Road trip dans le sud et l’ouest de l’Islande

road trip islande

Détail du carnet de voyage : Road trip en Islande

Informations sur le voyage

Découverte du sud et de l’ouest Islandais : road trip en Islande

  • Itinéraire : Reykjavik – Ouest Islande – Sud Islande
  • Date et durée du voyage : mercredi 1 mai 2019, 8 jours
  • Budget : 1500 euros (transport, food, logements, activités)
  • Nombre de voyageurs : entre amis

 

Road trip Islande

 

JOUR 1 : Reykjavik

Après des mois d’attente et d’organisation, le jour du départ est enfin arrivé. Après 3h30 de vol nous voici arrivés à l’aéroport de Reykjavik, ou la première étape sera de récupérer la voiture de location qui nous transportera à travers l’île durant une semaine.

voiture road trip islande

 

Étant arrivés tard dans l’après midi, nous choisissons de ne pas nous éloigner de Reykjavik malgré notre envie de commencer à explorer le pays. Après avoir pris place dans notre hôtel (Hotel Cabin Reykjavik) nous décidons d’aller visiter la capitale à pied. Nous allons tout d’abord admirer l’église Luthérienne Hallgrímskirkja, puis nous finissons la soirée dans un pub Irlandais chaleureux et aux prix très abordables, le Dubliner.

Au mois de mai, le temps d’ensoleillement par jour avoisinant les 17h, le soleil se couche après 22h. Nous en profitons pour aller admirer un coucher de soleil sur le port, teintant de ses derniers rayons le fameux voyageur du soleil (Sólfar), sculpture représentant un bateau viking, et le fameux opéra de Reykjavik, Harpa.

solfar islandeReykjavik centre ville

 

 

JOUR 2 : Volcan Eldborg – montagne Kirkjufell

Le lendemain matin, nous prenons la route vers l’ouest en direction du Volcan Eldborg, littéralement “la forteresse de feu”. Si il n’est situé qu’a une centaine de km de Reykjavik, nous mettons néanmoins presque 3h à nous rendre, tout d’abord car les limitations de vitesse islandaises sont assez basses, mais surtout à cause du nombre de lieux d’intérêt que nous apercevons de la route. À droite une cascade, à gauche un glacier..deux heures de routes et nous voila déjà dépaysés. Nous arrivons finalement à destination.

Après avoir garé notre voiture, nous marchons environ une heure dans une terre désolée et rougeâtre en direction du volcan. Rien de difficile, la route est totalement plate, les seuls mètres de dénivelé que vous devrez affronter seront ceux qui commenceront au pied du volcan jusqu’à son sommet (environ 50m, rien d’insurmontable donc). Une fois au sommet vous pourrez admirer le gigantesque cratère éteint du volcan et un panorama sur le plateau que vous venez de traverser.

Volcan Eldborg

 

Nous repartons cette fois en direction de la montagne Kirkjufell, bien connue pour avoir été l’un des lieux de tournage de la série Game of Thrones. Cette montagne à la forme si reconnaissable domine le paysage alentours et offre encore une nouvelle preuve preuve de la variété des paysages Islandais.

 

montagne Kirkjufell road trip islande

 

 

JOUR 3 : plage de Sólheimasandur avec la fameuse épave d’avion – lagune glaciaire de Jökulsárlón

Aujourd’hui nous nous rendons dans le sud de l’Islande, sur la plage de sable noir de Sólheimasandur ou se trouve la fameuse épave de DC-3 américain qui s’est “écrasé” sans dégâts sur cette plage en 1973. Vous allez devoir laisser votre voiture sur un parking et vous aurez le choix entre prendre une navette qui vous conduira directement à l’épave de l’avion, ou bien marcher les 8km aller retour à pied. Nous choisissons de nous y rendre à pied. Lorsque l’on arrive enfin au bout de la plage on peut admirer le spectacle de cette épave majestueusement plantée dans le sable noir, surplombée de nuages noirs menaçants, nous nous retrouvons face à un tableau dramatique tout droit sorti d’un film en noir et blanc des années 50.

la plage de sable noir de Sólheimasandur ou se trouve la fameuse épave de DC-3 américain

 

Malgré les kilomètres déjà parcourus aujourd’hui, j’insiste pour que nous continuions notre route vers le sud, jusqu’à la lagune glaciaire de Jökulsárlón.

Sur notre route, nous tombons presque par hasard sur deux glaciers immenses et majestueux qui retardent encore notre progression. C’est pourtant sans regrets que nous nous arrêtons contempler les deux.

lagune glaciaire de Jökulsárlónlagune glaciaire de Jökulsárlón

 

La suite de la route est encore une fois l’occasion d’admirer la faune Islandaise.

 

chevaux road trip islandecerf islande

 

Finalement, après des heures de route, nous approchons enfin de notre destination. Et soudain tout se passe en un éclair : le temps s’éclaircit miraculeusement laissant apparaitre un ciel d’un bleu éclatant, nous discernons entre deux montagnes un très léger aperçu de ce qui nous attends, nous garons la voiture, et presque en courant nous dévalons la pente qui nous sépare pour ce qui sera le clou de ce voyage : la lagune glaciaire de Jökulsárlón.

Au loins, un immense glacier, ridiculisant ceux que nous avons eu l’occasion d’admirer, et devant ce glacier, une énorme étendue d’eau, dans laquelle viennent se jeter les blocs de glaces qui se décrochent du glacier. À la surface de ce lac flotte un entrelacs de glace, des cristaux, des icebergs, énormes ou minuscules, du blanc neigeux au bleu vif en passant par un vert irisé. Au milieu de ce labyrinthe de glace nous avons la chance d’apercevoir de nombreux phoques, navigants avec aisance entre les blocs. Nous passerons près de deux heures à admirer sous tous les angles le spectacle de ce paysage en constant mouvement, dessiné au gré des courants et des chutes de glace.

la lagune glaciaire de Jökulsárlónla lagune glaciaire de Jökulsárlónla lagune glaciaire de Jökulsárlónphoque islande road tripla lagune glaciaire de Jökulsárlón

 

 

JOUR 4 : parcours du Cercle d’Or (Parc national de Thingvellir, Geysir, chutes de Gullfoss)

Le quatrième jour, nous décidons de nous attaquer au bien connu parcours du Cercle d’Or, qui regroupe le parc National de Thingvellir, le fameux Geysir, Geyser le plus actif au monde, et enfin, les chutes de Gullfoss. Beaucoup de navettes proposent ce parcours en voyage organisé, il est de mon avis préférable de prendre son propre véhicule. Comme je l’ai dit plusieurs fois, on ne sait jamais sur quoi on va tomber au bord de la route, il serait dommage de rater un endroit magnifique a cause d’un chauffeur au planning millimétré.

Nous commençons donc par le parc National qui offre un décor vallonné et montagneux, aux teintes ocres et chaudes.

parc National de Thingvellirparc National de Thingvellir road trip islande

 

Notre deuxième étape nous mène donc au fameux Geyser le plus actif. Pas d’inquiétude si vous avez raté son explosion, attendez quelques minutes et il jaillira à nouveau du sol.

Geysir

 

Enfin la troisième étape est la plus impressionnante. Nous avons beau avoir vu de nombreuses chutes d’eau depuis notre arrivée, dont certaines plus qu’imposantes, impossible de rester de marbre devant celles de Gullfoss. La puissance de ces gigantesques quantités d”eau déversés à travers ces gorges de pierres sculptées par la nature depuis des millénaires nous rappelle pourquoi l’Islande est un lieu de prédilection pour les géologues.

road trip islande GullfossGullfoss chutes d'eau

 

 

JOUR 5 : Sources naturelles d’eau chaude à Hrunalaug

Nous voulions tester les bienfaits des sources naturelles d’eau chaude depuis notre arrivée, ce sera aujourd’hui. Quelques heures de route et nous voici à Hrunalaug, bien moins coté que le fameux Blue Lagoon ou Secret Lagoon qui n’a plus grand chose de secret. Mais également bien moins cher; pour une dizaine d’euros chacun, l’entrée nous est ouverte et après nous être changés dans un petit cabanon à l’abri du froid et du vent (3° environ) nous voici confortablement installés dans une source totalement naturelle et non aménagée dont la température doit avoisiner les 40°. L’expérience est a la hauteur de nos attentes.

Hrunalaug

 

 

JOUR 6 : plage de Reynisfjara

Retour dans le sud pour une escapade à la plage mais cette fois sans baignade. Située non loin du village de Vík, la plage de Reynisfjara offre plusieurs points d’intérêt. On retrouve d’abord ce sable  noire qui confère au lieu une ambiance si particulière, puis deux monolithes surgissants de la mer, et enfin la falaise, surplombant la plage, que l’on croirait fabriquée par l’homme tant les formes de ses pierres sont droites et anguleuses.

la plage de Reynisfjara road trip islandela plage de Reynisfjara

 

 

JOUR 7 du Road trip en Islande : Observation des macareux

C’est notre dernier jour complet sur place, avant de reprendre l’avion le lendemain. Nous optons cette fois ci pour une excursion payante afin d’avoir la chance d’observer les macareux, ces oiseaux symboles du pays. Après avoir embarqué dans un petit bateau sur le port de Reykjavik, nous naviguons un vingtaine de minutes avant d’apercevoir un île ou volent par centaines ces petits oiseaux.

macareux islande road trip

 

Dernière soirée et dernière occasion d’admirer encore une fois un coucher de soleil tardif sur le port de Reykjavik, demain à cette heure ci nous serons rentrés en France avec le sentiment d’avoir visité une dizaine de pays en une semaine et pourtant l’impression de n’avoir vu qu’un centième de ce que cette île peut offrir…

 

coucher de soleil port de Reykjavik

 

 

 

Si ce road trip vous a plus, découvrez un autre road trip en Islande partagé par un autre membre ! Un road trip à travers tout le pays avec des paysages hors du commun!

 

Bon plan Goyav : Quoi de mieux qu’une agence de voyage locale pour vous aider à organiser votre séjours sur mesure ? Avec Evaneos, vous trouvez les meilleures agences de voyage locales pour partir en Islande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.