côtes de Milos par la mer, à bord d’un catamaran. Beaucoup d’entreprises proposent des excursions en bateau depuis Adamas. Faites le tri, certaines sont un peu expéditives, d’autres sont des bateaux surpeuplés. A faire absolument, vous ne pouvez pas aller à Milos et ne pas aller à Kleftiko, cet ancien repaire de pirates, le site est splendide. En chemin, vous pourrez piquer une tête dans des eaux cristallines, voir l’île de Poliegos et profiter de toutes les anecdotes de votre skipper sur l’histoire de Milos. La sortie en bateau vous permet d’accéder à un autre visage de Milos et de voir tout ce qui n’est pas accessible en voiture depuis la terre ferme.

Mon Conseil : Partez avec Milos Adventures. Oui, c’est un peu plus cher (env.120 euros/pers.), mais ça vaut vraiment le coup : maximum une vingtaine de personnes sur le catamaran, ce qui donne l’impression d’une excursion semi-privée, le circuit est top et les déjeuner/ collation sont inclus (et très bons !).

Kleftiko

Jour 7 : Milos / Paris

A l’heure de reprendre le ferry, je pensais déjà à la prochaine île grecque .. Paros ? Folegandros ? Amorgos ?

Vous aussi vous verrez, vous y penserez, tellement ces îles nous happent et nous imprègnent. Mais dépêchez-vous, Milos est un secret de moins en moins bien gardé !

 

♥ Suivez MademoiselleBronzette sur Instagram pour découvrir d’autres inspirations de voyages et photos ♥

 

1 réflexion sur “Milos, le secret des Cyclades”

  1. Corine DUBASQUE

    Merci pour ce joli billet. Nus avons hâte de découvrir ce petit bijou. Nous partons dans deux semaines.
    Cordialement

    Corine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *