2 semaines seule à Bali

par Aurelie
Aurelie
586 vues

> Indonésie > Bali > où aller à Bali ? Ceci n’est pas mon premier voyage en solo et j’aimerais pouvoir vous donner l’envie aussi, si vous n’avez pas encore osé sauter…

1

Etape 1 : Arrivée à l’aéroport de Denpasar

2

Etape 2 : 2 jours à Amed

3

Où aller à Bali ? Etape 3 : Lovina

4

Où aller à Bali ? Etape 4 : Arrivée à Sanur puis départ pour Nusa Penida

5

Etape 5 : 2 jours sur l’île de Nusa Penida

6

Etape 6 : 4 jours de farniente à Nusa Dua

7

Partir seule à Bali, Etape 7 : Une semaine de retraite yoga à Canggu

8

Voici quelques petites adresses pour déjeuner ou diner

> Indonésie > Bali > où aller à Bali ?

Ceci n’est pas mon premier voyage en solo et j’aimerais pouvoir vous donner l’envie aussi, si vous n’avez pas encore osé sauter le pas.

Partir seule : où aller à Bali ?

  • Itinéraire : Amed – Lovina – Sanur – Nusa Penida – Nusa Dua – Canggu
  • Date et Durée du Voyage : jeudi 22 août 2019, 17 jours
  • Budget : Entre 2000 et 2300 € (transport, logements, activités)
  • Nombre de Voyageurs : solo

Partir seule à bali reflet

Bonjour les Goyav !

Mon premier carnet de voyage  vous racontera étape par étape mon séjour à Bali, seule.

Rien à craindre, Bali est une île très safe, et les gens y sont très accueillants. J’y étais déjà allée il y a 4 ans, mais accompagnée. J’avais visité les lieux les plus connus car je n’étais restée qu’une dizaine de jour. Mais ce fut déjà un coup de coeur pour l’Île des Dieux. C’est pour cela que j’ai décidé d’y retourner cet été.

J’ai réservé mon billet d’avion au mois d’avril pour 800€. Il y avait moins cher (695€ avec la compagnie Thai Airways) mais je préférais voyager avec Air France/KLM pour gagner des miles :). Le budget que j’ai indiqué est bien entendu indicatif. J’ai pris des hôtels entre 50 et 100€ la nuit mais on peut bien sûr trouver moins cher.

 

Etape 1 : Arrivée à l’aéroport de Denpasar

Après 2 escales (Amsterdam + Singapour) et 18h de voyage, me voilà enfin à Bali ! Mais il restait encore 3h de route pour rejoindre ma première destination : Amed. Mais heureusement, j’avais organisé un transfert avec l’hôtel. Plus on arrivait vers Amed et plus les routes étaient étroites et sinueuses. En pleine nuit, sans éclairage, autant vous dire que je n’étais sereine.  Mais je suis bien arrivée à bon port.

 

Etape 2 : 2 jours à Amed

Amed est un petit village de pêcheur. C’est très tranquille. J’ai séjourné à l’hôtel Onlyou Villas. C’est un tout petit complexe de 4 villas, avec son restaurant les pieds sur l’eau.

Onlyou Villas Bali

petit dejeuner hotel partir seule a baliEcolo en plus, avec la paille en bamboo.

Pour ma première journée à Amed, je me suis arrangée avec le chauffeur de l’hôtel (avec frais supplémentaires) pour qu’il m’emmène voir les temples.

Tout d’abord, Le Palais de l’eau, Tirtagangga. Je pense que vous avez dû voir passer quelques photos sur instagram

Palais de l’eau TirtaganggaEn effet, on n’est pas les seuls à vouloir faire la même photo. Du coup, le chauffeur m’a proposé d’aller voir un autre Waterpalace, SoekaSada Unjung, non loin du Tirtagangga. Mais celui-ci est moins connu, et donc moins de gens. Mais un lieu tout aussi beau où l’on peut faire d’aussi belles photos.

SoekaSada Unjung partir seule a bali

Ensuite, nous prenons de l’altitude (je parle du chauffeur et moi) pour aller voir ce fameux Temple de Lempuyang. Depuis le temple, il y a une vue magnifique sur le volcan Agung. Mais pas le jour où je suis allée.

Temple de LempuyangIl faut savoir que Lempuyang est un des lieux les plus instagramés du moment avec le Tirtagangga. Pour arriver à obtenir un de ces clichés « so Instagram », il faut faire la queue (On m’a dit 2h, mais je n’ai attendu « que » 1h30), et donner un peu de sous pour se faire prendre en photo. Mais ça vaut le coup, non ?

Sur le chemin du retour, je voulais faire une halte sur le Sunset Point. Mais qu’est-ce ? La photo ci-dessous parle d’elle-même

Sunset Point partir seule a baliC’est un lieu où l’on peut prendre un verre juste devant le soleil qui se couche derrière le Mont Agung.

Dîner au restaurant Meeting Point que j’ai découvert via une instagrammeuse.

Pour mon 2ème et dernier jour sur Amed, il fallait que j’aille voir ce qu’il se passe sous l’eau. Amed regorge de très beaux spots de plongée/snorkeling. Il y a beaucoup de centres de plongée tenus par des Français. Mais j’y suis allée avec le chauffeur de l’hôtel. On a pu y voir des tortues, des poissons multicolores, fluorescents presque. Même une étoile de mer bleu fluo ! Je n’ai pas pu capturer ces images mais elles sont bien gravées dans ma tête !

Je suis rentrée à l’hôtel prendre une douche. Puis départ vers Lovina, qui se trouve à 2h30 de route.

Après réflexion, mon séjour à Amed était un peu trop court. J’y serais bien restée au moins 1 jour de plus.

 

Où aller à Bali ? Etape 3 : Lovina

Après 2h30 de route depuis Amed, me voilà enfin à Lovina. C’est une autre petite ville assez calme du nord de Bali. Elle est très connu pour les dauphins que l’on peut voir au crépuscule.

Pendant ce séjour de 3 jours, j’ai séjourné 3 nuits à l’hôtel Alamanda Lovina. C’est un petit complexe de quelques villas, comme à Amed, dans les hauteurs avec une vue surplombant la mer et la verdure luxuriante. Je ne me lasse pas de la piscine à débordement. La vue au couché du soleil est à couper le souffle.

Alamanda Lovina Bali Je le recommande vivement. Même s’il est loin du centre et de la plage, c’est ce qui permet d’avoir ce cadre magnifique. En plus, l’hôtel propose des services de navettes gratuits. Alors autant en profiter !

 

Jour 1 : Ascension du Mont Batur.

Je crois que je me souviendrai toute ma vie de ce trekking. J’ai eu des courbatures aux fesses pendant 3 jours.

Le chauffeur est venu me chercher à 1h30 du matin. Le réveil a bien piqué ! Puis 2h de route jusqu’au point de ralliement pour commencer la marche. Et ce furent 2h d’angoisse : des routes de plus en plus étroites et sinueuses, à 3h du matin, sans éclairage. Plus on prenait de l’altitude, et plus le brouillard s’épaississait.

Une fois arrivée au point de ralliement, je me suis ajoutée à un groupe de français. Il y avait un guide pour 5 personnes. Le temps de boire un bon café (il faisait frais là-haut) et c’était parti, chacun avec sa lampe torche. Je tiens à indiquer qu’il fait une très bonne condition physique. Je pensais l’avoir, faisant du sport chaque semaine et ayant déjà fait quelques randonnées, mais ce n’est rien par rapport à ce trekking. Je pense que le fait qu’il faisait nuit noire a joué quelque chose. On perd nos repères. Et en plus on transpire beaucoup ! C’était 2h de montée, que de la montée. Nous sommes arrivés au sommet à 5h30. Nous avions donc 30min pour enfin nous reposer en attendant le fameux sunrise. 30min plus tard, voici le résultat :

Mon Batur Sunset couché de soleilSuperbe vue pour déguster un petit-déjeuner à base d’oeufs durs que l’on a pu faire bouillir dans les eaux chaudes du cratère. 1h plus tard, il était temps de reprendre la descente pour environ 1h. Et voici la vue sur le chemin …

Partir seule à bali ascension mont batur trek nuagesJe n’ai jamais été autant épuisée ! Je suis ensuite allée aux sources d’eau chaude de Batur. Je vous conseille d’y aller après un bon trek. C’est le meilleur moyen de récupérer. Retour à 11h30 à l’hôtel. Programme du reste de la journée : sieste et bronzette.

Jour 2: Visite de Bedugul et Munduk

J’ai réservé les services d’un chauffeur pour cette journée auprès de mon hôtel. Il faut compter 30€ mais il vous emmène où vous voulez, vous donne des idées de visite et surtout, vous prenez votre t e m p s.

Le temple Ulun Danu Beratan

Ce temple est magnifique car il est situé sur un lac

Le temple Ulun Danu Beratan

Plantations de café de Baturiti avec une dégustation de cafés excellents et originaux : café à la vanille, au cacao, au gingembre, aux noix, à la noix de coco

Tout ça gratuitement, avec en prime, une petite photo classique de Bali dans un nid

Partir seule à Bali Nid café Rizières

Twin Lakes Selfie – Wanagiri Hidden Hills

C’est à cet endroit que l’on peut prendre d’autres photos bien connu de Bali, que vous avez déjà du voir passer sur les réseaux sociaux. Moyennant 50 000Rp. Soit pour 3€ on vous prend en photo.

Twin Lake Selfie BaliJe ne vous les poste pas toutes, mais vous voyez le genre 🙂

Munduk Waterfall – Gobleg

Dernier stop pour aller voir les cascades. Il faut bien marcher pour y accéder. Des marches et des sentiers battus

Munduk

Cascade Munduk

Mais sur le chemin du retour vers le chauffeur, je vois la direction vers une autre cascade. C’est un peu plus difficile et long d’y accéder mais faisable. J’ai bien fait de m’y aventurer car elle est beaucoup plus impressionnante que celle de Munduk.

Partir seule à bali cascade Munduk

Banjar Hot Springs

Dernière visite de la journée. Les sources d’eau chaude. Mais je ne les ai pas trouvées si extraordinaires que ça. Trop de touristes

 

Jour 3 : Dolphin tour et départ pour Sanur

Au début je ne pensais pas faire cette activité car il y aurait trop de monde. Et puis je me suis dit que c’était quand même l’activité principale de cette ville et ça ne coûtait que 9€.

Dolphin Tour BaliC’est mon plus beau cliché.

Pour conclure avec cette étape, j’ai bien aimé aussi l’ambiance de ce petit village, moins bondée en touristes. 3 jours suffisent. Le centre est assez petit mais très joli avec ses plages de sable noir.

partir seule à bali mer

J’aimerais également vous indiquer 2 restaurants où j’ai diné et qui sont juste délicieux !

Buda Bakery and Restaurant : Meilleure boulangerie de la ville qui fait de super plats locaux. J’en ai eu pour 8€ avec un plat et un dessert. Le cadre est très joli, tout en bois.

The Secret Garden: Ce restaurant est un peu plus cher que la moyenne de la restauration à Bali (15€ pour un plat, dessert et boisson) mais cela reste tout de même bon marché. Surtout que le cadre est juste magnifique, tellement romantique. Il faut réserver car il n’y a que 5 tables. Le service est digne d’un restaurant gastronomique. On vous fournit même l’anti-moustique ! On vous accueille comme des princesses 🙂

Départ à 11h pour 2h45 de voiture jusqu’à Sanur

 

Où aller à Bali ? Etape 4 : Arrivée à Sanur puis départ pour Nusa Penida

Je ne suis restée qu’une nuit à Sanur. Ce n’était qu’une « escale » pour ensuite aller sur Nusa Penida. Mais Sanur reste une ville calme, ou peut-être était-ce la période. Fin août. Mais on voit quand même plus de touristes qu’à Amed ou Lovina.

J’étais tellement fatiguée de mon voyage en voiture que je n’ai fait que de la plage toute l’après-midi. Mon hôtel avait une petite plage privée située à 5-6min à pieds. Je vous le conseille d’ailleurs. Il s’agit de l’Akana Boutique Hotel. C’est un petit hôtel, avec une déco assez moderne. J’ai eu un véritable coup de coeur pour la piscine

Akana Boutique HotelLa chambre était très confortable

Chambre hotel bali Akana Boutique HotelLe soir je ne me suis pas pris la tête, j’ai diné au restaurant de l’hôtel. Il y avait un concert live d’acoustique ce soir-là.

Départ pour Nusa Penida

En amont, j’avais réservé une excursion de 2 jours 1 nuit sur le site  www.nusapenidaexcursion.com qui avait été recommandé sur instagram. Tout était inclus : transport, guide, hôtel et repas du matin et du midi. Le lendemain, un chauffeur est venu me chercher à l’hôtel de Sanur à 7h30 pour un bateau à 8h30. Le chauffeur s’est occupé de prendre mon billet. Je ne me suis occupée de rien.

N.B : Monter ou descendre d’un bateau est une vraie expédition. Il n’y a pas de « vrai » quai. Il faut aller dans l’eau pour accéder au bateau. J’ai donc du enlever mes baskets et puis en montant dans le bateau, il y en a une qui est tombée dans l’eau. Quelle angoisse. Après il fallait que chacun enlève ses chaussures dans le bateau. Le staff de la compagnie maritime s’est occupé de prendre ma valise pour la mettre dans le bateau.

Enfin posée. C’est parti pour 40min de traversée jusqu’à l’île de Nusa Penida

 

Etape 5 : 2 jours sur l’île de Nusa Penida

Après 40min de fast boat, me voici arrivée. Mon guide et chauffeur m’attendait, et c’était déjà parti pour le road trip. « Road trip » qualifie bien ces 2 jours de marche, de voiture sur des routes vallonnées. Ce qu’il y a à visiter ne sont que des plages en fait. Mais le chemin pour y accéder, que ce soit à pied ou en voiture, est assez sportif.

Jour 1 : Diamond Beach

diamond beach nusa penida baliLes routes sont sableuses et caillouteuses. Alors mieux vaut avoir de bonnes chaussures. Mais vu qu’on est à la plage et qu’il fait chaud, c’est triste de porter des baskets. Je conseille donc de porter des sandales du type Birkenstock. J’ai pu les essayer pour la première fois en mode « marche ». Elles ont une semelle assez épaisse et tiennent bien le pied.

Pour accéder à la plage, tout en bas, accrochez-vous bien. Je n’ai pas eu le courage d’y aller car je ne voulais pas imaginer le parcours pour remonter. Je me suis donc contentée de la magnifique vue d’en haut.

Diamond Beach nusa penida partir seule baliSuperbe cliché de mon guide 🙂

Tree House – Thousand Island

Le trekking n’est pas terminé. Il faut encore descendre et monter des escaliers pour accéder à cette petite cabane dans les arbres qui donnent une vue différente sur Diamond Beach

Tree house thousand islands bali

Première journée terminée. Direction l’hôtel Wani Bali Resort. C’est un tout petit hôtel à bas coût, avec des bungalows. Le cadre était très mignon mais en voyant la chambre, on comprend pourquoi la nuit coûte 20€. Mais c’était l’hôtel inclus dans le package. Package que j’ai quand même payé 190€. Je m’attendais donc à ce que l’hôtel soit mieux. Mais ce n’était que pour une nuit.

Jour 2 : Crystal Bay

C’est une plage pour faire du snorkeling. Mieux vaut y aller avant 9h30 pour éviter la foule de bateaux. Je m’y suis relaxée toute la matinée (100 000Rp le transat ou sinon votre serviette risque d’être mouillée par la l’eau qui monte haut)

Crystal Beach Bali

Broken Beach – Angel’s Billabong Beach

Ces 2 plages sont côte à côte. Mais les routes sont en très mauvais état et très étroites. Soyez prudents en voiture ou en scooter.

Broken Beach nusa penidaAttention si vous voulez prendre des photos, les rochers sont saillants

Broken Beach bali nusa penida

Nous terminons cette journée par la plage la plus connue je pense

 

Kelingking Beach

Il faut attendre son tour pour faire des photos aux meilleurs spots.

Kelingking beach nusa penida partir seule baliPetite anecdote : mon guide m’a proposé de carrément grimpé aux arbres pour me prendre en photo.

Puis retour au port. Ce fut aussi une galère pour accéder au bateau. La marée était basse. Il fallait donc marcher dans l’eau vers un petit bateau qui allait ensuite nous amener au fast boat. Très acrobatique.

Pour conclure sur cette étape, je vous conseille quand même d’avoir un guide pour qu’il vous conduise en voiture. Ou alors soyez hyper vigilants si vous louez un scooter. Les routes sont dangereuses et pas toujours en bon état. Et puis le guide pourra vous prendre en photo :), si vous êtes seul(e). C’était presque un shooting photo pendant 2 jours. Ce fut fatiguant car beaucoup de voiture en 2 jours. Très sportif mais les paysages sont fantastiques !

