Visiter Reykjavik et sa région : top 20 des choses à faire et à voir

Visiter Reykjavik
Vous prévoyez un voyage en Islande ? Vous devez alors forcément visiter Reykjavík, sa capitale ! Des rues colorées, des musées à ne pas manquer, et surtout, des paysages environnants à découvrir sans tarder ! Que cela soit dans la ville de Reykjavík ou dans ses alentours, voici, dans cet article, les 20 incontournables à ne pas manquer dans la région de Reykjavík.

Visiter Reykjavik : que faire et que voir ?

Informations sur le voyage

Jeune, dynamique et culturellement active, la capitale de l’Islande sera votre point de départ pour des merveilles naturelles dont vous vous souviendrez toute votre vie !  Et c’est certainement à Reykjavik que vous allez atterrir, prêts à débuter votre grande aventure Islandaise ! Mais contrairement aux idées reçues, Reykjavík, ce n’est pas qu’une ville étape ne se résumant qu’à son aéroport. Certes, c’est le point de départ du voyage en Islande de 95% des voyageurs, mais pas seulement. La ville, dynamique, vous surprendra par ses musées étonnants, son ambiance et son dynamisme de jour comme de nuit, mais aussi par ses environs dans la région de Reykjavík.

Entre son Grandi Area, son street-art, son front de mer et sa nightlife, Reykjavík a plus d’un tour dans son sac ! Vous pouvez donc rester dans la chaleureuse étreinte de la capitale ou partir à la découverte des merveilles volcaniques du Cercle d’or et admirer les plus grands mammifères marins dans la baie de Faxa en été. Dans cet article, nous vous présentons les 20 choses à voir et à faire à Reykjavík et sa région !

20 choses incontournables à Reykjavik et sa région

Découvrez maintenant 20 choses à voir et à faire dans la belle capitale Islandaise et sa région !

1- Visiter le centre historique de Reykjavik

Centre de Reykjavík
Photo par aiden patrissi

Commencez d’abord par visiter la belle capitale de l’Islande et son centre historique ! Vous allez adorer les anciennes maisons colorées. Passez dans la rue Aðalstræti et découvrez le plus vieux bâtiment de la capitale, datant de 1752. Celui-ci accueille désormais une boutique de designers avec des expositions sur la vie d’autrefois.

Le centre-ville de Reykjavik, c’est aussi l’occasion de faire du shopping dans les rues piétonnes de Skolavordustigur et Laugavegur, et de se régaler dans les bons restaurants. Pourquoi ne pas s’offrir un beau collier en perles de lave, créé par un artisan local ? Enfin, baladez-vous dans le quartier du lac Tjörnin, un charmant étang en plein coeur de la capitale !

2- Voir l’emblématique église de Hallgrímskirkja

eglise Hallgrímskirkja Reykjavik
Vue de l’église de Hallgrímskirkja

On l’aperçoit de loin en remontant la rue Skolavordustigur. Cette surprenante église luthérienne, haute de plus de 74,5 mètres, construite entre 1945 et 1986, vaut le détour. Admirez la vue imprenable sur le centre-ville en prenant l’ascenseur vous emmenant jusqu’au clocher.

3- Flâner aux bords de la Marina

Marina Reykjavik
Vue de la Marina Reykjavik

Visiter Reykjavik, c’est aussi flâner aux abords de sa Marina ! Débutez votre promenade au niveau du Sólfar, une très belle sculpture représentant un squelette de bateau viking, conçue par l’artiste Jón GunnarÀrnason. Terminez votre balade sur l’ancien port de pêche, dont la plupart des bâtiments ont été transformés en musées.

4- Visiter le musée maritime de Reykjavik

Musée maritime de Reykjavik
Musée maritime de Reykjavik

Tout comme le musée des Sagas ou le musée national d’Islande, le musée maritime de Reykjavik est un musée intéressant si vous voulez en savoir plus sur la culture de l’Islande. Cette exposition raconte l’histoire maritime islandaise : évolution de la vie maritime très importante à l’époque, sa survie, le tout à travers des objets exposés. Le musée montre également la construction du port de Reykjavik, et bien plus encore.

5- Visiter le musée national d’Islande

Musée national d'Islande
Musée national d’Islande

Construit dans une immense maison de 3 étages avec un café charmant en son intérieur, le musée national d’Islande se situe au sud du centre-ville de Reykjavik. Plongez-vous dans la culture Vikings au début du XXe siècle, et comprenez mieux l’Histoire de ce pays de 1200 ans.

6- Admirer le street art

Reykjavik islande
Street art à Reykjavik

Le saviez-vous ? Reykjavik est une ville très colorée, cela se voit par ses maisons mais aussi par le street-art visible sur les divers murs et bâtiments de la capitale ! Et pour cause, la ville commandite souvent des artistes afin de décorer les murs. Si vous le souhaitez, plusieurs parcours vous permettent de voir les différentes fresques, très souvent en rapport avec la culture islandaise. Admirez par exemple les amoureux de D*FACE, le cosmonaute de DEIH XLF, diverses oeuvres psychédéliques inspirées de la nature, et bien plus encore !

7- Se baigner dans l’incontournable Lagon Bleu

Lagon bleu Islande
Lagon bleu Islande

Sortons un peu maintenant du centre-ville… Vous avez déjà certainement vu en photo le fameux Lagon Bleu. C’est le lagon le plus populaire d’Islande, et il est situé à seulement une cinquantaine de kilomètres de Reykjavik ! Offrez-vous l’expérience inoubliable de plonger dans cette magnifique eau turquoise et très chaude (entre 30 et 40 degrés selon les zones), autour de paysages naturels tout simplement sublimes. Un incontournable à découvrir autour de Reykjavik !

 

8- Contempler les aurores boréales de ses propres yeux

Aurores boréales islande
Aurores boréales

Qui n’a jamais rêvé de voir des aurores boréales ? Vous avez maintenant l’opportunité de les “chasser” durant votre voyage en Islande. Il est possible d’en admirer dans la région de Reykjavik, quand toutes les conditions sont réunies : une absence de pollution lumineuse et un ciel bien dégagé. L’idéal est bien sûr de vous éloigner de la ville afin d’avoir un ciel complètement noir. Vous aurez de plus grandes chances de voir des aurores boréales entre le mois de septembre et le mois de mars. Également, pour maximiser vos chances, n’hésitez pas à passer par une excursion organisée. Vous serez alors accompagnés de spécialistes qui connaissent les meilleurs points d’observation.

9- Se rendre à Esjan

Esjan islande
Esjan

Envie de profiter de magnifiques paysages islandais à seulement 10 kilomètres de la capitale ? Esjan est un pic de 914 mètres encadrant la ville depuis la mer. Au programme ? D’immenses prairies vertes en été, parsemées de belles fleurs sauvages violettes. Il est très facile de se rendre à Esjan en prenant la ligne 15 à la gare de Hlemmur, puis à Háholt, à Mosfellsbaer, prenez la ligne 57. Vous serez directement déposé au point de commencement de la randonnée. Il y a plusieurs itinéraires pour les différents niveaux de difficulté existants.

10- Réaliser son rêve de voir les baleines

Observation des baleines près de Reyjkavik
Observation des baleines près de Reyjkavik

Un Lagon Bleu, des aurores boréales, des baleines. Qui peut dire que l’Islande et la région de Reykjavík ne font pas rêver ? Sachez que oui, Reykjavík est l’un des meilleurs lieux d’Islande pour observer les baleines, car la capitale est proche de la baie de Faxa, qui est le point de rassemblement d’un grand nombre d’espèces en été. Observez ces impressionnants cétacés d’avril à septembre. Plus de 20 espèces de baleines sont observables, mais les plus communes sont les baleines à bosse ainsi que les petits rorquals.

Les excursions partent tous les jours du vieux port. Vous pourrez même avoir aussi la chance d’apercevoir des marsouins et des dauphins à bec blanc ! PS : N’oubliez pas d’apporter votre appareil photo.

11- Profiter des beautés naturelles d’Islande sur le sentier Laugavegur

sentier Laugavegur islande
Laugavegur

Un peu plus loin dans la région de Reykjavik, à 180km de la capitale, se trouve le sentier de randonnée Laugavegur. Il s’agit du trek le plus populaire d’Islande. Pourquoi ? Car c’est un trek incontournable ! Sur une distance de 55 kilomètres au départ de Landmannalaugar ou de Þórsmörk, émerveillez-vous devant des paysages sublimes et variés, résumant à eux seuls la beauté sauvage de l’Islande. Des montagnes sublimes à perte de vue, des roches volcaniques, des sources d’eau chaude, des lacs et rivières… Bref, un véritable paysage de carte postale en permanence, vous allez vraiment en prendre plein les yeux !

À savoir : le trek n’est possible qu’à partir de fin juin-début juillet, jusqu’à mi-septembre.

12- Prendre le ferry à Viðey Island

Viðey Island
Viðey Island

Petite île côtière d’Islande localisée à quelques centaines de mètres du centre-ville de Reykjavik, Viðey vous permettra de faire une excursion en dehors des sentiers battus. Si vous avez le temps, prenez alors le ferry pour vous rendre sur cette île mystique. Ici, la nature pure, à l’état sauvage, est omniprésente, s’étendant sur des kilomètres et des kilomètres. Des falaises, de la pierre volcanique, et un peu de verdure sont sur l’île. On s’y rend surtout pour l’atmosphère mystique et cette sensation d’être au bout du monde que l’on ressent.

13- Landmannalaugar

Landmannalaugar islande
Landmannalaugar

Envie de vous rendre dans un autre monde ? Allez à Landmannalaugar ! Toile de fond idéale pour les aficionados de randonnée, cette zone fait partie de la réserve naturelle de Fjallabak. Marchez à 600 mètres d’altitude, admirez les paysages islandais sauvages, et prenez un bain dans une piscine géothermique bien chaude après ces longues heures de marche.

14- Ressentez la chaleur du tunnel de lave de Raufarholshellir

Raufarholshellir
Raufarholshellir

Proche de la capitale, le tunnel de lave de Raufarholshellir est un lieu d’intérêt en Islande. Certes, ce n’est “que” le quatrième plus grand tube de lave d’Islande, mais ce serait dommage de passer à côté. Ici, contemplez des formations rocheuses colorées et originales à travers une passerelle de 1360 mètres de long naturellement formée ! Bien entendu, vous serez accompagné d’un guide et d’une lampe frontale indispensable à cette profondeur ! Une expérience originale à faire près de Reykjavik.

15- Visiter le parc national d’Askja

parc national d'Askja
Parc national d’Askja

En vous rendant dans le parc national de Vatnajökull en Islande, vous serez spectateur d’une époustouflante panoplie de paysages et de biosphères. Et c’est au nord de ce parc naturel que se situe l’Askja. L’Askja est un volcan actif enveloppé de champs de lave et de lacs de cratère aux allures lunaires. Admirez également l’immense lac de l’Öskjuvatn, profond de plus de 220 mètres. Fascinant, ce lieu est à ajouter à votre to do list and see de paysages Islandais si vous aimez la géologie volcanique de l’île !

16- Se rendre au glacier de Langjokull

Langjokull
Langjokull

Rendez-vous à Langjokull, le deuxième plus grand glacier de l’Islande. Ici, vous avez plusieurs options : marcher à l’intérieur du glacier directement, en vous aventurant dans les tunnels creusés dans la glace. Ou encore, faire de la motoneige et profitez d’une vue imprenable sur les vallées de glace environnantes et sur le mont Eiríksjökull. Sachez aussi qu’en visitant le glacier, vous pourrez aussi découvrir des grottes de lave, des piscines géothermiques et des chutes d’eau dans les environs !

 

17- Marcher dans la réserve naturelle de Hveravellir

Langjökull
Langjökull

Des trous d’eau bouillonnants, des fumerolles fumantes, de la chaleur, et encore de la chaleur. Oui, c’est un peu le maître-mot dans la réserve naturelle d’Hveravellir. Cette zone géothermique naturelle est tout simplement extraordinaire, c’est un lieu à découvrir en Islande. Vous pouvez vous rendre à cette réserve naturelle en empruntant la route de Kjölur, située entre les glaciers Langjökull et Hofsjökull de chaque côté.

18- Randonner dans les terres sauvages de Porsmork

Porsmork islande
Porsmork

Si vous êtes passionné de randonnées, alors vous aimerez les paysages variés de Þórsmork. Cette autre réserve naturelle islandaise est un superbe mixte entre sources chaudes, glaciers, montagnes, rivières, gorges et forêts. C’est aussi ici que se trouve le volcan Eyjafjallajökull.

19- Visiter Kerlingarfjoll et Hveradalir

Kerlingarfjoll
Terres sauvages de Kerlingarfjoll

Hveradalir pourrait se qualifier d’un endroit ne ressemblant à aucun autre sur Terre, tant sa vallée est tout simplement unique. Quant à la chaîne de montagnes de Kerlingarfjöll qui se situe à seulement une heure et demie d’Hveradalir, ne la manquez pas ! Vous serez fasciné par tous ces paysages, entre ruisseaux sinueux en contrebas, sommets enneigés au-dessus, le tout le long de crêtes montagneuses impressionnantes.

20- A Reykjavik : savourer la nourriture locale !

Nourriture islandaise
Nourriture islandaise

Enfin, il serait dommage de faire un voyage en Islande en passant par Reykjavik sans goûter la nourriture locale. Certes, la gastronomie Islandaise n’est pas des plus réputées, mais le pays a bien entendu de très bonnes spécialités à revendre ! Savourez un bon poisson islandais, seul ou dans un fish and chips, laissez une chance à l’agneau rôti, ou encore, goûtez le Skyr, qui est un yaourt islandais. Pourquoi ne pas faire un local food tour à Reykjavik ? Cela vous donnera l’opportunité d’allier plaisir gustatif à la découverte des différents petits marchés locaux !

Informations pratiques sur Reykjavik

 

  • Il est facile de se déplacer à pieds pour visiter Reykjavik
  • Même si l’Islande nécessite un budget élevé, visiter Reykjavik (hébergements, restaurants, musées…) vous coûtera moins d’argent que dans les villes et villages reculés de l’Islande
  • Si vous aimez les musées, un city pass existe pour découvrir la capitale

Combien de jours faut-il pour visiter Reykjavik ?

Petite, la ville de Reykjavik se visite assez bien en une journée. Cependant, au minimum deux jours sur place sont conseillés, car la ville a beaucoup à offrir : jolies rues colorées, monuments, musées, restaurants, port, magasins locaux… Évidemment, si vous souhaitez prendre le temps de visiter plusieurs musées, profiter de la vie nocturne tout en faisant du shopping, alors trois jours sont idéaux (surtout en hiver quand les journées sont très courtes !).

N’hésitez pas à prolonger votre séjour jusqu’aux régions voisines touristiques : Snæfellsnes et le sud de l’Islande.

Où loger ?

Afin de bien visiter Reykjavik, l’idéal est de dormir en centre-ville ou dans une zone proche desservie par les bus. Nous vous conseillons les quartiers du lac Tjörnin et du 101 Reykjavik qui sont très agréables et dynamiques. Vous aurez le choix entre de nombreux hôtels ou chambres d’hôtes. Pensez à réserver à l’avance, surtout en haute saison !

À quelle période visiter Reykjavik ?

Tout dépend de ce que vous souhaitez :

  • Pour les meilleures températures et longues journées : de juin à août (mais le tourisme sera très haut)
  • Pour un bon compromis : en avril/mai et septembre/octobre, les températures seront supportables et le tourisme plus bas
  • Pour vivre une expérience différente et vraiment “nordique” : en hiver, mais sachez que les températures peuvent être extrêmes et que toutes les activités ouvertes en été ne seront pas forcément accessibles. A vous de choisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.