Visiter Phnom Penh : top 10 des choses à faire et à voir

Visiter Phnom Penh
Visiter Phnom Penh, c'est plonger au cœur de l'histoire tumultueuse du Cambodge et un excellent moyen de découvrir la diversité du pays !

Pourquoi visiter Phnom Penh ?

Informations sur le voyage

Phnom Penh est la capitale économique du Cambodge, c’est aussi une ville incontournable à visiter pendant votre voyage tant elle regorge d’activités variées. Au programme, les musées historiques de la ville, une balade au bord du Mékong, un cours de cuisine, flâner dans les marchés bondés du centre, une immersion au coeur du passé douloureux du pays, et bien plus. Peu de voyageurs s’arrêtent à Phnom Penh, mais promis, cette ville vaut vraiment le coup. Pour la peine, voici notre top 10 des choses à faire et à voir lorsque vous viendrez visiter Phnom Penh !

Les incontournables à visiter à Phnom Penh

1. Le marché russe

Les marchés sont une réelle passion dès que je voyage : c’est pour moi le coeur de la ville et donc le meilleur moyen de s’imprégner d’une ambiance. Le marché russe de Phnom Penh regorge à la fois de stands de nourriture à manger sur place, mais aussi des ingrédients locaux dont tous les Cambodgiens raffolent. Une partie du marché abrite aussi quelques antiquaires (attention aux arnaques cependant) et des stands un peu plus touristiques. Toutefois, il reste surtout un lieu de vie pour les locaux qui viennent y faire leurs achats au quotidien.

le marché russe de Phnom Penh
Photo de jbeaulieu

2. Le marché central

Autre marché, autre ambiance ! Le marché central, qui est à visiter en particulier pour son architecture vraiment impressionnante, regorge de boutiques de bijoux et de pierres précieuses. Bon, certaines sont fausses, on s’en doute, mais se promener dans les étals reste une visite agréable !

le marché central de Phnom Penh
Photo de dalbera

3. Wat Phnom

A quelques minutes d’un centre-ville bruyant et bouillonnant se trouve cette petite colline dont le sommet abrite un temple bouddhiste où les moines bénissent quotidiennement les habitants. C’est une des plus anciennes pagodes de la ville, et donc un haut-lieu religieux pour les Cambodgiens.

N’oubliez pas de rester discret pendant votre visite afin de ne pas déranger les processions en cours s’il y a lieu. Pensez aussi à vous couvrir épaules et jambes quand vous rentrez dans les temples et pagodes du Cambodge !

Wat Phnom visiter
Photo de fabulousfabs

4. Une croisière sur le Mékong

Impossible de visiter le Cambodge sans s’attarder autour de se fleuve emblématique de l’Asie du sud-est ! Le Mékong est en effet un fleuve longeant de nombreux pays, et un excellent moyen de profiter de la ville est d’opter pour une croisière au coucher du soleil. Il est possible d’embarquer pour un verre seulement, mais certaines proposent aussi de découvrir la gastronomie locale en dînant sur le bateau.

Croisière sur le mekong
Photo par Ren Pisal

5. Le Palais Royal

Comment visiter Phnom Penh sans faire un tour au Palais Royal, probablement le site le plus luxueux et flamboyant du pays ? Le Palais Royal est en effet la résidence officiel du Roi : c’est donc un lieu de pèlerinage pour les Cambodgiens, et un lieu impressionnant par son architecture ! Toutefois, il reste assez récent : sa construction remonte à 1860 seulement, puisqu’auparavant, les rois habitaient à proximité d’Angkor, à Siem Reap. Comptez au moins 3 à 4 heures de visite : au-delà de l’architecture, les jardins entourant le palais sont propices à une agréable balade.

Palais Royal Phnom Penh
Photo par SuzyT

6. Les killing fields

Le Cambodge a subi, en 1975 et 1979, un génocide perpétré par les Khmers Rouges. Si en apprendre plus sur l’histoire douloureuse du pays vous intéresse, la visite des killing fields, qui se trouvent à seulement quelques kilomètres de la ville, est un incontournable lors de votre voyage au Cambodge. La visite est très bien faite : on se balade seul, à son rythme, en toute intimité, et accompagné d’audio-guides (ils sont disponibles en français) pour avoir accès à des témoignages et à l’histoire du lieu. C’est très intense, difficile à entendre, et riche en émotions.

Choeung Ek - The killing fields
Photo de Wanaku

7. La prison S21

Une autre partie de l’histoire sanglante des Khmers rouges réside dans la prison S21, dont l’autre nom est Tuol Sleng. Située en plein centre-ville, elle est particulièrement connue car c’est Douch (l’un des dirigeants condamné en 2010 par le tribunal du génocide cambodgien), l’un des plus hauts dirigeants Khmer rouge, qui en avait la responsabilité. Aujourd’hui transformée en musée, cette prison se visite seul ou avec un guide (et c’est vraiment recommandé).

Comptez 8 dollars l’entrée avec l’audioguide.

Prison S21 au cambodge
Photo par Paul Mannix

8. Une balade à vélo sur Silk Island, à deux pas de Phnom Penh

Pour découvrir une toute autre ambiance, réservez une journée de visiter à vélo sur Silk Island, en face de Phnom Penh. Cette île abrite des maisons traditionnels et de nombreux habitants vivant de l’artisanat.

Silk Island
Photo par knittymarie

9. Le lever de soleil sur Riverside path

En Asie du Sud, c’est souvent au petit matin qu’on s’imprègne de la culture locale. Les Cambodgiens sont assez matinaux, en particulier pour éviter les fortes chaleurs, et beaucoup d’habitants de Phnom Penh profitent de l’aube pour faire leur sport, footing, yoga, tai chi, sur les bords du Mékong.

Alors, pour les lève-tôt qui nous lisent, chaussez vos baskets et mêlez-vous aux habitants pour un footing !

Phnom Penh riverside path
Photo par rpphotos

10. Le musée national du Cambodge

Enfin, les amoureux d’histoire et d’architecture aimeront découvrir le musée national du Cambodge, dont les collections abritent de nombreuses statues et archives des temples d’Angkor. Construit en 1917, c’est un bel édifice présentant une très jolie collection de bronzes, de céramiques et de sculptures en pierre.

Musée national du Cambodge
Photo par noah4ever

Comment se déplacer à Phnom Penh ?

En toute honnêteté, le mieux pour visiter Phnom Penh reste d’utiliser votre propre moyen de locomotion, à savoir, vos jambes ! Certes, il peut faire très chaud (éviter d’ailleurs le mois d’avril qui précède la saison des pluies, où les températures peuvent atteindre 40 degrés ou plus), mais c’est le meilleur moyen de profiter de l’ambiance des rues et de découvrir des stands de street food et des petites échoppes.

Pour les plus grandes distances, vous trouverez facilement des tuk-tuk sur les artères principales car c’est le transport en commun par excellence (et le seul, en réalité) de la ville. N’oubliez pas de fixer le prix en avance pour éviter les discussions désagréables. Notez d’ailleurs que vous pouvez opter pour un tuk-tuk à la journée, en fixant dès le matin ensemble les points d’intérêts que vous souhaitez visiter.

Pour continuer votre périple, il faudra opter pour le bus : comptez 3 heures de route pour vous rendre à Sihanoukville, 2h30 pour Kampot, et 6h30 pour Siem Reap.

Combien de temps faut-il passer à Phnom Penh ?

Je vous conseille de prévoir au moins deux à trois nuits à Phnom Penh pour profiter pleinement de la ville et de tous ses quartiers. Une journée est dédiée aux sites culturels comme le Palais Royal et S-21, et le second peut être dédié à une balade plus cool, du Wat Phnom en passant par les marchés pour terminer au marché de nuit !

Où dormir à Phnom Penh ?

Pour profiter au mieux de la ville sans devoir crapahuter toute la journée, le mieux est d’opter pour un hôtel ou une auberge de jeunesse dans les environs du centre-ville, entre Wat Phnom (street 110) et le Palais Royal (street 240). Dans ce coin, vous pourrez marcher jusqu’à ces deux sites touristiques, mais aussi profiter du marché de nuit de Phnom Penh et de rues animées !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *