Visiter les îles Baléares : top 15 des choses à faire et à voir

Vue sur la route et le phare à Majorque
Vous allez visiter les îles Baléares prochainement ? Découvrez notre sélection d'incontournables à voir et à faire pour planifier votre voyage !

Pourquoi visiter les îles Baléares ?

Informations sur le voyage

Des phares et de la nature de Minorque au profil bohème et culturel d’Ibiza en passant par la belle Palma, aujourd’hui on vous emmène visiter les îles Baléares, un visage océanique de l’Espagne !

Plages paradisiaques, criques sauvages, villes et culture millénaire, les arguments en faveur des îles Baléares ne manquent pas ! Un peu comme aux îles Canaries, chaque île a su développer sa propre culture et surtout appréhender le tourisme différemment. Découvrez nos incontournables à effectuer sur l’archipel pour en apprendre davantage !

15 lieux incontournables à visiter dans les îles Baléares

1- Palma de Majorque

Palma de Majorque est la capitale des îles Baléares. À ce titre, et parce que c’est également la ville la plus importante de l’archipel, il vous faut au moins y consacrer un peu de temps ! Elle ne manque d’ailleurs pas d’arguments pour vous convaincre. Que ce soit pour l’allure détonnante de sa cathédrale en front de mer ou de son palais royal de l’Almudaina, Palma est une métropole fière de ses symboles ! Parmi les pépites plus intimes, on vous recommande les bains arabes, remarquablement bien conservés et entourés de sublimes jardins. Enfin, pour les amateurs, direction le musée Es Baluard, le musée d’art moderne avec en prime une très belle vue sur le port !

Vue sur le bâtiment de la cathédrale de Palma de Majorque
Photo par Tom Podmore

2- Pollença

Pollença se trouve au nord-ouest de Majorque, avec ce charme inimitable des villages de montagne. Préparez-vous à monter et descendre au gré des ruelles et des escaliers, à savourer les vues sur les collines environnantes ! Commencez votre visite par la Plaça Vela ou par la Plaça major, deux centres névralgiques de l’agglomération. Enfin, rendez-vous au symbole du village, le calvaire qui débute au pied de la rue Carrer Jesus afin de grimper les 365 marches jusqu’à l’ermitage du Mont Calvari. Ne vous en faites pas, vous serez récompensés pour vos efforts par un panorama à couper le souffle sur la mer et les montagnes des environs.

Marches et cyprès du calvaire de Pollença
Photo par Frank Eiffert

>3- Alcudia

Alcudia est une ville partagée entre d’une part son port et son centre historique qui se trouve plus en retrait sur les terres. Elle se savoure surtout pour ses vestiges et son histoire médiévale, dont l’emblème parfait se trouve incarné dans la Puerta de Mallorca, porte médiévale qui fermait l’enceinte de la vieille ville. Ensuite, poursuivez par l’itinéraire qui longe les fortifications et qui sont très bien conservées ou montez sur les remparts pour profiter de la vue. Enfin, bien évidemment, flâner dans les ruelles sinueuses pourquoi pas jusqu’à vous échouer sur la plage d’Alcudia !

Maisons ocres et volets fermés à Alcudia
Photo par Andre Blanco

4- Fornalutx

Encore un village de montagne au cœur de la Serra de Tramuntana. Perché sur les hauteurs, c’est une vue imprenable sur la vallée de Soller qui vous attend, avec ses champs d’Oliviers, ses vergers d’orangers, citronniers et flore locale colorée. À partir de là, ce sont des ruelles pavées que les habitants ont pris grand soin de végétaliser, et dans lesquelles on se perd avec plaisir. Ne manquez pas le moulin à huile qui abrite également une exposition sur la tejas pintadas, comportant des œuvres d’artistes de la région. Enfin, si vous avez le temps, profitez-en pour randonner autour de Fornalutz, par exemple jusqu’au Mirador de Ses Barques !

Vue sur les maisons et bougainvilliers du village Fornalutx avec montagnes en arrière plan
Source : Flickr- a.froese

5- Péninsule de Formentor

Au nord-est de l’île de Majorque se trouve une péninsule de 12 km de long sur 3 de large, avec des airs de Costa Brava par son relief accidenté. Mais ce qui la rend sublime, c’est sa route sinueuse qui la parcourt et mène au phare du Cap de Formentor, situé à plus de 200 mètres au-dessus de la mer. Pour celles et ceux qui souhaiteraient coupler cette visite à une excursion farniente à la plage, on vous signale la magnifique Playa Formentor et surtout les innombrables criques au sein de la péninsule. Par contre, elles se méritent et sont difficiles d’accès ! Mais le plaisir d’avoir pour soi la plage sauvage à l’arrivée n’en est que décuplé…

Vue sur la péninsule de Formentor et ses falaises
Photo par Thomas Winkler

6- Les phares de Minorque

Minorque dispose sept phares situés sur le pourtour de l’île et dont vous pourrez faire le tour grâce à la route des Phares d’environ deux cents kilomètres de long. Cette route vous permettra en plus de disposer de points de vue sublimes sur l’île et sur le large. On aime particulièrement celui de Cavalleria, du haut de sa falaise de 90 mètres de haut. Petit conseil supplémentaire : à quatre kilomètres de ce phare, ne manquez pas la plage de sable rouge de Cavalleria, elle est sublime !

Phare blanc et noir sur l'île de Minorque
Photo par David Vives

7- Cala Mitjana

Toujours sur l’île de Minorque, on vous emmène à la découverte de l’une de ses plus belles criques : la cala Mitjana, entourée de falaises et pourvue d’une eau cristalline. En été toutefois, elle est souvent bondée, mais pas de panique ! Pour échapper à la foule, il vous suffit de suivre un petit sentier menant à sa petite sœur, la Cala Mitjaneta. Autrement, la solution consiste à venir plutôt en matinée, car le décor vaut vraiment le détour, avec ses falaises abruptes blanches sur lesquelles se hissent tant bien que mal des pins.

vue aérienne de la plage Cala Mitjana avec crique falaise et eau turquoise
Photo par Luca Cassani

8- Ciutadella

Ciutadella est l’ancienne capitale de Minorque. Aujourd’hui détrônée par Mahon, elle reste une ville superbe, perchée sur sa falaise avec son centre historique doté d’un charme séculaire. On aime particulièrement ses ruelles médiévales qui rayonnent depuis la Plaça d’Es Born et au sein desquelles on découvre ici un palais, là une église ou une forteresse. Bien évidemment, la mer n’est jamais bien loin, et le charme est décuplé par la présence de cette anse étroite où barques traditionnelles de pêcheurs se serrent les unes aux autres.

Vue les barques de pêcheurs, la anse et la forteresse de Ciutadella
Photo par Alberto Almajano

9- Sant Llorenç de Balafia

Passons maintenant du côté d’Ibiza. Car Ibiza, contrairement à ce que l’on a souvent en tête, n’est pas qu’une île où faire la fête ! Le village adorable de Sant Llorenç de Balafia en est la preuve manifeste ! Au nord-est de l’île, c’est presque un hameau perdu au milieu des cultures qui vous attend, loin de la foule et des installations côtières. Ici, seuls vous attendent les bâtiments blanchis à la chaux, à commencer par son église ou le village où subsistent encore des moulins, puits et fours traditionnels. Enfin, aux alentours, profitez-en pour vous promener dans le parc naturel de Es Amunts et humer l’odeur résineuse de sa forêt de pins !

Clocher de l'église à Sant Llorenç de Balafia
Source : Flickr – James Stringer

10- Cala Salada

On vous emmène maintenant sur l’une des plus belles plages d’Ibiza. Près de Sant Antoni de Portmany, la Cala Salada vous séduira par son eau limpide et turquoise, mais également, car elle est lovée au sein d’une petite baie, bien abritée par les falaises des environs. Pour vous y rendre, il vous faudra cependant mériter votre étendue de sable fin en traversant un sentier le long de la falaise.

