Fidji : Les îles Yasawas, itinéraire, budget et conseils

par GonesAway
135 vues

Fidji

Nous avons passé une dizaine de jours aux Fidji, principalement dans les îles Yasawas, l’archipel qui s’étend à l’ouest de l’île principale du pays, Viti Levu. Logement, nourriture, transport, activités, budget ; on vous expose tout ça pour ces petits bouts de terre qui font envie à beaucoup de monde !

087.jpg

D’île en île

Nous avons découvert 3 îles différentes au cours de notre séjour. Du sud au nord : Waya Lailai, Barefoot Manta Island et Nanuya. Nous n’avons pas regretté notre choix.

070.jpg

Waya Lailai, est une grande île qui permet d’ajouter la randonnée aux activités “classiques” des Fidji, plage, baignade, snorkeling.

Sur l’île du Barefoot Manta, au contraire, on a pu s’en donner à cœur joie et voir les plus beaux fonds marins et notamment nager avec des raies Manta.

Nanuya, a été une jolie conclusion de deux jours avec ses plages douces et désertes et ses palmiers par centaines.

078.jpg

Transport

Une seule possibilité pour passer d’une île à l’autre : le bateau.

La compagnie Awesome Adventures assure toutes les liaisons. Les bateaux sont fiables et confortables avec de bons sièges, la climatisation et même une connexion Wifi. Les tarifs sont plutôt élevés (entre 80 et 120 F$ selon la distance), il existe aussi des forfaits sur plusieurs jours pour passer d’île en île à volonté. Il n’est pas nécessaire de réserver à l’avance. Les arrêts des bateaux se font près des resorts les plus importants sur chaque île. Si vous logez dans un autre établissement sur l’île en question, ce dernier viendra vous chercher et vous déposera à votre départ au bon endroit grâce à une petite barque 🙂

Nous avons également utilisé la compagnie Tavewa Seabus, qui s’avère pratique si vous partez ou revenez à Lautoka (à une petite heure de l’aéroport de Nadi). Les prix sont moins élevés, évidemment le confort et la ponctualité aussi. Pour le coup, on est vraiment sur du “Fiji Time” ! Haha. C’est la compagnie qu’utilisent les locaux quand il n’ont pas leur propre bateau.

063.jpg

Si vous logez chez une famille ou dans un petit établissement, vous pouvez aussi demander et négocier un transport vers votre prochaine étape. Cela peut être une bonne option ; il faut quand même avoir en tête que, dans ce cas, vous passerez parfois plusieurs heures sur une barque en plein soleil, valdingués et mouillés par les vagues. Ça ne nous a pas dérangé, on avait prévu le coup en emmenant un sac étanche pour les objets de valeur !

Logement et nourriture

On imagine souvent qu’aux Fidji, il n’y a que des hôtels luxueux et des resorts. Effectivement, il y en a beaucoup. Nous avons expérimenté cet aspect au Barefoot Manta. Il faut tout de même savoir que les tarifs sont très élevés pour une chambre particulière. Nous n’avons pu nous offrir que le dortoir ! Les prestations et les infrastructures de l’établissement restent cependant les mêmes pour tout le monde.

Il y a tout de même d’autre endroits ou poser ses bagages.

On a adoré passer quelques jours dans un village fidjien dans une famille à Waya Lailai même si le confort n’était bien sûr pas similaire.

Nous avons également passé deux nuits au Sunrise Lagoon sur l’île de Nanuya. L’établissement est vraiment “l’entre deux”. Vous pouvez dormir dans une petite maison ou en dortoir (comme nous), l’endroit est géré par une famille ce qui rend l’ambiance très sympathique et simple. C’est ici qu’on a rencontré notre chouchou, Navi.

084.jpg

En moyenne, le logement nous est revenu à 40 € pour deux par nuit. En Asie, pour le même prix, on ne dort pas en dortoir et on ne se douche pas à l’eau froide, on est dans des palaces ! Haha.

Dans tous les cas, ne vous attendez pas à trouver des restaurants sur les îles ou même de quoi acheter un snack. La plupart du temps, vous êtes obligés de passer par l’endroit ou vous logez pour les repas, un forfait est souvent prévu et peut représenter un budget vraiment conséquent. Pour avoir un ordre d’idée, dans la famille à Waya Lailai, nous avons payé 15 F$ par personne par jour pour 3 repas alors qu’au Barefoot Manta, la note s’est élevée à 100 F$ par jour par personne pour 3 repas.

Evidemment, la différence de prix se retrouve facilement dans l’assiette. Chez Wais et Ele, nous mangions fidjien (riz, légumes locaux dont le cassava, racine très consommée, un peu de poisson et seulement du “pain” avec de la confiture pour le petit déjeuner). Au Barefoot Manta, nous mangions moins fidjien (plusieurs plats occidentaux au choix et buffet complet pour le petit déjeuner).

Activités

On a déjà parlé de randonnée, de snorkeling, de nage avec les requins ou les raies Manta. Bien que payantes, ces activités restent très accessibles (entre 25 et 65 F$).
En complément, la plupart des établissements proposent des activités gratuites, que ce soit la confection de bijoux, une démonstration de noix de coco, du tressage de feuilles de palmiers ou une marche pour aller admirer le lever de soleil au meilleur endroit.

067.jpg

Ce qu’il faut retenir, c’est que si on fait des “concessions”, on peut s’offrir un voyage dans un pays paradisiaque qui fait rêver. On peut profiter pleinement de tout ce qu’il promet sur le papier et même découvrir de jolies surprises ! Go !

Url
http://www.gonesaway.fr/2018/09/fidji-yasawas-itineraire-budget-conseils/

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Accepter