 

Etape 6 : 4 jours de farniente à Nusa Dua

Après 8 jours de visites, de marche, de trekking, j’avais envie de faire une pause. C’est bien aussi de ne rien faire, de profiter du soleil pour bronzer un peu. Nusa Dua est l’endroit idéal pour cela. C’est le quartier de tous les grands hôtels, avec des plages privées. Le mien était le Bali Tropic Resort & Spa. C’est un hôtel All Inclusive, mais je n’avais pris que la formule petit-déjeuner. Cet hôtel était magnifique; avec une décoration typique, tout en bois.

Bali Tropic Resort & SpaPlusieurs activités étaient proposées telles que l’aquagym, dégustation de fruits, cours de cuisine, volleyball. Ce qui permettait de ne pas trop s’ennuyer. Mais je passais la plupart de mon temps autour de la piscine

piscine Bali Tropic Resort & SpaL’ambiance y était assez agréable. Il n’y avait pas trop de monde, vu qu’on était début septembre, très peu d’enfants.

Il faut que je vous parle de la chambre, qui était digne d’un palace balinais. Avec sa porte boisée,

Chambre Bali Tropic Resort & Spa Partir seule a baliEt son lit de princesse

Bali Tropic Resort & Spa Lit chambre

Ce qui m’a plu dans cet hôtel, ce sont toutes les réductions qu’il proposait. À mon arrivée, on m’a donné une enveloppe remplie de coupons de réduction : 10% sur la lessive, 20% sur les restaurants de l’hôtel (qui étaient très bons et déjà bons marché sans la réduction), 50% sur le spa. Pour te donner envie de revenir, ils donnent une carte de réductions plus importantes lors de ton prochain séjour de 3 nuits minimum.

Quant au quartier, très dynamique. On y trouve plein de petits restaurants. Il y a un restaurant que j’ai testé et juste adoré ! Je l’ai découvert sur Instagram. Si on réserve une table en leur écrivant que Facebook, on bénéficie même de 15% de réduction. Il s’agit du Kekeb Restaurant. Ils viennent vous chercher à votre hôtel et vous y ramène. Service exceptionnel et repas délicieux ! Le décor est sublime

Kekeb Restaurant Bali

Kekeb Restaurant Bali Partir seule a baliLe repas les pieds dans l’eau (presque)

Restaurant plage Nusa Dua

Nusa Dua restaurant plage baliPour ce bon repas, j’en ai eu pour une quinzaine d’euros. Ce qui reste raisonnable, vu que le lieu et le service.

L’hôtel proposait un service de navettes gratuits pour se rendre à Bali Collection. C’est un centre commercial à ciel ouvert. Plein de boutiques sympas et de bons restaurants dont le White Orchid. On y mange aussi bien de la cuisine locale que internationale. J’ai mangé un ceviche de thon délicieux, pour 4€ !!! En France ce genre de plat coûte 3x plus cher.

Pour résumer ces 4 jours, je n’ai pas fait grand-chose. Ce fut un petit break bronzette, plage, pour reprendre les activités vers une nouvelle destination : Canggu, ambiance yoga et surf.

 

Partir seule à Bali, Etape 7 : Une semaine de retraite yoga à Canggu

Le yoga est une activité que je pratique de temps en temps à ma salle de sport à Paris, que j’ai pratiqué aussi à l’université. C’est un sport qui permet, qui m’a permis du moins, à réapprendre à respirer et à gérer mon stress. De ce fait, Bali était la destination parfaite pour faire du yoga et du bien-être. Mais où trouver une retraite yoga sur Bali ? Quel site internet ? Quelle ville ? J’ai tout simplement tapé “retraite yoga Bali” sur internet et je suis tombée sur le site https://www.bookyogaretreats.com qui recense plein d’activités dans le monde entier. Je voulais découvrir un nouvel endroit, et rester au bord de la mer.

Après moultes recherches, j’ai trouvé une retraite de 7 jours à Canggu au Sedasa Lodge. C’est un genre de Guest House avec seulement 10 chambres. Le cadre y est très apaisant et très calme.

Sedasa Lodge

sedasa lodge piscine

Les chambres étaient très spacieuses et confortables !

sedasa lodge chambre

Avec un coin salon

sedasa lodge salon chambre

Les cours de yoga avaient lieu tous les matins à 6h30 jusqu’à 7h30. Réveil très matinal. Mais à cette heure-ci il fait moins chaud. Quoi de mieux pour commencer la journée par un cours de yoga ? En fait, je pense que c’est le meilleur moment de la journée. Tous les matins je retrouvais mon prof (particulier, oui, j’étais la seule) sur la terrasse de l’hôtel.

sedasa lodge terasse hotel partir seule baliLes cours n’étaient pas de tout repos. Le yoga est bien un sport. Rester en équilibre, travailler sa souplesse, épuise beaucoup de ton énergie. Mais un bon petit-déjeuner m’attendait après.

sedasa lodge partir seule bali petit dejeuner

Le premier jour, après 1h de yoga, j’ai enchainé avec un cours de surf de 2h. Mon tout premier cours de surf. Parce que Canggu est la nouvelle destination surf après Kuta. Mais cela n’a pas été concluant. Après à peine 1h d’entrainement, j’ai abandonné. À force de tomber, je m’étais fait mal à la jambe. Je m’en suis sortie avec 3 beaux hématomes sur le corps.

Malheureusement, j’ai décidé d’arrêter le surf et d’annuler les 2 autres cours qui étaient inclus avec la retraite yoga. À force de tomber, je me suis dit que j’allais finir par vraiment me faire mal. À côté de ça, je n’avais pas beaucoup pris plaisir à monter sur une planche.

Au-delà des cours de yoga, j’avais beaucoup de temps libres pour visiter la ville et ses grandes plages. J’ai découvert une ville assez tranquille, où les gens aiment “chiller”. Même si elle reste touristique, car très connue pour ses plages de surf, et ses beachs clubs branchés tels que le Finns Club, La Brisa, on est loin du tumulte des villes de Seminyak et Kuta. À Canggu, tous les restaurants ferment entre 22h et 23h. Les nuits sont calmes. J’ai donc aussi profiter de cette semaine pour me reposer, et paufiner mon bronzage. J’ai été sur les plages de Berawa et Echo Beach. Canggu est une ville encore très authentique car on y voit beaucoup de rizières.

J’ai pu découvrir la gastronomie locale autour d’un cours de cuisine. La spécialité est le chicken satay. Ce sont des brochettes de poulet avec sa sauce à la cacahuète. C’est un régale !

 

Voici quelques petites adresses pour déjeuner ou diner

Matcha Café, Cinta Café (idéal au petit-déjeuner ou au déjeuner pour avoir une vue sur les rizières), Fat Mermaid, Kynd Community (un joli restaurant tout rose à Seminyak, situé à 10min de Canggu), Echo Beach Club (Barbecue de poissons ou de viandes e.g : 5€ le steak de thon), The Loft, Cafe Organic. Canggu regorge de petites adresses “Healthy” à base de poke bowl, açai bowls etc…

Une jolie adresse à découvrir pour le shopping Love Anchor

La Brisa est un super endroit pour lézarder au soleil et profiter de la piscine. J’avais vu sur le site internet que pour pouvoir avoir un transat, il fallait dépenser minimum 90€. Ce qui était inconsevable pour moi. Je voulais vraiment découvrir cet endroit alors j’ai juste réservé une table au restaurant. Mais en fait, je me suis retrouvée avec une table pas loin de la piscine, sans un minimum à dépenser.

La Brisa restaurant plage

partir seule a bali spot plage piscine paradisiaque

plage de la brisa partir seule a bali

Une autre activité à faire, c’est visiter le temple de Tanah Lot, qui se trouve à 30min de Canggu. Sa particularité est qu’il se trouve sur l’eau. Ses visites dépendent donc des marées. Le meilleur moment pour le visiter est lors du couché du soleil. Je n’étais bien sûr pas la seule. J’ai eu la chance d’y être allée en scooter avec une fille qui travaillait à l’hôtel. Elle a eu la gentillesse de me proposer d’y aller pendant son jour de repos. Elle m’avait prêtée une tenue que porte les filles là-bas.

temple de tanah lot

J’ai dû porter cette tenue car elle m’a emmenée en haut du temple pour faire la prière. J’ai donc eu le privilège de participer à une cérémonie balinaise.

temple de tanah lot tenue balinaiseAvant de monter dans le temple, il a fallu aller se purger d’eau “Holy water”. Ce pourquoi j’ai des grains de riz collés sur le frond et le cou. Ce fut une expérience unique.

J’ai été très contente de découvrir la ville de Canggu. Je pense qu’il faut oublier Kuta et Seminyak, sauf si vous voulez faire la fête. Il était assez facile de se déplacer. On pouvait facilement commander un Grab ou Gojek en scooter pour quelques €.

Pour cette semaine bien-être, j’ai payé 550€ avec  : Petits-déjeuners, 1 cours de yoga tous les matins (même le dernier jour avant d’aller à l’aéroport), 3 cours de surf, 3 déjeuners dont 1 avec un cours de cuisine, 1 diner de bienvenue et 2 massages (directement dans votre chambre, pas besoin de vous déplacer). Ce que je trouve complètement raisonnable. De plus, lorsque j’ai demandé à annuler les deux autres cours de surf (Cf. plus haut), ils m’ont proposé de les remplacer par un déjeuner et un massage supplémentaires. Le personnel était juste adorable, aux petits soins, digne d’un hôtel 5 étoiles. Cette petite structure nous fait sentir comme à la maison. J’ai eu un petit pincement au coeur en partant.

 

Conclusion et quelques conseils pour partir seule à Bali :

Ce séjour à Bali était encore mieux, plus beau que le premier il y a 4 ans. Il a confirmé la beauté de cette île et la gentillesse des Indonésiens; des Balinais en particulier. Lorsque j’étais à Nusa Dua, j’ai parlé avec un homme de l’hôtel qui m’expliquait que les gens ici étaient là pour se protéger les uns des autres, et non pour s’entretuer. Voilà d’où vient la gentillesse des gens.

Pour résumer en quelques lignes. N’ayez aucune crainte de voyager seul(e) à Bali. En arrivant à l’aéroport, prenez une carte sim pour que vous ayez la 4G tout le long du voyage et pouvoir partager ces superbes images. Voyager seul(e) est déjà une grande aventure alors pour ne vous causer aucun stress, mieux vaut réserver vos hôtels à l’avance. Mais une chose à ne pas réserver à l’avance et que je faisais avant, était de réserver aussi les activités en avance. Mais cela est inutile. Tous les hôtels peuvent vous proposer les activités à faire dans le coin pour un prix raisonnable. Je n’ai pas loué de scooter car je n’ai pas le permis et cela reste quand même dangereux. Alors pour la plupart des mes grands trajets tels que Aéroport-Amed, Amed-Lovina, Lovina-Sanur, j’avais réservé un chauffeur auprès des hôtels. Par contre, cela reste un budget, car il faut compter entre 30 et 40€. Cela a été le plus gros poste de dépenses sur place. Dans les villes elles-mêmes, vous pouvez prendre un “Blue Bird”, les taxis locaux, en vérifiant bien que leur “meter” soit bien en marche. Mais le soir, la plupart des taxis désactivent leur “meter” pour pouvoir augmenter leur tarif. Mieux vaut donc prendre un Gojek motorbike. Vous avez un casque et ils roulent plutôt prudemment.

Au niveau de l’argent, j’avais prévu 500€ au début mais j’ai du retirer 2 fois de l’argent. J’ai du donc dépenser entre 700 et 800€ pour 17 jours. Mais on dépenser un peu moins. Une chose que j’ai aperçue, le taux de la Roupie indonésienne était beaucoup plus intéressant à l’aéroport ou en ville. Alors pas la peine de changer votre argent avant à Paris, ce que j’avais l’habitude de faire. À Paris pour 1€ j’ai eu 14 150 Rp, à l’aéroport le taux était de 14 900 Rp.

J’ai eu un véritable coup de coeur pour Bali et je pense déjà à y retourner pour découvrir encore plein de belles choses telles que les îles Gili, Nusa Lembongan, Uluwatu.

J’espère que mon premier carnet de voyage vous aura inspiré et donné des idées. D’autres voyages sont programmés, toujours en solo 🙂

N’hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux pour découvrir mes aventures Insta : @aurelietravels Fb: Aurélie Martinez

À bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Accepter