Vue sur l'eau turquoise et les falaises de la cala salada
Photo par David Bayliss

11- Eivissa

Eivissa est une ville à Ibiza qui a vu défiler les civilisations au fil des siècles : grecque, romaine et même byzantine ! C’est aujourd’hui encore un carrefour cosmopolite que l’on arpente au gré de ses ruelles labyrinthiques classées à l’UNESCO. La capitale d’Ibiza est un centre culturel important, mais également culinaire ! Durant votre séjour, il vous faudra absolument vous promener le long des quais du vieux port et contempler la cathédrale d’Eivissa ainsi que l’Église Santo Domingo. Pour ce qui est du vieux centre, il y a bien entendu l’incontournable quartier de Dalt Vita avec la porte majestueuse de Ses Taules ou encore la forteresse arabe d’Almudaina.

Vue sur la mer depuis les hauteurs d'Eivissa
Photo par Alexander Schimmeck

12- Valldemossa

À Majorque et à l’intérieur des Terres, on apprécie Valldemossa, ce charmant village aux places ombragées par de somptueux platanes. On en profite pour visiter son abbaye la Chartreuse de Valldemossa. Et si jamais vous êtes dans les parages à la fin du mois de juillet, ne manquez pas la fête Sainte-Catherine de Palma. Durant ces célébrations les rues se parent de décorations toutes plus colorées les unes que les autres !

Vue sur le village de Valldemossa et les vallées environnantes
Photo par David Vives

13- Parc naturel de S’Albugera d’Es Grau

Sur Minorque vous attend un parc naturel classé à l’UNESCO pour sa biodiversité remarquable et véritable havre de paix. On a tout d’abord le phare de Favaritx avec sa vue superbe. Ensuite, on peut déambuler au sein du parc par le biais de trois itinéraires balisés faisant chacun une heure de promenade environ et qui vous permettront de vous familiariser avec la faune et la flore. Ne manquez sous aucun prétexte deux criques magiques, celles de Tortuga et Presili !

Vue sur la côte dans le parc naturel d'Es Grau à Minorque
Photo par Moses Londo

14- L’île de Formentera

Direction à présent l’île sauvage de Formentera, accessible depuis Ibiza. L’idéal est d’y louer un scooter ou un vélo électrique, car les distances sont très restreintes et les routes très étroites pour y circuler en voiture ! Ensuite, à vous la liberté de découvrir cette petite île, ses deux phares, ses innombrables plages paradisiaques (comme celle de Ses Illetes, Saona ou Savina), les ports de pêche à l’ambiance pittoresque !

barques de pêche traditionnelles sur l'île de Formentera
Photo par Ferran Feixas

15- Les jardins d’Alfabia

Enfin, on finit cette sélection d’incontournables par un havre de paix à Majorque, les jardins Alfabia. Héritage musulman, ce sont des jardins créés et entretenus entre le XVIIe et le XIXe siècle dont la végétation luxuriante, les étangs et plans d’eau vous reposeront après ce programme bien chargé aux îles Baléares !

Vue sur les fontaines à eau dans les jardins d'Alfabia
Source : Flickr- Toni Coll

Quelle est la plus jolie des îles Baléares ?

S’il s’agit de votre premier séjour dans les îles Baléares, on vous recommande Majorque, assurément magnifique, mais aussi île la plus diversifiée. Cela vous permettra de découvrir les différentes facettes de l’archipel en profitant de ses paysages superbes. Autrement, pour un voyage plus nature et tranquille, dirigez-vous vers Minorque !

Quelle est la meilleure période pour visiter les îles Baléares ?

On adore le printemps, de mi-avril à mi-juin, c’est-à-dire avant la période estivale et très touristique. De plus, cette saison permet de profiter de la floraison délicieuse à l’intérieur des terres pour les vergers. Seul bémol : l’eau est encore trop fraîche, donc si la baignade est indispensable pour vous, mieux vaut privilégier les mois de juillet, août et septembre.

Comment se déplacer dans les îles Baléares ?

Étant un archipel, les îles Baléares sont accessibles uniquement par voie aérienne ou maritime depuis la France. Majorque est l’île la mieux desservie. Une fois sur place, le plus confortable reste encore de louer une voiture. Si vous souhaitez visiter plusieurs îles, sachez que des ferrys effectuent des traversées quotidiennes et nombreuses ! Et si jamais vous souhaitez également visiter l’Espagne continentale, vous pouvez par exemple vous inspirer de notre guide pour visiter la Catalogne, la Communauté Valenciennes ou celui, plus global sur l’Espagne entière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *