Carnet de voyage à Bali, Premier pas en Indonésie

par Walked.This.Way
163 vues

< Indonésie < Bali < carnet de voyage Bali

Détail du Carnet de voyage à Bali

  • Itinéraire : Tanah Lot, Temple de Bakukaru, Rizières de Jatiluwih
  • Date du Voyage : Mai 2018
  • Nombre de voyageurs : Couple

En Mai / Juin 2018 j’ai décidé de partir à la découverte des différentes iles d’Indonésie, après avoir entendu tant de choses au sujet de ce pays. Ce voyage m’a laissé des souvenirs bien contradictoires. Le pays est magnifique, chaque lieu à sa propre beauté, mais je pense que si l’on souhaite rentrer de ce séjour avec seulement de bons souvenirs, il faut visiter le pays comme un bon Européen et dépenser de l’argent à tout va, faire de multiples activités “inutiles” à mes yeux, comme du quad ou de la balançoire dans les arbres…

 

À lire aussi :

Ubud, Bali : Top 10 des choses à faire et à voir

Amed, la sérénité d’un village typique à Bali

Sanur, ville au sud est de Bali

Les 12 choses incontournables à faire sur les îles Gili

 

Entre autre cette volonté de toujours tirer de l’argent auprès des touristes, comme si nous étions des vaches a lait. Le “commerce des touristes” en Indonésie est très développé, tout le monde prend sa part du gâteau sur ce que nous dépensons, et une personne en haut de la pyramide tire les ficelles et récupère le pactole des petits employés qui viennent démarcher les touristes. Pour vous donner un exemple, sur une visite avec un guide d’une journée que l’on paye entre 500.000Rp et 900.000Rp seulement 150.000Rp est reversé au guide, le reste allant dans la poche du patron. Si le guide amène des touristes dans un restaurant local il cumule des repas gratuits.

Si ce dernier fait visiter à ses clients des endroits, comme des plantations de café ou autres activités, possédé par le patron il cumule des points. Après 10 points obtenus (à compter d’un point par touriste) il gagne un bonus de 100.000Rp. Si les touristes achètent quelque chose dans la plantation il gagne 10.000Rp par achat. Il est donc très difficile d’avoir réellement ceux que l’on veut avec son guide car il vous incite toujours à faire les choses qui lui rapporte de l’argent.

Mon guide par exemple n’a jamais compris mon engouement pour la visite des temples et lieux de cultures balinéens, car habituellement les touristes choisissent de ne faire qu’une visite dans la journée, et ensuite se servent du guide plutôt comme un chauffeur en lui demandant de les conduire aux différentes activités prévues dans la journée. Mais je trouve cela bête de payer un guide pour nous conduire a la plage ou autre quand il est possible de louer un scooter pour se déplacer dans ces endroits-là Cela revient moins cher que de payer un guide qui est censé être là pour nous faire découvrir le pays et non les loisirs des touristes qui ne font pas du tout partie de la vie courante des Indonésiens.

J’ai quand même quitté le pays avec des souvenirs plein la tête, bon ou mauvais, mais une expérience magnifique et incroyable que j’ai vécu au fil des jours. Je vous partagerais tout ceci au fil de mes articles, en commençant par mon premier itinéraire en Indonésie sur l’ile de Bali. Un itinéraire de 7jours au départ de Lauceston en Tasmanie le 29/04/2018.

Détail du voyage

Premier jour du carnet de voyage à Bali :

Premier jour en Indonésie, après 12h de voyage, une attente de 5h a l’aéroport de Melbourne, j’arrive enfin sur Bali, première île du voyage. Dès la sortie de l’aéroport, une foule de taxi se jettent sur moi pour me proposer la course. Bien entendu je négocie, maître mot du pays. Pour mon arrivée j’avais réserve une nuit dans un hôtel de Kuta pour trouver les petites choses nécessaires dont j’avais besoin tels qu’une carte sim, un bureau de change…

C’est une ville peu intéressante où il n’est pas nécessaire de s’arrêter, il n’y a pas vraiment de lieu important à visiter. Beaucoup de touristes et les Indonésiens ici en ont l’habitude. Ils font leur beurre dans la rue en interpellant les étrangers pour leur proposer des tours, des taxis, scooters et autres activités. C’est grâce à cela que j’ai trouvé mon guide pour le lendemain en négociant un bon prix. Étant hors saison il est également plus simple d’avoir des prix corrects car en pleine saison, de juin à août les prix flambent et peuvent facilement faire le triple. J’avais organisé tout mon voyage avant de partir, mais je ne voulais m’imposer de date pour chaque visite, mais plutôt vivre au jour le jour des choses que je découvre, des endroits qu’y me plaisent. C’est ainsi que j’ai choisi à la fin de mon tour d’Indonésie de revenir quelques jours sur Ubud avant de décoller pour Auckland.

Bali Premier pas en Indonésie

Marché de Kuta, Bali


 

Deuxième Jour:

Départ à 9h pour une longue route qui me conduira vers quelques lieux d’intérêts sur Bali. Je commence par le Tanah lot, un des endroits les plus touristiques de Bali. Je n’y coupe donc pas et slalome entre les touristes afin de voir ce petit bout de temple. Ce dernier construit sur l’océan n’est pas réellement accessible. Les Indonésiens ne l’utilisent que trois fois dans l’année pour de grosses cérémonies. En déambulant autour du temple on peut découvrir des personnes réhabilitant les lieux, ou des femmes déposer des offrandes aux dieux devant leur maison. Ayant une grosse route je ne traîne pas et reprend la voiture en direction du second temple Batukaru.

Bali Premier pas en Indonésie

Tanah lot, Bali


 

En pleine cérémonie le jour de ma visite, je ne pouvais donc pas voir la totalité des lieux qui sont clos aux touristes. C’est un joli temple en pleine forêt, déambulation calme et paisible, la végétation reprend son droit sur le temple avec les années. Court arrêt repas dans un restaurant local puis nous poursuivons vers les rizières de Jatiluwih classées au patrimoine mondial de Unesco.

Bali Premier pas en Indonésie

Temple de Batukaru, Bali


Considérées comme les plus belles rizières d’Indonésie. Surplombées du mont Batur, on se sent infiniment petit dans cette immensitée, difficile dans voir la totalité. Le riz cultivé ici est destiné à l’exportation car beaucoup trop cher pour les locaux. Dernière ligne droite jusqu’à Ubud ou mon chauffeur/guide me laisse à l’hôtel. Nous ressortons faire un tour du marché, bien évidement remplis de choses pour les touristes, mais ma première impression de la ville est plutôt positive. Elle semble engloutie par la forêt et la végétation de toute part. C’est une jolie petite ville, très touristique c’est juste sont point faible.

Bali Premier pas en Indonésie carnet de voyage

Bali Premier pas en Indonésie carnet de voyage

Bali Premier pas en Indonésie carnet de voyage

Bali Premier pas en Indonésie carnet de voyage

Rizières de Jatiluwih, Bali

J’espère que mon carnet de voyage à Bali vous a plu.

A bientôt

Vous devriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Accepter