City break à Istanbul

visiter istanbul

Détail du carnet de voyage : Visiter Istanbul en 4 jours

Informations sur le voyage

4 jours sur l’ancienne Constantinople, ou la ville construite sur 7 collines : visiter Istanbul

  • Itinéraire : Sulthanamet – Eminonu – Karakoy – Beyoglu – Place Taksim – Beyazit
  • Date et durée du voyage : vendredi 11 octobre 2019, 4 jours
  • Budget : 675 € (transport, food, visites, logements, activités)
  • Nombre de voyageurs : solo

Quand on entend ce qu’il se passe en Turquie, on peut avoir des doutes quant à la sécurité de la ville d’Istanbul. Lorsque j’ai annoncé à ma mère que je voulais passer quelques jours là-bas, sa première réaction fût “Mais y a des attantats là-bas”. À Paris aussi… Il est vrai que je me suis fait une frayeur quelques jours avant le départ car j’avais lu sur le site Diplomatie.gouv que la menace était élevée et que les ressortissants français pouvaient être pris pour cible.

Mais mon goût pour le voyage et la découverte a pris le dessus. Mon vol avec Turkish Airlines était à 8h et n’a duré que 3h. Il s’est bien passé, le personnel souriant et la nourriture correcte.

 

Visiter Istanbul en 4 jours

Jour 1 : Arrivée à Istanbul et direction le quartier de Sulthanamet

Le grand aéroport d’Istanbul (IST) est assez excentré, le taxi peut donc revenir cher (environ 20-25€). Mais il y a les bus Havaist. Pour se rendre dans la quartier historique, cela ne coûte que 3€ (18TL) et le trajet dure une bonne heure voire 1h30 selon le trafic qui se fait de plus en plus dense lorsque nous nous approchons de la ville. N’ayant qu’une valise cabine, j’ai marché une quinzaine de minutes jusqu’à mon hôtel. Ce fut assez physique car les routes sont en pavés et en pente. Mais ça m’a permis de découvrir les ruelles.

J’ai séjourné à l’hôtel Ottoman Park Hotel . Situé au centre du quartier historique, à une dizaine de minutes du tram. Il a une super terrasse vue sur la mer, pour prendre le petit déjeuner.

Ottoman Park Hotel

Après mon installation, j’ai ouvert le plan pour regarder où est-ce que je pourrais aller. J’avais noté les choses à faire mais je ne savais pas quel jour. J’ai donc décidé de me promener dans le quartier sans vraiment savoir où j’allais. Juste pour repérer les lieux, sans prise de tête. J’étais à 10min du centre de Sulthanamet avec ses belles moquées. J’ai vu le signe du Grand Bazar, alors je m’y suis aventurée.

C’est un vrai labyrinthe; on peut y entrer et sortir par 18 portes différentes. Moi qui n’ai aucun sens de l’orientation, je me suis dit de retenir en tête un magasin comme point de repère. Au début ça a marché, après je me suis perdue. Alors perdue pour perdue, je suis allée dans toutes les directions. Par magie, j’ai fini par retrouver mon magasin repère (J’ai ri toute seule tellement j’étais contente). Par contre, le fait d’être seule fait que vous êtes une proie facile pour tous ces vendeurs de babioles. Ils sont tous là à vous alpaguer. Mais c’est un lieu magnifique, rempli de couleurs et d’odeurs. Pensez à bien marchander !

grand bazar visiter istanbulgrand bazar visiter istanbul

La Basilique Sainte-Sophie, Ayasofya
La Basilique Sainte-Sophie, Ayasofya

 

Diner au rooftop de l’hôtel Pierre Loti (un Français ayant eu un coup de coeur pour Istanbul). Réservez si vous voulez une table à côté de la fenêtre pour avoir une vue dégagée. Il faut compter environ 11€ plat+boisson, 15€ avec un dessert. Ce qui est plutôt bon marché vu que le cadre.

 

rooftop de l'hôtel Pierre Loti visiter istanbul

 

Jour 2 : Visiter du quartier de Sulthanamet et croisière sur le Bosphore

Après un bon petit déjeuner au soleil sur la terrasse de mon hôtel, direction les hauteurs de la ville à la découverte de la jolie mosquée de Souleymane Le Magnifique. Cette dernière surplombe la ville et offre une magnifique vue d’ensemble.

mosquée de Souleymane Le Magnifique

visiter istanbul mosquée de Souleymane Le Magnifique

 

J’ai trouvé que c’était l’une des plus belles mosquées, du quartier du moins.

Ensuite direction un lieu caché, mais très connu des Instagrameurs. En faisait mes recherches sur la ville, est apparu ce lieu abandonné que des petits malins ont décidé de monétiser en y proposant une mise en scène pour faire des shootings photos. Il faut quand même débourser 100TL, soit 15€ (thé/café inclus heureusement) pour profiter du lieu et faire autant de photos que vous le souhaitez. Mais il faut prendre un ticket, et attendre son tour.

visiter istanbul Kubbe Istanbul
Kubbe Istanbul

 

Alors on se demande comment est-ce qu’il peut y avoir autant de mouettes. Pendant que le photographe prend ses photos, un garçon est en train de jeter de la nourriture. Par contre, faites attention à ce qu’elles ne vous fassent pas dessus. Vu qu’elles sont bien nourries, on voit des déjections un peu partout (lol).

Puis visite du Bazar Egyptien ou Spice Bazar. Encore un lieu rempli de couleurs et d’odeurs.

Bazar Egyptien ou Spice Bazar

 

J’ai ensuite pris le tram à Eminonü pour 2 arrêts juqu’au Palais Topkapi. Mais il y avait trop de monde et mon temps étant limité, je me suis juste promenée dans le jardin d’à côté. C’est un grand jardin public, très sympathique pour se promener, se poser et discuter. Il s’agit du jardin Gülhane. On y voit plein de gens assis sur les bancs en train de discuter, ou manger, des enfants jouer. Un vrai lieu pour admirer la vie des Stambouliotes.

Déjeuner au House of Medusa. 

House of Medusa Istanbul

 

C’est un joli restaurant de la rue piétonne Yerebatan. Mais je vous conseille d’aller au restaurant très coloré de l’hôtel Kybele.

hôtel Kybele visiter istanbul

 

Puis retour à l’hôtel pour me rafraichir et rendez-vous à Karakoy, de l’autre côté du quartier historique, pour la croisière sur le Bosphore. C’est un quartier qui grouille de monde et où il est facile de se perdre, avec des rues de tous les côtés. Même au niveau de la circulation des trams il y avait des embouteillages.

La croisière sur le Bosphore dure 3heures. On peut en trouver à tous les prix. Mais je voulais quelque chose de différent. Alors j’ai cherché sur internet et suis tombée sur ce blog. J’ai trouvé une excursion avec un petit groupe. Le bateau était super, c’était un yacht.

yacht istanbul

 

On nous a servi un apéritif avec du fromage, de la charcuterie, du pain turcs. On a même pu boire un (ou plusieurs) verre(s) de vin. On a pu découvrir la partie un peu plus reculée et calme d’Istanbul, avec ses hôtels de luxe au bord de l’eau, les quartiers où les Stambouliotes viennent se reposer le week-end, tels que le quartier de Kebe où on peut y trouver de très bons restaurants de poisson. C’est assez loin du centre, donc les touristes ne viennent pas s’y aventurer.

visiter Istanbul

 

On y a vu des palais baroques transformés en musées, des villas de luxe qui appartiennent à des familles de grands industriels turcs.

visiter Istanbul

La croisière était superbe. On a terminé le voyage par un joli coucher de soleil.

coucher de soleil Istanbul

 

Notre guide nous a même avoué que c’était l’un des plus beaux couchers de soleil qu’il avait vus. Cela m’a coûté 55€ mais ce fût une expérience unique.

Le soir j’ai retrouvé un charmant garçon turcs que j’avais rencontré dans la matinée. On a bu le thé et diné ensemble. C’est un des avantages de voyager seule. Je ne saurai vous donner le nom du restaurant. Mais j’ai pù goûter la Pide, la pizza turque.

 

Jour 3 : visite du quartier de Beyoglu et après-midi au Hammam

Le quartier de Beyoglu correspond au quartier moderne de la partie européenne d’Istanbul. J’ai pris le tram jusqu’à l’arrêt Karakoy et ai arpenté les petites rues du quartier jusqu’à la tour Galata. C’est physique, les rues sont en pente, mais on se croirait dans un petit village.

tour Galata
Galata Tower

 

Mon temps étant toujours limité, je n’ai pas voulu faire la queue pour aller en haut de la tour mais je peux imaginer la superbe vue que l’ont peut avoir. J’ai ensuite parcouru toute la rue Istiklal (Champs Elysées turcs) jusqu’à la Place Taksim. La rue est longue de plus d’1 km. On peut y trouver toutes les grandes marques pour faire du shopping (Sephora, H&M, Mango, Zara etc…). Ceci était mon programme de la matinée.

Je suis revenue dans le quartier historique de Sulthanamet pour déjeuner au Seven Hills Restaurant. Le restaurant est très connu pour son restaurant en rooftop avec une vue dégagée sur la Basilique Ste Sophie et la Mosquée Bleue. Alors mieux vaut réserver.

Basilique Ste Sophie

The Blue Mosquee
The Blue Mosquee

 

Vu que je n’ai que 4 jours pour visiter, le rythme est assez soutenu. J’avais donc besoin d’une pause détente et bien-être. C’était le bon moment pour découvrir le fameux “Turkish bath”. Mais lequel choisir ? J’ai pu trouver différentes adresses sur ce site qui répertorie tous les types de hammam, de toutes les catégories de prix. Après analyse, mon choix s’est dirigé vers le Aga HamamiPour l’accès au hammam et sauna, gommage, bain de mousse et massage, il vous en coûtera 35€. Ce que je trouve correct. Préparez-vous à y passer au moins 1h30, 2h facile.

Prenez votre temps et détendez-vous :). Je n’avais jamais fait de hammam et ce fût pour moi une expérience particulière et très agréable. On en resort très détendu et très propre. La pièce principale du hammam était mixte, mais chacun porte une serviette sur soi. J’avais vu des filles avec leur maillot de bain en-dessous, mais n’ayez pas peur de vous mettre nue, c’est plus confortable.

Ensuite on vient vous chercher dans le hammam pour passer au gommage et au bain de mousse. Vous êtes dans une pièce d’à côté. J’étais gênée de me mettre nue devant une femme mais elle s’en fou, elle voit des femmes nues tous les jours, c’est son travail. J’étais très surprise car elle aussi était nue. Mais c’est normal, on est dans une pièce humide où il y a de l’eau et de la mousse partout. Le gommage est assez rude, elle frotte fort. Ensuite, elle vous met un nuage de mousse sur vous, c’est drôle. Puis elle vous lave et vous rince tout le corps et finit par un bon shampooing. Dernière étape : un massage du corps de 20min. On vous donne des serviettes pour votre corps et la tête et puis vous pouvez vous poser sur un des transats du salon et vous relaxer avec un thé.

visiter istanbul

visiter istanbul

Après-midi cocooning réussie 🙂

Jour 4 : dernier jour et retour en France

Mon vol retour n’était qu’à 19h mais je devais quand même partir à 15h30 parce qu’il faut au moins 1h pour aller à l’aéroport. Je ne suis donc pas allée très loin et suis restée dans le quartier de Beyazit, après Sulthanamet. Je suis retournée au Grand Bazar pour les derniers achats.

Déjeuner au Doydoy restaurant avec une jolie vue sur la Mosquée bleue (Mais celle-ci est en travaux et entourée d’échaffaudages).

Je suis allée à l’aéroport en taxi et cela m’a coûté 145TL soit 22€ (ça reste quand même bon marché quand je sais que ça me coûte 55€ pour 40-45min de trajet entre chez moi et l’aéroport de CDG)

 

 

Quelques conseils pour visiter Istanbul

Si vous restez moins d’une semaine, il n’est pas forcément nécessaire de prendre une carte sim locale. En revanche, je vous conseille de télécharger l’application HERE WE GO. Celle-ci vous permet d’avoir accès aux cartes GPS de tous les pays lorsque vous êtes hors-ligne. Il faut juste télécharger la carte avec du wifi, ensuite vous pouvez l’utiliser off line. Elle m’a bien aidée pendant ces 4 jours.

Rester 4 jours à Istanbul était bien trop court et je vous conseille d’y rester au moins 1 semaine. Je n’ai pas eu le temps d’aller du côté de la rive asiatique et c’est là que l’on peut trouver des marchés moins touristiques que le Grand Bazar ou le Spice Bazar.

Il y aussi le quartier de Ortaköy. C’est un quartier très vivant sur la rive européenne , il y beaucoup de restaurants sympas (poissons , viandes etc.). Si vous le pouvez, allez dans le quartier de Bebek, en dehors des lieux touristiques où on y découvre davantage la vie des Stambouliotes. C’est un beau quartier au bord de la mer.

J’ai vraiment apprécié ce petit city trip le temps d’un week-end. Vous pouvez y aller seul(e) sans problème.

À bientôt pour un autre voyage 🙂

Prochaine destination : PVT en Australie !

Où dormir à Istanbul ?

Dans quel quartier loger à Istanbul ?

  • Sultanahmet, le centre historique de la ville
  • Kadiköy
  • Galata
  • Eminönü & Sirkeci

 


Trouvez un hôtel ou un logement à Istanbul au meilleur prix en cliquant ici


Vers quelle plateforme en ligne se tourner pour savoir quels endroits visiter dans la ville d’Istanbul ?

Comme vous avez pu vous en rendre compte en consultant notre article, nous avons soumis à chaque lecteur des idées de lieux à visiter et des activités à effectuer dans la ville d’Istanbul pour un séjour de 4 jours. De ce fait, nous vous proposons par exemple de découvrir le quartier de Sulthanamet, mais aussi le Bosphore, le quartier de Beyoglu avant de passer au Hammam. Autant d’idées qui vont vous offrir la possibilité d’apprécier encore plus votre voyage dans cette ville de Turquie. Dans l’éventualité où vous seriez intéressé par le fait de recueillir encore plus d’informations à ce sujet, vous pouvez pour cela visiter certains sites internet qualifiés pour savoir que visiter, voir et faire à Istanbul. Nous allons de ce fait nous pencher sur ces derniers dans le but de vous aider dans votre démarche.

En effet comme vous avez pu vous en apercevoir au cours de cette première partie de cet article, certains sites web ont pour mission de renseigner les internautes au sujet des lieux magnifiques et incontournables à visiter dans la ville d’Istanbul. Ainsi, vous pouvez pour cela consulter les plus belles expériences à réaliser dans cette sublime ville, à savoir par exemple visiter l’église Sainte-Sophie ou bien encore le célèbre Grand Bazar. De surcroît, un programme précis est prévu en fonction du nombre de jours que vous comptez rester dans cette ville. Que vous y restiez un seul jour ou bien une semaine, les activités à effectuer et les lieux à visiter vont évoluer de manière assez logique. De ce fait il est important que vous sachiez combien de jours vous comptez séjourner dans Istanbul pour mettre en place votre itinéraire.

1 réflexion sur “City break à Istanbul”

  1. Salut Aurelie !
    Je part 7 jours à Istanbul en Juin et cela a été très agréable de lire ton article précis et illustré !
    je m’y vois déjà !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *