Les 10 lieux d’intérêts à voir absolument dans les Asturies

Plage intérieure et falaise de Gulpiyuri
Vous projetez de visiter les Asturies prochainement ? Découvrez notre sélection des incontournables à voir et à faire !

Pourquoi visiter les Asturies ?

Informations sur le voyage

Des paysages somptueux entre littoral et montagne de l’Espagne que parsèment des villages colorés, c’est ce qui vous attend dans les Asturies !

Les Asturies sont une destination de premier choix notamment si c’est une nature sauvage et préservée que vous recherchez ! Entre la Galice et Cantabrie sur la façade atlantique du pays, et Castille-et-Léon au sud, c’est une Espagne sauvage et verdoyante que l’on retrouve dans les Asturies.  Là vous aurez l’embarras du choix : falaises, criques, plages sauvages mais aussi montagnes … Tout un programme s’offre à vous, tant à randonnée qu’à pieds !

15 lieux incontournables à visiter dans les Asturies

1- Oviedo

Capitale des Asturies, Oviedo est un important centre culturel et gastronomique de la région. La vieille ville regorge de patrimoine architectural malgré les ravages de la guerre civile espagnole. Pour cela, rien de tel que vous balader au centre-ville, profiter du quartier de l’Église qui, comme son nom l’indique, fourmille de chapelles et d’églises. Fier représentant de ce quartier, le monastère royal de San Pelayo ou encore Santa Maria la Real de la Corte. Pour vous plonger sur l’histoire des Asturies, on vous donne rendez-vous au Musée archéologique des Asturies. Ensuite, prolongez votre excursion sur la place du marché aux poissons de Trascorrales et pour les amateurs d’art, savourez la Maison du Portal d’Oviedo.

Façades et place à Oviedo
Source : Flickr – Martin Vicente

2- Picos de Europa

Les Pics d’Europe sont l’incontournable nature par excellence. Absolument vertigineux, ce massif au sein du parc national des Pics d’Europe vous offrira une foule de paysages verdoyants, de lacs et de rivières. C’est vraiment le profil abrupt de ses massifs qui caractérise les fameux « picos », évoquant des crocs et que le randonneur se plait à admirer au cours de l’une des innombrables randonnées que le parc a à offrir. Chez Goyav, on craque particulièrement pour l’itinéraire au sein de la sublime gorge entre Léon et les Asturies, aussi prénommée la Ruta del Cares.

Vue sur les pics d'Europe enneigés
Photo par Alejandro Luengo

3- La réserve d’Oscos

La réserve d’Oscos est une réserve de biosphère à cheval entre la Galice et les Asturies. C’est une zone où la nature est particulièrement bien préservée et où vous pourrez observer des forêts humides, la végétation native du littoral ainsi qu’une biodiversité dense. Parmi les espèces qui y évoluent, citons le saumon, la loutre ou encore le desman des Pyrénées, aussi surnommé le rat-trompette (future coqueluche sur les réseaux sociaux, à n’en pas douter).

Rivière dans la réserve d'Oscos
Source : Flickr- Radiofoto Grafiando

4- La plage de Gulpiyuri

A priori, en lisant « plage de », vous vous dites : fort bien, une plage de sable fin où poser sa serviette. Peut-être même une crique sauvage particulièrement intimiste. Eh bien, vous avez presque tout faux puisque la plage de Gulpiyuri est unique en son genre ! C’est en effet une plage intérieure c’est-à-dire qu’elle ne dispose d’aucun accès direct à la mer. Ce qui dans les faits, revient à vous offrir une crique à l’eau turquoise, avec sa plage de sable fin fermée et donnant sur les prairies des Asturies environnantes. L’eau de mer s’infiltre sous terre et entretient ainsi l’étendue turquoise pour notre plus grand bonheur. La plage quant à elle, mesure tout de même 40 m de long !

Plage intérieure et falaise de Gulpiyuri
Source : Flickr – Walimai Photo

5- Cudillero

Le village de pêcheurs semble s’être bâti en amphithéâtre le long de la falaise est à prévoir durant votre séjour aux Asturies, en particulier si les façades colorées, les cidreries et les spécialités locales vous tentent ! Bien évidemment, la mer est à l’honneur et on vous encourage à profiter notamment le plat typique qui s’appelle le Curadillo ou encore la traditionnelle fabada.

Place et façades colorées de Cudillero
Photo par Moises Muniz

6- Les Bufones de Pria

Les bufones sont en fait des cavités existant sous le plateau calcaire que l’on trouve près de la côte près de Pria. Or, il arrive que les vents et les marées y jouent le rôle de geyser, projetant alors l’eau de la cavité, et ce, parfois même en étant à plus d’une centaine de mètres de la côte. On aime particulièrement l’impressionnante Punta de Guadamia, environné de son plateau et à 80 mètres de la mer tout de même, avec ses arches qui passent directement sous le plateau calcaire, de toute beauté ! Si vous avez le temps, n’hésitez pas non plus à aller vous promener près de la côte dont les falaises abruptes et les calanques sont un véritable havre de paix.

Geyser aux Bufones de Pria
Source : Flickr – Jozelui

7- Cabo de Penas

Cabo de Penas c’est d’abord une pointe rocheuse, véritable langue de pierre qui s’élance à l’intérieur de la mer et qui se trouve au nord des Asturies. Toutefois, non content d’admirer la crête effilée, on peut également en profiter pour contempler son phare du XXe siècle, et bien sûr la vue superbe sur toute la côte qui s’étend au sud du Cabo de Penas. Si le temps est clair, vous aurez même un aperçu lointain sur les Picos d’Europa ! Au large, ne manquez pas les sublimes îlots el Sabin, l’Isla Erbosa et l’Islote El Bravo (ainsi que l’eau turquoise qui se déploie à leurs pieds).

La pointe rocheuse du Cabo de Penas
Source : Flickr – Carlos Ar

8- Le centre culturel international Oscar Niemeyer

Près du centre-ville d’Avilés, ce centre culturel accueille un programme hétéroclite mêlant théâtre, expositions, danse, cinéma, musique et conférences. On l’aime déjà pour son allure novatrice signée par l’architecte Oscar Niemeyer (comme son nom l’indique), mais aussi parce que sa programmation vous permettra toujours de trouver votre bonheur ! Autrement, si vraiment le centre culturel international vous laisse de marbre (notez notre goût exquis pour les jeux de mots), orientez-vous tout simplement sur Avilés. Le centre historique abrite une architecture hétéroclite colorée et de toutes les époques qui vous permettra une bonne balade comme en témoigne son Théâtre Palacio Valdés ou encore la colonia de Villalegre !

Centre culturel d'Avilés
Photo par Moises Muniz

9- Le village de Taramundi

Ah Taramundi… Un décor de conte de fées pour ce village de six cents habitants dans un environnement de nature exubérante et où l’eau est omniprésente. Quand on vous dit que c’est un décor de conte de fées, c’est notamment parce que vous pourrez y admirer un vieux moulin à eau. Or, les ferreiros, les forgerons, l’utilisaient au sein de ces petites bâtisses de pierre caractéristiques. D’ailleurs, cet héritage artisanal est encore particulièrement vivant à Taramundi et ses environs puisque la localité est réputée pour sa production artisanale de couteaux que vous pourrez découvrir au fil de différents ateliers. La petite touche incongrue pour finir ce top : c’est à Taramundi que vous pourrez observer le plus grand couteau du monde, mesurant pas moins de sept mètres de long et qui pèse 1500 kilos.

Moulin à eau de Tarramundi
Source : Flickr – Habladorcito

10- La playa del Silencio

La plage du silence est un des paysages côtiers les plus spectaculaires des Asturies, avec sa plage en croissant et enchâssée entre de hautes falaises. On y accède depuis le village de Castaneras et c’est ensuite en descendant un chemin forestier que vous pourrez accéder à ce site paisible. La forme de coquille de ses falaises explique le fait que le ressac soit si calme à cet endroit, mais également la couleur incroyable de son eau. De quoi se rappeler que le silence est d’or !

Plage du silence en forme de coquillage avec falaises
Source : Flickr – Neticola

Où loger dans les Asturies ?

Oviedo est une ville relativement centrale qui sera parfaite pour rayonner dans le reste de la région. Cela étant, sachez que les Asturies sont également une destination très nature et que par conséquent, que ce soit du côté des gîtes ruraux ou des campings, vous trouverez une offre abondante si c’est la tranquillité et l’arrière-pays que vous recherchez !

Quelle est la meilleure période pour visiter les Asturies ?

L’été est la meilleure période pour visiter les Asturies, soit de juin à août, ainsi que la première partie de septembre. C’est là que vous aurez soleil et météo suffisamment sèche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *