Visiter Draguignan : top 10 des choses à faire et à voir

Visiter Draguignan : top 10 des choses à faire et à voir
Vous souhaitez visiter Draguignan ? Découvrez à travers ce guide une sélection de 10 lieux incontournables à voir.

Visiter Draguignan : que faire et que voir ?

Informations sur le voyage

Située dans l’arrière-pays varois, Draguignan, “la cité du Dragon”, est une charmante petite ville du Var entourée de collines. À la croisée des Gorges du Verdon et du Golfe de Saint-Tropez, Draguignan a tous les charmes du village provençal, avec son marché coloré et ses ruelles, et les atouts d’une ville culturelle avec ses avenues bordées de platanes, ses rues piétonnes et ses musées. Si vous passez par Draguignan, ne manquez pas de vous y arrêter, les visites et les promenades y sont nombreuses.

En vous promenant au hasard de ses ruelles, vous pourrez découvrir le riche passé historique de cette ancienne cité comtale. Si vous êtes amateur d’histoire, vous admirerez son passé médiéval encore bien présent. Vous pourrez apprécier ses maisons anciennes aux portes sculptées, ses chapelles et ses lavoirs. Vous aimerez flâner dans les rues pour respirer l’atmosphère provençale qui s’en dégage, et monter sur les hauteurs pour admirer la vue imprenable sur les massifs des Maures et de l’Esterel.

Visiter Draguignan : les incontournables

1- La tour de l’Horloge et son rocher

Que voir à Draguignan ? Incontestablement, la Tour de l’Horloge, sur son piteux rocheux, fait partie des incontournables. C’est le principal symbole historique de la ville. Elle fut construite une première fois au XIe siècle, puis détruite et reconstruite à plusieurs reprises.

Elle domine, du haut de son rocher, les toits de la vielle ville de Draguignan et la vallée de la Nartuby. Haute de 18 mètres, de forme carrée, elle est couronnée d’un superbe campanile en fer forgé du XVIIe siècle, pour atteindre 24 mètres de hauteur. Ses deux cloches rythment toujours la vie des habitants.

Tout autour, vous pourrez admirer les jardins du théâtre de verdure. Non loin de là, sur les hauteurs, se trouve la chapelle Saint-Sauveur du XIIe siècle, typique du style roman provençal, qui accueille en été nombre d’expositions.

visiter draguignan : tour de l’Horloge
Source : Dracénois

2- Le dolmen de la Pierre de la Fée

Datant du néolithique, situé sur la route de Montferrat, au lieu-dit de Morgay, le dolmen de la Pierre de la Fée est classé au titre des Monuments Historiques. C’est un des plus imposants dolmens de Provence, avec ses 60 tonnes et ses deux mètres de haut. Il est composé d’une dalle imposante soutenue par trois hautes roches.

Il vous permettra de laisser aller votre imagination vers les temps très anciens de notre civilisation, à l’âge du cuivre, il y a 5000 ans. C’est assurément une curiosité à voir à Draguignan.

dolmen de la Pierre de la Fée
Source : Hogne

3- Le chemin botanique et la table d’orientation du Malmont

Si vous voulez faire à Draguignan une jolie promenade, prenez le chemin botanique, au départ du parking de Malmont (balisage de couleur verte). Vous traverserez la très belle végétation méditerranéenne pour arriver jusqu’à la table d’orientation, faite en faïence de Salernes.

Le Malmont est un pic calcaire qui culmine à 550 mètres, à 8 km au nord de Draguignan. De là, vous pourrez profiter d’une superbe vue sur le Golfe de Fréjus et les massifs des Maures et de l’Estérel.

Le chemin botanique et la table d’orientation du Malmont
Source : Walter Henneau

4- Le chemin des arbousiers

Au départ du parking de Malmont, un second chemin à faire à Draguignan est le chemin des arbousiers balisé en bleu. Il vous permet de découvrir Draguignan par le haut. Au cours de la balade, vous pourrez admirer les chênes verts, la garrigue, la rocaille typiquement méditerranéenne et bien sûr les arbousiers.

5- Le cimetière américain et le mémorial du Rhône

Parmi les incontournables, le cimetière américain est la visite à ne pas manquer. C’est un lieu de mémoire unique (860 pierres tombales sur près de 5 hectares) et un très bel endroit chargé d’histoire : le débarquement des Américains en Provence en 1944. Vous pourrez parfaire vos connaissances historiques en lisant une carte en bronze, portant sur la zone du débarquement et la progression des unités vers le nord.

Le cimetière américain et le mémorial du Rhôn
Source : jimmyweee

6- Le musée des Arts et des Traditions populaires

Si vous vous demandez ce que vous pouvez faire à Draguignan pour compléter votre séjour, n’oubliez pas de visiter le musée des Arts et des Traditions populaires. Ce musée aménagé dans l’ancien hôtel du Comte de la Motte présente les activités traditionnelles qui existaient autrefois dans cette partie du sud de la France.

Pour tous les amoureux de la Provence et de son mode de vie, il raconte, au rez-de-chaussée, les métiers traditionnels, et à l’étage, les savoir-faire et la vie quotidienne des Provençaux d’autrefois.

Le musée des Arts et des Traditions populaires
Source : dalbera

7- Le musée municipal de Draguignan

Ce musée, placé dans l’ancien couvent des Ursulines en centre-ville, présente une intéressante collection des écoles françaises, italienne et hollandaise des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles ainsi qu’une belle collection de meubles et de faïences de Vallauris, Moustiers et Sèvres. Au premier étage, un très beau manuscrit enluminé du Roman de la Rose, datant du XIVe siècle est exposé dans la bibliothèque.

8- La chapelle Saint-Hermantaire

À 1,5 km au sud-ouest de Draguignan, sur un monticule qui domine la Nartuby, vous trouverez cette jolie petite église romane datant du XIe siècle. On retrouve les traces d’une première construction d’époque gallo-romaine. Un sanctuaire paléochrétien fut ensuite édifié au VIe siècle, à l’époque où St-Hermantaire aurait tué le dragon qui terrorisait la population carolingienne, selon la légende des origines de Draguignan.

9- La chapelle Notre-Dame-du-Peuple

Édifice datant du XVIe siècle, cette chapelle est un bel exemple du style gothique flamboyant. Elle fut élevée en remerciement à la Vierge qui protégea le peuple de la peste. Vous pourrez y admirer un ex-voto et un retable de la famille niçoise des Bréa (XVe et XVIe siècles).

10- Le parc Chabran

Si vous voulez vous reposez de vos visites et faire un petit pique-nique, rendez-vous au parc Chabran. Ce sont les jardins de l’ancienne caserne de militaires qui ont été aménagés et ouverts au public. Vous pourrez vous promener parmi les pelouses et les parterres de fleurs, les trottoirs de bois et les arbres têtards.

Combien de jours faut-il pour visiter Draguignan ?

Pour visiter Draguignan et s’imprégner de son ambiance provençale, comptez trois jours d’arrêt dans cette charmante petite ville. Une journée pour flâner dans les ruelles, aller au marché et savourer les délicieuses spécialités de la région, admirer les façades des maisons et des églises, et visiter un ou deux musées.

Un deuxième jour pour visiter Draguignan d’un peu plus loin : monter à la Tour de l’Horloge, parcourir les sentiers de randonnée du Var, admirer les magnifiques vues sur la Méditerranée que vous offrent les différents points de vue, se rendre au cimetière militaire et découvrir le Dolmen de la Pierre de la Fée.

Un troisième jour pour sillonner les alentours, car Draguignan est la porte des Gorges du Verdon, et l’on ne peut pas visiter Draguignan sans aller voir un peu plus loin tous les jolis petits villages qui s’y trouvent.

Quels sont les plus beaux villages à visiter autour de Draguignan ?

Le Var regorge de villages médiévaux tous plus beaux les uns que les autres. En voici une petite sélection :

  • Flayosc : tout près de Draguignan, Flayosc est un grand village médiéval et typiquement provençal, perché sur une butte et entouré d’oliviers et de vignes.
  • Tourtour : Tourtour, situé au sommet de la colline du Beau Soleil, est un des plus beaux villages de France, il a été surnommé “le village dans le ciel”. Vous pourrez admirer ses vieilles ruelles et ses passages voûtés.
  • Lorgues : Lorgues est un des plus anciens villages de Provence. C’est une ancienne cité templière qui évoque l’histoire de la Provence. Vous pourrez admirer le labyrinthe de ses ruelles et son marché typique et coloré
  • Villecroze : dans un décor magnifique de chênes et de pins, Villecroze est un charmant village médiéval, avec sa commanderie des Templiers. Vous pourrez visiter ses grottes, ses cascades et sa roseraie.
  • Seillans : situé à une demi-heure au nord de Draguignan, Seillans, tout en haut d’une colline escarpée et vertigineuse, est compté parmi les plus beaux villages de France. Vous serez surpris par la beauté incomparable de son centre village.
  • Fayence : village médiéval perché bâti à flanc de colline, c’est un village médiéval datant du Xe siècle, typiquement provençal avec ses ruelles tortueuses, ses fontaines et ses placettes ombragées.

N’hésitez pas non plus à parcourir la région en découvrant d’autres lieux incontournables comme les Gorges du Verdon, Saint-Tropez ou encore Hyères. Vous ne serez pas déçus !

Où se garer à Draguignan pour visiter ?

Si vous venez visiter Draguignan, vous aurez une offre importante de parkings. Sur les dix parkings, quatre sont gratuits sans limitation de stationnement, de quoi visiter la ville en toute quiétude. Ce sont les parkings de la Jarre, de l’Observance, du Marché et du Dragon. Les autres parkings sont gratuits la première heure. Vous trouverez facilement un parking à proximité de chaque lieu que vous désirez découvrir.

Où dormir à Draguignan ?

Où loger à Draguignan et ses alentours ?

  • Centre-ville
  • Blancon
  • Trans-en-Provence

 


Trouvez un hôtel ou un logement à Draguignan au meilleur prix en cliquant ici


 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *